La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Formation capacités: Réaliser un croquis. Mise en situation…

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Formation capacités: Réaliser un croquis. Mise en situation…"— Transcription de la présentation:

1 Formation capacités: Réaliser un croquis

2 Mise en situation…

3 Pour un élève, cest quoi un croquis? Reproduction dun labyrinthe du palais du roi Minos en Crète Du texte en haut Du texte en bas! Des figurés seuls Des figurés organisés! Où est-ce que je regarde? Où est-ce que je commence? Pour finir où?

4 Plan de lintervention : Définitions de la capacité. La capacité dans les Programmes et le Socle. Lévaluation de cette capacité. Améliorer les productions autonomes des élèves.

5 La définition du Vade-mecum: Il donne une définition claire: « Le croquis est une représentation cartographique simplifiée qui rend compte de lorganisation et des dynamiques dun espace ». Le croquis a deux finalités: - Réutiliser le vocabulaire spécifique de la discipline. - Constituer une démonstration.

6 La définition du Vade-mecum: Pour le réaliser, lélève doit mobiliser un langage spécifique et faire une démonstration. Il doit sélectionner des informations répondant à une problématique. Il doit classer et hiérarchiser ces informations. Il doit choisir le bon langage: une représentation spatiale nécessite un cadre (figurés de surface), sur lequel interviennent des limites ou des échanges (figurés linéaires) mettant en relations des lieux (figurés ponctuels).

7 La définition du Vade-mecum: Le langage cartographique doit être un vecteur de la maîtrise de la langue française: les piliers 1 et 5 sont donc liés. « Toute production délève ne vaut que si elle met en œuvre des changements permanents de langage, susceptibles de rendre les élèves autonomes dans la production dun discours sur lespace étudié ». « Le croquis (…) appelle une expression écrite qui en précise le sens et linterprétation ».

8 Pour quelle progressivité ? En 6 e : partir de lespace proche et de ses paysages. En 5 e : partir également des paysages. 4 e et 3 e : privilégier une approche territoriale. Autonomie : rédaction du titre et de la légende (seule ou en confrontant différentes propositions)

9 La place de cette compétence dans les programmes: Exemple, chapitre « Habiter la ville » en 6 e : Le croquis est le résultat dune démarche où interviennent dautres capacités du socle: Situer Décrire Expliquer

10 Les croquis dans les programmes: En 6 e : cinq croquis sont à réaliser: Réaliser un croquis simple pour représenter les paysages proches et/ou lorganisation du territoire local. Réaliser un croquis simple dun paysage urbain. Réaliser un croquis simple dun paysage rural. Réaliser un croquis simple dun paysage de littoral. Réaliser un croquis simple dun paysage à fortes contraintes.

11 Les croquis dans les programmes: En 5 e : Pas de référence explicite… « possibilité de faire le croquis simple dun paysage de front pionnier ». 6 e, 5 e : Les croquis restent à léchelle locale.

12 Les croquis dans les programmes En 4 e : quatre croquis sont à réaliser: Réaliser un croquis à léchelle mondiale des pôles et des flux majeurs des échanges mondiaux. Réaliser un croquis rendant compte des grands traits de lorganisation du territoire des Etats-Unis. Réaliser un croquis rendant compte des grands traits de lorganisation du territoire choisi ( Chine, Inde, Brésil ). Élaborer une carte simple de lorganisation du monde aujourdhui. 4 e : réalisations de croquis à différentes échelles (nationale, mondiale).

13 Les croquis dans les programmes En 3 e : quatre croquis sont à réaliser: Réaliser un croquis de lorganisation du territoire régional. Réaliser un croquis de la répartition spatiale de la population et de ses dynamiques sur le territoire. Réaliser un croquis de lorganisation du territoire national. Réaliser un croquis représentant les différents types despaces dans lUnion européenne. 3 e : le jeux déchelle se complexifie (échelle régionale, nationale, européenne).

14 Quelles sont les exigences du Vade-mecum ? Un titre. Une légende ordonnée et hiérarchisée en rubriques. Elle est placée sous le croquis. Des figurés conformes au langage cartographique, en nombre limité. Une échelle graphique ou numérique. L orientation : le nord ou une rose des vents. Une nomenclature : noms complets, hiérarchisés en fonction du sujet, écrits horizontalement. Soigné: un cadre, lutilisation de feutres fins, de crayons de couleurs.

15 Les repères pour une progression de lautonomie des élèves:

16 6 e - 5 e : le paysage au centre des tâches cartographiques: Croquis dinterprétation de paysage niveau 6 e : Découpage par plans, description de chaque plan. Légende simple (figurés de surface). Localiser compléter

17 Les repères pour une progression de lautonomie des élèves:

18 4 e -3 e : une approche territoriale Exemple de croquis de 4 e : lorganisation du territoire et ses dynamiques (flux) sont clairement représentées. Légende sans hiérarchisation mais sans aberration (figurés de surface, ponctuels et linéaires). Le croquis est une démonstration personnelle. Hypothèse. Repères. Respect des codes.

19 Pour quelle épreuve et quelles exigences? BOEN du 29 mars 2012

20 Pour quelle épreuve et quelles exigences? Analyse des annales zéro dhistoire-géographie- éducation civique. Deuxième partie: Géographie (13 points) Une partie QUESTIONS (8 points) Une partie TRAVAIL SUR DOCUMENT (5 points). La tâche cartographique se réalise sur des cartes. Mais lutilisation de la capacité « Réaliser un croquis » est indispensable.

21 Pour quelle épreuve et quelles exigences? Pas de figurés linéaires pour linstant.

22 Pour quelle épreuve et quelles exigences?

23 Figuré linéaire

24 Pour quelle épreuve et quelles exigences? Synthèse: Un titre. 3 figurés de surfaces. 2 figurés ponctuels. 1 figurés linéaire. Léchelle est donnée, lorientation est absente. Des savoir-faire simples mais basés sur des connaissances importantes.

25 Et dans nos manuels de 3 e actuels?

26 Résultat… Un exemple du collège Hans Harp. Lélève maîtrise les bases du langage cartographique. Objectif: essayer damener les élèves à maîtriser les bases du langage cartographique avant lentrée en 3 e.

27 Exemples de production en autonomie niveau 5 e. Croquis plus « académique » Croquis plus « personnel» mais présence dune réelle hiérarchisation des informations et dun discours argumenté sur le territoire.

28 Une proposition de méthode:

29 Donner du sens, donner une utilité. Cest quoi un croquis? A quoi ça sert? Solution: lHistoire. Cest quoi un titre? A quoi ça sert? Solution: la problématique. Cest quoi une légende? A quoi ça sert? Solution: une publicité. Cest quoi des figurés? A quoi ça sert ? Solution: créer un jeu. Cest quoi léchelle? A quoi ça sert? Solution: montrer les limites des symboles. Début 6 e (Prérequis CM2). Progressif sur lannée et le collège.

30 Une progression en vue dalléger le niveau 3 e : 6 e : découpage des paysages par plans pour une appropriation des codes de base (titre, légende, choix de couleur…). Dès quon touche lorganisation des territoires, les croquis explicatifs reposent principalement sur des choix délèves, sur des symboles qui permettront de créer un croquis. 5 e : le glissement des symboles aux figurés conformes se fait progressivement (par des exemples du professeur, par des travaux de groupe). 4 e : lappropriation des figurés conformes seffectue par un jeux déchelle plus efficace car le programme si prête davantage.

31 Cest quoi un croquis? A quoi ça sert? Ex: Babylone. Cest quoi un titre? A quoi ça sert? Solution la problématique: le croquis répond à une question. Donner du sens, donner une utilité. Un message clair: Babylone est le centre du monde.

32 Cest quoi une légende? A quoi ça sert? Solution: lanalyse dune publicité EDF. Donner du sens, donner une utilité. Des dessins. Des phrases. Explications des répétitions par la légende.

33 Symboles… Figurés…Une proposition de méthode: 1.Décrire 2.Localiser/situer 1.Décrire 2.Localiser/situer Croquis dinterprétation dans le cahier. Problématique(s). Croquis dinterprétation au tableau. Du vocabulaire (soit réutilisé, soit nouveau) Des figurés et/ou symboles (soit réutilisés, soit nouveaux) 3. Expliquer = Réponse(s) avec des documents de natures différentes. = Apport de connaissances : organisation, dynamiques de lespace étudié. 3. Expliquer = Réponse(s) avec des documents de natures différentes. = Apport de connaissances : organisation, dynamiques de lespace étudié.

34 Une proposition de méthode: 3. Expliquer : Connaissances, repères 4. Réalisation dun croquis de synthèse en autonomie. 5. Explication textuelle. 4. Réalisation dun croquis de synthèse en autonomie. 5. Explication textuelle. Professeur/classe Elèves/Classe Figurés Symboles (appropriation)

35 Productions en fonction de la méthode: Avec les symboles : traduction dune trace écrite élèves de niveau 6 e : « Strasbourg est une métropole car elle importe et exporte beaucoup de produits avec lAllemagne ce qui fait que Strasbourg est un centre pour lAlsace. Comme elle attire, sa périphérie sétale de plus en plus sur la plaine autour de la ville: lagriculture mécanisée recule donc face à la périurbanisation. »

36 Productions en fonction de la méthode: Traduction avec les symboles :

37 Autre exemple de croquis en autonomie avec des symboles : Lorganisation de Nouakchott en Mauritanie. Une légende organisée… … Mais un croquis où manquent les dynamiques…

38 2 La construction du jeu de cartes: choix du symbole par le vote de la classe. 1 La construction du jeu de cartes: symboliser un mot-clé le plus rapidement possible! 3 Lopération est renouvelée jusquà lobtention du jeu complet: les cartes seront les bases du travail. Des symboles rejetés… Règle: les élèves doivent sélectionner la bonne couleur de carte pour leur symbole!

39 … On répète lopération jusquà appropriation du vocabulaire et de la méthodologie. Des croquis très proches les uns des autres mais des légendes organisées et justifiées de multiples façons = un discours, un langage.

40 Organisation en trois parties. Territoire / Activités/ Flux Ressources / Espaces urbains / Ruraux

41 Productions en fonction de la méthode: Avec les figurés : réalisation dun croquis de synthèse de niveau 5 e : Une organisation de lespace… Trois types de figurés… …Les flux et les dynamiques apparaissent plus clairement.

42 Comment passer des symboles aux figurés conformes? La clé: les changements déchelles. Exemple simple en 6 e : Une vignette par croquis est collée sur la fiche.

43 Comment passer des symboles aux figurés conformes?

44 Pour conclure: la fiche DNB.


Télécharger ppt "Formation capacités: Réaliser un croquis. Mise en situation…"

Présentations similaires


Annonces Google