La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

RENOVATION DE LA VOIE PROFESSIONNELLE – rentrée 2009

Présentations similaires


Présentation au sujet: "RENOVATION DE LA VOIE PROFESSIONNELLE – rentrée 2009"— Transcription de la présentation:

1 RENOVATION DE LA VOIE PROFESSIONNELLE – rentrée 2009
du CAP au Baccalauréat professionnel …. POINTS D’ETUDE : le continuum dans les parcours de formation, la transversalité des enseignements DU COLLEGE … au LYCEE PROFESSIONNEL Public : élèves de SEGPA, EREA, 3ème DP6, dispositifs en alternance, 3ème d’insertion, 3ème de collège DU LYCEE GENERAL ET TECHNOLOGIQUE … au LYCEE PROFESSIONNEL Public : élèves de 2nde, de 1ère voire de terminale … de la VOIE SCOLAIRE … à l’APPRENTISSAGE de l’APPRENTISSAGE … à la VOIE SCOLAIRE 1

2 ANALYSE CROISEE de quelques données nationales / académiques
Au plan national : de 1999 à 2005, +20% de nombre d’élèves en lycée professionnel venant de SEGPA (seuil 2005 : 51,46%), + 23,7% pour les élèves issus d’EREA (seuil 2005 : 30,33%)[1]. Exemple dans l’académie d’Aix Marseille : Suivi des élèves session 2007 et 2008 : 30% en moyenne d’élèves issus de SEGPA abandonnent au cours de la première année. Parmi les élèves issus de SEGPA en deuxième année, près de 30% sortent sans diplôme[2]. Raisons plurielles dans les abandons : désintérêt, difficultés dans le suivi des apprentissages, désir de vie active, discipline, démission sans raison, …. [1] Enquête nationale DGESCO « Devenir des élèves scolarisés en troisième de SEGPA et d’EREA en 2004 – 2005 » [2] Enquête académique 2009 (Aix - Marseille), données mises à disposition par M. Gérard Pes, IEN ET STI [4] Source CAP, site académique (http://cap.ac-aix-marseille.fr/capagregat/index.php?id=6) [5] Session 2008 (académie d’Aix Marseille), données mises à disposition par M. Gérard Pes, IEN ET STI

3 UN ELEMENT DE CONTEXTE Dossier d’actualité n°44 de l’INRP – avril 2009, « l’enseignement professionnel : enjeux et tensions », d’Annie Feyfant Il est extrait du dossier de l’INRP publié en avril 2009 par Annie Feyfant, et qui, au regard des taux d’abandons en lycée professionnel à l’issue de la première année (notamment pour les élèves issus de classes de SEGPA), prend tout son sens, et constitue un véritable enjeu : « Désormais, une hiérarchisation, implicite ou non, destine les disciplines « moins nobles » aux élèves en difficulté et produit le discours enseignant suivant : « des élèves trop faibles en mathématiques et en français […] devraient “naturellement” être intéressés par la technologie » (Dubet, 2005). Les élèves de lycée professionnel ressentent cette dévalorisation comme une injustice, ils sont forcés d'aller dans l'enseignement professionnel parce qu'ils sont « trop nuls » pour suivre la voie « normale ». Cette (auto)dépréciation scolaire entraîne un désintérêt et bien souvent un processus de retrait vis-à-vis de la classe, de l'établissement. (…) Pour P. Périer, l'objectif principal est d'empêcher « que la désaffiliation scolaire ne se radicalise et que la démobilisation dans les apprentissages puis la déscolarisation, ne soit l'amorce d'un processus d'exclusion » impliquant « repli défensif sur soi, sur des pairs ou sur la communauté ethnique » (Périer, 2008) ». [1] 3

4 UN autre ELEMENT DE CONTEXTE
Consultation des élèves et des équipes pédagogiques Lycée des métiers de l’Alimentation et de la Restauration, Marseille (6 avril 2009) TUTORAT, PARRAINAGE + RESPECT, CONSIDERATION PLURIDISCIPLINARITE ECOLE – CLASSE ouverte au monde extérieur ACCUEIL EN DEBUT DE FORMATION ACTIVITES DE PROJETS (professionnels …) CONCRET, VIVANT, ATTRACTIF + de PLAISIR aussi … CO-ANIMATION BILAN DE COMPETENCES PROFESSIONNALISATION [1] « LIBERTE » DONNEE AUX EQUIPES mais + de cadres, de repères … + de SENS dans les apprentissages 4

5 A B C …il convient de réfléchir sans doute aux opportunités de
Pour répondre aux objectifs fixés dans le cadre de la rénovation de la voie professionnelle …. A ¨Prise en compte du socle commun de connaissances et de compétences B Pas de sorties sans qualification professionnelle Elévation du niveau de qualification professionnelle C …il convient de réfléchir sans doute aux opportunités de « travailler autrement », « d’enseigner autrement » …. [1] La rénovation constitue à ce titre une véritable opportunité de renouvellement des pratiques pédagogiques 5

6 1- positionner chaque élève par rapport au socle en période d’accueil
A – Prise en compte du socle commun de connaissances et de compétences 1- positionner chaque élève par rapport au socle en période d’accueil Les 7 piliers du socle commun 1- La maîtrise de la langue française 2 – La pratique d’une langue vivante étrangère 3 - La connaissance des principaux éléments des mathématiques, et la maîtrise d’une culture scientifique 4 – La maîtrise des techniques usuelles de l’information et de la communication 5 – La possession d’une culture humaniste 6 – L’acquisition des compétences sociales et civiques 7 – L’accession à l’autonomie et l’acquisition de l’esprit d’initiative Points de vigilance La maîtrise des compétences du socle en langue française et en mathématiques Niveau A2 (utilisateur élémentaire) du cadre européen commun de référence pour les langues) B2i collège Attestation de sécurité routière Certificat de prévention et de secours civiques niveau 1 (PSC1) [1] 6

7 A- Prise en compte du socle commun de connaissances et de compétences
2- accompagner en équipe les élèves dans la maitrise des compétences du socle 1- La maîtrise de la langue française 2 – La pratique d’une langue vivante étrangère 3 - La connaissance des principaux éléments des mathématiques, et la maîtrise d’une culture scientifique 4 – La maîtrise des techniques usuelles de l’information et de la communication 5 – La possession d’une culture humaniste 6 – L’acquisition des compétences sociales et civiques 7 – L’accession à l’autonomie et l’acquisition de l’esprit d’initiative Activités de projet (PPCP, …) boulanger pâtissier, poissonnier écailler traiteur, boucher charcutier traiteur Enseignements généraux à la spécialité (français et/ou mathématiques et/ou SAA et/ou arts appliqués) Période(s) de formation en milieu professionnel VALIDATION DES COMPETENCES DU SOCLE VIA UN SEUL ET MEME DOCUMENT Contexte au collège : Itinéraires de découverte, Parcours de découverte des métiers et des formations, éducation à la santé (et la prévention des conduites addictives) et à la sexualité,… Pour valider des compétences du socle dans la voie professionnelle [1] 7

8 B- Pas de sorties sans qualification professionnelle
uiv B- Pas de sorties sans qualification professionnelle 3 – renforcer le lien collège – lycée professionnel par le parcours de découverte des métiers et des formations (PDMF) Classe de collège : 5ème (découverte des formations), 4ème (découverte des métiers) Classe de SEGPA, d’EREA : découverte des métiers / des formations Dispositifs d’alternance (DIMA) : découverte des métiers CYCLE CENTRAL (collège) CYCLE D’ORIENTATION (collège) 2nde PROFESSIONNELLE (lycée professionnel) Classe de 3ème : période de stage (1 semaine obligatoire) Option DP3 / Module DP6, Dispositifs d’alternance (DIMA) SEGPA, EREA, 3ème d’insertion Entretien personnalisé au 2ème semestre : durée 60 minutes, par binôme enseignant et COP, en présence des parents, positionnement par rapport au livret personnel de l'élève Finalisation du choix d’orientation …pour une capitalisation des connaissances et des compétences acquises au cours de la scolarité des apprenants (du collège au lycée professionnel) … via un outil de suivi (type portfolio) Une continuité dans le parcours de découverte des métiers et des formations 15 à 20 minutes, par binôme enseignement général et enseignement professionnel), en présence des parents, positionnement par rapport au livret personnel de l'élève Stage découverte / consolidation des choix en entreprise (1 semaine) Terminale professionnelle 1ère professionnelle Entretien personnalisé d'orientation (objet : approfondir les connaissances sur l'offre spécifique des filières supérieures, Suivi, accompagnement dans l’élaboration du projet personnel et professionnel de l’élève ou de l’apprenti

9 COLLEGE Point d’étape n°1
2nde professionnelle Période d’intégration et de construction du projet personnel et professionnel PILIER 1 : la maîtrise de la langue française PISTES : prise de notes lors du séminaire … Bilan de compétences par rapport au projet personnel et professionnel (parcours individualisé de l’apprenant) Point de vigilance : pas de stigmatisation de l’élève Outil de Nancy – Metz, en cours à Créteil Réorientation réfléchie Découverte entreprise Phase d’accueil Evaluation diagnostic (français, mathématiques) Tutorat, Adulte référent Du pilier 6 : appropriation des règles de la vie collective - éducation aux comportements responsables (ex : règles de vie collective, règlement intérieur, savoir-être professionnel) Education « Bonnes pratiques en HACCP et en Santé et sécurité au travail », avec gestes et postures Gestion documentaire liée à la spécialité Entretien personnalisé d'orientation (15 à 20 minutes, par binôme enseignement général et enseignement professionnel), en présence des parents, positionnement par rapport au livret personnel de l'élève (webclasseur ? Portfolio ?) Dans le cadre des « séquences éducatives » : découverte entreprise (soit une semaine en entreprise hors 22 semaines PFMP, soit une semaine découpée avec rencontre professionnels et visites d'entreprise) PILIER 2 : la pratique d’une langue vivante étrangère PILIER 3 : la connaissance des principaux éléments des mathématiques …. PILIER 4 : La maîtrise des techniques usuelles de l’information et de la communication PILIER 5 : la possession d’une culture humaniste [1] PILIER 6 : l’acquisition des compétences sociales et civiques PILIER 7 : l’accession à l’autonomie et l’acquisition de l’esprit d’initiative 9

10 4 – renforcer le lien professionnel entre les métiers:
B- Pas de sorties sans qualification professionnelle 4 – renforcer le lien professionnel entre les métiers: NON LA JUXTAPOSITION DE DEUX METIERS …mais UN SEUL ET UNIQUE METIER ! Boucher Fabrications traiteur de boucherie et de charcuterie Charcutier Boulanger Fabrications traiteur de boulangerie et de pâtisserie Pâtissier Boucher Charcutier Traiteur Boulanger Pâtissier Poissonnier Fabrications traiteur de poissonnerie Ecailler REFLEXION : cibler en seconde professionnelle le développement de compétences communes boulanger pâtissier, poissonnier écailler traiteur et boucher charcutier traiteur Poissonnier Ecailler Traiteur

11 Des démarches pédagogiques similaires en lycée professionnel
B- Pas de sorties sans qualification professionnelle 5 – renforcer le lien entre les disciplines par les démarches pédagogiques Démarche d’investigation (observer, interroger des situations, poser des hypothèses, isoler des variables, imaginer des procédures de vérification) EXEMPLE à la lecture des nouveaux programmes Sciences Mathématiques Arts appliqués PSE Démarche scientifique (manipulation et expérimentation) Des démarches pédagogiques similaires en lycée professionnel Démarche d’investigation Démarche créative Démarche inductive – méthodologie de résolution des problèmes (2nde – 1ère professionnelle) Démarche déductive – analyse de situations (Terminale professionnelle) BP, BCT, PET … Démarche d’investigation Démarche scientifique (manipulation et expérimentation) : atelier expérimental Démarche créative

12 6 – renforcer le lien interdisciplinaire au lycée professionnel :
B- Pas de sorties sans qualification professionnelle 6 – renforcer le lien interdisciplinaire au lycée professionnel : EXEMPLE Education civique Français Le contexte professionnel Environnement économique, juridique et institutionnel 2 thèmes par an Prévention - Santé - Environnement, Evolution des sciences et techniques, Vie sociale et loisirs, Vie économique et professionnelle, Développement durable Mathématiques Arts appliqués Histoire Géographie PSE LV Economie - gestion + les enseignements généraux liés à la spécialité 3 champs interdépendants Appréhender son espace de vie, Construire son identité culturelle, Elargir sa culture artistique Des thèmes de convergence communs en seconde professionnelle Les Européens et le Monde (XVI - XVIIIème siècle) Sociétés et développement durable BCT, BP, PET 5 modules (Santé, Environnement économique) : Santé et équilibre de vie, Alimentation et Santé, Prévention des comportements à risques et conduites addictives, Sexualité et prévention, Environnement économique et protection du consommateur EPS SAA Education aux comportements responsables (règles de vie dans l’établissement, bonnes pratiques HACCP, S&ST) Gestes et postures, éducation à la santé

13 Période d’acquisition des compétences de spécialité
COLLEGE 2nde professionnelle 2nde professionnelle 1ère professionnelle Tle professionnelle Tle professionnelle Période d’intégration et de construction du projet personnel et professionnel Période d’acquisition d’une culture commune et de consolidation des choix Période d’acquisition des compétences de spécialité Période de préparation active du projet professionneL Période de consolidation des compétences et finalisation du projet personnel et professionnel PILIER 1 : la maîtrise de la langue française PILIER 2 : la pratique d’une langue vivante étrangère PISTES en 2nde professionnelle : PILIER 3 : la connaissance des principaux éléments des mathématiques …. PILIER 4 : La maîtrise des techniques usuelles de l’information et de la communication PILIER 5 : la possession d’une culture humaniste [1] PILIER 6 : l’acquisition des compétences sociales et civiques PILIER 7 : l’accession à l’autonomie et l’acquisition de l’esprit d’initiative 13

14 7 – renforcer le lien interdisciplinaire au lycée professionnel :
B- Pas de sorties sans qualification professionnelle 7 – renforcer le lien interdisciplinaire au lycée professionnel : EXEMPLE Français 2 thèmes par an Prévention - Santé - Environnement, Evolution des sciences et techniques, Vie sociale et loisirs, Vie économique et professionnelle, Développement durable Mathématiques Arts appliqués Histoire Géographie PSE Economie - gestion 3 champs interdépendants Appréhender son espace de vie, Construire son identité culturelle, Elargir sa culture artistique Des thèmes de convergence communs en première professionnelle Etat et société en France de 1830 à nos jours Des territoires dans la mondialisation Enseignement professionnel 3 modules (Développement durable, Prévention des risques) : Gestion des ressources naturelles et développement durable (eau, énergie), Prévention des risques (identifier les risques), Prévention des risques dans le secteur professionnel (étude d'un cas spécifique, mise en œuvre de gestes de secours) SAA

15 8 – renforcer le lien interdisciplinaire au lycée professionnel :
B- Pas de sorties sans qualification professionnelle 8 – renforcer le lien interdisciplinaire au lycée professionnel : EXEMPLE 2 thèmes par an Prévention - Santé - Environnement, Evolution des sciences et techniques, Vie sociale et loisirs, Vie économique et professionnelle, Développement durable Mathématiques Arts appliqués Histoire Géographie PSE Economie - Gestion 3 champs interdépendants Appréhender son espace de vie, Construire son identité culturelle, Elargir sa culture artistique Des thèmes de convergence communs en terminale professionnelle Le monde au XXème siècle et au début du XXIème siècle La France dans l'Union Européenne 4 modules (Démarche de prévention, analyse des situations de travail, Cadre juridique) : Cadre réglementaire de la prévention en entreprise (accidents de travail, maladies professionnelles), Effets psychopathologiques des risques professionnels et prévention (risque chimique, risque lié l'activité physique), Approche par le travail (démarche ergonomique), Approche par l'accident (arbre des causes) Enseignement professionnel

16 Période d’acquisition des compétences de spécialité
COLLEGE 2nde professionnelle 2nde professionnelle 1ère professionnelle Tle professionnelle Tle professionnelle Période d’intégration et de construction du projet personnel et professionnel Période d’acquisition d’une culture commune et de consolidation des choix Période d’acquisition des compétences de spécialité Période de préparation active du projet professionneL Période de consolidation des compétences et finalisation du projet personnel et professionnel PILIER 1 : la maîtrise de la langue française PISTES en 1ère professionnelle : PILIER 2 : la pratique d’une langue vivante étrangère PILIER 3 : la connaissance des principaux éléments des mathématiques …. PILIER 4 : La maîtrise des techniques usuelles de l’information et de la communication PISTES en Terminale professionnelle : PILIER 5 : la possession d’une culture humaniste [1] PILIER 6 : l’acquisition des compétences sociales et civiques PILIER 7 : l’accession à l’autonomie et l’acquisition de l’esprit d’initiative 16

17 B- Pas de sorties sans qualification professionnelle
9- accompagner les élèves dans l’acquisition d’un socle « professionnel » Mise en place d’ateliers expérimentaux (à construire : principe de découverte des matières premières du cœur du métier via une démarche expérimentale …. ) Des ateliers de transformation / fabrication vers une culture : « boulangerie – pâtisserie », « boucherie charcuterie traiteur », « poissonnier écailler traiteur » : à proposer les compétences communes en 2nde professionnelle Des cours de technologie théoriques …. aux ateliers de synthèse professionnelle Un enseignement de la gestion appliquée au contexte professionnel Des enseignements liés à la spécialité : idée de créer une bibliothèque nationale de supports professionnels (« supporthèque ») pour « outiller » les enseignants toutes disciplines confondues dans la mise en œuvre des compétences professionnelles Des enseignements prenant en compte les compétences professionnelles de la certification intermédiaire Des enseignements ciblant des compétences professionnelles, dans le cadre des activités de projets : travailler dans une approche par compétences, à partir du référentiel de certification (conditions de mise en œuvre, critères de performance) – penser à l’opportunité d’un enseignement « modulaire » Une véritable complémentarité entre les lieux de formation : à construire, des outils de suivi des apprentissages entre les lieux de formation avec un partage possible des compétences entre le centre et l’entreprise (pour une véritable pédagogie de l’alternance) La mise en œuvre de compétences professionnelles dans différents contextes professionnels, et avec différents outils : à travailler les technologies de l’information et de la communication dans le cadre du B2i, la contextualisation des enseignements (notamment le lien avec l’E1 et ce que cela implique en formation

18 Période d’acquisition des compétences de spécialité
COLLEGE 2nde professionnelle 2nde professionnelle 1ère professionnelle Tle professionnelle Tle professionnelle Période d’intégration et de construction du projet personnel et professionnel Période d’acquisition d’une culture commune et de consolidation des choix Période d’acquisition des compétences de spécialité Période de préparation active du projet professionneL Période de consolidation des compétences et finalisation du projet personnel et professionnel PILIER 1 : la maîtrise de la langue française PISTES pour faire acquérir « le socle professionnel » : PILIER 2 : la pratique d’une langue vivante étrangère PILIER 3 : la connaissance des principaux éléments des mathématiques …. PILIER 4 : La maîtrise des techniques usuelles de l’information et de la communication PILIER 5 : la possession d’une culture humaniste [1] PILIER 6 : l’acquisition des compétences sociales et civiques PILIER 7 : l’accession à l’autonomie et l’acquisition de l’esprit d’initiative 18

19 C- Elévation du niveau de qualification professionnelle
Le développement de nouvelles connaissances, notamment scientifiques : une ressource intitulée « Traité scientifique dans les métiers de l’Alimentation », à compléter Idée : proposer pour chaque phénomène physico-chimiques, des applications professionnelles dans chacun des métiers : boulanger pâtissier, boucher charcutier traiteur, poissonnier écailler traiteur Les approfondissements professionnels .././.

20 LES CONDITIONS DE MISE EN ŒUVRE de la rénovation …
Un point d’appui : la lecture des circulaires de rentrée …. Celle de 2002 par exemple : « Le texte ne se veut pas exhaustif. Il a pour objectif d’éclairer les principaux chantiers de la politique éducative de l’Ecole au lycée : (…) la recherche d’une meilleure articulation entre les différents cycles, entre l’école et le collège, entre le collège et le lycée notamment le lycée professionnel ; l’amélioration de l’accès aux formations post-baccalauréat (…) La mise en œuvre de l’ensemble des évolutions rappelées ou introduites dans la présente circulaire s’inscrit dans le cadre de l’autonomie pédagogique des établissements qui peut seule permettre d’adapter les réponses pédagogiques à la diversité des élèves (…) La dotation globalisée des moyens (…) constitue le vecteur de l’autonomie (…) Il appartient aux autorités académiques d’inciter les établissements à utiliser pleinement les marges d’autonomie dont ils disposent et, si nécessaire, de les aider à identifier les variables sur lesquelles ils pourraient agir ». (Extrait Circulaire de rentrée 2002)

21 1152 heures au total dans les enseignements professionnels
LE VOLUME DE DHG est réparti entre les enseignants. Cette répartition relève des grilles horaires, et pour les « blocs horaires », de l’initiative de chaque établissement (principe d’autonomie réaffirmée). Enseignements obligatoires incluant les activités de projet Total Part « fixe » Part « variable» I - Enseignements professionnels et enseignements généraux liés à la spécialité Enseignements professionnels Economie – Gestion Prévention – Santé – Environnement Français et/ou Mathématiques et/ou Sciences appliquées et/ou Arts appliqués 1152 84 152 Autonomie Enseignements généraux Français, Histoire – Géographie, Education civique Mathématiques Sciences appliquées à l’alimentation, à l’hygiène et à l’environnement professionnel Langue vivante Arts appliqués – Cultures artistiques Education physique et sportive TOTAL 380 181 168 224 2690 II – Accompagnement personnalisé 210 1152 heures au total dans les enseignements professionnels Economie – Gestion : au minimum 208 heures total Sciences appliquées : au minimum 168 heures total Au minimum 124 heures prises sur les 1152 heures

22 REFLEXION à voix haute …
SOIT à chaque rentrée scolaire, un enseignant dispose de : d’un horaire fixe dans son emploi du temps correspondant à une partie de son volume horaire, d’un bloc horaire sous forme d’un capital d’heures à pouvoir utiliser sur un espace temps de référence commun à tout ou partie des équipes pédagogiques selon les choix de l’établissement Si un volume d’heures est affecté à chaque enseignant, on peut estimer « raisonnable » de penser que dans ce volume « heures » existent : une part « fixe » (volume horaire affecté à un enseignant dans l’emploi du temps), une part « variable » (bloc horaire affecté à un enseignant sur une plage banalisée commune à tout ou partie des équipes pédagogiques) Cette « part variable » entre les enseignements est indiquée dans les grilles horaires (cf la diapositive précédente), et est le résultat des choix de chaque établissement. On peut estimer aussi qu’un % d’heures de chaque enseignant constitue une autre « part variable », et ce choix est du ressort exclusif des équipes et de chaque établissement.

23 REFLEXION à voix haute …
Une variable possible : l’emploi du temps (et dans l’emploi du temps, un espace temps référence pour l’équipe pédagogique) UN ESPACE TEMPS pour : travailler en équipe dans les activités de projets (disciplinaires, pluridisciplinaires) dans le cadre d’enseignements transversaux (thèmes de convergence nés des nouveaux programmes, démarches pédagogiques communes, ….) dans le cadre du Conseil pédagogique accompagner l’élève dans la construction de son projet personnel et professionnel positionner – réguler – remédier, (outil de positionnement et de suivi : portfolio) prendre de la distance par rapport aux apprentissages (pratiquer l’analyse réflexive : entreprise, établissement de formation, ..) construire des connaissances et des compétences (dans les enseignements généraux liés à la spécialité, dans les enseignements professionnels, ….) « enseigner autrement » ….

24 UN ESPACE TEMPS référence , ce peut être :
Une variable possible : l’emploi du temps (et dans l’emploi du temps, un espace temps référence pour l’équipe pédagogique) UN ESPACE TEMPS référence , ce peut être : une (des) plage(s) référence dans l’emploi du temps hebdomadaire de l’élève une (des) plage(s) référence dans l’emploi du temps mensuel ? bi-mensuel ? trimestriel ? semestriel ? de l’élève voire une combinaison des deux : plage(s) référence hebdomadaire(s) et périodiques Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi ? ? ? Sept Oct Nov Dec Janv Fev Mar Avr Mai Juin ? ? ?

25


Télécharger ppt "RENOVATION DE LA VOIE PROFESSIONNELLE – rentrée 2009"

Présentations similaires


Annonces Google