La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

ABORDER LA SEXUALITE AVEC UN ADOLESCENT Le rôle du médecin généraliste SAVERNE 24 mars 2011 MJ KUBLER LEVEQUE.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "ABORDER LA SEXUALITE AVEC UN ADOLESCENT Le rôle du médecin généraliste SAVERNE 24 mars 2011 MJ KUBLER LEVEQUE."— Transcription de la présentation:

1 ABORDER LA SEXUALITE AVEC UN ADOLESCENT Le rôle du médecin généraliste SAVERNE 24 mars 2011 MJ KUBLER LEVEQUE

2 Des constats Maintien du taux dIVG chez les ados depuis 10 ans voire augmentation La diffusion large de la contraception, accès gratuit à la contraception durgence et lIVG

3 Une prévention insuffisante Absence totale de contraception: 9,4% ados Utilisation du préservatif diminue avec le temps Influence de facteurs sociologiques: rapports occasionnels information des parents

4 Le mauvais usage des contraceptifs Usage du préservatif seul Fréquence des accidents de préservatifs 17,8% / 11,5%

5 Les obstacles à une contraception efficace Vulnérabilité et sous information La prise de risque Besoin de confidentialité Absence de ressources financières

6 Lapproche éducative 4 acteurs existants Les parents Les enseignants Le corps médical Les structures de prévention

7 Le médecin de famille rarement consulté Les jeunes ignorent le secret professionnels et le rôle du médecin de famille Enquête jeunes: Qui ta informé? Le médecin de famille cité 5 fois/232 Si tu as besoin dinformations? Médecin de famille cité 4 fois / 232 Rapport Nisand et autoqustionnaires

8 Ce qui met lados mal à laise La présence de personnes de leur connaissance en salle dattente Le coût de la consultation Lattente 10% des jeunes pensent que le médecin peut divulguer des informations

9 Les jeunes nont pas les moyens financiers Les jeunes femmes redoutent lexamen gynécologiques

10 Le bilan des centres de planifications En adolescents dans le Haut Rhin 139 IVG par an chez les mineures 7,4% < 1% des accouchements ados consultent les CPEF 1/4 < 14 ans jeunes ont été informés dont 75% collégiens 900 premières consultations

11

12 Nombre de consultations CPEF

13 Nombre dadolescents informés

14 213 adolescents par an par MG Un ados tous les jours 80,7 % des ans ont consulté une fois/an Ladolescent sinscrit le plus souvent dans un suivi familial Une majorité des adolescents est suivie depuis la petite enfance Les problèmes ou risques liés à la sexualité sont plus présents à lesprit pour les femmes médecins Renquete IPSOS

15 Enquête IPSOS Questions sexualité et contraception abordée par 25% des médecins Messages de prévention: contraception 32% préservatifs24%

16 Difficultés ressenties par les médecins La question de limplicite et du non-dit, La difficulté à déceler les problèmes personnels ou intimes La présence des parents Une méconnaissance des structures et partenaires

17 DES PISTES pour le médecin de famille Mieux appréhender les comportements dits à risques de ladolescent, repérer, mettre des mots. Toute consultation en médecine générale:

18 identifier les freins à la relation ; Ce qui vient de votre propre enfance/adolescence Ce qui fait écho avec vos enfants, vos proches Ce qui fait quune relation éducative nest pas possible (incompatibilité de personnalité…) Ce qui vient de vos valeurs morales, de votre religion ENTRE NOUS INPES

19 faire le point sur vos représentations de ladolescence Craintes, erreurs de jugement et maladresse Réflechir à nos représentations Éviter denfermer le jeune dans un stéréotype ENTRE NOUS INPES

20 signifier votre disponibilité pour ladolescent ; Qualité de laccueil Mettre des documents Rappel du caractère confidentiel Sadresser directement à l adolescent Créer du lien Ne pas en rester à la demande initiale Faire avec votre réalité et celle de ladolescent ENTRE NOUS INPES

21 gagner la confiance des adolescents Tu/vous Confidentialité: rappel du cadre légal Place des parents: le recevoir seul mais sans disqualifier les parents ENTRE NOUS INPES

22 décoder les attitudes Mutisme/difficultés dexpression Logorrhée = probable anxiété Émotions Déni des risques, sentiment dimmortalité des ados ENTRE NOUS INPES

23 construire vos réponses avec ladolescent Explorer les représentations des adolescents des professionnels de santé De la santé Ses sources dinformations Explorer les différentes dimensions de ladolescent o Comportementale o Sociale o familiale ENTRE NOUS INPES

24 aider ladolescent à accéder à ses ressources personnelles Le rendre capable didentifier, de solliciter dautres acteurs, de sorienter dans le système Le soutenir dans ses compétences et ses ressources propres ENTRE NOUS INPES

25 travailler en lien avec dautres adultes et/ou professionnels Travail en réseau CPEF INFOS ADO MAISON DES ADOS Médecine scolaire Service de pédopsychiatrie ENTRE NOUS INPES

26 Bibliographie BAJOS N., FERRAND De la contraception à l'avortement : sociologie des grossesses non prévues INSERM 2002 INPES Entre Nous 2010 IPSOS enquête quantitative : médecin face aux adolescents Rapport NISAND Prévention des IVG chez les mineures 2006 PASQUIER Nadia conduites de prise de risque et dessai en matière de sexualité 2005 Rapport dactivité des CPEF du Haut Rhin 2007 Rapport IGAS prévention enfants et adolescents 2003 ………..


Télécharger ppt "ABORDER LA SEXUALITE AVEC UN ADOLESCENT Le rôle du médecin généraliste SAVERNE 24 mars 2011 MJ KUBLER LEVEQUE."

Présentations similaires


Annonces Google