La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

2010 – 2012 MISE EN ŒUVRE DE LA RÉFORME DU LYCÉE 28/02/20141.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "2010 – 2012 MISE EN ŒUVRE DE LA RÉFORME DU LYCÉE 28/02/20141."— Transcription de la présentation:

1 2010 – 2012 MISE EN ŒUVRE DE LA RÉFORME DU LYCÉE 28/02/20141

2 2REFORME DU LYCEE.

3 28/02/20143REFORME DU LYCEE. 1 1.« Situation moyenne » des différentes classes, la définition horaire pouvant marginalement varier selon les enseignements dexploration en seconde et, plus sensiblement, selon les enseignements spécifiques des premières et terminales (notamment pour les sciences de lingénieur). *Heures de vie de classe Trois catégories denseignements: - communs à tous ; - choisis (explorations, spécifiques) ; - facultatifs.

4 28/02/20144REFORME DU LYCEE. Deux groupes ont un volume horaire qui ne varie pas de la seconde à la terminale : - Laccompagnement personnalisé et les heures de vie de classe; - Les enseignements facultatifs et ateliers artistiques.

5 28/02/20145REFORME DU LYCEE. Le volume des disciplines du tronc commun diminue très sensiblement de la 2 nde à la T le

6 28/02/20146REFORME DU LYCEE. Inversement, les enseignements qui ne sont pas communs augmentent de classe en classe…

7 28/02/20147REFORME DU LYCEE. Palier de spécialisation Choix de la série et des premiers enseignements spécifiques …ce qui détermine deux paliers, celui de spécialisation nintervenant quau niveau terminal

8 28/02/20148REFORME DU LYCEE. …depuis le COLLEGE… …vers le SUPERIEUR Cursus des élèves…

9 28/02/ REFORME DU LYCEE. COLLEGE SUPERIEUR Mais il subsiste une possibilité de réorientation, en cours et fin de la classe de première, avec des remises à niveau À la fin de la seconde : le palier dorientation En troisième, il ny a pas dorientation interne au lycée denseignement général et technologique, Mais seulement un choix fondé sur le « désir de voir »

10 Dune seconde lautre La seconde « de détermination » Une seconde avec un fort tronc commun, mais aussi « à options »… …conçue pour que lélève puisse… … se déterminer. Mais qui finalement, fut pratiquée de manière à ce que lélève se retrouve… … être déterminé, voire pré- déterminé. 28/02/201410REFORME DU LYCEE.

11 Dune seconde lautre La seconde « de détermination » Une seconde avec un fort tronc commun, mais aussi « à options »… …conçue pour que lélève puisse… … se déterminer. Mais qui finalement, fut pratiquée de manière à ce que lélève se retrouve… … être déterminé, voire pré- déterminé. 28/02/201411REFORME DU LYCEE. Une institution scolaire vertueuse dans ses valeurs… Pourquoi ? Certes…

12 Dune seconde lautre La seconde « de détermination » Une seconde avec un fort tronc commun, mais aussi « à options »… …conçue pour que lélève puisse… … se déterminer. Mais qui finalement, fut pratiquée de manière à ce que lélève se retrouve… … être déterminé, voire pré- déterminé. 28/02/201412REFORME DU LYCEE. …une SOCIETE HIERARCHISEE et CONCURRENTIELLE Une institution scolaire vertueuse dans ses valeurs… Pourquoi ? Dans…

13 Dune seconde lautre La seconde « de détermination » Une seconde avec un fort tronc commun, mais aussi « à options »… …conçue pour que lélève puisse… … se déterminer. Mais qui finalement, fut pratiquée de manière à ce que lélève se retrouve… … être déterminé, voire pré- déterminé. 28/02/201413REFORME DU LYCEE. …une SOCIETE HIERARCHISEE et CONCURRENTIELLE Une institution scolaire vertueuse dans ses valeurs… Pourquoi ? Dans laquelle elle est immergée et dont elle partage nécessairement caractères et pratiques…

14 Dune seconde lautre La seconde de détermination Une seconde avec un fort tronc commun, mais aussi « à options »… …conçue pour que lélève puisse… … se déterminer. Mais qui finalement, fut pratiquée de manière à ce que lélève se retrouve… … être déterminé voire pré- déterminé Une nouvelle seconde… … face à linteraction société/institution scolaire 28/02/201414REFORME DU LYCEE.

15 Dune seconde lautre La seconde de détermination Une seconde avec un fort tronc commun, mais aussi « à options »… …conçue pour que lélève puisse… … se déterminer. Mais qui finalement, fut pratiquée de manière à ce que lélève se retrouve… … être déterminé voire pré- déterminé. La nouvelle seconde… … face à linteraction société/institution scolaire : Introduire une régulation 1. Comment ? 2. A quelles conditions de lévolution des pratiques dans les lycées ? 28/02/201415REFORME DU LYCEE.

16 28/02/2014REFORME DU LYCEE.16 Un tronc commun dominant et seul déterminant 1. Comment ?

17 28/02/2014REFORME DU LYCEE.17 Deux nouveautés… 1. Comment ?

18 28/02/2014REFORME DU LYCEE.18 Régime général

19 28/02/2014REFORME DU LYCEE.19 Régime général Régimes dérogatoires

20 28/02/2014REFORME DU LYCEE.20 Régime général Régimes dérogatoires Deux de 1h 30 seulement (et non pas « options » de 3 heures) Ne constituant en aucun cas des pré-requis pour lorientation. Répondant à une finalité nouvelle à bien comprendre : lexploration…

21 Des enseignements dexploration… à la place des « options de détermination » : Pour quoi ? Exploration ? - nature et fonction de ces enseignements. - « programmes » attendus et pratiques enseignantes. - évaluation ? le moment décisif du conseil de classe. 28/02/2014REFORME DU LYCEE.21

22 Un accompagnement personnalisé… …et un tutorat Finalités - Méthodes pour tous.- Suivi et conseils individualisés - Soutien si difficultés.pour améliorer lorientation. - Approfondissement, vers lexcellence. - Aide individualisée à lorientation. Modalités - Tous. - Elèves volontaires h an. - Professeurs ou CPE volontaires, - Besoins communs etformés et rétribués. différenciés des élèves. 28/02/2014REFORME DU LYCEE.22

23 Un accompagnement personnalisé… …et un tutorat Finalités - Méthodes pour tous.- Suivi et conseils - Soutien si difficultés.individualisés pour - Approfondissement, améliorer lorientation. vers lexcellence. - Aide individualisée à lorientation. Modalités - Tous. - Élèves volontaires h an. - Professeurs ou CPE - Besoins communs etvolontaires, formés et rétribués. différenciés des élèves. 28/02/2014REFORME DU LYCEE.23 ????????????????

24 Un accompagnement personnalisé… …et un tutorat Finalités - Méthodes pour tous.- Suivi et conseils individualisés - Soutien si difficultés.pour améliorer lorientation. - Approfondissement, vers lexcellence. - Aide individualisée à lorientation. Modalités - Tous. - Élèves volontaires h an. - Professeurs ou CPE volontaires, - Besoins communs etformés et rétribués. différenciés des élèves. 28/02/2014REFORME DU LYCEE.24 Aide « lourde et durable » orientée vers la découverte des possibles, le développement de lambition, la confiance en soi… Aide au projet personnel, à sa régulation… Aide « légère et ponctuelle», par exemple, des conseils pour trouver linformation…

25 Un accompagnement personnalisé… …et un tutorat Finalités - Méthodes pour tous.- Suivi et conseils individualisés - Soutien si difficultés.pour améliorer lorientation. - Approfondissement, vers lexcellence. - Aide individualisée à lorientation. Modalités - Tous. - Élèves volontaires h an. - Professeurs ou CPE - Besoins communs et volontaires, formés et rétribués. différenciés des élèves. 28/02/2014REFORME DU LYCEE.25 ????????????????

26 Un accompagnement personnalisé… …et un tutorat Finalités - Méthodes pour tous.- Suivi et conseils individualisés - Soutien si difficultés.pour améliorer lorientation. - Approfondissement, vers lexcellence. - Aide individualisée à lorientation. Modalités - Tous. - Elèves volontaires h an. - Professeurs ou CPE volontaires, - Besoins communs etformés et rétribués. différenciés des élèves. 28/02/2014REFORME DU LYCEE.26 ???????????????? Une définition annuelle… Le modèle des deux heures hebdomadaires nest quune configuration parmi toutes celles qui sont théoriquement possibles, sans doute la plus aisée à mettre en place… et sans doute lune des moins pertinentes au plan pédagogique

27 Un accompagnement personnalisé… …et un tutorat Finalités - Méthodes pour tous.- Suivi et conseils individualisés - Soutien si difficultés.pour améliorer lorientation. - Approfondissement, vers lexcellence. - Aide individualisée à lorientation. Modalités - Tous. - Elèves volontaires h an. - Professeurs ou CPE volontaires, - Besoins communs etformés et rétribués. différenciés des élèves. 28/02/2014REFORME DU LYCEE.27 ???????????????? Quelle anticipation des besoins communs ? Quelle identification des besoins individuels ? Quels liens avec les évaluations ? DONC… Quels groupes ? Quelle évolution sur lannée, des besoins, des groupes ? …/…

28 Un concours de dispositions pour une orientation améliorée : -Un parcours progressif vers la spécialisation. -2 nde 1 ère T le -La possibilité de la réorientation en cours et en fin de première, en parallèle avec des remises à niveau. -Le rôle des enseignements dexploration en seconde. -Sils servent la découverte de champs de savoir et dactivité ( avec la concrétisation éventuelle du PDMF). -Sils permettent la mesure par lélève de son appétence pour ces champs (autoévaluation ?). -Si les acteurs rendent réel le refus den faire des pré-requis pour lorientation (conseil de classe et décisions). -Le rôle du tutorat. -Sil y a incitation au volontariat des « élèves – cibles » de la mesure. -Si le tutorat est utilisé consciemment à une fin dassistance à lorientation. -Sil est individualisé. -Laccompagnement personnalisé dans sa dimension daide à la construction du projet dorientation -Sil est intégré à un suivi de lélève par lensemble des acteurs (Equipe des enseignants, CPE, COP) Remarque : En relation avec ce dispositif, la conception la plus pertinente du PDMF est celle qui évite den faire un élément de plus, en parallèle ou en nouveau tuyau dorgue, pour en faire une stratégie transversale de lensemble de ces dispositifs. 28/02/2014REFORME DU LYCEE.28

29 Trois nécessités, deux conditions et une opportunité TROIS NÉCESSITÉS… – Appropriation des enjeux et finalités par un nombre suffisant parmi les personnels éducatifs. – Compréhension des possibilités nouvelles par les familles et les élèves. – Soumission de lorganisation des dispositifs à des projets pédagogiques en cohérence avec les finalités de la réforme. 28/02/2014REFORME DU LYCEE.29

30 Trois nécessités, deux conditions et une opportunité DEUX CONDITIONS… – Progresser dans la définition collective des projets Pédagogiques et le suivi collectif des élèves. Pour les enseignements dexploration, laccompagnement personnalisé, lorientation… – Intégrer aux dispositifs, la volonté de développer la responsabilité des élèves. Prendre conscience de la cohérence du projet de réforme : la responsabilisation des élèves nest pas seulement pensée envers la vie scolaire, ni même envers la Cité. Elle vise et inclût la responsabilisation envers leur propre avenir… 28/02/2014REFORME DU LYCEE.30

31 Trois nécessités, deux conditions et une opportunité UNE OPPORTUNITÉ… Certes, - la réforme du lycée = de multiples demandes, de multiples impulsions et de multiples contraintes… Mais, - une elle constitue une opportunité pour permettre de faire : réellement évoluer les pratiques pédagogiques ; et faire réellement exister les EPLE... 28/02/2014REFORME DU LYCEE.31


Télécharger ppt "2010 – 2012 MISE EN ŒUVRE DE LA RÉFORME DU LYCÉE 28/02/20141."

Présentations similaires


Annonces Google