La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

7 novembre 2011 Présentation du plan régional pour la qualité de la restauration lycéenne adopté le 13 octobre 2011 SEMINAIRE DES LYCEES ECORESPONSABLES.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "7 novembre 2011 Présentation du plan régional pour la qualité de la restauration lycéenne adopté le 13 octobre 2011 SEMINAIRE DES LYCEES ECORESPONSABLES."— Transcription de la présentation:

1 7 novembre 2011 Présentation du plan régional pour la qualité de la restauration lycéenne adopté le 13 octobre 2011 SEMINAIRE DES LYCEES ECORESPONSABLES

2 2 Rappel de la méthode Un groupe de travail composé délus, de représentants des personnels, des proviseurs, des gestionnaires, des parents délèves, de chefs de cuisine qui sest réuni 9 fois pour préparer la délibération. Présentation au Comité PERmanent des PROviseurs ( et des gestionnaires) du 18 mai et du 21 septembre Concertation avec les lycéens à Grenoble et Lyon sur un atelier restauration scolaire.

3 3 Les axes de la délibération Assurer la qualité des repas : Garantir la sécurité alimentaire des repas Assurer une offre de repas diversifiée, équilibrée, dans le respect du principe de laïcité, et favorisant léducation au goût grâce à la mise en place dune assistance régionale daide à la diététique. Étendre aux cafétérias les exigences de qualité des produits servis imposées aux restaurants lycéens

4 4 Les axes de la délibération Privilégier, en sappuyant sur les Chambres dAgriculture, le réseau des lycées agricoles et la profession agricole, lapprovisionnement en produits de proximité et de saison en fixant sous 3 ans : un objectif de 15 % minimum du montant des achats des lycées pour les poissons, viandes, volailles et produits laitiers issus de lagriculture locale un objectif de 15 % minimum du montant des achats des lycées pour les fruits et légumes frais, issus de lagriculture locale un objectif de 15 % minimum du montant des achats des lycées en produits bio régionaux.

5 5 Les axes de la délibération Étendre le dispositif dintroduction de produits bio, « mon lycée mange bio », à 120 lycées en Le Plan Qualité Vie Lycéenne en prévoyait 80 en 2012 et aujourdhui 63 établissements ( sur 250 lycées publics ) sont concernés. Mettre à létude un groupement dachat régional permettant notamment les commandes groupées en viande ainsi quen production avicole Encourager le recours à davantage de produits issus du commerce équitable

6 6 Les axes de la délibération Optimiser laccueil des lycéens, Réaliser un référentiel, immobilier et mobilier, Effectuer un diagnostic global des restaurants lycéens, Envisager, au cas par cas, des mutualisations si elles permettent daméliorer sensiblement les conditions de restauration, Favoriser, dans la concertation, une gestion des emplois du temps qui permette un repas dune durée suffisante, et pour les internes, de commencer leur dîner au-delà de 19h.

7 7 Les axes de la délibération Assurer une restauration lycéenne durable, Mettre en place, un outil permettant de connaître limpact carbone de la restauration lycéenne. Construire et mettre en œuvre, dans le cadre du Plan daction pour une administration responsable, un plan de gestion des déchets étendu à tous les établissements dans un délai de cinq ans. Systématiser et développer lacquisition de matériels économes en fluides. Encourager les initiatives visant à permettre aux lycéens de participer activement au service de restauration.

8 8 Les axes de la délibération Simplifier, harmoniser et piloter la gestion et la tarification Mettre en place, dans un délai de cinq ans, un système dinformation intégré et partagé permettant le recueil des données nécessaires à la bonne gestion des services de restauration et dhébergement et à son pilotage régional. Veiller à proposer pour lannée 2013 une politique tarifaire tenant compte des capacités contributives des familles, Mettre à létude la dématérialisation des services à lusager, notamment le paiement des pensions, Un groupe de travail technique sera mis en place en capitalisant lexpérience acquise

9 9 Les axes de la délibération Arrêter, dès 2012, les principes tarifaires suivants : Le coût matière est fixé à 2 minimum, Le tarif de référence du repas pour les élèves sétablira dans une fourchette comprise entre 3 et 4,30. Les tarifs des pensions des internes et des internes-externés seront établis à partir du tarif de référence du repas en ajoutant une contribution pour le petit-déjeuner, les éventuels goûters, et les nuitées. Chaque année la Région arrêtera lévolution des tarifs en sappuyant notamment sur lévolution de lindice des prix à la consommation. La réflexion globale sur la tarification se poursuivra au sein du groupe de travail évoqué plus haut.

10 10 Les axes de la délibération Étendre le plan aux restaurants délégués Intégrer lensemble des orientations de ce plan dans les cahiers des charges des délégations de service public, Aujourdhui il y a : 9 restaurants Lycéens délégués dans les Lycées : Blaise Pascal à Charbonnières les Bains, International de Gerland à Lyon, René Descartes à St Genis Laval, Rosa Parks à Neuville/Saône (69), de la Cotière à La Boisse (01), Pierre Beghin à Moirans, du Grésivaudan à Meylan, Marie Renoard à Villard Bonnot (38), de lAlbanais à Rumilly (74) et 1 cité scolaire : Elie Vignal à Caluire et Cuire (69).

11 11 les Établissements devront la présenter à leur Conseil dAdministration en vue de son approbation. Elle sappuiera sur le projet détablissement chaque fois que possible. Un outil pour traduire le plan régional pour la qualité de la restauration lycéenne : une CHARTE

12 12 Avec quatre objectifs simples qui reprennent les points forts discutés en groupe de travail tout en sinscrivant dans la continuité de la délibération du Plan Qualité Vie Lycéenne. qui permettent un suivi simple par les partenaires que seront lÉtablissement, la communauté éducative et la Région.

13 13 OBJECTIF 1 ASSURER DES REPAS DE QUALITE : Par une sécurité alimentaire irréprochable Par une offre de repas diversifiée, équilibrée, mettant en valeur la gastronomie des 8 départements de Rhône-Alpes et favorisant léducation au goût. des services daide à la diététique, à létablissement de Plans Nutritionnels en application de la Loi de modernisation agricole. Le respect des pratiques alimentaires de tous et de la laïcité des formations des personnels de restauration ouvertes aussi aux gestionnaires des établissements qui visent au développement dune culture de la nutrition. des échanges de bonnes pratiques entre établissements des repas thématiques en collaboration avec les chambres dAgriculture.

14 14 Objectif 1 assurer des repas de qualité Par lutilisation de produits labellisés, locaux et de saison qui favorise une restauration scolaire durable : Lutilisation de fruits et légumes frais et de saison, de viandes, volailles et produits laitiers et avicoles favorisant lagriculture locale ainsi que lagriculture biologique devra représenter, sous un délai de 3 ans, 15% du montant minimum total des commandes. Les groupements dachat et les établissements seront accompagnés dans la connaissance des marchés locaux en sappuyant notamment sur les chambres dagriculture. La faisabilité de la création dun groupement dachat régional sera étudiée Les cafétérias et, à terme, les restaurations déléguées appliqueront ces mêmes principes. Par un coût matière minimum de 2

15 15 OBJECTIF 2 MIEUX ACCUEILLIR LES LYCEENS Par des conditions daccès et daccueil optimisées : locaux, matériels,… Par un temps de repas satisfaisant et reconstituant : Donner aux jeunes un vrai temps de repas, qui ne doit pas être inférieur à 20 minutes assises pour atteindre la satiété, Favoriser une meilleure gestion des emplois du temps et des temps de repas. Le projet détablissement pourrait être utilisé pour améliorer la qualité de la pause méridienne. Favoriser un repas du soir pour les internes vers 19h.

16 16 OBJECTIF 3 ASSURER UNE RESTAURATION LYCEENNE DURABLE Mise en place progressive dun outil impact carbone dans les restaurants lycéens. Mise en place progressive dun plan de gestion des déchets dans la restauration collective et notamment accompagnement sur le tri sélectif, le compostage Mis en place dune stratégie déconomie des fluides. Les matériels de production des repas (cuisson ou réfrigération, nettoyage des produits frais) ou dentretien (vaisselle et locaux) acquis amélioreront les conditions de travail et seront économes en énergie et en eau. Favoriser la participation des lycéens au service de restauration. Le repas est aussi un temps social et éducatif important pour le développement personnel des jeunes adolescents,les initiatives visant à permettre aux lycéens de participer activement au service de restauration seront favorisées.

17 17 OBJECTIF 4 MIEUX MAITRISER LA GESTION DES SERVICES DE RESTAURATION Doter la région et les établissements en moyens techniques et informatiques de pilotage financier de la restauration lycéenne. Mettre à létude les possibilités de paiement dématérialisé facilitant la vie des parents, des élèves et la gestion comptable des établissements.

18 18 Objectif 4 mieux maîtriser la gestion des services de restauration. Harmoniser la tarification des prestations de restauration et dhébergement sur le territoire régional. La région arrêtera chaque année une fourchette de tarifs de référence dans laquelle les établissements choisiront leur propre tarif de référence. Sous cette réserve les établissements seront libres de leurs tarifs.


Télécharger ppt "7 novembre 2011 Présentation du plan régional pour la qualité de la restauration lycéenne adopté le 13 octobre 2011 SEMINAIRE DES LYCEES ECORESPONSABLES."

Présentations similaires


Annonces Google