La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Découverte de l'enseignement d'exploration Rentrée 2010-2011 Jc Duflanc – Avril 2010.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Découverte de l'enseignement d'exploration Rentrée 2010-2011 Jc Duflanc – Avril 2010."— Transcription de la présentation:

1 Découverte de l'enseignement d'exploration Rentrée Jc Duflanc – Avril 2010

2

3 Léconomie en seconde Dès la rentrée 2010, lenseignement de léconomie sera proposé à lensemble des lycéens : une réponse aux connaissances insuffisantes des français en matière d'économie (cf. site du CODICE)CODICE Les enjeux des enseignements économiques dexploration : 1. Élargir la culture des lycéens à de nouveaux champs disciplinaires 2. Organiser la réflexion des élèves en abordant un certain nombre de questions sur leur environnement économique et social 3. Contribuer à la formation de citoyens libres et responsables 4. Identifier des poursuites détudes au lycée et au delà.

4 La mise en œuvre de la réforme dans les établissements Lenseignement exploratoire déconomie en seconde est : - mis en œuvre dans tous les établissements - proposé à tous les élèves en CHOIX 1 et/ou 2 : les élèves peuvent donc choisir comme enseignement dexploration SES ET PFEG

5 La mise en œuvre de ces enseignements Ces enseignements sont indifféremment assurés par les professeurs de SES et déconomie et gestion; Dans certains cas, un professeur dun établissement pourrait être sollicité pour assurer lun de ces enseignements dans un autre lycée géographiquement proche.

6

7 En quoi PFEG est-il un enseignement d'exploration ?

8 L'enseignement d'exploration de « Principes Fondamentaux de l'Economie et de la Gestion » répond aux objectifs des enseignements d'exploration tels qu'ils sont définis dans le BO spécial n° 1 du 4 février 2010 :BO spécial n° 1 du 4 février 2010 « Les enseignements d'exploration visent à faire découvrir aux élèves des enseignements caractéristiques des séries qu'ils seront amenés à choisir à l'issue de la classe de seconde générale et technologique, ainsi que les études supérieures auxquelles ces séries peuvent conduire. Leur suivi ne conditionne en rien l'accès à un parcours particulier du cycle terminal. »

9 L'enseignement d'exploration de « Principes Fondamentaux de l'Economie et de la Gestion » délivre aux élèves des notions fondamentales et des outils d'analyse utiles pour qu'ils puissent mener une réflexion structurée sur quelques grandes questions dordre économique ou de gestion ; fournit des clés d'analyse de l'organisation économique dans lequel il évolue en tant qu'acteur ; favorise le choix rationnel et éclairé quant à la poursuite d'études au lycée et dans l'enseignement supérieur.

10 L'enseignement d'exploration de « Principes Fondamentaux de l'Economie et de la Gestion » diffère, au même titre que SES, des autres programmes d'exploration puisqu'ils s'adressent à des jeunes qui, pour 70% d'entre eux, ne poursuivront ni en économie, ni en gestion. intervient au titre de formation générale, de construction de la culture citoyenne.

11 Le programme est-il adapté au niveau d'un élève de seconde ?

12 PFEG est un enseignement d'exploration Il n'y a pas de pré-requis spécifique. Il ne s'agit pas d'appréhender les notions dans toute leur complexité mais de montrer comment les sciences économiques et sciences de gestion peuvent aider à comprendre le monde et l'environnement immédiat de l'élève.

13 PFEG et SES : des redites ?

14 Les enseignements dexploration de l'économie : des objets détude identiques sous des regards différents

15

16 Des objets identiques sous des regards différents 3 thèmes –Les acteurs de léconomie –Les décisions de lentreprise –Nouveaux enjeux économiques contemporains déclinés en 11 questions 30 notions et outils à découvrir Une approche économique, managériale, juridique 5 thèmes Ménages et consommation Entreprises et production Marchés et prix Formation et emploi Individus et cultures déclinés en 10 questions. 30 notions et outils à découvrir. Une approche économique, sociologique et croisée PFEGSES

17 Des exemples de problématiques différentes sur des thèmes proches PFEG Comment lentreprise fixe-t- elle le prix dun produit ? Approche « interne » de la politique de lentreprise fixant son prix sur un marché (structure des coûts, objectif de marge, concurrence, valeur perçue, réglementation, marché, segmentation) SES Comment se détermine le prix sur un marché ? Approche globale en terme de courbe doffre et de demande et de prix déquilibre (en situation de concurrence) Logique macroéconomique Logique microéconomique et managériale

18 PFEG : une prédétermination à la voie technologique tertiaire ?

19 PFEG explore mais ne prédétermine pas Le suivi dun enseignement dexploration ne conditionne en rien laccès à un parcours particulier du cycle terminal. Les deux enseignements déconomie doivent être proposés dans tous les établissements, quelles que soient les filières (S, L, ES, STG, STI) proposées par la suite. En conséquence, l'existence d'une série STG n'est pas requise pour l'implantation de PFEG.

20

21 Quels sont les principes fondamentaux des Sciences de Gestion ?

22 Conformément à l'esprit d'exploration, des choix ont été opérés Les principes fondamentaux sont nombreux et renvoient aussi bien aux sciences économiques, au droit et au management. En PFEG, ont été retenus les principaux : les acteurs économiques et leurs relations ; le processus de création de valeur ; le processus de fixation d'un prix ; les principes d'action de l'entreprise sur son marché ; le rôle de l'individu dans l'organisation

23 Les thèmes 1) Les acteurs de léconomie Quels acteurs créent la richesse ? Quelles sont les relations entre les acteurs économiques ? Quel est le rôle économique de lEtat ? A quoi sert une banque ? – 3 thèmes dont les 2 premiers

24 Les thèmes 2) Les décisions de lentreprise Quest-ce quune entreprise? Comment lentreprise crée-t-elle de la valeur ? Comment lentreprise se lance-t-elle sur un nouveau marché ? Comment lentreprise fixe-t-elle le prix dun nouveau produit ? Quelle place pour lindividu dans lentreprise ? – 3 thèmes dont les 2 premiers

25 Les thèmes 3) Nouveaux enjeux économiques Développement durable : contrainte ou opportunité pour lentreprise ? Comment les acteurs économiques prennent-ils en compte les nouveaux comportements du consommateur ? Comment louverture internationale influence-t-elle le comportement de lentreprise ? Quels sont les enjeux de léconomie numérique ? – 2 thèmes dont le premier

26 Pourquoi le programme n'est- il pas écrit en terme de compétences à acquérir ?

27 Des compétences pour l'individu plus que pour l'élève L'objectif de lexploration nest pas lacquisition de notions ou compétences professionnelles à réinvestir dans la poursuite d'études. Mais cela nexclut pas lacquisition de compétences transversales et de connaissances comme par exemple la recherche et lanalyse dinformations économiques.

28 PFEG : un programme trop lourd ?

29 Des questions obligatoires et des questions au choix Suite à la consultation, il a été proposé de réduire à 8 le nombre de questions minimum obligatoires sur 13 possibles : - partie 1 : trois obligatoires dont les deux premières - partie 2 : trois obligatoires dont les deux premières - partie 3 : deux obligatoires dont la première Soit 6h par thème (hors évaluation), ce qui laisse le temps de découvrir, analyser et identifier les concepts clés.

30 Quels outils et méthodes d'analyse à mobiliser en PFEG ?

31 Des outils centrés sur l'information peuvent être convoqués au fil des thèmes Des outils pour chercher et trouver l'information Des outils pour traiter et analyser l'information (structure argumentative, lecture et exploitation de tableaux, de graphiques, calculs d'évolution, de répartition, utilisation d'outils numériques de simulation et de calcul, …) Des outils pour évaluer la fiabilité de l'information Des outils de structuration de l'information (traitement de texte, carte heuristique, forum,...)

32 Comment réaliser le lien entre programme, métiers et formations ?

33 Des sollicitations multiples Chaque thème se prête directement ou indirectement à une évocation des métiers et des formations y conduisant.

34

35 Un abandon de la démarche de projet développée en IGC ?

36 Une finalité résolument différente La démarche de projet en IGC poursuivait un objectif pédagogique spécifique de préparation à la poursuite d'études en STG, formation technologique qui permet au jeune dexpérimenter, de se confronter et de simpliquer dans les démarches proposées, notamment par l'intermédiaire de la démarche de projet. Or PFEG n'est pas spécifiquement destiné à « recruter » pour STG mais bel et bien d'aider les élèves à prendre conscience de leurs goûts et aptitudes, à mieux choisir leur parcours.

37 Une démarche pédagogique « magistrale » induite par le programme ?

38 Une pédagogie qui se veut active Le programme et notamment le choix des thèmes, se prêtent à une mise en activité réelle de l'élève : préparation et récolte d'informations dans l'environnement, analyse de cette information pour lui donner du sens, identification des concepts à mobiliser... Le préambule et les indications complémentaires insistent sur limportance dune entrée dans le thème par des exemples simples, concrets, ancrés dans le quotidien des élèves.

39 La démarche Phase d'observation de situation et/ou de phénomènes concrets : l'enseignant doit s'appuyer sur l'environnement immédiat de l'élève, ses représentations, ses préoccupations, sur les questions d'actualité qui l'interpellent Analyse des informations : formulation de quelques questions concrètes, identification des notions clés nécessaires à la compréhension, confrontation des idées,... Trace des concepts fondamentaux : le sens des concepts doit émerger au fur et à mesure de l'analyse de la situation.

40 Exemple : A quoi sert une banque ? Observation : visualisation dun reportage mettant en scène un ménage recourant à lemprunt (site de lIEFP) ou simulation d'emprunt par des élèves sur les sites des établissements bancairesIEFP Analyse : repérage selon mots clés : les acteurs (ménage, producteur, banque), relations, enjeux, intérêt et taux dintérêt Conceptualisation : généralisation sur la notion et le mécanisme de crédit et dépargne, de taux dintérêt

41 La mise en œuvre de ces enseignements Les professeurs mettront en œuvre des dispositifs pédagogiques diversifiés : –Ateliers –Exposés –Forums –Jeux sérieux –Pédagogie expérientielle –Visites dentreprises ou accueil d'intervenants –Visionnage de vidéos, écoute de podcasts –Ecriture d'articles –Recherche, sélection, traitement de linformation Salles équipées (outils numériques) Centre de ressources documentaires… –Mise à disposition des travaux sur plate-forme collaborative…

42 Un enseignement à évaluer ?

43 Une évaluation multiforme et concertée Tout enseignement doit être évalué. Cependant, les notes obtenues ne peuvent rentrer en ligne de compte pour une éventuelle orientation dans les séries ES ou STG. Les notions ne peuvent constituer le seul objet d'évaluation, une attention particulière devra être accordée aux compétences transversales, en relation avec le B2I. Une réflexion pourrait être initiée au sein d'un même établissement pour tous les enseignements d'exploration

44 L'organisation en classe entière : une contradiction avec la mise en oeuvre d'une pédagogie active ?

45 L'organisation des enseignements La dotation horaire mise à disposition des établissements pour la classe de seconde ne permet pas la mise en place de dédoublements systématiques. Néanmoins, en fonction du projet dun établissement ou dune équipe denseignants, les professeurs doivent pouvoir prendre en charge des classes à effectifs réduits

46 L'organisation des enseignements Il est possible denvisager : Un bloc horaire d1h30 toutes les semaines sur 36 semaines Deux blocs horaire d1h30 toutes les semaines sur 18 semaines Un bloc horaire de 2 heures avec une heure en classe entière et une heure en demi groupe une semaine sur deux : 1h 30 par semaine pour les élèves 2h par semaine pour le professeur

47 Quelle place pour les TICE ?

48 S'appuyer sur la valeur ajoutée des TICE Les TICE pourront être mobilisées aux fins de prise d'informations, de mise en situation, d'illustration, de simulation, de résolution de problèmes mais encore dans sa dimension structurante lors des phases d'analyse ou de conceptualisation. La plupart des usages évoqués participeront à l'évaluation des élèves quant à l'acquisition des notions fondamentales et la construction des savoirs. Ils pourront également s'intégrer dans une démarche plus globale de validation des compétences du B2i lycée.

49

50 Bibliographie indicative

51 Sitographie indicative letat/lessentiel/apprendre-en-samusant.html

52 Des exemples de scénarios pédagogiques En cours d'élaboration...


Télécharger ppt "Découverte de l'enseignement d'exploration Rentrée 2010-2011 Jc Duflanc – Avril 2010."

Présentations similaires


Annonces Google