La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Introduction Tenter de situer lhomme au sein du règne animal en Utilisant les groupes déjà étudier en classe et leur caractère dérivé propre.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Introduction Tenter de situer lhomme au sein du règne animal en Utilisant les groupes déjà étudier en classe et leur caractère dérivé propre."— Transcription de la présentation:

1 introduction Tenter de situer lhomme au sein du règne animal en Utilisant les groupes déjà étudier en classe et leur caractère dérivé propre.

2 : * sélectionner une collection, archontes (primates), ok pour connaître les animaux à étudier A) Place de lHomme dans les mammifères : utilisation de la méthode cladistique (logiciel phylogène)

3 fichier, ouvrir, tableau de caractères, archontes.ntb, vérifier, pour obtenir le tableau de comparaison des animaux

4 Polariser les caractères en choisissant un taxon extra-groupe et en attribuant les états primitifs et dérivés aux différents caractères.

5 Construire larbre phylogénique des animaux proposés. _ Réaliser une copie écran de larbre en sélectionnant la touche impr écran, coller cette copie dans un nouveau document paint et annoter à chaque branchement le caractère apparu (ou disparu).

6 Résumer les caractéristiques communes aux 6 animaux placés le plus haut dans larbre et formant le groupe des Hominoïdes. Les hominoïdes possèdent les caractères présent sur larbre antérieurement à leur groupe: ongle, pouce opposable,un nez, des orbites fermées, des narines rapprochées,une régression de la queue. Seul le dernier caractère, une absence de queue, constitue le caractère dérivé partagé fondateur du groupe des hominoïdes.

7 le Gibbon forme un groupe à part au sein des hominoïdes car cest un as de la locomotion par brachiation qui lui confère une anatomie et une musculature particulière de lépaule. Il nappartient donc pas au groupe des hominoïdés.

8 B) Comparaison du caryotype de lHomme et des autres primates.

9

10

11 Question 1: les chromosomes identiques sont les suivants: 3,6,7,8,10,11,14,16,19,23 On peut repérer quelques modifications du caryotype telles quune délétion ( chromosome 1), une fusion de 2 chromosomes ( donnant le chromosome 2 humain) Une insertion ( chromosome 7, de nombreuses inversions… Question 3: A partir du caryotype ancestral des primates, un certain nombre de réarrangements vont conduire à lensemble des prosimiens. Deux translocations précises vont se retrouver chez les autres primates: On peut les considérer comme des caractères dérivés partagés par lensemble des simiens et définissant le caryotype ancestral de ce groupe. On peut parcourir vers le haut cette phylogénie et définir des ensembles de plus en plus étroits, partageant un nombre de plus en plus grand de caractères caryotypiques dérivés ( cest-à-dire de réarrangements chromosomiques précis). La parenté de lhomme avec les chimpanzés et les gorilles ( lensemble constituant le groupe des hominidés) est pleinement confirmée par cet arbre. Létude poussée des caryotypes a permis décarter les orangs-outans du groupe des hominidés.

12 C)Comparaison moléculaire de lHomme et des autres primates pour aller plus loin: utilisation de méthodes phéniques ( utilisation de phylogène). *Sélectionner une collection, archontes (primates), ok, étude moléculaire, COx2 primate.aln, pour obtenir la comparaison de la molécule de cytochrome C oxydase ( molécule homologue) entre les différents primates proposés *sélectionner dans la liste les animaux suivants : Bonobo, Chimpanzé, Homme, Gorille, Orang-outan, Gibbon, Tarsier. * Edition, supprimer les séquences non sélectionnées

13 utiliser ces valeurs pour : Déterminer le nombre différences entre le Bonobo et lHomme : 6 le Bonobo et le Tarsier:62, le bonobo et le gorille:7, lhomme et le gorille: 7 *ouvrir, afficher, matrice des distances.

14 *Construire larbre des distances entre le Bonobo, le Chimpanzé, lHomme, le gorille,le Gibbon, lOrang-outan et le Tarsier.

15 _ Interpréter le résultat obtenu : Les données moléculaires telle que létude des enzymes de la respiration cytochrome oxydase chez divers primates permet dapprécier le degré de ressemblance de ces molécules en comparant les séquences. Il napparaît pas dans cette comparaison la notion détat primitif et détat dérivé dun caractère. Larbre qui en découle nest pas un arbre phylogénétique, mais un arbre des distances. Ici on remarquera que lhomme est plus proche du chimpanzé et des bonobos que du gorille. Ainsi lhomme et les chimpanzés et les bonobos constituent un groupe plus restreint, celui des homininés, dont le gorille est exclu.

16 Conclusion: Lhomme est un primate, hominoïde, Hominoïdés, un hominidé, un homininé.


Télécharger ppt "Introduction Tenter de situer lhomme au sein du règne animal en Utilisant les groupes déjà étudier en classe et leur caractère dérivé propre."

Présentations similaires


Annonces Google