La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

LES GRAPHES. Introduction L'introduction d'éléments de la théorie des graphes dans l'enseignement de spécialité de la classe terminale de la série ES.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "LES GRAPHES. Introduction L'introduction d'éléments de la théorie des graphes dans l'enseignement de spécialité de la classe terminale de la série ES."— Transcription de la présentation:

1 LES GRAPHES

2 Introduction L'introduction d'éléments de la théorie des graphes dans l'enseignement de spécialité de la classe terminale de la série ES constitue une grande nouveauté : cette branche des mathématiques discrètes fait son entrée dans l'enseignement secondaire français le travail proposé est axé sur la seule résolution de problèmes et aucunement sur un exposé magistral.

3 Pourquoi introduire des éléments sur les graphes ? Donner continuité et cohérence avec le programme 1 ère Souvrir à de nouveaux raisonnements, sentraîner à avoir un autre regard mathématique Montrer des mathématiques non classiques liées à des problèmes concrets Sensibiliser à lalgorithmique Réinvestir ce travail dans les T.P.E.

4 Pourquoi axer le travail sur la seule résolution de problèmes ? Ouvrir un grand champ de modélisation conduisant à des solutions efficaces pour de nombreux problèmes Laisser place à l'initiative des élèves, avec un temps nécessaire de tâtonnements et dessais

5 Le programme Modeste : Le temps consacré à l'étude de ces notions, pourrait représenter 40% du temps total, soit environ 24 heures. Contenu théorique réduit : L'optique étant la résolution de problèmes, c'est le bon usage des notions relatives aux graphes, et non la mémorisation de définitions formelles, qui est ici recherchée.

6 Les Graphes : Et si ça servait à quelque chose ? La théorie des graphes possède de nombreuses applications et intervient dans des domaines variés comme : La Chimie La Physique La Biologie LInformatique Les Mathématiques Les Sciences sociales LIndustrie La Géographie LArchitecture

7 Exemple 1: Somme des degrés des sommets d un graphe Un tournoi déchec oppose n personnes. Chaque joueur doit rencontrer tous les autres participants. Représenter cette situation par un graphe pour : n = 4 n = 5 n = 6 Combien doit-on prévoir de rencontres ?

8 Propriété : La somme des degrés dun GNO est égale à deux fois le nombre darêtes. n = 4 : d = 4 3 = 12. Il y aura 6 matchs. n = 5 : d = 5 4 = 20. Il y aura 10 matchs. n = 6 : d = 6 5 = 30. Il y aura 15 matchs. n = 4 n = 5 n = 6

9 Maurice, le facteur doit effectuer sa tournée. Il doit sarrêter à la Poste (P), la Gare (G), la Mairie (M), le Lycée (L), le Centre commercial (C) et distribuer le courrier dans les rues 1 à 7. Il doit définir son trajet en respectant les contraintes ci-dessous : Exemple 2: Chaînes eulériennes.Cycles eulériens 1.Trouvera-t-il un circuit sans repasser dans la même rue ?

10 Ici, le facteur peut suivre la chaîne eulérienne: mais est obligé de partir du lycée. Il nexiste pas ici de cycle eulérien. Si le facteur ne distribuait pas le courrier de la rue 4, il pourrait effectuer un cycle eulérien: ( par exemple ) Théorème dEuler : Un graphe connexe admet une chaîne eulérienne si et seulement si le nombre de sommets de degré impair est 0 ou 2. Un graphe connexe admet un cycle eulérien si et seulement si ses sommets sont de degré pair.

11 A = Propriété : Soit A la matrice associée à un graphe. Le terme a ij de la matrice A n donne le nombre de chaînes de longueur n reliant i à j. A 2 = A 3 =

12 Exemple 3: Recherche du plus court chemin Pour rentrer chez lui, Maurice doit se rendre de la poste à la gare. Quel est le plus court chemin quil peut suivre ?

13 800(P) 680(P)

14 800(P) 680(P) 1280(L) 1880(L) 1410(L) 1090

15 800(P) 680(P) 1280(L) 1880(L) 1400(M) 1890(M) 1090

16 800(P) 680(P) 1280(L) 1880(L) 1890(M) 1870(C) 1090

17 800(P) 680(P) 1280(L) 1870(C) Maurice se rendra de la poste à la gare en passant par la Mairie : la distance parcourue sera 1870 m. 1090

18 Cinq étudiants doivent passer des écrits d examen. Maxime en Anglais, Physique, Mathématiques Aude en Espagnol, Biologie, Mathématiques Marion en Mathématiques, Français, Anglais Amélie en Anglais, Biologie Laurent en Physique, Français Exemple 4: Coloration d un graphe Si chaque écrit dure 1/2 journée, quel nombre minimal de jours doit-on prévoir?

19

20

21

22

23 En appliquant l algorithme de coloration, il a fallu quatre couleurs pour colorier ce graphe. Comme (A,F,M,P) forme un sous-graphe complet d ordre 4, le nombre chromatique de ce graphe est 4. Il faudra donc 4 jours pour organiser cet examen.

24 A n : l électeur est favorable à la liste A au n-ieme jour de campagne; probabilité p n B n : l électeur est favorable à la liste B au n-ieme jour de campagne; probabilité q n Exemple 5: Graphe probabiliste A Clochemerle, la campagne électorale fait rage: deux listes A et B s affrontent. Chaque jour de campagne on interroge un électeur pris au hasard et on définit les événements suivants: A l issue de chaque jour de campagne, 20% des électeurs favorables à la liste A et 30% des électeurs favorables à la liste B changent d avis le jour suivant.

25 Le graphe probabiliste qui décrit cette situation est: 0,2 0,3 La matrice de transition de ce graphe est: L état probabiliste au premier jour de la campagne est la matrice ligne

26 L état probabiliste P n à l étape n est: L état P n à l étape n, converge vers un état P indépendant de l état initial et on a P=PM, soit: Comme p+q=1 alors p=0,6 et q=0,4 La liste A gagnera l élection.

27


Télécharger ppt "LES GRAPHES. Introduction L'introduction d'éléments de la théorie des graphes dans l'enseignement de spécialité de la classe terminale de la série ES."

Présentations similaires


Annonces Google