La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Mise en place de l'évaluation des risques professionnels dans le premier degré

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Mise en place de l'évaluation des risques professionnels dans le premier degré"— Transcription de la présentation:

1 Mise en place de l'évaluation des risques professionnels dans le premier degré

2 Objectif : Informer et aider les personnels du premier degré dans la mise en place de lévaluation des risques professionnels au moyen du « document unique » Démarche : Qu'est ce que le risque professionnel ? Pourquoi évaluer les risques professionnels ? Qui doit réaliser cette évaluation ? Quelle est la marche à suivre ? Quelles sont les ressources disponibles ? Évaluation des Risques professionnels

3 PREAMBULE QUELQUES SITUATIONS COURANTES Évaluation des Risques professionnels

4 La salle des maîtres Évaluation des Risques professionnels

5 La salle informatique Évaluation des Risques professionnels

6 La tisanerie Évaluation des Risques professionnels

7 Le local de stockage Évaluation des Risques professionnels

8 QU'EST CE QUE LE RISQUE PROFESSIONNEL ? Évaluation des Risques professionnels

9 Définitions Danger : « Source potentielle de dommages pour lhomme, les biens et lenvironnement. » Risque : « Combinaison de la conséquence (niveau de sévérité ou degré de gravité) d un évènement redouté et de sa probabilité doccurrence. » Qu'est ce que le risque professionnel ? Concrètement, le niveau de risque est le produit de la Fréquence d'exposition au danger (F) par la Gravité des dommages (G) Risque = Fréquence x Gravité = F x G Fréquence et Gravité ont une valeur de 1 à 4, ce qui donne des valeurs de risque de 1 à 16.

10 L'exemple du risque électrique Danger : Un enseignant utilise un rétroprojecteur dont le câble est défectueux au niveau de la prise. Situation dangereuse : Travail à proximité d'une pièce nue sous tension. Évènement déclencheur : Contact avec lénergie électrique. Risque : Électrique. Dommages éventuels : Électrisation (Brûlures externes, internes, tétanisation, fibrillation, …) ou Électrocution (décès). Qu'est ce que le risque professionnel ? Opérateur Danger Situation Dangereuse Évènement déclencheur DOMMAGES

11 Qu'est ce que le risque professionnel ? RISQUES Dangers Chute de plain-pied : sol glissant ou inégal, petite marche, estrade, sol dégradé, passage encombré par l'entreposage d'objets divers. Chute de hauteur : zone présentant des parties en contrebas (escalier, fosse, cuve,...), accès à des parties hautes (armoires, étagères,...), utilisation de dispositifs mobiles (escabeau,...), utilisation de moyens de fortune (chaise,...). Manutention manuelle : manutention de charge de masse unitaire élevée, manutention effectuée de façon répétitive et à cadence élevée, charge difficile à manutentionner (grande dimension,...), mauvaises postures imposées, ou prises par le personnel (dos courbé, charge éloignée du corps,...). Circulation : existence de zones de circulation commune aux usagers et aux véhicules, voie de circulation dangereuse (étroite, en pente, état de surface dans lenceinte de lécole...), zone de manœuvre dangereuse, cheminement à lextérieur de lécole (salle de sport, musée, ….)

12 Qu'est ce que le risque professionnel ? Machines et outils : partie mobile accessible aux usagers, fluide ou matière pouvant être projetés, utilisation d'outils tranchants (massicot, photocopieuse, fours, plaques électriques). Le bruit : bruit émis de façon continue (machines, compresseurs, moteurs..., bruit impulsionnel et répétitif causé par des machines et des outils travaillant par chocs, échappements d'air comprimé...). Produits, émissions et déchets : utilisation de produits avec son pictogramme associé, émission de gaz ou de produit volatile (colle, peintures,...), émission de poussières (craie,...), présence de micro-organismes (moisissures,...), agents infectieux dans le cadre dexpérimentations (aquariums, vivariums, serres, …). Incendie, explosion : utilisation de produits inflammables (bois, papier,...), création d'atmosphère explosive avec l'air (solvant, bombe aérosol,...), mélange de produits incompatibles ou stockage dans leur proximité. Électricité : conducteur nu accessible aux usagers, matériel défectueux, installation non conforme.

13 Qu'est ce que le risque professionnel ? Éclairage : poste de travail insuffisamment éclairé pour l'activité exercée, éclairage inadapté au travail nécessitant la perception de formes, poste de travail présentant des zones éblouissantes (rayonnement du soleil,...), zone de passage peu ou pas éclairée. Utilisation d'écran : rayon lumineux arrivant sur l'écran provenant de l'éclairage naturel.., mobilier ne permettant pas l'adaptation à la morphologie de lutilisateur, … Ambiances climatiques : température inadaptée, poste de travail exposé aux intempéries, à des courants d'air.., ambiance chaude (vitres exposées au soleil, défaut de ventilation,..), ambiance froide (défaut disolation,...). Hygiène : absence de moyens nécessaires pour permettre l'hygiène corporelle des usagers, absence de moyens et de personnels pour les premiers soins (blessures bénignes), non-prise en compte des règles d'hygiène pour la mise en oeuvre des produits alimentaires (goûters festifs,...).

14 Qu'est ce que le risque professionnel ? Intervention d'une entreprise extérieure : utilisation des services extérieurs pour l'entretien, le nettoyage des locaux ou des travaux en présence du personnel, méconnaissance des risques liés à la coactivité. Manque de formation : formation de base des usagers insuffisante pour la compréhension des instructions données, de la signalisation et des consignes; formation incomplète des usagers aux postes de travail pour effectuer des opérations correctement et dans de bonnes conditions de sécurité; en cas d'accident, pas de personnel formé pour porter les premiers secours à un blessé. Risque routier : kilométrage annuel parcouru important; contraintes liées à l'organisation du travail et des déplacements. Ergonomie : inadaptation des postes de travail, des machines, des outils... aux caractéristiques et aux aptitudes des usagers. Stress : exigences élevées combinées à un faible niveau d'initiatives et à une absence de participation à la finalité du travail. Protection individuelle : protection individuelle inadaptée, non portée, non entretenue (blouses, gants, …).

15 POURQUOI EVALUER LES RISQUES PROFESSIONNELS ? Évaluation des Risques professionnels

16 Une démarche obligatoire pour lemployeur Cette démarche s'inscrit dans le cadre de la responsabilité de l'employeur, qui a une obligation générale d'assurer la sécurité et de protéger la santé de ses salariés. Pour ce faire, il dispose d'un des principes généraux de prévention énoncé dans le Code du travail : l'évaluation des risques (articles L et L du code du travail). L'évaluation des risques professionnels consiste à identifier et classer les risques auxquels sont soumis les salariés d'un établissement, en vue de mettre en place des actions de prévention pertinentes. Elle constitue l'étape initiale d'une politique de santé et de sécurité au travail. Cest une démarche structurée dont les résultats sont formalisés dans un « document unique ». Pourquoi évaluer les risques professionnels ?

17 Une démarche pertinente pour lemployé L'évaluation des risques professionnels permet à lemployé de réfléchir à sa pratique professionnelle. Sans rapport avec la pédagogie, il sagit ici didentifier les situations dangereuses. Parce que les dangers sont moins perceptibles dans les situations quotidiennes, il est nécessaire dentamer une réflexion au sein de chaque école dans un cadre précis afin daméliorer les conditions de travail de chacun. L'évaluation du risque professionnel est un moyen de diminuer globalement les accidents du travail au sein d'une entreprise. Pourquoi évaluer les risques professionnels ?

18 QUI DOIT EVALUER LES RISQUES PROFESSIONNELS ? Évaluation des Risques professionnels

19 Une action globale à tous les niveaux Les enseignants, les directrices et directeurs, les circonscriptions, linspection académique vont chacun apporter leurs compétences dans lévaluation des risques professionnels. Qui doit évaluer les risques professionnels ? Evaluation des Risques Professionnels Enseignants Directeurs Circonscriptions Inspection Académique

20 Lenseignant identifie les situations dangereuses Lenseignant est le premier concerné lorsquune situation dangereuse se présente. Cest pourquoi il est le premier acteur de lévaluation des risques professionnels. Il doit réfléchir à ses pratiques quotidiennes afin didentifier les dangers auxquels il est confronté au quotidien. Qui doit évaluer les risques professionnels ?

21 Les circonscriptions effectuent une hiérarchisation Chaque école constitue une « Unité de Travail » au sein de sa circonscription. L'ensemble des Unités de Travail est hiérarchisé par la circonscription. Ainsi, les écoles où les risques sont les plus importants peuvent être immédiatement identifiées. Qui doit évaluer les risques professionnels ?

22 L'inspection académique effectue une synthèse Chaque circonscription fait parvenir sa hiérarchisation. Une synthèse est réalisée. Celle-ci permet d'identifier les risques les plus importants au niveau académique. Un plan d'actions est proposé lors du Comité Hygiène et Sécurité Départemental afin de diminuer ces risques. Qui doit évaluer les risques professionnels ?

23

24 QUELLE EST LA MARCHE A SUIVRE ? Évaluation des Risques professionnels

25 La démarche au sein de l'école A – Réfléchir à sa pratique professionnelle dans son ensemble B – Évaluer les risques C – Déterminer les mesures de prévention D – Mettre en œuvre et transmettre les mesures de prévention E – Actualiser périodiquement Quelle est la marche à suivre au sein de l'école ?

26 A – Réfléchir à sa pratique professionnelle Dans cette étape, l'employé transcrit les dangers auxquels il est soumis. Cette réflexion peut être menée individuellement en procédant de manière chronologique, par lieu, ou par tâche. Il est important de garder en mémoire que les dangers doivent concerner l'employé, pas les élèves ou les parents, qui ne sont considérés en l'occurrence que comme des sources potentielles de danger. Ceci ne doit pas être considéré comme choquant car, d'une manière globale, la diminution de certains risques profite à l'ensemble des personnes évoluant au sein d'une école. Dans les grandes structures, cette phase peut être réalisée à l'aide du questionnaire de sensibilisation (page 6 des documents d'aide). Quelle est la marche à suivre au sein de l'école ?

27 Quelle est la marche à suivre au sein de l'école ?

28 B – Évaluer les risques Cette partie correspond aux trois premières étapes du document « Unité de travail » : Étape 1 : Description des phases de travail Étape 2 : Description du danger (ou de la situation dangereuse) et description du risque Étape 3 : Évaluation chiffrée du risque Quelle est la marche à suivre au sein de l'école ?

29 Étape 1 : Description des phases de travail ( par lieux, par tâches ou chronologique)

30 Étape 2 : Description du danger (ou de la situation dangereuse) Vous trouverez une liste des dangers et risques aux pages 5 à 8

31 Étape 2 : Description du risque ATTENTION : Veillez à être en adéquation avec les risques énoncés en pages 5 à 8 afin de permettre une harmonisation de la hiérarchisation au niveau de la circonscription et de l'inspection académique.

32 Étape 3 : Évaluation du Risque fonction de la Fréquence et de la Gravité. Vous pouvez recourir au documents d'aide page 8 à 10

33 C – Déterminer les mesures de prévention Cette partie correspond à la quatrième étape du document « Unité de travail » : Proposer pour chacun des risques, les actions de prévention les plus adaptées, permettant de supprimer ou de diminuer le risque. Répartir les tâches en déterminant pour chacune des actions retenues celles pouvant être réalisées en Interne, celles dépendant du Propriétaire (Mairie) et enfin celles du ressort de l'Employeur (I.A.). Formaliser les délais d'exécutions et les responsables chargés de la réalisation des actions de prévention internes. Quelle est la marche à suivre au sein de l'école ?

34 Étape 4 : Définition des actions de prévention et répartition des tâches.

35 Les délais d'exécutions et les responsables chargés de la réalisation des actions de prévention internes doivent être précisés au moment de la réalisation de l'unité de travail. La plupart des actions internes sont d'ordre organisationnel et ne nécessitent pas de moyens particuliers (Pédagogie de prévention, formalisation, organisation). Les actions internes doivent précéder les demandes faites au propriétaire (mairie). C'est une manière de légitimer les besoins découlant de l'évaluation des risques professionnels. Quelle est la marche à suivre au sein de l'école ?

36 D – Mettre en œuvre et transmettre les mesures de prévention Cette partie correspond à la cinquième étape du document « Unité de travail » : Mettre en œuvre les actions de prévention en interne. Transmettre à l'I.E.N. une copie de l'Unité de Travail Formaliser une demande pour les actions de prévention relevant de la mairie en les justifiant par la démarche globale de l'évaluation des risques professionnels et les actions internes réalisées. Quelle est la marche à suivre au sein de l'école ?

37 Étape 5 : Mise en œuvre, transmission et suivi des mesures de prévention

38 E – Actualiser périodiquement L'actualisation s'effectue chaque année, ou à l'occasion d'un changement des conditions de travail (nouvelle classe, nouvelles école, pratiques pédagogique modifiées...) En début d'année, l'unité de travail de l'année précédente est réévaluée et mise à jour. Le but est de diminuer au fil des ans le niveau de risque de l'école en effectuant ou en sollicitant des actions de prévention. Quelle est la marche à suivre au sein de l'école ?

39 Ici s'arrête le travail des écoles dans la démarche d'évaluation des risques professionnels. La tâche est vaste, et il serait irréaliste d'espérer résoudre tous les problèmes auxquels sont confrontés les enseignants par le biais de cette démarche. Cependant, la mise en place de ce système dans le secteur privé en 2002 a permis au fil des ans d'améliorer les conditions de travail des employés dans les entreprises. Pourquoi les enseignants ne pourraient ils pas bénéficier eux aussi de ce progrès ? Quelle est la marche à suivre au sein de l'école ?

40 QUELLES SONT LES RESSOURCES DISPONIBLES ? Évaluation des Risques professionnels

41 Quelles sont les ressources disponibles ? Liens hygiène et sécurité académique site hygiène et sécurité académique Le Document UniqueLe Document Unique d'évaluation des risques professionnels premier degré version odt. (zip, 250ko) Le Document UniqueLe Document Unique d'évaluation des risques professionnels premier degré version pdf. (zip, 660ko) Le registre d'hygiène et de sécurité premier degréLe registre d'hygiène et de sécurité premier degré (odt, 18ko) Le registre d'hygiène et de sécurité premier degré Le registre d'hygiène et de sécurité premier degré (pdf, 106ko)

42 Quelles sont les ressources disponibles ? Liens vers les brochures de l'Institut National de Recherche et de Sécurité Brochure ED840 Évaluation des risques professionnels Aide au repérage des risques dans les PME-PMI Brochure ED887 Évaluation des risques professionnels Questions-réponses sur le document unique

43 Quelles sont les ressources disponibles ? Coordonnées Hygiène et Sécurité Académie de LILLE Inspecteur hygiène et sécurité Tél : Fax : Courriel: Rectorat A.C.M.O. Académique M. Stéphane DAUCHY Téléphone : Télécopie : Courriel : Inspection Académique du Pas de Calais A.C.M.O. Départemental M. Jean Pierre DELATTRE Téléphone : Télécopie : Courriel : Inspection Académique du Nord A.C.M.O. Départemental M. DANIEL LEFEBVRE Téléphone : Télécopie : Courriel : Liste des Agents Chargés de la Mise en Œuvre des règles d'hygiène et sécurité dans les circonscriptions


Télécharger ppt "Mise en place de l'évaluation des risques professionnels dans le premier degré"

Présentations similaires


Annonces Google