La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Le modèle soviétique Entre fascination et limites ?

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Le modèle soviétique Entre fascination et limites ?"— Transcription de la présentation:

1 Le modèle soviétique Entre fascination et limites ?

2 Les grandes valeurs du modèle soviétique Emblème de l'Union soviétique. Il met en scène quelques unes des valeurs fondamentale de ce modèle idéologique: prospérité (épis de blé) pour un modèle qui se veut universaliste (sphère terrestre) parce qu'il promet une société débarrassée de tout rapport d'exploitation et de domination (alliance fraternelle des paysans et des ouvriers représentés par la faucille et le marteau).

3 Fondements et attraction du modèle Le marxisme-léninisme: cest lalliance des idées de théoriciens du XIXe siècle, Karl Marx et Friedrich Engels, et de linterprétation de ces idées dans laction par Lénine puis par Staline en URSS. Projet visant lémancipation des hommes de lexploitation capitaliste. Projet qui vise au bonheur des peuples et se veut universaliste. La suppression de la propriété privée des moyens de production est nécessaire pour libérer les travailleurs. Construire un homme nouveau dévoué à la collectivité et prêt à se sacrifier pour faire advenir ce projet. LEtat socialiste est une étape vers une société communiste libre et sans contrainte. MarxEngels Lénine Staline

4 Pratiques totalitaires: la toute puissance du Parti -Par la concentration des pouvoirs : un parti contrôle lEtat -Une apparence démocratique avec le suffrage universel avec droit de vote des femmes. -LURSS est un Etat fédéral divisé en républiques. -Mais le PCUS (parti communiste dUnion soviétique) = seul parti autorisé : il impose ses candidats aux élections des Soviets, cest-à-dire des assemblées de villes, de provinces et de républiques -le secrétaire général a un pouvoir absolu

5 Pratiques totalitaires: une société encadrée « Au grand ami des enfants. Gloire au grand Staline ! » (affiche soviétique, 1951) -culte du chef, culte de la personnalité : prestige lié à la victoire sur le nazisme « petit père des peuples », image paternaliste. Le culte de la personnalité, non pas en déifiant Staline, mais en lui donnant une image paternaliste -encadrement, embrigadement de la jeunesse

6 Pratiques totalitaires: omniprésence de la propagande Staline bien-aimé est le bonheur du peuple Pas de rapport de force mais un rapport de familiarité et daffection réciproque entre le chef et la foule: applaudissements affectueux de la masse auxquels répond Staline Tous incarnent un projet émancipateur: doù leur joie. Ils luttent unis pour une société juste et égalitaire: les drapeaux claquent au vent et la foule marche dans le même sens. Il y a une énergie collective, une volonté de réussir Utilisation des affiches, des photo - montages. La propagande sappuie aussi sur les arts, le cinéma et un journal, La Pravda (= la vérité).

7 Importance de la terreur sous Staline Avec la compétition qui sengage entre E-U et URSS, la peur dune contamination idéologique venue dOccident provoque un durcissement du régime. Doù des vagues de terreur visant à éliminer tout groupe ou toute personne susceptible de favoriser les idées occidentales. Cette répression vise le PCUS, les juifs, les minorités non russes. En 1953, plus de 5 millions de déportés travaillent dans les camps du Goulag.

8 Une relative évolution du modèle Grande parade militaire = démonstration de force, succès populaire, mettre en valeur le modèle soviétique déstalinisation à partir de 1956 (voir cours) avec l'escamotage de la figure de Staline parmi les fondateurs du marxisme léninime.

9 Les signes dune asphyxie progressive du système -Des files dattente devant les magasins dalimentation Une baisse rapide du taux de croissance de la production industrielle et du revenu par habitant -La formation dune élite privilégiée liée au PCUS: la Nomenklatura. Elle soctroie des maisons individuelles, magasins spéciaux très bien approvisionnés, voitures… -Montée en puissance de la dissidence. On appelle dissidents, les personnes qui contestent, de façon plus ou moins radicale, le système communiste au nom du respect des droits de lhomme. Certains critiquent le fonctionnement bureaucratique de lURSS et appellent à des changements partiels du système, quand dautres remettent en cause lidéologie communiste elle-même. Doù une littérature clandestine : les samizdats ou autoédition en russe. Lien à consulter: sakharov-soljenitsyne/http://bricabraque.unblog.fr/2007/11/25/les-dissidents-kravchenko- sakharov-soljenitsyne/

10 Des exemples de dissidents Victor Kravchenko, haut fonctionnaire, membre du PC, est nommé à lambassade soviétique à Washington pendant la seconde guerre mondiale. Il en profite pour déserter en avril 1944 et demande lasile politique aux Etats-Unis. En 1945, il publie « I chose freedom », un violent pamphlet contre le régime stalinien, en particulier lunivers concentrationnaire administré par le Goulag. Victor Kravchenko lors dune conférence de presse en France (1949)

11 Des exemples de dissidents Alexandre Soljenitsyne, en 1994, année de son retour en Russie après vingt ans d'exil. Cet écrivain, arrêté en 1945 et interné jusquen 1953, a décrit la vie des camps dans LArchipel du Goulag. Soljenitsyne à sa libération en 1953.

12 Des exemples de dissidents Le physicien Andreï Sakharov, à lorigine de la mise au point de larme nucléaire soviétique, dénonce les tentatives de réhabilitation de Staline et protestent contre la répression qui sabat sur les dissidents sous Brejnev. Ses Réflexions sur le progrès, la coexistence et la liberté intellectuelle, parues à létranger en 1968, le font passer au premier plan de lopposition au régime. Il dénonce les internements arbitraires, les camps de travail, les multiples violations des libertés fondamentales. En 1975, les autorités refusent de lui délivrer un visa pour se rendre à Oslo, pour recevoir le prix Nobel de la paix quil vient de recevoir. A partir de 1980, il est assigné à résidence et ne pourra retrouver sa liberté de mouvement quavec larrivée au pouvoir de Gorbatchev en URSS.


Télécharger ppt "Le modèle soviétique Entre fascination et limites ?"

Présentations similaires


Annonces Google