La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

PRODUCTEURS BATIMENTS & TP Base de départ : Liste des 650 premiers bâtisseurs nationaux, réduite aux activités Bâtiment & TP et Électricité Source : Le.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "PRODUCTEURS BATIMENTS & TP Base de départ : Liste des 650 premiers bâtisseurs nationaux, réduite aux activités Bâtiment & TP et Électricité Source : Le."— Transcription de la présentation:

1 PRODUCTEURS BATIMENTS & TP Base de départ : Liste des 650 premiers bâtisseurs nationaux, réduite aux activités Bâtiment & TP et Électricité Source : Le Moniteur, décembre 2004 et sites Internet des entreprises

2 GROUPE VINCI Se réclame n°1 mondial des concessions, de la construction et des services associés Date de création : 1899 CA 2003 : M Effectif 2003 : personnes 4 pôles distincts : VINCI Concessions, VINCI Énergies, EUROVIA et VINCI Construction

3 VINCI Concessions CA 01 : 1 462M - CA 02 : M - CA 03 : 1 895M - CA 04 : 1 943M Effectif : personnes Métiers : infrastructures routières et autoroutières (45% - COFIROUTE actionnaire à 65%), stationnement (25% - Vinci Park), secteur aéroportuaire (24% - Vinci Airports) et Stade de France (6% - actionnaire à 67%)

4 VINCI Énergies CA 03 : 3 339M Effectif : personnes Métiers : lindustrie (42% pers.) ; le tertiaire (27% pers.) ; les infrastructures dénergie (21% pers.) ; les télécommunications (10% pers.)

5 EUROVIA CA 03 : 5 755M Effectif : personnes Métiers : les travaux routiers (49% pers.) ; cadre de vie et environnement (26% pers.) ; production de matériaux (17% pers) ; services (8% pers.)

6 VINCI Construction CA 03 : 8 284M Effectif : personnes Métiers : bâtiment (44%) ; génie civil (26%) ; génie civil spécialisé (13%) ; services et divers (9%) ; hydraulique (8%) 3 composantes : France métropolitaine (SOGEA Construction et GTM Construction) ; les marchés locaux hors France (Vinci PLC et CFE) ; les grands ouvrages / génie civil spécialisé (Vinci Construction Grands Projets, Freyssinet et DEME)

7 BOUYGUES Construction CA 04 : 5 500M Effectif : personnes ( hors de France) Secteurs dactivités : BTP France (48%) ; BTP International (39%) ; Électricité - Maintenance (13%) Entités : Bouygues Entreprise France Europe, Bouygues Bâtiment IDF, Bouygues Bâtiment International, Bouygues TP, ETDE, DTP Terrassement, VSL

8 BOUYGUES TP Spécialiste des tunnels et des ouvrages dart CA 04 : M Effectif : personnes Répartition du CA par zones géographiques France / Belgique : 45% Asie / Am Sud / Afrique : 29% Europe / Am Nord / Moyen Orient / Suisse : 26%

9 DTP Terrassement (Bouygues) Expertise dans des ouvrages variés, du petit chantier de proximité à la réalisation de routes, dautoroutes, de lignes ferroviaires à grande vitesse ou encore le terrassement de mines à ciel ouvert. CA 04 : 316 M Effectif : personnes Répartition CA par zones géographiques : France : 52% International : 48%

10 EDTE (Bouygues) Filiale électricité / maintenance de Bouygues Construction, EDTE est un ensemblier – intégrateur CA 04 : 746 M Effectif : personnes Répartition CA par activités : TP de réseaux : 48% Génie électrique / thermique : 27% Facilities Management : 15% International : 10%

11 Groupe EIFFAGE 6e major européen de la construction et des concessions CA 04 : environ 7 000M Effectif : personnes Cinq métiers : la construction (Eiffage Construction), les concessions (Eiffage Concessions), la route (Appia), l'installation électrique (Forclum), et la construction métallique (Eiffel)

12 EIFFAGE Construction 3ième groupe français dans la construction personnes 150 unités opérationnelles CA 04 : M 4 activités principales : Bâtiment France (53,5%), Europe + international (20,3%), TP France (13,8%) et Immobilier (12,4%)

13 EIFFAGE Concessions Concessions autoroutières, de stationnement et dinfrastructures Co-fondateur de Cofiroute (17%) Compagnie Eiffage du Viaduc de Millau (100%) Tunnel Prado-Carénage à Marseille (30,9%) Eiffage Parking (100%)

14 APPIA Construction et entretien des routes personnes CA 04 : M 200 filiales dans le monde Métiers : construction et entretien routier, production industrielle (liants = 2ième producteur national, granulats, enrobés), équipements de la route (glissières, atténuateurs de chocs, murs acoustiques), installation et entretien des réseaux

15 FORCLUM Installation électrique 150 filiales en France personnes CA 04 : M 6 métiers : électricité industrielle (24%), électricité tertiaire (21%), génie climatique (21%), réseaux (15%), éclairage public (12%)

16 EIFFEL Spécialiste mondial de la construction métallique 3 usines en France 680 personnes CA 04 : 201 M

17 Les chiffres daffaires Plus de 50% du CA des TP en France est réaliser par les trois groupes et leurs filiales(!): Vinci, Bouygues et Eiffage En France (2004) le secteur du BTP réalisait 154,86 milliards d (dont milliards en TP) La France est deuxième en Europe derrière lAllemagne (197 milliards d) et devant lItalie, le Royaume Uni et lEspagne

18 La conjoncture dans les TP Après 2 ans de baisse, le BTP français renoue avec la reprise en 2004 : +1,1% Activité en hausse depuis mi-2003 Une pénurie de MO commence à se faire sentir (33% des entreprises de TP ne peuvent accroître leur production par manque de personnel – T1/2005)

19 La conjoncture dans les TP Maîtrise dOuvrage : Commande publique : 20,5 milliards en 2003 => +2% en 2004 => de +1 à +1,7% en 2005 Commande privée : 8,9 milliards en 2003 => +3,9% en 2004 => de +0,3 à +2,1% en 2005

20 La conjoncture dans les TP Commande publique : État : 1,4 milliards en 2003 => -6,1% en 2004 => +5,5% en 2005 Collectivités locales : 13,8 milliards en 2003 => +5% en 2004 => de +1 à +2% en 2005 Entreprises nationales : 4,1 milliards en 2003 => -1,6% en 2004 => +1,2% en 2005 Sociétés dautoroutes : 1,2 milliards en 2003 => -9,5% en 2004 => -5,6% en 2005

21 La conjoncture dans les TP Commande privée : VRD da bâtiments, Cofiroute, France Télécom,… : 8,9 milliards en 2003 => +3,9% en 2004 => de +0,3 à +2,1% en 2005

22 Emploi - AT BTP : 1,5 millions dactifs dont 1,265 millions de salariés dont dans les TP, intérimaires (en ETP) dont dans les TP et travailleurs indépendants (niveaux record) 7% des actifs mais plus de 20% des accidents du travail

23 Problématiques - enjeux On distingue : les réseaux filaires (électricité et télécoms) les réseaux de canalisations (gaz naturel et eau potable / assainissement)

24 Réseaux électriques Réseaux publics de transport Haute Tension (90 et V) et Très Haute Tension (400 et V) => exploitation, entretien et développement => RTE Réseaux publics de distribution propriété des communes ou groupement => exploités par EDF

25 Réseaux électriques : enfouissement Sont enterrées au niveau national : 1,7% des lignes THT 3,9% des lignes HT 26,8% des lignes moyenne tension 31,4% des lignes basse tension (données année 2000) Entre 1990 et 2000, progression de 10% des lignes enterrées. En 2000, 94% des lignes nouvelles en MT et 73% en BT sont souterraines

26 Réseaux électriques : enfouissement Les coûts : 5 à 7 fois plus cher pour le V 3 à 4 fois plus cher pour le 63 et V 10 à 20 fois plus cher pour la THT

27 Réseaux électriques : enfouissement Les impacts : Suppression de latteinte visuelle sur le paysage (EDF sest engagé auprès de lÉtat pour cette amélioration mais dans les faits les autorités concédantes financent majoritairement ces frais) Plus difficiles à localiser et à dépanner en cas dincident

28 Réseaux électriques : enfouissement Les impacts (suite) : Moins vulnérables face à certains aléas climatiques (tempêtes) Plus sensibles face à certains autres aléas climatiques (inondations) Plus daccidents (cause : les tiers à 41%) Mais plus fiable que le réseau aérien

29 Réseaux télécoms Approche complexe du fait de la structure concurrentielle du marché et évolution rapide des nouvelles technologies Performances de la fibre optique inégalées mais moyens alternatifs (haut débit) limitant les investissements (radio, satellite,…) Coût important pour développer laccès au haut débit pour tous (4,5 milliards d)

30 Réseaux télécoms Risques : « Suréquipement » des certaines zones Logique de rentabilité immédiate des infrastructures (conditions de pose et de génie civil discutables) Enfouissement : plus une priorité pour France Télécom (surcoût en période de guerre des prix et optimisation des réseaux cuivre) Demain, lenfouissement à la charge du contribuable et/ou du client final ? => Solution : obliger les opérateurs à se coordonner voir à partager les installations

31 Réseaux Gaz Naturel Marché « ouvert » depuis peu, réseaux enterrés par définition Réseaux de distribution => propriété des communes => GDF finance, construit et exploite les canalisations dans le cadre de concessions 75% de la population est raccordée (7500 communes) => raccordement dune commune selon calcul dun ratio de rentabilité

32 Ensemble des réseaux Problématiques communes : Coordination lors des travaux réseaux Repérage des réseaux et le rôle des Systèmes dInformation Géographique (SIG)


Télécharger ppt "PRODUCTEURS BATIMENTS & TP Base de départ : Liste des 650 premiers bâtisseurs nationaux, réduite aux activités Bâtiment & TP et Électricité Source : Le."

Présentations similaires


Annonces Google