La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

III. C. L’intercommunalité dans le Bassin minier du Nord Pas de Calais

Présentations similaires


Présentation au sujet: "III. C. L’intercommunalité dans le Bassin minier du Nord Pas de Calais"— Transcription de la présentation:

1 III. C. L’intercommunalité dans le Bassin minier du Nord Pas de Calais

2 C. Le Bassin minier et les intercommunalités du Nord-Pas de Calais A noter sur cette carte : le fractionnement et la diversité des intercommunalités, le poids de la métropole lilloise la mise en coopération transfrontalière avec les collectivités territoriales belges de taille sensiblement supérieures aux équivalents français

3 Le cas du Bassin minier du NPC : esprits de chapelle et conflits géopolitiques au sein du PS, avec le PCF et avec la droite Source cartes : M. Thioux, Inst. Français de Géopolitique de Paris VIII, mémoire.

4 Le Béthumois : la tripartition un triple conflit au sein du PS pour l’hégémonie géopolitique locale entre Alain Wacheux (maire de Bruay), Jacques Melick (maire de Béthune) et Jacques Villedary (Maire de Noeux les Mines)

5 Le Valenciennois à l’est : un partage réaliste et pragmatique entre JL Borloo (député maire UMP de Valenciennes, 36 communes) et Alain Bocquet (38 communes, député maire PCF de St Amand) (noter par ex le « rentrant » de Trith St leger, vieille ville ouvrière et métallurgique)

6 En guise de conclusion Face au traditionnel émiettement communal de la France qui constituait progressivement un facteur de blocage, les années 1980/2000 ont connu une révolution silencieuse d’une grande importance : la montée de l’intercommunalité. Aujourd’hui le pavage de l’intercommunalité est devenu le nouvel horizon de l’organisation, de la gestion, de l’aménagement et du développement économique du territoire national : intercommunalités incorporent 91 % des communes et 86,5 % de la population. Si on y ajoute les « pays », les Scot et les syndicats intercommunaux thématiques préexistants (Sivu, Sivom), la France en vingt ans a connu un bouleversement d’une ampleur historique sans équivalent depuis la Révolution de ses structures de gestion territoriale du fait de l’apparition de ces « nouveaux territoires ». Ce processus s’est néanmoins heurté a de fortes résistances politiques, culturelles et institutionnelles qui expliquent les choix opérés par les gouvernements successifs, quelque soit leur couleur politique. Premièrement, l’Etat a fait preuve d’une approche pragmatique et progressive laissant aux acteurs locaux et régionaux de très larges marges de manœuvre dans la construction de ces nouvelles entités. Deuxièmement, le système des collectivités territoriales n’a pas été – contrairement à d’autres Etats européens comme par exemple l’Allemagne ou l’Espagne – refondu dans un sens hiérarchique. Chacune d’elle (Région, département, structure intercommunale) a été doté de pouvoirs et compétences particulières, se chevauchant parfois, sans que le niveau supérieur puisse contraindre le niveau inférieur. Aujourd’hui, ces « nouveaux territoires » constituent un objet géographique d’étude tout à fait central pour comprendre le fonctionnement et les mutations sociales, économiques et territoriales de la France. La prise en compte de ces nouvelles réalités se traduit par une documentation nombreuse, diversifiée et facilement accessible qu’elle soit d’origine scientifique et universitaire ou plus politique et institutionnelle. L’introduction de ce nouvel objet dans les programmes scolaires est donc d’une grande importance et témoigne de la vitalité de nos enseignements d’histoire et géographie, sans parler de la formation des futurs citoyens .

7 Pour finir, quelques sites internet à explorer
Syndicat mixte des Coteaux et du Val de Seine : Diact (Datar) : Prospective, Diact (Datar) : Observatoire des Territoires (voir zonages, cartes de tous les EPCI à différentes échelles, très utile) : Ministère de l’Intérieur (Direction général des coll. Locales : organisation, finances, intercommunalité) :(http://www.dgcl.interieur.gouv.fr/Orga_territoriale/accueil_orga_territ.html Une organisation sur les pays et agglomérations : Iaurif : site sur les intercommunalités franciliennes avec fiches documentaire :


Télécharger ppt "III. C. L’intercommunalité dans le Bassin minier du Nord Pas de Calais"

Présentations similaires


Annonces Google