La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

L’Énéide, Virgile, édition de 1716

Présentations similaires


Présentation au sujet: "L’Énéide, Virgile, édition de 1716"— Transcription de la présentation:

1 L’Énéide, Virgile, édition de 1716

2 Cléopâtre à la bataille d’Actium
Virgile, Énéide, livre VIII,

3 Lecture d’extraits traduits et commentés à partir du texte latin
Présentation des belligérants Lecture d’extraits traduits et commentés à partir du texte latin

4 Hinc Augustus agens Italos in proelia Caesar
cum patribus populoque, penatibus et magnis dis, stans celsa in puppi, geminas cui tempora flammas laeta uomunt patriumque aperitur uertice sidus. Parte alia uentis et dis Agrippa secundis arduus agmen agens, cui, belli insigne superbum, tempora nauali fulgent rostrata corona. Hinc ope barbarica uariisque Antonius armis, uictor ab Aurorae populis et litore rubro, Aegyptum uirisque Orientis et ultima secum Bactra uehit, sequiturque (nefas) Aegyptia coniunx.

5 Hinc Augustus agens Italos in proelia Caesar
cum patribus populoque, penatibus et magnis dis, stans celsa in puppi, geminas cui tempora flammas laeta uomunt patriumque aperitur uertice sidus. Parte alia uentis et dis Agrippa secundis arduus agmen agens, cui, belli insigne superbum, tempora nauali fulgent rostrata corona. Hinc ope barbarica uariisque Antonius armis, uictor ab Aurorae populis et litore rubro, Aegyptum uirisque Orientis et ultima secum Bactra uehit, sequiturque (nefas) Aegyptia coniunx.

6 Hinc Augustus agens Italos in proelia Caesar
cum patribus populoque, penatibus et magnis dis, stans celsa in puppi, geminas cui tempora flammas laeta uomunt patriumque aperitur uertice sidus. Parte alia uentis et dis Agrippa secundis arduus agmen agens, cui, belli insigne superbum, tempora nauali fulgent rostrata corona. Hinc ope barbarica uariisque Antonius armis, uictor ab Aurorae populis et litore rubro, Aegyptum uirisque Orientis et ultima secum Bactra uehit, sequiturque (nefas) Aegyptia coniunx.

7 Hinc Augustus agens Italos in proelia Caesar
cum patribus populoque, penatibus et magnis dis, stans celsa in puppi, geminas cui tempora flammas laeta uomunt patriumque aperitur uertice sidus. Parte alia uentis et dis Agrippa secundis arduus agmen agens, cui, belli insigne superbum, tempora nauali fulgent rostrata corona. Hinc ope barbarica uariisque Antonius armis, uictor ab Aurorae populis et litore rubro, Aegyptum uirisque Orientis et ultima secum Bactra uehit, sequiturque (nefas) Aegyptia coniunx.

8 Hinc Augustus agens Italos in proelia Caesar
cum patribus populoque, penatibus et magnis dis, stans celsa in puppi, geminas cui tempora flammas laeta uomunt patriumque aperitur uertice sidus. Parte alia uentis et dis Agrippa secundis arduus agmen agens, cui, belli insigne superbum, tempora nauali fulgent rostrata corona. Hinc ope barbarica uariisque Antonius armis, uictor ab Aurorae populis et litore rubro, Aegyptum uirisque Orientis et ultima secum Bactra uehit, sequiturque (nefas) Aegyptia coniunx.

9 hinc Augustus agens Italos in proelia Caesar
cum patribus populoque, penatibus et magnis dis, D'un côté, menant les Italiens au combat, César Auguste, entouré des pères et du peuple, avec les pénates et les grands dieux,

10 dénomination anticipée (ton prophétique)
hinc Augustus agens Italos in proelia Caesar dénomination anticipée (ton prophétique) affirmation d’une filiation Origine territoriale

11 Pouvoir politique légitime
cum patribus populoque, penatibus et magnis dis, Pouvoir politique légitime Investi par les dieux du Panthéon et se plaçant dans la lignée d’Énée SPQR

12 parte alia uentis et dis Agrippa secundis
arduus agmen agens Ailleurs, bénéficiant de la faveur des vents et des dieux, la tête haute, Agrippa mène une armée ;

13 parte alia uentis et dis Agrippa secundis
arduus agmen agens la même légitimité religieuse qu’Auguste Valeur militaire le même terme que pour Auguste : chefs dans l’action

14 Face : les vainqueurs : Auguste et Agrippa
Monnaie romaine ( Nimes, colonia Nemausus) légende : Octavian celebrating his Victory at the Battle of Actium Face : les vainqueurs : Auguste et Agrippa Revers : l’Égypte enchaînée (palme et crocodile)

15 hinc ope barbarica uariisque Antonius armis,
uictor ab Aurorae populis et litore rubro, Aegyptum uiresque Orientis et ultima secum Bactra uehit, sequiturque (nefas) Aegyptia coniunx. De l'autre côté, avec ses troupes barbares et ses armes de toute origine, Antoine, vainqueur des peuples de l'Aurore et de la mer Rouge ; il entraîne avec lui l'Égypte, et les forces de l'Orient, et la lointaine Bactriane ; et, sacrilège ! il est suivi par son épouse égyptienne.

16 hinc ope barbarica uariisque Antonius armis
Soutenu par des « barbares », ceux qui sont le « contraire » de la Romanité Le désordre : une caractéristique de la barbarie, et l’annonce d’une défaite

17 Aegyptum uiresque Orientis et ultima secum
Bactra uehit,

18 sequiturque (nefas) Aegyptia coniunx.
Scandaleux et impie : - un général romain prenant pour femme une reine étrangère - qui n’est pas à la place que devrait occuper une épouse, Aureus : Marc Antoine et Octavie, vers avant J.-C. Berlin, Pergamon Museum. Credits: Barbara McManus, 2005 - qui est une usurpatrice prenant la place de la vertueuse épouse légitime, Octavie, sœur d’Octave

19 Denier d’argent représentant Cléopâtre et Antoine
Antoine figure au revers British Museum

20 Une bataille… entre forces armées ?
Vers 691 – 713 : comprendre en anticipant, à l’aide d’une présentation animée par groupes de mots

21 Une image orientale : la reine guerrière
regina in mediis patrio uocat agmina sistro Le sistre : un symbole religieux et national… mais pas un instrument de musique militaire Une image orientale : la reine guerrière Isis, époque d'Hadrien, 179,5 cm Musée du Capitole, Rome

22 necdum etiam geminos a tergo respicit angues.
regina in mediis patrio uocat agmina sistro, necdum etiam geminos a tergo respicit angues. Dramatisation de la scène Annonce du destin de la reine

23 omnigenumque deum monstra et latrator Anubis
regina in mediis patrio uocat agmina sistro, necdum etiam geminos a tergo respicit angues. omnigenumque deum monstra et latrator Anubis contra Neptunum et Venerem contraque Mineruam tela tenent. Ausa Jovi nostro latrantem opponere Anubim elle a osé …….. Properce, III, 2, 41 Un poncif ? Statue romaine d'Anubis, époque antonine Musée du Vatican, photo maro

24 Les horreurs d’une guerre qui est aussi une guerre civile
omnigenumque deum monstra et latrator Anubis contra Neptunum et Venerem contraque Mineruam tela tenent. Saevit medio in certamine Mauors caelatus ferro, tristesque ex aethere Dirae, et scissa gaudens uadit Discordia palla, [quam cum sanguineo sequitur Bellona flagello]. Mauors : dieu de la guerre, Mars, terme poétique Dirae : les Furies Discordia Bellona : déesse de la guerre et sœur de Mars Des divinités et leurs attributs qui évoquent… Les horreurs d’une guerre qui est aussi une guerre civile

25 Actius haec cernens arcum intendebat Apollo Desuper ; omnes eo terrore
saeuit medio in certamine Mauors caelatus ferro, tristesque ex aethere Dirae, et scissa gaudens uadit Discordia palla, quam cum sanguineo sequitur Bellona flagello. Actius haec cernens arcum intendebat Apollo Desuper ; omnes eo terrore Aegyptus et Indi, omnes Arabs, omnes uertebant terga Sabaei. L’Apollon… le dieu tutélaire d’Auguste … d’Actium : un temple lui est dédié sur les lieux de la bataille Berlin, Pergamon Museum. Credits: Barbara McManus, 2005

26 ipsa uidebatur uentis regina uocatis
Actius haec cernens arcum intendebat Apollo desuper ; omnes eo terrore Aegyptus et Indi, omnes Arabs, omnes uertebant terga Sabaei. ipsa uidebatur uentis regina uocatis uela dare et laxos iam iamque immittere funes. La reine elle-même, après avoir invoqué les vents, semblait mettre à la voile, et déjà détacher et lâcher peu à peu les cordages.

27 illam inter caedes pallentem morte futura
ipsa uidebatur uentis regina uocatis uela dare et laxos iam iamque immittere funes. illam inter caedes pallentem morte futura fecerat ignipotens undis et Iapyge ferri, illam inter caedes pallentem morte futura fecerat ignipotens undis et Iapyge ferri

28 illam inter caedes pallentem morte futura
fecerat ignipotens undis et Iapyge ferri, [Elle invoquait les vents], et d’un prochain trépas Le visage tout pâle et l’âme épouvantée, Fuyait, par l’Iapyx et les flots emportée. Traduction Louis Duchemin, 1824, Firmin Didot Au milieu des massacres, le maître du feu l'avait représentée pâlissant devant sa mort future; les flots et le Iapyx l'emportaient Traduction Anne-Marie Boxus, Jacques Poucet, L'Énéide louvaniste 

29 pandentemque sinus et contra autem magno maerentem corpore Nilum
illam inter caedes pallentem morte futura fecerat ignipotens undis et Iapyge ferri, contra autem magno maerentem corpore Nilum pandentemque sinus et tota ueste uocantem caeruleum in gremium latebrosaque flumina uictos. Représentation du Nil, Rome Musée du Capitole

30 Regina in mediis patrio uocat agmina sistro,
necdum etiam geminos a tergo respicit angues. Omnigenumque deum monstra et latrator Anubis contra Neptunum et Venerem contraque Mineruam tela tenent. Saeuit medio in certamine Mauors caelatus ferro, tristesque ex aethere Dirae, et scissa gaudens uadit Discordia palla, quam cum sanguineo sequitur Bellona flagello. Actius haec cernens arcum intendebat Apollo Desuper ; omnes eo terrore Aegyptus et Indi, omnes Arabs, omnes uertebant terga Sabaei. Ipsa uidebatur uentis regina uocatis uela dare et laxos iam iamque immittere funes. Illam inter caedes pallentem morte futura fecerat ignipotens undis et Iapyge ferri, contra autem magno maerentem corpore Nilum pandentemque sinus et tota ueste uocantem caeruleum in gremium latebrosaque flumina uictos.


Télécharger ppt "L’Énéide, Virgile, édition de 1716"

Présentations similaires


Annonces Google