La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Journée d'animation N°21 Siège Social : Angle Rue Acharif Ameziane et Nationale – Casablanca – Maroc Tél. : 022 26 27 24 / 022 20 00 92 – Fax : 022 29.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Journée d'animation N°21 Siège Social : Angle Rue Acharif Ameziane et Nationale – Casablanca – Maroc Tél. : 022 26 27 24 / 022 20 00 92 – Fax : 022 29."— Transcription de la présentation:

1 Journée d'animation N°21 Siège Social : Angle Rue Acharif Ameziane et Nationale – Casablanca – Maroc Tél. : / – Fax : – R.C. : – I.F. : – Patente : – C.N.S.S. : Centre International de Formation Centre International de Formation de la Profession Bancaire Brevet Bancaire 1 ère année détudes La Banque et son Environnement Journée danimation n°2 Numéro de dépôt légal : 2004/1535 ISBN © Tous droits réservés

2 Journée d'animation N°22 Présentation Brevet BancaireBienvenue Bienvenue

3 Journée d'animation N°23 Brevet Bancaire Correction du travail préparatoire Correction du travail préparatoire

4 Journée d'animation N°24 En vertu de larticle1 de la loi bancaire «est considérée comme établissement de crédit, toute personne morale, qui effectue, à titre de profession habituelle, lune des opérations suivantes : la réception des fonds du public, la distribution de crédits, la mise à la disposition de la clientèle de tous moyens de paiement ou leur gestion.» Brevet Bancaire 1. Définition des établissements de crédit :

5 Journée d'animation N°25 2. Comment la loi bancaire définit-elle : a- les banques commerciales ? b- les sociétés de financement ? a- Les banques commerciales : Daprès la loi bancaire, ces banques ont une vocation universelle, c'est-à-dire quelles peuvent recevoir des dépôts de toute nature et de toute durée et octroyer librement tout montant de crédit quelles jugeront utiles à leur clientèle. b-Les sociétés de financement : ne sont pas habilitées à recevoir des fonds du public. Elles sont pourtant soumises également au contrôle des autorités monétaires. Brevet Bancaire

6 Journée d'animation N°26 3. Quelles sont les principales caractéristiques des banques offshore ? Les banques offshore sont des banques au capital minimum de dollars US. Elles ne sont pas soumises à la loi bancaire mais sont régies par la loi n° promulguée par le dahir n° du 26 février 1992 relatif aux places offshore. Le champ dactivité des banques offshore est très varié. Elles peuvent notamment : collecter toute forme de ressources en monnaies étrangères convertibles appartenant à des non-résidents, effectuer pour leur propre compte ou pour le compte de leur clientèle non résidente toute opération de placement financier, darbitrage, dor, de couverture et de transfert de devises, accorder tout concours financier aux non-résidents, participer au capital dentreprises non résidentes, émettre des emprunts obligataires en monnaies étrangères convertibles. Brevet Bancaire

7 Journée d'animation N°27 4. Qest-ce quune fonction marketing ? Cette fonction se décline actuellement en deux spécialités différentes mais complémentaires : le marketing stratégique et le marketing opérationnel. Ses principales fonctions consistent à : Prendre en connaissance lenvironnement interne et externe à létablissement, les objectifs financiers de létablissement et lévolution prévisible du marché et du comportement des consommateurs, Traiter ces informations afin de pouvoir fixer la stratégie marketing des établissements et les moyens à mettre en œuvre, Concevoir, élaborer ou améliorer des produits et services de la banque répondant à un double objectif : satisfaire les besoins du client et accroître la rentabilité de la banque. Brevet Bancaire

8 Journée d'animation N°28 5. Quelle est la principale mission du réseau dagences bancaires ? La principale mission du réseau repose sur la triade : la conservation de lexistant, le développement du fonds de commerce, la bonne gestion du risque. Brevet Bancaire

9 Journée d'animation N°29 6. Comment se décompose le produit net bancaire (PNB) ? La rentabilité de la banque peut être mesurée de plusieurs manières mais le premier indice de performance reste le produit net bancaire. Il est léquivalent de la valeur ajoutée. Il se décompose en deux sous rubriques : la marge dintermédiation : cest la différence entre les intérêts perçus (suite à des prêts octroyés) et les intérêts versés (suite à des placements). Elle représente le métier classique du banquier : collecter des dépôts à un coût et distribuer des crédits moyennant un taux supérieur, les commissions : suite au phénomène de déréglementation et avec le développement des métiers, le banquier perçoit des commissions sur des services et prestations rendues par létablissement. Ces commissions ont lavantage dêtre insensibles aux fluctuations des taux dintérêt. Brevet Bancaire

10 Journée d'animation N° Préciser les trois fonctions de la monnaie. - la monnaie – unité de compte : cest un instrument de mesure de la valeur qui rend les marchandises ou les biens mesurables et comparables les uns par rapport aux autres par la fixation dun prix, - la monnaie – instrument des échanges : elle facilite les échanges puisquelle constitue un moyen de paiement admis par toute la communauté. Avant lapparition de la monnaie, les échanges étaient assurés au moyen du troc (échange dune marchandise contre une autre) ce qui supposait à chaque fois de déterminer à nouveau le rapport déchange entre les biens. La monnaie permet de surmonter cet inconvénient grâce à la conversion de la valeur de toutes les marchandises en unités monétaires, - la monnaie – instrument de réserve de valeur : pour constituer une véritable monnaie, linstrument déchange utilisé doit permettre de réserver la même valeur dans le temps et dans lespace. Cest donc un instrument dépargne. Brevet Bancaire

11 Journée d'animation N° Donner une explication aux agrégats (M1, M2 et M3) de la masse monétaire. M1 : Composée de la monnaie fiduciaire et de la monnaie scripturale, M2 : Composée de M1 et de la quasi monnaie (comptes sur carnet) ou M1 + placements à vue, M3 : Composée de M2 + placements à terme. Brevet Bancaire

12 Journée d'animation N° Comment les banques commerciales créent- elles de la monnaie ? par distribution de crédits à léconomie, par octroi de crédits à lEtat, en achetant des devises. Brevet Bancaire

13 Journée d'animation N° Quelle est la principale différence entre les Institutions Financières Bancaires (IFB) et les Institutions Financières Non Bancaires (IFNB) dans le mode de financement de léconomie ? A la différence des IFNB qui ne font que prêter les fonds quelles ont empruntés, les banques ne se contentent pas de prêter les ressources collectées auprès des différents agents économiques, mais elles créent en permanence par le crédit, la monnaie quelles prêtent : ce qui signifie que les fonds prêtés ne sont pas tous collectés mais en partie créés par les établissements bancaires qui transforment les actifs non monétaires en actifs monétaires lors de loctroi de nouveaux crédits. En résumé, si pour les IFB les « prêts font les dépôts » parce quils créent généralement la monnaie quils prêtent; pour les IFNB, en revanche, les dépôts font les crédits étant donné quils ne font que prêter lépargne collectée. Brevet Bancaire

14 Journée d'animation N° Que veut dire le principe duniversalité ? Le principe duniversalité veut dire : que la banque peut effectuer toute opération autorisée par la réglementation bancaire. Brevet Bancaire

15 Journée d'animation N° Quelles sont les caractéristiques des banques marocaines ? diversité de taille, politique commerciale différente, organisation différente, un savoir faire propre à chaque banque, un statut juridique. Brevet Bancaire

16 Journée d'animation N° Quelles sont les missions de la politique commerciale ? animer le réseau dagences bancaires, fixer les objectifs commerciaux en accord avec les responsables, former les collaborateurs commerciaux. Brevet Bancaire

17 Journée d'animation N° En quoi consiste la finance indirecte ? Cest le recours à lendettement aussi bien auprès des intermédiaires financiers bancaires que non bancaires(financement intermédié). Brevet Bancaire

18 Journée d'animation N°218 Brevet Bancaire Rappel théorique du thème de la journée Rappel théorique du thème de la journée

19 Journée d'animation N°219 Lentreprise banque Brevet Bancaire Thème de la journée

20 Journée d'animation N°220 Connaître : les établissements de crédit, lorganisation des banques marocaines. Mesurer : la performance des banques marocaines. Définir : la monnaie et la masse monétaire. Présenter : les fonctions de la monnaie, les principaux mécanismes de sa création, ainsi que son rôle dans léconomie marocaine. Brevet Bancaire Objectifs du thème

21 Journée d'animation N°221 Thème n°4 1. Structure du Système Bancaire Marocain Brevet Bancaire

22 Journée d'animation N°222 Typologie des banques marocaines Les établissements de crédit au Maroc, sont répartis en différentes catégories : les banques privées ou commerciales : qui ont pour vocation de recevoir des dépôts et octroyer des crédits. Leur nombre peut changer, suite à diverses opérations de rapprochement ou de fusion. les banques à caractère public ou semi-public : créées par lEtat, elles interviennent dans des secteurs spécifiques, exemple : Crédit Agricole qui finance le secteur de lagriculture. les sociétés de financement : ne sont pas habilitées à recevoir des fonds du public. Brevet Bancaire

23 Journée d'animation N°223 Typologie des banques marocaines On distingue deux grandes catégories de sociétés de financement : a) celles dont les opérations sont limitées par des dispositions législatives ou réglementaires exemple : Caisse Marocaine des Marchés (CMM), b) celles dont lactivité est précisée dans leur agrément ex : sociétés de crédit bail /consommation,… Les banques offshore : Ce sont des banques à statut spécial : elles ne sont pas soumises à la même loi que les banques commerciales et bénéficient de régimes douanier et fiscal préférentiels. Brevet Bancaire

24 Journée d'animation N°224 Structure organisationnelle de la banque Lorganigramme de la banque est un schéma représentatif des différentes fonctions existantes. Il reflète, en général, le modèle dorganisation de létablissement, sa stratégie globale et ses orientations en matière de politique commerciale, de crédits, de ressources humaines et autres domaines. Les différents métiers de la banque sont regroupés généralement en famille ou par principe dinterdépendance (exemple : fonction commerciale et fonction marketing dans le même pôle…) Brevet Bancaire

25 Journée d'animation N°225 Les moyens dexploitation de la banque Il est évident que la matière première pour lactivité du banquier est largent (dépôts). Cependant, toute banque, doit disposer de moyens nécessaires et suffisants pour exercer cette activité : fonds propres : obligation réglementaire, réseau dagences bancaires, des effectifs bancaires. Brevet Bancaire

26 Journée d'animation N°226 Activité et rentabilité Les dépôts et les engagements des banques dans le système financier marocain évoluent différemment dun établissement à un autre selon les orientations stratégiques de chacun. Les performances de chaque banque peuvent être mesurées de différentes manières : produit net bancaire(PNB), total bilan, résultat net, etc. Brevet Bancaire

27 Journée d'animation N° La banque et le financement de léconomie Brevet Bancaire Thème n°4

28 Journée d'animation N°228 Quest-ce que la monnaie ? La monnaie se définit par les 3 fonctions dont elle est investie à savoir : la monnaie est un instrument des échanges la monnaie est une unité de compte la monnaie est un instrument de réserve de valeur Une monnaie na généralement ces trois fonctions constitutives que dans un espace géographiquement donné. Il existe deux formes de monnaie : Fiduciaire : billets et pièces Scripturale : dépôts bancaires à vue. Brevet Bancaire

29 Journée d'animation N°229 Composition de la masse monétaire La masse monétaire est représentée par lensemble de la monnaie, détenue par les agents non financiers. Elle est classée en fonction du degré de liquidité : M1 = monnaie fiduciaire + monnaie scripturale, M2 = M1 + placement à vue (quasi monnaie), M3 = M2 + placements à terme : dépôts à terme (DAT) et organismes de placement collectif en valeurs mobilières (OPCVM) sans risque de perte en capital. NB : autres agrégats monétaires PL1 (TCN) / PL2 (OPCVM obligations) / PL3 (OPCVM actions –diversifiés). M3+PL3 = liquidité de léconomie Brevet Bancaire

30 Journée d'animation N°230 Création monétaire Cest lactivité de crédit des banques qui crée de la monnaie. Une banque crée de la monnaie en distribuant des prêts : ce sont les crédits qui font les dépôts. La monnaie fiduciaire est créée exclusivement par les banques centrales, qui bénéficient du monopole démission. La monnaie scripturale est le fait des banques commerciales à loccasion des crédits accordés à la clientèle. Brevet Bancaire

31 Journée d'animation N°231 Le financement de léconomie Le financement des activités productives peut sopérer de deux manières différentes : par recours au financement interne : - fonds propres et autofinancement, par appel à lépargne extérieure : - en faisant appel à un financement par le biais des marchés des capitaux (financement direct), - en faisant appel à lendettement auprès des institutions financières bancaires ou non bancaires (financement indirect). Brevet Bancaire

32 Journée d'animation N°232 Cas n°1 Brevet Bancaire

33 Journée d'animation N°233 Cas n°1 Brevet Bancaire Organigramme de la Banque Alpha RESEAU ET BANQUE DE DETAIL COMITE STRATEGIQUE CONSEIL AUPRES DU PRESIDENT DIRECTIONS REGIONALES BANQUE DE FINANCEMENT COMMUNICATION EXTERNE INSPECTION GENERALE PRESIDENCE BANQUE DE FINANCEMENT ET DINVESTISSEMENT FONCTIONS SUPPORT MANAGEMENT DES RISQUES ET CONTROLE RESSOURCES HUMAINES ET COMM. INTERNE ENGAGEMENT RISQUES MARKETING ET QUALITE BANQUE DINVESTISSEMENT INFORMATIQUE ET ORGANISATION CREDITS DEVELOPPEMENT COMMERCIAL POLE INTERNATIONAL FLUX ET TRANSACTIONS FINANCE GROUPE RISQUES ET APPUI AU RESEAU MARKETING ET DEVELOPPEMENT LOGISTIQUE ET ACHATS CONTROLE INTERNE ET CONFORMITE RESEAU EUROPECONSEIL JURIDIQUE

34 Journée d'animation N°234 Nous soumettons à votre examen lorganigramme de la Banque Alpha, grande banque de la place. Questions : 1.La Banque Alpha vous paraît-elle banque universelle ou une banque spécialisée ? Argumenter. 2.Quelles sont les principales fonctions et les orientations stratégiques qui ressortent à travers cet organigramme ? 3.lactivité banque des particuliers et des professionnels bénéficie-t-elle dun intérêt pour cette banque ? Justifier vos réponses. 4.A travers quels moyens, pouvons-nous mesurer la contribution de cette banque dans le financement économique ? 5.cette banque sinscrit-elle dans une logique internationale ? Justifier vos réponses. 6.Quel est à votre avis le rôle dun comité stratégique pour une banque ? son rattachement à la présidence vous paraît-il justifié ? 7.Les marchés des PME/PMI et des grandes entreprises présentent-ils un intérêt pour cette banque ? Quels enseignements à tirer de cet organigramme à ce propos ? 8.Le volet maîtrise des risques est-il prévu dans cet organigramme ? Rappeler les principaux risques que peut affronter cette banque et comment sen prémunir ? 9.La fonction marketing ressort à 2 niveaux dans cet organigramme. Rappeler son intérêt et quels sont les différents défis quelle doit relever ? Brevet Bancaire

35 Journée d'animation N°235 Cas n°1 1. La Banque Alpha vous paraît-elle banque universelle ou une banque spécialisée ? Argumenter. La Banque ALPHA est une banque universelle. Elle met à la disposition de sa clientèle tous les produits et services bancaires et para-bancaires : Les produits dépargne et de placement. Les crédits. Les produits monétiques. Les produits télématiques. Les produits dassurance et de prévoyance. La gestion des moyens de paiement. Le crédit-bail. Brevet Bancaire

36 Journée d'animation N°236 Cas n°1 2. Quelles sont les principales fonctions et les orientations stratégiques qui ressortent à travers cet organigramme ? Lorganigramme de la Banque ALPHA fait ressortir les principales fonctions suivantes : Lexploitation bancaire (banque de réseau et de détail ainsi que la banque de financement et dinvestissement). La maîtrise des risques (management des risques). Linformatique et lorganisation. Le marketing bancaire. La Gestion des Ressources Humaines. La fonction de traitement (flux et transactions). Le contrôle interne et la conformité. Brevet Bancaire

37 Journée d'animation N°237 Cas n°1 3. lactivité banque des particuliers et des professionnels bénéficie-t-elle dun intérêt pour cette banque ? Justifier vos réponses. Lactivité particuliers et professionnels occupe une place stratégique puisquune direction entière (réseau et banque de détail) lui a été dédiée. Cet intérêt sillustre à travers lextension du réseau (au Maroc et en Europe), le marketing et la qualité, lappui au réseau et le développement commercial. Lexploitation bancaire (banque de réseau et de détail ainsi que la banque de financement et dinvestissement). La maîtrise des risques (management des risques). Linformatique et lorganisation. Le marketing bancaire. La Gestion des Ressources Humaines. La fonction de traitement (flux et transactions). Le contrôle interne et la conformité. Brevet Bancaire

38 Journée d'animation N°238 Cas n°1 4. A travers quels moyens, pouvons-nous mesurer la contribution de cette banque dans le financement économique ? La Banque ALPHA contribue au financement et au développement économique grâce à la gestion des moyens de paiement, au financement des entreprises (fonctionnement, investissement et engagements par signature), à la couverture des risques (risque de taux et de change), au financement du bien être (crédit à la consommation et crédits logement), financement des opérations à linternational, des produits et services innovants. Brevet Bancaire

39 Journée d'animation N°239 Cas n°1 5. cette banque sinscrit-elle dans une logique internationale ? Justifier vos réponses. ALPHA est une banque ouverte sur linternational grâce à : son réseau Europe, son pôle International, ses relations avec ses correspondants étrangers, ses financements des opérations internationales, aux techniques de couverture des risques de change et de taux, à la gestion des modes de règlements internationaux (transferts, remises et crédits documentaires), sa salle de marché et ses opérations de change. Brevet Bancaire

40 Journée d'animation N°240 Cas n°1 6. Quel est à votre avis le rôle dun comité stratégique pour une banque ? son rattachement à la présidence vous paraît-il justifié ? Le rôle du comité stratégique est déterminant car : son réseau Europe, –il constitue la tête pensante de la banque, –il extrapole les tendances passées, –il formule les recommandations stratégiques, –il propose des orientations à suivre, –il conseille et assiste la présidence ; Ceci justifie son rattachement à la présidence. Brevet Bancaire

41 Journée d'animation N°241 Cas n°1 7. Les marchés des PME/PMI et des grandes entreprises présentent-ils un intérêt pour cette banque ? Quels enseignements à tirer de cet organigramme à ce propos ? Brevet Bancaire Source indéniable dopportunités daffaires, génératrice de rentabilité (marge dintermédiation et commissions), les marchés des PME/PMI et des grandes entreprises occupent également une place importante dans la stratégie bancaire. Les crédits de fonctionnement et dinvestissement, les engagements par signature, le potentiel en matière des opérations internationales, les commissions générées, assurent à la banque une bonne rentabilité, en dépit du contexte concurrentiel.

42 Journée d'animation N°242 Cas n°1 8. Le volet maîtrise des risques est-il prévu dans cet organigramme ? Rappeler les principaux risques que peut affronter cette banque et comment sen prémunir ? Brevet Bancaire Le volet maîtrise du risque reste du ressort de la Direction Management des Risques et Contrôle. La banque peut être affrontée à plusieurs risques dont principalement le risque de non remboursement (ou risque crédit) ce qui suppose une analyse approfondie des dossiers de crédit.

43 Journée d'animation N°243 Cas n°1 9. La fonction marketing ressort à 2 niveaux dans cet organigramme. Rappeler son intérêt et quels sont les différents défis quelle doit relever ? Brevet Bancaire Opérant dans un environnement en profondes mutations (économique, technologiques et socioculturelles), la fonction marketing permet de recenser en permanence les besoins de la clientèle et des motivations, ce qui lui permet de répondre avec des produits et services innovants et adaptés.

44 Journée d'animation N°244 Cas n°2 Brevet Bancaire

45 Journée d'animation N°245 Etats des soldes de gestion consolides Du 01/01/2004 au 31/12/2004 Comptes consolides En milliers de dirhams Brevet Bancaire libelle (+) Intérêts et produits assimilés (-) Intérêts et charges assimilées marge dinteret (+) Produits sur opérations de crédit-bail et de location (-) Charges sur opérations résultat des opérations de crédit-bail et de location (+) Commissions perçues (-) Commissions servies marge sur commissions (+) Résultat des opérations sur titres de transaction (+) Résultat des opérations sur titres de placement (+) Résultat des opérations de change (+) Résultat des opérations sur produits dérivés résultat des opérations de marché (+) Divers autres produits bancaires (-) Divers autres charges bancaires produit net bancaire (+) Résultat des opérations sur immobilisations financières (+) Autres produits dexploitation non bancaire (-) Autres charges dexploitation non bancaire (-) Charges générales dexploitation resultat brut dexploitation (+) Dotations nettes des reprises aux provisions pour créances et engagements par signature en souffrance (+) Autres dotations nettes de reprises aux provisions (+) Dotations nettes des reprises aux amortissements des écarts dacquisition résultat courant résultat non courant (-) Impôts sur les résultats (-) Impôts différés Résultat net des entreprises intégrées Quote-part dans les résultats des entreprises mises en équivalence résultat net Cas n°2

46 Journée d'animation N°246 Cas n°2 AGREGATS DE MONNAIE En mai 2005, lagrégat de monnaie M3 sest établi à 434,7 milliards de dirhams et a marqué une hausse de 5,5 milliards ou 1,3%. Cette évolution est imputable, dune part, à laugmentation des créances nettes sur lEtat de 2,2%, par suite de la diminution de la position nette du Trésor auprès de Bank Al Maghrib de 421 millions et de laugmentation de ses recours aux banques de 961 millions et dautre part, à laccroissement des concours à léconomie de 1,2 milliard ou 0,4%. Cette évolution a résulté dune progression de 0,9% des facilités de trésorerie et de 1,2% des crédits à léquipement et dun accroissement des prêts immobiliers et à la consommation respectivement de 1,9% et de 1,4%. Quant aux avoirs extérieurs nets, ils ont marqué une décrue de 1,5 milliard ou 1%. Cette évolution sest accompagnée dune expansion des dépôts à terme de 3,5 milliards ou 3,9%, en relation avec le resserrement des trésoreries bancaires et dun accroissement de la monnaie scripturale et des placements à vue respectivement de 0,9% et de 0,3%, la circulation fiduciaire étant demeurée quasiment stable dun mois à lautre. Brevet Bancaire

47 Journée d'animation N°247 Cas n°2 En millions de dirhams EncoursVariations Mai 2004 Déc Avril 2005* Mai 2005 Mai 05/Avril 05 Mai 05/Déc. 04Mai 05/Mai04 M DH% % % Monnaie fiduciaire , ,9+6,163+8,2 Monnaie scripturale , ,1+25,119+13,9 Agrégat M1 +11, , ,2+31, Placements à vue (M2 – M1) , ,5+4,079+8,0 Agrégat M , ,0+35,361+11,5 Placements à terme (M3 – M2) , ,7+8,301+9,8 Agrégats M , ,4+43,662+11,2 Brevet Bancaire (*) Chiffres révisés. Source : Bank Al Maghrib Nous vous invitons à lire et à analyser les 2 documents suivants : Un extrait de la note de conjoncture de Bank Al Maghrib de Juin 2005 relatif aux agrégats de la monnaie. Les états de soldes de gestion consolidés de la Banque GAMMA.

48 Journée d'animation N°248 Cas n°2 Questions : Après avoir rappelé les principales fonctions de la monnaie, vous êtes invités à définir les différents agrégats de la monnaie. 1.Quelle analyse peut-on faire du tableau relatif aux agrégats à fin mai 2005 par rapport : au mois précédent (avril 2005) à la fin dannée 2004 au mois de mai Comment expliquez-vous lévolution de la monnaie scripturale (+13,9%) par rapport à Mai 2004 ? Quelles sont les actions à mener par les banques commerciales pour poursuivre cette tendance ? 3.Après avoir rappelé la diversité des besoins de lEtat, vous expliquerez comment lévolution de ces besoins a un impact direct sur la masse monétaire. 4.Daprès le tableau, quel enseignement peut-on tirer de la mobilisation de lépargne ? et quest-ce qui justifie lévolution enregistrée aussi bien au niveau des placements à vue (+8%) et des placements à terme (+9,8%) dans un contexte marqué par la baisse des taux ? et quel est limpact sur la liquidité bancaire ? 5. 6.Lévolution précitée des placements a-t-elle un impact sur les résultats des banques ? et quelle est, à votre avis, la position des banques à ce propos ? 7.Après avoir défini ce quest le PNB (Produit Net Bancaire) vous préciserez les facteurs qui linfluencent ? 8.Quelle analyse faîtes-vous au PNB de la Banque GAMMA à fin 2004 ? et quelles recommandations faîtes- vous au management de cette banque ? 9.Quelles sont les principales activités génératrices des commissions et quelles sont les actions à développer pour les argumenter ? 10.Sur le plan global, quelles sont les recommandations que vous pouvez formuler au management des banques ALPHA et GAMMA (orientations stratégiques) sur tous les plans ? Brevet Bancaire

49 Journée d'animation N°249 Brevet Bancaire Cas n°2 1. Après avoir rappelé les principales fonctions de la monnaie, vous êtes invités à définir les différents agrégats de la monnaie. Lagrégat M1 regroupe la monnaie fiduciaire et la monnaie scripturale (avoirs en comptes) Lagrégat M2 : outre M1, M2 regroupe également les placements à vue (comptes sur carnets notamment) Lagrégat M3 comprend en plus de M2 les placements à terme.

50 Journée d'animation N°250 Brevet Bancaire Cas n°2 2. Quelle analyse peut-on faire du tableau relatif aux agrégats à fin mai 2005 par rapport : au mois précédent (avril 2005) à la fin dannée 2004 au mois de mai 2004 Par rapport à Avril 2005 : on note une évolution de +1,3% liée essentiellement aux placements à terme. Par rapport à fin 2004 : la progression de +4,4% résulte de lévolution de la monnaie scripturale et des placements à vue et à terme. Par rapport à mai 2004, on note la persistance dune surliquidité du secteur bancaire puisque M3 a enregistré une progression significative : +11,2%.

51 Journée d'animation N°251 Brevet Bancaire Cas n°2 3. Comment expliquez-vous lévolution de la monnaie scripturale (+13,9%) par rapport à Mai 2004 ? Quelles sont les actions à mener par les banques commerciales pour poursuivre cette tendance ? Lévolution de la monnaie scripturale (+13,9%) traduit leffort déployé par les banques pour améliorer la bancarisation au Maroc à travers lélargissement du réseau dagences ainsi que les actions menées par les pouvoirs publics pour encourager lusage du chèque comme moyen de règlement. Ces actions (des banques et des autorités) seront poursuivies.

52 Journée d'animation N°252 Brevet Bancaire Cas n°2 4. Après avoir rappelé la diversité des besoins de lEtat, vous expliquerez comment lévolution de ces besoins a un impact direct sur la masse monétaire. LEtat exprime, à travers le budget, des besoins de fonctionnement et des besoins dinvestissement. La croissance économique.

53 Journée d'animation N°253 Brevet Bancaire Cas n°2 5. Daprès le tableau, quel enseignement peut-on tirer de la mobilisation de lépargne ? et quest-ce qui justifie lévolution enregistrée aussi bien au niveau des placements à vue (+8%) et des placements à terme (+9,8%) dans un contexte marqué par la baisse des taux ? et quel est limpact sur la liquidité bancaire ? En dépit de la baisse tendancielle des taux dintérêt créditeurs, nous notons une progression significative de lépargne placée à vue (+8%) et à terme (+9,8%). Cette situation explique la persistance de la surliquidité bancaire. Elle peut sexpliquer par lorientation des épargnants vers ces placements refuges, en attendant une meilleure visibilité sur la conjoncture économique.

54 Journée d'animation N°254 Brevet Bancaire Cas n°2 6. Lévolution précitée des placements a-t-elle un impact sur les résultats des banques ? et quelle est, à votre avis, la position des banques à ce propos ? Lévolution des placements a un impact sur le compte de résultats des banques, ce qui incite ces dernières à chercher une meilleure adéquation entre les ressources à vue non rémunérées et les ressources rémunérées.

55 Journée d'animation N°255 Brevet Bancaire Cas n°2 7. Après avoir défini ce quest le PNB (Produit Net Bancaire) vous préciserez les facteurs qui linfluencent ? Composé essentiellement de la marge dintermédiation et des commissions, le PNB est impacté par : le volume et la qualité des crédits distribués, la maîtrise des risques, lagressivité commerciale des banques, le niveau des opérations génératrices des commissions, le niveau des opérations à linternational.

56 Journée d'animation N°256 Brevet Bancaire Cas n°2 8. Quelle analyse faîtes-vous au PNB de la Banque GAMMA à fin 2004 ? et quelles recommandations faîtes-vous au management de cette banque ? Le PNB de la Banque GAMMA a enregistré une progression limitée qui peut sexpliquer par : la concurrence acharnée que les taux, la faible agressivité commerciale, la baisse du résultat des opérations de crédit bail et de location. Il est recommandé au management : de renforcer les capacités commerciales, de poursuivre la maîtrise des risques, de rechercher toutes les opérations génératrices de commissions, de développer les crédits aux particuliers et aux PME/PMI par lesquels les conditions facturées sont au maximum.

57 Journée d'animation N°257 Brevet Bancaire Cas n°2 9. Quelles sont les principales activités génératrices des commissions et quelles sont les actions à développer pour les argumenter ? Les opérations génératrices de commissions sont principalement : les crédits documentaires, les cautions douanières, les cautions administratives, le service caisse.

58 Journée d'animation N°258 Brevet Bancaire Cas n°2 10. Sur le plan global, quelles sont les recommandations que vous pouvez formuler au management des banques ALPHA et GAMMA (orientations stratégiques) sur tous les plans ? Pour ALPHA et GAMMA, les orientations stratégiques doivent sappuyer sur les axes suivants : Développement du marché des particuliers et des professionnels en proposant une gamme variée au terme des : produits dépargne et de placement, crédits, produits monétiques, produits télématiques, produits dassurance et de prévoyance. Développement maîtrisé des PME/PMI avec un intérêt particulier à la gestion du risque. Renforcement du portefeuille Grandes Entreprises. Conception de nouveaux produits plus attrayants. Démarche qualité. Rationalisation des back-offices. Formation du personnel.

59 Journée d'animation N°259 Vos Question s Brevet Bancaire


Télécharger ppt "Journée d'animation N°21 Siège Social : Angle Rue Acharif Ameziane et Nationale – Casablanca – Maroc Tél. : 022 26 27 24 / 022 20 00 92 – Fax : 022 29."

Présentations similaires


Annonces Google