La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Le modèle américain Un modèle attractif ? « Entre American dream et contestations internes »

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Le modèle américain Un modèle attractif ? « Entre American dream et contestations internes »"— Transcription de la présentation:

1 Le modèle américain Un modèle attractif ? « Entre American dream et contestations internes »

2 LAmerican way of life: ses valeurs, ses mythes -Le mythe du self made man ou de la réussite individuelle: valorisation de linitiative individuelle, de lesprit dentreprise comme moyens dune ascension sociale toujours possible. En conséquence: méfiance dans lintervention de lEtat. -Le mythe du bonheur associé à la société de consommation: publicité et renouvellement à linfini des produits comme objets de plaisirs. Les objets acquis deviennent des signes dune réussite individuelle. -Importance de la famille et dun habitat pavillonnaire (maison individuelle). Recherche du confort. Une famille américaine des années 1960

3 De nombreux vecteurs de diffusion du modèle -la culture et le star-system: Marylin Monroe, aux origines sociales très modestes, devenue une star mondiale, témoigne de la réussite de l'American Dream (les stars dHollywood peuvent constituer des icônes) -la puissance de léconomie américaine qui diffuse produits- symboles (Coca Cola, Chewing gum, Jeans, cigarettes) et techniques de management (fordisme) Publicité des années 1950

4 1 er dysfonctionnement: le maccarthysme = chasse aux sorcières conduite dans les années 1950 par le sénateur McCarthy contre les Américains soupçonnés dêtre communistes. Elle remet en question le mythe dune Amérique championne de la liberté. Le contexte de cette paranoïa, cest la montée en puissance du communisme dans le monde : -1949: lURSS fait exploser sa 1ère bombe atomique et la Chine bascule dans le communisme -1950: début de la guerre de Corée Le 9 février 1950, McCarthy dénonce (sans preuve) la présence de communistes au sein même du Département dEtat, dans son célèbre discours de Wheeling. McCarthy venait de faire resurgir chez les américains, la peur latente des « Rouges » et de rendre possible une véritable guerre ouverte contre les communistes, susceptibles de nuire à la nation américaine. Joseph McCarthy, sénateur républicain

5 Le maccarthysme Une poussée de fièvre anticommuniste contamine alors les Etats-Unis. De 1950 à 1954, linquisition fait rage. Rien, ni personne, ny échappe. Les instances politiques de Washington, les fonctionnaires des administrations publiques, les assemblées législatives des Etats, les entreprises privées, Hollywood. Les condamnations tombent tous azimuts, arbitrairement, sans véritables preuves. On se dénonce, on se calomnie, pour se mettre à labri, pour se défendre. LAmérique reste plongée dans lhystérie collective, durant ces quatre ans, jusquau jour, où McCarthy sattaque à larmée. Un faux pas, qui interrompt brusquement sa carrière politique et précipite la fin dune sombre période de lhistoire américaine. « Une maladie honteuse que la conscience nationale préférerait ne pas évoquer » écrit André Kaspi, historien spécialiste de lhistoire des Etats-Unis. Deux personnes ont payé de leur vie cette frénésie hystérique ; ce sont Ethel et Julius Rosenberg. Le couple, accusé despionnage au bénéfice de lU.R.S.S, est condamné à la chaise électrique en 1953.

6 La question noire aux Etats-Unis Importance des ségrégations ethniques et de la pauvreté aux Etats-Unis dans les années en 1959, plus de la moitié de la minorité noire vit sous le seuil de pauvreté -pratique de la ségrégation dans les autobus (rangées du devant réservées aux Blancs pendant quon tolère les Noirs dans celles du fond. Par contre, si un Blanc n'a plus de place assise, un Noir doit se lever pour lui céder son siège) et dans dautres lieux publics comme les restaurants, les écoles. -affaire Rosa Parks : le 1er décembre 1955, cette couturière noire et pauvre de 50 ans est arrêtée parce qu'elle a refusé de céder son siège à un Blanc. C'est suite à cette arrestation que le pasteur Martin Luther King organise le boycott des autobus qui allait durer 382 jours. Un restaurant dans les années 1950

7 Le combat pour légalité des droits Contestation dabord pacifique = mouvement pour les droits civiques (M.L. King). En 1964, Johnson fait voter par le Congrès les lois interdisant la ségrégation dans les services public, lembauche et lenseignement. + il lance une politique de protection sociale pour réduire la pauvreté. Le dispositif est complété par lAffirmative Action (ou discrimination positive). Le modèle américain fait donc preuve de sa capacité à répondre à ce dysfonctionnement. Grande marche sur Washington (août 1963) événement retentissant = la grande marche sur Washington où M.L. King prononce son célèbre discours " I have a dream "(28 août 1963). Sa volonté est de hâter le vote par le Congrès de lois antidiscriminatoires.

8 Une radicalisation du mouvement noir Le mouvement noir se radicalise avec le Black Power dont le but est damener la communauté noire à ne pas attendre que les lois votées par les Blancs soient appliquées mais à sorganiser pour constituer un véritable pouvoir face au pouvoir Blanc (revendication dune identité noire) Événements significatifs: -création du groupe des Black Panthers et celui des Black Muslims (Malcom X) -émeutes urbaines dans les ghettos noirs de Los Angeles et New York -Jeux olympiques de Mexico (1968): 2 sprinters américains du 200m, en or et bronze, Tommie Smith et John Carlos manifestent au nom du Black Power Martin Luther King vient dêtre assassiné en avril de la même année. Tommie Smith et John Carlos aux Jeux Olympiques de Mexico (1968)

9 Contestations internes du modèle Mouvement de contestation des milieux étudiants et intellectuels Rejet par les jeunes et par des intellectuels des valeurs du modèle américain: le patriotisme, le consumérisme, le puritanisme moral, lautorité, le conformisme -ils nient que les E-U soient une vraie démocratie -ils refusent de servir leur pays au Viêt-Nam: guerre perçue comme une oppression des riches sur les pauvres, comme une « guerre raciste » -ils proposent un contre-modèle pacifiste, communautariste, utopique 1 ère révolte universitaire à Berkeley en 1964; naissance du mouvement hippie. Mouvement des beatniks qui refusent la société de consommation.

10 La contre-culture aux Etats-Unis Campbell's Soup Cans, 1962 Andy Warhol, American, Dans les années 1960 et jusquau milieu des années 1970, la contre-culture se développe. Elle regroupe toutes les cultures contestataires qui critiquent voire rejettent le modèle américain. La contre-culture touche aussi bien la peinture (Andy Warhol), la musique (Janis Joplin), la littérature, la bande dessinée,…

11 Un « résumé » du modèle américain


Télécharger ppt "Le modèle américain Un modèle attractif ? « Entre American dream et contestations internes »"

Présentations similaires


Annonces Google