La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Direction générale de loffre de soins - DGOS | 2ème comité régional des achats hospitaliers Mardi 18 Décembre 2012 ARS Nord-Pas-de-Calais.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Direction générale de loffre de soins - DGOS | 2ème comité régional des achats hospitaliers Mardi 18 Décembre 2012 ARS Nord-Pas-de-Calais."— Transcription de la présentation:

1 Direction générale de loffre de soins - DGOS | 2ème comité régional des achats hospitaliers Mardi 18 Décembre 2012 ARS Nord-Pas-de-Calais

2 Direction générale de loffre de soins - DGOS | Ordre du jour Tour de table - Introduction Intervention de lUGAP – Présentation de la convention partenariale (Frédéric Robelin - UGAP) Point sur les dossiers régionaux - Perspective sur la forme juridique des groupements régionaux Focus sur les fluides médicaux – Conf call avec D. Janin (ResaH IdF) et F. Perrin (MEDIfluides Lorraine – CHU Nancy) Pause Témoignage dun établissement sur les actions régionales : CHRU Lille -Groupement déchets santé en lien avec le CHRU Nancy - Groupement téléphonie - Appel doffres UniHA pour lacquisition de scanners et IRM Point sur le calcul des gains dans les établissements Discussion ouverte sur les prochains dossiers achats et les besoins des établissements : Base de données tarifaires (ou benchmark régulier) Conclusion et feuille de route pour les mois à venir Ordre du jour proposé 14h00-14h15 14h15-15h00 15h00-15h15 15h15-15h45 15h45-16h00 16h00-16h45 16h45-17h00 17h00-17h45 17h45-18h00 Horaires

3 Direction générale de loffre de soins - DGOS | ObjectifsLe contexte du programme PHARE Les achats hospitaliers représentent 18 Md, second poste de dépenses des établissements de santé après la masse salariale Les bonnes pratiques et les succès sont nombreux mais ils sont encore isolés et doivent être partagés entre tous les établissements Le plan de performance des achats hospitaliers sinscrit dans la continuité des initiatives déjà lancées depuis 2006, en particulier la mise en place de marchés groupés nationaux et régionaux, et dans la dynamique de transformation des achats de lEtat (17 Md, hors armement) et des opérateurs (10 Mds ). Le plan de performance des achats hospitaliers a identifié un potentiel de gain au plan national de 910 M sur la période autour de trois axes : le développement dune fonction achat au sein des établissements avec un responsable achats unique lanimation dune politique régionale des achats par les ARS un appui et un pilotage national animé par la DGOS Le lancement a été rendu officiel à Lyon en septembre 2011 par Annie Podeur Transformer la fonction achat dans les établissements de santé Mettre en place un responsable achat qui anime et coordonne la politique achat de létablissement Mettre en place un plan dactions achat annuel Améliorer le dialogue entre prescripteurs et acheteurs Pour réaliser des gains économiques et de qualité de service à travers : La mutualisation Le juste besoin et bon usage La négociation Le raisonnement en coût complet Lactivation du marché fournisseurs Le meilleur suivi fournisseurs La standardisation Le programme PHARE : des gains pour la qualité de loffre de soins "Notre défi, ce n'est pas de faire des économies, c'est de dégager de la marge pour le fonctionnement des établissements et pour un meilleur service à nos concitoyens« Annie Podeur, 3/10/2011 2

4 Direction générale de loffre de soins - DGOS | millions millions millions Un objectif de gains de 910 millions sur 3 ans Une estimation des gains sappuyant sur : – Les gains attendus par les groupements nationaux et régionaux – Lexemple de quelques établissements déjà engagés dans une « démarche achat »: HCL, HUS… Ile de France 178 M Corse 4 M Centre 36 M Bretagne 47 M Provence-Alpes Cote dAzur 61 M Languedoc- Roussillon 32 M Limousin 15 M Rhône-Alpes 86 M Franche Comté 18 M Lorraine 35 M Alsace 29 M Basse Normandie 25 M Haute Normandie 25M Nord Pas De Calais 57 M Picardie 30 M Pays De La Loire 46 M Poitou- Charentes 27 M Bourgogne 27 M Aquitaine 42 M Midi-Pyrénées 38 M Auvergne 20 M Champagne Ardennes 21 M

5 Direction générale de loffre de soins - DGOS | 4 Professionnaliser les acheteurs dans les établissements Développer la fonction achats au sein des établissements Elaborer une stratégie globale des achats - Mise en place d un Plan d Action Achat (PAA) Coordonner la définition des besoins avec les utilisateurs (prescripteurs) Négocier et assurer le suivi des contrats Mettre en place une politique de bon usage Utiliser les outils damélioration de la performance achat (groupements, base de données, etc.) Evaluer les gains

6 Direction générale de loffre de soins - DGOS | 5 État des lieux du programme dans la région 18 établissements impliqués dans la démarche PHARE Signature de la convention partenariale Développement des groupements: Fluides médicaux, Alimentation, Incontinence Accompagnement de certains établissements pour la mise en place de leur PAA Formation pour développer les compétences achat dans les établissements

7 Direction générale de loffre de soins - DGOS | Freins et points forts régionaux > Points forts: Forte densité d établissement Bonne implication des établissements (dans les groupements et dans la mise en place de démarche en interne) Contexte économique propice à la négociation > Freins: Manque de ressources et de structuration dans les établissements Problèmes pour la création d une cartographie Réticences de certains acteurs du processus achat

8 Direction générale de loffre de soins - DGOS | Ordre du jour Tour de table - Introduction Intervention de lUGAP – Présentation de la convention partenariale (Frédéric Robelin - UGAP) Point sur les dossiers régionaux - Perspective sur la forme juridique des groupements régionaux Focus sur les fluides médicaux – Conf call avec D. Janin (ResaH IdF) et F. Perrin (MEDIfluides Lorraine – CHU Nancy) Pause Témoignage dun établissement sur les actions régionales : CHRU Lille -Groupement déchets santé en lien avec le CHRU Nancy - Groupement téléphonie - Appel doffres UniHA pour lacquisition de scanners et IRM Point sur le calcul des gains dans les établissements Discussion ouverte sur les prochains dossiers achats et les besoins des établissements : Base de données tarifaires (ou benchmark régulier) Conclusion et feuille de route pour les mois à venir Ordre du jour proposé 14h00-14h15 14h15-15h00 15h00-15h15 15h15-15h45 15h45-16h00 16h00-16h45 16h45-17h00 17h00-17h45 17h45-18h00 Horaires

9 Direction générale de loffre de soins - DGOS | Ordre du jour Tour de table - Introduction Intervention de lUGAP – Présentation de la convention partenariale (Frédéric Robelin - UGAP) Point sur les dossiers régionaux - Perspective sur la forme juridique des groupements régionaux Focus sur les fluides médicaux – Conf call avec D. Janin (ResaH IdF) et F. Perrin (MEDIfluides Lorraine – CHU Nancy) Pause Témoignage dun établissement sur les actions régionales : CHRU Lille -Groupement déchets santé en lien avec le CHRU Nancy - Groupement téléphonie - Appel doffres UniHA pour lacquisition de scanners et IRM Point sur le calcul des gains dans les établissements Discussion ouverte sur les prochains dossiers achats et les besoins des établissements : Base de données tarifaires (ou benchmark régulier) Conclusion et feuille de route pour les mois à venir Ordre du jour proposé 14h00-14h15 14h15-15h00 15h00-15h15 15h15-15h45 15h45-16h00 16h00-16h45 16h45-17h00 17h00-17h45 17h45-18h00 Horaires

10 Direction générale de loffre de soins - DGOS | Les dossiers régionaux en cours Les fluides médicaux: Focus sur le dossier avec D. Janin et F. Perrin Les assurances: Peu d établissements intéressés par un groupe de travail régional Problématique de sinistralité propre aux établissements Abandon du dossier / Utilisation du livrable ARMEN Convention partenariale UGAP: Bon retour (15 établissements signataires) Premier pallier atteint

11 Direction générale de loffre de soins - DGOS | Les prochains dossiers à lancer Le segment Alimentation: Forte demande régionale Segment d achat prioritaire selon la DGOS Actions intéressantes réalisées en région Le segment Produits dincontinence: Segment d achat à fort potentiel de gain Segment d achat prioritaire selon la DGOS Le segment Linge: Segment d achat prioritaire selon la DGOS Harmonisation des chemises patients

12 Direction générale de loffre de soins - DGOS | L évolution des groupements régionaux La multiplication des groupements de commande demande une implication toujours plus conséquentes des établissements. Pour chaque groupement créé, un établissement coordonnateur doit être identifié. Nécessite la mise à disposition de personnel propre à l établissement (leader du groupement) Le leader du projet (appartenant à l établissement coordonnateur) s implique durant toute la durée du projet pour obtenir les informations et gérer le groupe de travail. É tablissement porteur du groupement Établissement membre

13 Direction générale de loffre de soins - DGOS | L évolution des groupements régionaux Exemple des autres régions Languedoc-Roussillon: Création d un GCS sur les bases d un ResaH Objectif: Proposer une structure plus formalisée avec un statut identifié pour une gestion décentralisée Limousin: Développement du GCS EPSILIM qui sert, entre autre, de groupement de commande Objectif: Centralisation de la démarche achat - Support aux établissements Centre: GCS « Achats du centre » Objectif: Répondre aux attentes des établissements

14 Direction générale de loffre de soins - DGOS | L évolution des groupements régionaux Comment faire évoluer les groupements? Prendre exemple sur les autres régions? Laisser un établissement porteur de chaque groupement pour motiver l implication des établissements? Développer une structure adaptée? Quel statut pour les groupements à venir?

15 Direction générale de loffre de soins - DGOS | Ordre du jour Tour de table - Introduction Intervention de lUGAP – Présentation de la convention partenariale (Frédéric Robelin - UGAP) Point sur les dossiers régionaux - Perspective sur la forme juridique des groupements régionaux Focus sur les fluides médicaux – Conf call avec D. Janin (ResaH IdF) et F. Perrin (MEDIfluides Lorraine – CHU Nancy) Pause Témoignage dun établissement sur les actions régionales : CHRU Lille -Groupement déchets santé en lien avec le CHRU Nancy - Groupement téléphonie - Appel doffres UniHA pour lacquisition de scanners et IRM Point sur le calcul des gains dans les établissements Discussion ouverte sur les prochains dossiers achats et les besoins des établissements : Base de données tarifaires (ou benchmark régulier) Conclusion et feuille de route pour les mois à venir Ordre du jour proposé 14h00-14h15 14h15-15h00 15h00-15h15 15h15-15h45 15h45-16h00 16h00-16h45 16h45-17h00 17h00-17h45 17h45-18h00 Horaires

16 Direction générale de loffre de soins - DGOS | « Appui à lachat des fluides médicaux » Franck PERRIN, Pharmacien Expert Fluides Médicaux, Resah -idf Delphine JANIN, Responsable achat, Resah-idf

17 Direction générale de loffre de soins - DGOS | I.Contexte du secteur des fluides médicaux et opportunités II.Etats des lieux : (étude de marché + gains potentiels) III. Analyses des retours des questionnaires : (établissements intéressés + difficultés éventuelles ) IV. Proposition dun plan daction : ( Mise en place dun groupement de commandes régional + calendrier prévisionnel ) Ordre du jour 16

18 Direction générale de loffre de soins - DGOS | Un contexte concurrentiel favorable à lacheteur : - Baisse des activités industrielles consommatrices de gaz en France - Entrée de nouveaux acteurs sur le marchés ( PRAXAIR - MESSER ) - Une « bataille » des leaders historiques pour garder leur PDM dans le secteur médical ( ALS, LINDE, AIR Product, Sol France) Un marché sous tension Des gains économiques potentiels de lordre de 15 à 40 % Contexte du secteur des fluides médicaux et opportunités : 17

19 Direction générale de loffre de soins - DGOS | Une incertitude sur lévolution du marché : - Durée incertaine de cette situation favorable aux acheteurs - Marché « cyclique » des fluides médicaux (Ex : Cas de lItalie qui enregistre suite à la stabilisation du marché des hausses de prix en 2012 de 30%). Profitons de cette fenêtre de tir ! Contexte du secteur des fluides médicaux et opportunités : 18

20 Direction générale de loffre de soins - DGOS | Un travail en collaboration avec chaque ARS : (5 juillet 2012 : Proposition dun plan daction à la DGOS) Un plan daction « sur mesure » par Région pour lidentification de porteurs de groupements de commandes « fluides médicaux » Un plan daction en 3 étapes 1. Prise de contact téléphonique avec le chargé de mission achat de lARS : définir la stratégie sur la région 2. Communication auprès des établissements et recherche de porteurs potentiels 3. Appui Resah-idf / MEDIFluides à la mise en place de groupement de commandes Plan daction PHARE 19

21 Direction générale de loffre de soins - DGOS | I.Contexte du secteur des fluides médicaux et opportunités II.Etats des lieux Régional : (étude de marché + gains potentiels) III. Analyses des retours des questionnaires : (établissements intéressés + difficultés éventuelles ) IV. Proposition dun plan daction : ( Mise en place dun groupement de commandes régional + calendrier prévisionnel ) Ordre du jour 20

22 Direction générale de loffre de soins - DGOS | 21 Ile de France Corse 150k Centre 450k Bretagne 630 k Provence-Alpes Cote dAzur 700 k Languedoc- Roussillon 300K Limousin 200K Rhône-Alpes 1000k Franche Comté 200k Lorraine Alsace 300K Basse Normandie 300k Haute Normandie 300k Picardie 500k Pays de la Loire 530 k Poitou- Charentes 500k Bourgogne 500k Aquitaine 430k Midi- Pyrénées 430 k Auvergne 300k Champagne Ardennes 350k Potentiel de gains de 11 millions sur lensemble du territoire national ( hors CHU) Une estimation des gains sappuyant sur : – Les gains attendus par les mise en place de groupement de commandes territoriaux – Lexemple des groupement de commandes existants notamment en Lorraine et en Ile de France Nord Pas De Calais 580 K

23 Direction générale de loffre de soins - DGOS | Le marché actuel des fluides médicaux en Nord-Pas-de-Calais et opportunités : Point Favorables à la Région : - Région frontalière avec Belgique (Accès au marché Belge) - Région accessibles aux nouveaux acteurs sur le marché des fluides médicaux ( PRAXAIR notamment ) - Présence de 3 gazier leader historiques Points Défavorables à la Région : - Poids ALS et BTG non négligeable. - Partage marché entre SOL et BTG car même groupe 22 ALS BTG Linde Gas Air Products BTG

24 Direction générale de loffre de soins - DGOS | Le marché actuel des fluides médicaux Nord-Pas-de-Calais et opportunités : Points Favorables à la Région - Forte infrastructure routière - Hôpitaux facile daccès Points Défavorables à la Région - Département du Pas-de-Calais peu représenté en nbr détablissements 23 Axes Routiers Principaux Villes Intéressées

25 Direction générale de loffre de soins - DGOS | Le marché actuel des fluides médicaux en Nord-Pas-de-Calais et opportunités : Perspectives : - Attirer un nouveau gazier passe obligatoirement par massification car optimisation de la logistique pour le gazier - Favoriser le partage du marché entre les opérateurs actuels 24

26 Direction générale de loffre de soins - DGOS | I.Contexte du secteur des fluides médicaux et opportunités II.Etats des lieux : (étude de marché + gains potentiels) III. Analyses des retours des questionnaires : (établissements intéressés + difficultés éventuelles ) IV. Proposition dun plan daction : ( Mise en place dun groupement de commandes régional + calendrier prévisionnel ) Ordre du jour 25

27 Direction générale de loffre de soins - DGOS | Bilan : Quelques chiffres : - 27 retours de questionnaires (dont 3 UniHA : Lille, Lens, Roubaix) = 24 Ets - Déclare être intéressé par la démarché : 22 Ets - Expérience dans le domaine : 9 Ets déclarés (7 passation marchés,2 gaz médicaux) - Cumul des consommations annuels : bouteilles B5 oxygène m3 d'oxygène vrac - Fournisseurs présents : ALS (15 Ets) + Air Product (6 Ets) + BTG (7 Ets) + Linde (3 Ets) - Date de fin de marché : Analyses des retours des questionnaires (1/5) : 26 Département et + Tot al Total20 Sans Réponse : 1 établissement Sans marché : 1 établissement Contrat annuel : 2 établissements Région attractive !

28 Direction générale de loffre de soins - DGOS | DescriptifProposition de réponse Craintes « Atouts » Diversité des dates de marchés Favorise mise en place gazier + Lisse investissement Craintes Fausses Diminution de la qualité des prestations et des conditions de sécurités Homogénéité des prestations via DCE à niveler vers le haut Coût des modifications lors de nouvelles centrales Inclus dans la prestation en cours Trop faible consommation Achat groupé permet prix attractifs pour les plus petits Difficultés dharmoniser les pratiques (CdC commun) Le besoin in fine est identique : exemple : oxygène à la prise Prix homogène sur la fourniture impossible Plusieurs contre-exemple avec prix homogènes pour 5 à 10 établissements Craintes surmontables Risque de MonopoleNécessité d'allostissement stratégique Diversité des besoins en fluides conditionnés Allotir en massifiant, exemple : Gaz avec AMM, Gaz sans AMM Contraintes Multi-Site A décrire précisément dans le DCE Craintes Réelles Contraintes géographiques (Isolement, condition hivernales en montagne) A prendre en compte dans l'allotissement en groupant avec Etablissement plus Simple. Principales craintes évoquées et éléments de réponses à la mise en place dun marché sur le sujet 27 IMPLICATION STRATEGIQUE

29 Direction générale de loffre de soins - DGOS | I.Contexte du secteur des fluides médicaux et opportunités II.Etats des lieux : (étude de marché + gains potentiels) III. Analyses des retours des questionnaires : (établissements intéressés + difficultés éventuelles ) IV. Proposition dun plan daction : ( Mise en place dun groupement de commandes régional + calendrier prévisionnel ) Ordre du jour 28

30 Direction générale de loffre de soins - DGOS | Proposition dun plan daction : 29 Mise en place dun groupement de commandes - Établissement coordonnateur : à définir - Date de marché : pour les Établissements dont les marchés se terminent en 2013/2014 ou + - Délai prévisible avant début du marché : 9-10 mois après mise en place du Groupement - (comprend : audit des adhérents, rédaction cahier des charges, publicité, choix, et délai de mise en place) - Un Allotissement géographique : 3 à 4 zones (pas forcément suivant les départements) - Un accompagnement Resah Un travail en réseau: - Un accompagnement « collectif » avec la mise en place dun réseau dexpert - Organisation de sessions d échanges ( voir calendrier 2013) - Un support informatique « Alliance-groupements.fr » ( forum, annuaire, CR, …)

31 Direction générale de loffre de soins - DGOS | La création dun réseau dexpert pour les coordonnateurs CALENDRIER Janvier 2013 (10h-12h) : Thématique : « Évaluation des fournisseurs » 13 Février 2013 (10h-12h) : session déchanges 13 Mars 2013 (10h-12h) : session déchanges 16 Avril 2013 (10h-12h) : Thématique : « Ultime secours de proximité » 15 Mai 2013 (10h-12h) : session déchanges 12 Juin 2013 (10h-12h) : session déchanges 10 Septembre 2013 (10h-12h) : Thématique : « Production doxygène sur site » 15 octobre 2013 ( 10h-12h) : session déchanges 13 novembre 2013 ( 10h-12h) : session déchanges 10 décembre 2013 (10h-12h) : Thématique : « Actualité de lévolution du marché »

32 Direction générale de loffre de soins - DGOS | Ordre du jour Tour de table - Introduction Intervention de lUGAP – Présentation de la convention partenariale (Frédéric Robelin - UGAP) Point sur les dossiers régionaux - Perspective sur la forme juridique des groupements régionaux Focus sur les fluides médicaux – Conf call avec D. Janin (ResaH IdF) et F. Perrin (MEDIfluides Lorraine – CHU Nancy) Pause Témoignage dun établissement sur les actions régionales : CHRU Lille -Groupement déchets santé en lien avec le CHRU Nancy - Groupement téléphonie - Appel doffres UniHA pour lacquisition de scanners et IRM Point sur le calcul des gains dans les établissements Discussion ouverte sur les prochains dossiers achats et les besoins des établissements : Base de données tarifaires (ou benchmark régulier) Conclusion et feuille de route pour les mois à venir Ordre du jour proposé 14h00-14h15 14h15-15h00 15h00-15h15 15h15-15h45 15h45-16h00 16h00-16h45 16h45-17h00 17h00-17h45 17h45-18h00 Horaires

33 Direction générale de loffre de soins - DGOS | Ordre du jour Tour de table - Introduction Intervention de lUGAP – Présentation de la convention partenariale (Frédéric Robelin - UGAP) Point sur les dossiers régionaux - Perspective sur la forme juridique des groupements régionaux Focus sur les fluides médicaux – Conf call avec D. Janin (ResaH IdF) et F. Perrin (MEDIfluides Lorraine – CHU Nancy) Pause Témoignage dun établissement sur les actions régionales : CHRU Lille -Groupement déchets santé en lien avec le CHRU Nancy - Groupement téléphonie - Appel doffres UniHA pour lacquisition de scanners et IRM Point sur le calcul des gains dans les établissements Discussion ouverte sur les prochains dossiers achats et les besoins des établissements : Base de données tarifaires (ou benchmark régulier) Conclusion et feuille de route pour les mois à venir Ordre du jour proposé 14h00-14h15 14h15-15h00 15h00-15h15 15h15-15h45 15h45-16h00 16h00-16h45 16h45-17h00 17h00-17h45 17h45-18h00 Horaires

34 Direction générale de loffre de soins - DGOS | GCS UniHA Prestation doptimisation des fonctions de collecte et délimination des déchets dactivité de soins à risque infectieux (DASRI) pour les établissements membres du Groupement Déchets Santé.

35 Direction générale de loffre de soins - DGOS | Le Groupement de Santé de la Métropole LILLOISE (GDS) Centre Féron Vrau, CH dArmentières, CH de Carvin, CH de Roubaix, CH de Seclin, CH de Tourcoing, CH de Wattrelos, CHI Wasquehal, CHRU de Lille, CNRS, Centre Oscar Lambret GCS Stérinord, Inserm DR Nord Ouest, Université Lille 2.

36 Direction générale de loffre de soins - DGOS | Le Marché Coordination nationale CHRU de Nancy, Pilotage du GDS : CHRU de Lille, Comité dexperts formé de 8 représentants détablissements, Lobjectif est de permettre aux établissements publics de santé de participer à une dynamique de groupement dachat national pour faire face au puissant duopole en place, Véolia et Sita, Marché dune durée de 4 ans, Dialogue compétitif, Début dexécution du marché le 01/01/2013.

37 Direction générale de loffre de soins - DGOS | Allotissement Lot 1 : traitement par incinération La mise en place et le maintien dun parc de contenants, La collecte externe : acheminement jusquau lieu de traitement, Le traitement des Dasri : élimination par incinération obligatoire, Le lavage des contenants. Lot 2 : traitement par incinération ou désinfection La mise en place et le maintien dun parc de contenants La collecte externe : acheminement jusquau lieu de traitement, Le traitement des Dasri : élimination par incinération ou par désinfection puis élimination, Le lavage des contenants.

38 Direction générale de loffre de soins - DGOS | Résultats Gain de TTC

39 Direction générale de loffre de soins - DGOS | GCS UniHA Marché téléphonie fixe et services de télécommunications

40 Direction générale de loffre de soins - DGOS | Marché actuel 64 adhérents 2 prestataires : COMPLETEL et ORANGE Coût total actuel tous frais inclus HT : 11 M HT/an soit 44 M sur 4 ans (durée du nouveau marché).

41 Direction générale de loffre de soins - DGOS | Nouveau marché 99 adhérents Durée ferme du nouveau marché : 4 ans. 1 seul et unique prestataire pour le lot principal n°1 (hors liaisons spécialisées durgence) : COMPLETEL. Coût total tous frais inclus HT : 13 M HT sur 4 ans à ISO périmètre incluant notamment la sécurisation de 60 Etablissements (double sécurisation). Prix entièrement encadrés et sécurisés par une clause de révision de prix " aucune hausse possible sur toute la durée du marché.

42 Direction générale de loffre de soins - DGOS | Résultats Performance Achat : gain réel objectif vérifié sur 4 ans pour la totalité des adhérents : 37 M TTC soit > 60%. 1 seul prestataire COMPLETEL pour le lot principal et ORANGE exclusivement pour les lots 2 et 3 « domaine réservé » actuel de lopérateur historique. Prix nets unitaires HT/minute sortante : prix COMPLETEL – 69% et, à titre dinformation, chez OBS – 87% sachant que les tarifs du marché actuel chez OBS sont plus élevés de 83% que ceux de COMPLETEL.

43 Direction générale de loffre de soins - DGOS | Principales raisons de ce résultat Raisons endogènes : Une étude du marché Produits – Fournisseurs très en amont de la procédure, OBS représente actuellement 41% du trafic total sortant local et national (= 64% du trafic total) et COMPLETEL 59% " prix nets unitaires en baisse de plus de 60%, COMPLETEL est déjà présent chez 46 Etablissements dont 32 au titre du marché national actuel, Décomposition et analyse des prix de vente et prix de revient, Plusieurs discussions approfondies avec les principaux opérateurs régionaux et nationaux en amont de la procédure, Travail préalable, dès les premières entrevues, de renforcement de la crédibilité et lattractivité de la démarche " garantie de confidentialité et de secret des affaires, garantie dune réelle et totale ouverture à la concurrence et garantie de la « propriété intellectuelle » des idées, pas de privilège aux sortants " sans ce travail, très vraisemblablement naurions – nous reçu quune seule offre ou au mieux deux " illustration : la compression des données a été autorisée faute de quoi on aurait exclu un prestataire majeur + bande passante plus large et donc prix plus élevé, Allotissement différent avec un seul et unique lot principal et construit en fonction de la connaissance acquise du tissu industriel " a permis de donner de la visibilité aux fournisseurs en termes de chiffre daffaires " le prestataire retenu aura la totalité du chiffre daffaires des 99 adhérents, Durée ferme du marché de 4 ans choisie après validation avec et par chacun des prestataires rencontré.

44 Direction générale de loffre de soins - DGOS | Principales raisons de ce résultat Raisons exogènes : Le marché des télécommunications est un marché de « coûts fixes » et les investissements sont à peu près les mêmes pour tous les opérateurs « ; les opérateurs réalisent leurs marges en saturant leurs réseaux, Larrivée de FREE sur le marché domestique a changé la donne et perturbé le marché « accroissement de la concurrence sur le marché B to B », Diminution globale du trafic fixe vers fixe notamment dans les hôpitaux (explosion du trafic mobile), Contraction des prix fixe vers fixe et, dans une moindre mesure, du fixe vers mobile, Perspectives de fusions – acquisitions ou dalliance, Le groupement actuel des 64 Etablissements représente lun des principaux clients des opérateurs " par exemple, chez Complétel, 4° client après EDF, SNCF et le groupe Mulliez, 2 technologies existantes : TDM et TIP " nivellement de la qualité de ces deux technologies.

45 Direction générale de loffre de soins - DGOS | Exécution du marché La procédure pour le choix dune nouvelle société AMOA est en cours. Ce nouveau futur prestataire devra, obligations de résultat, assurer des missions concrètes régulièrement évaluées. Elle aura pour obligation de strictement encadrer à titre préventif et correctif lattributaire du nouveau marché, notamment sous 7 volets : Contrôle de la parfaite conformité des prix nets unitaires facturés par rapport aux prix contractuels, Contrôle de la parfaite conformité des temps facturés par rapport aux temps de communication effectivement passés, Contrôle du parfait déploiement de la prestation durant les 6 premiers mois, Nettoyage de lignes et de factures, Mise à disposition dun outil et accès opérationnel de suivi des volumétries actualisées en temps réel + suivi des évolutions, Réponse aux demandes des Etablissements durant le nouveau marché de 4 ans, Suivi et prévention des dysfonctionnements.

46 Direction générale de loffre de soins - DGOS | Le Centre Régional dIngénierie Biomédicale C.R.I.B

47 Direction générale de loffre de soins - DGOS | Le Centre Régional dIngénierie Biomédicale C.R.I.B Le C.R.I.B a été créé par convention passée en 1987 entre le CHRU de Lille et les Centres Hospitaliers de la Région régulièrement renouvelée. Ces établissements ont décidé de sassocier en vue dutiliser les compétences dingénieurs biomédicaux sur la base dune structuration permettant de disposer dingénieurs spécialistes dans les divers domaines de lingénierie biomédicale ( laboratoire, imagerie, explorations..) Elle regroupe aujourdhui 10 établissements adhérents : C.H dArras, C.H dArmentières, CH de Béthune, CH de Boulogne, C.H de Calais, C.H dHazebrouck, C.H de larrondissement de Montreuil, CH de la région de Saint-Omer, CH de Seclin, GHICL.

48 Direction générale de loffre de soins - DGOS | Lactivité Le CRIB réalise une soixantaine dinterventions par an. Ses interventions prennent la forme daide à la réalisation dappels doffres, détudes d'implantation liées aux équipements ou d'études dopportunité d'acquisition de tel ou tel équipement. Il accompagne aussi les grands projets comme cela a été le cas avec louverture des nouveaux hôpitaux dArras, de Douai et plus récemment de Calais.

49 Direction générale de loffre de soins - DGOS | Perspectives Les ingénieurs du CRIB, exercent la majorité de leur activité professionnelle au sein du CHRU et sont mis à disposition des établissements adhérents suivant leur demande mais de nombreux établissements disposant aujourdhui dingénieurs de la Région pourraient également en faire partie dans le cadre dune réflexion régionale sur la mutualisation des compétences en matière dIngénierie. Par ailleurs le CRIB pourrait avoir un rôle régional dexpertise technique dans le cas des achats groupés nationaux et régionaux déquipement. Le CHRU de Lille adhère en effet au groupement achat UNIHA, sest fortement impliqué dans le management de la filière biomédicale à son lancement et assure toujours la coordination de certains segments dimagerie lourde (scanographes, IRM …). Il existe une possibilité de parrainer à travers le CRIB les établissements de la Région afin de leur permettre de participer à lévaluation des matériels dans le cadre des consultations lancées par le CHRU de Lille et de bénéficier des conditions accordées à UNIHA.

50 Direction générale de loffre de soins - DGOS | Ordre du jour Tour de table - Introduction Intervention de lUGAP – Présentation de la convention partenariale (Frédéric Robelin - UGAP) Point sur les dossiers régionaux - Perspective sur la forme juridique des groupements régionaux Focus sur les fluides médicaux – Conf call avec D. Janin (ResaH IdF) et F. Perrin (MEDIfluides Lorraine – CHU Nancy) Pause Témoignage dun établissement sur les actions régionales : CHRU Lille -Groupement déchets santé en lien avec le CHRU Nancy - Groupement téléphonie - Appel doffres UniHA pour lacquisition de scanners et IRM Point sur le calcul des gains dans les établissements Discussion ouverte sur les prochains dossiers achats et les besoins des établissements : Base de données tarifaires (ou benchmark régulier) Conclusion et feuille de route pour les mois à venir Ordre du jour proposé 14h00-14h15 14h15-15h00 15h00-15h15 15h15-15h45 15h45-16h00 16h00-16h45 16h45-17h00 17h00-17h45 17h45-18h00 Horaires

51 Direction générale de loffre de soins - DGOS | Le calcul des gains dans les établissements Difficultés rencontrées dans la remontée d information concernant les gains des établissements: Transmission des informations à l ARS Manque de connaissance pour la valorisation des gains Outils informatique peu adaptés Le calcul des gains est une partie intégrante du Plan d Action Achat mais peut être développé avant la mise en place du PAA. L objectif est de valoriser le travail réalisé mais aussi d avoir une bonne connaissance de l évolution des marchés

52 Direction générale de loffre de soins - DGOS | Que mesurent les gains achats ? Impact de ce que lon a fait de mieux / de différent que la fois précédente – Économies sur achats récurrents – Économies sur achats ponctuels – Actions de progrès Et ce pour lensemble des dépenses dinvestissement et de fonctionnement dun établissement. Gains ramenés à une base annuelle ou « 12 mois » – Ou autre suivi : pro-rata temporis sur les années N et N+1(permet dapprocher limpact sur les dépenses N et N+1) – La pratique de parler des gains totaux pendant toute la durée dun marché pluriannuel est à proscrire car elle ne permet pas de calculer des % de gains Les projets sont inscrits dans le plan daction lannée de leur notification Recherche de progrès continu => nouveaux projets comparés sur une base homogène (12 mois) Recherche de progrès continu => nouveaux projets comparés sur une base homogène (12 mois)

53 Direction générale de loffre de soins - DGOS | 52 Cas des achats récurrents Présentation de la structure de loutil A quoi cela sert-il ? Comment lutiliser ? LARS doit aussi fournir cette méthode aux établissements (et en priorité les coordonnateurs de groupements) afin que la consolidation des gains de la région au niveau de lARS soit cohérente Cet outil sert à uniformiser le calcul des gains dans chaque ARS et au sein des établissements. Il se compose déléments didactiques et dillustrations sur des segments particuliers. Quelle charge cela représente-t-il ? La présentation et lassimilation de cette méthodologie prennent une journée environ. Qui lutilise ? Lanimateur achats en ARS, les établissements et les groupements Gain = (Prix historique – Nouveau prix) x Volume prévisionnel Cas des achats ponctuels Gain = (Prix de référence – Nouveau prix) x Volume prévisionnel Prix de référence = Prix de référence dun autre acteur par exemple ou prix issu dune étude de marché Le programme PHARE comprend une méthodologie unifiée de calcul des gains

54 Direction générale de loffre de soins - DGOS | Gains achats et dépenses Dépenses N-1 Dépenses N Ecarts entre les dépenses externes des années N-1 et N : les variations « achats » nexpliquent pas à elle-seules les variations de dépense. Écarts de volume/mix * Écarts de prix marché fournisseurs * Écarts de prix liés à la révision contractuelle des marchés pluri-annuels * Gains achats de lannée

55 Direction générale de loffre de soins - DGOS | Quid des gains 2012 Remontée des gains 2012 Quels marchés ont été traités dans vos établissement? Quels sont les résultats des dernières consultations? Quelles sont les problématiques rencontrées?

56 Direction générale de loffre de soins - DGOS | Intervention d un référent de la DGOS Recrutement d un interlocuteur spécifique pour la remontée et le calcul des gains: Ronan Guiheneuf Ancien DAF, ces missions seront d aider les établissements à calculer les gains réalisés et d apporter des solutions aux problèmes rencontrés. Arrivé au début du mois de Décembre, il pourra commencer à présenter en région à partir du mois de Février et est à disposition pour répondre aux interrogations des établissements.

57 Direction générale de loffre de soins - DGOS | Ordre du jour Tour de table - Introduction Intervention de lUGAP – Présentation de la convention partenariale (Frédéric Robelin - UGAP) Point sur les dossiers régionaux - Perspective sur la forme juridique des groupements régionaux Focus sur les fluides médicaux – Conf call avec D. Janin (ResaH IdF) et F. Perrin (MEDIfluides Lorraine – CHU Nancy) Pause Témoignage dun établissement sur les actions régionales : CHRU Lille -Groupement déchets santé en lien avec le CHRU Nancy - Groupement téléphonie - Appel doffres UniHA pour lacquisition de scanners et IRM Point sur le calcul des gains dans les établissements Discussion ouverte sur les prochains dossiers achats et les besoins des établissements : Base de données tarifaires (ou benchmark régulier) Conclusion et feuille de route pour les mois à venir Ordre du jour proposé 14h00-14h15 14h15-15h00 15h00-15h15 15h15-15h45 15h45-16h00 16h00-16h45 16h45-17h00 17h00-17h45 17h45-18h00 Horaires

58 Direction générale de loffre de soins - DGOS | Les prochains dossiers régionaux - Segments prioritaires

59 Direction générale de loffre de soins - DGOS | Les prochains dossiers régionaux Quels sont les futurs dossiers à aborder au niveau régional? Quels sont les besoins des établissements? Comment améliorer la communication sur les bonnes pratiques? Retour et commentaires des établissements sur le développement du programme PHARE

60 Direction générale de loffre de soins - DGOS | Proposition: Réalisation d un benchmark Mise en place d un benchmark régional ou national sur des produits ciblés Meilleure visibilité du positionnement des fournisseurs Améliorer la communication entre les établissements Augmenter la performance achat L objectif n étant pas d identifier les bons et les mauvais élèves mais d aider la démarche achat dans la région. Votre avis? Sur quels produits travailler?

61 Direction générale de loffre de soins - DGOS | Suite du programme PHARE dans la région > Accompagnement de 8 établissements via le FIR > Aide à la création des cartographies (groupe de travail?) > Suivi des établissements et mise en place des PAA > Développement des groupements régionaux > Développer la communication régionale

62 Direction générale de loffre de soins - DGOS | Ordre du jour Tour de table - Introduction Intervention de lUGAP – Présentation de la convention partenariale (Frédéric Robelin - UGAP) Point sur les dossiers régionaux - Perspective sur la forme juridique des groupements régionaux Focus sur les fluides médicaux – Conf call avec D. Janin (ResaH IdF) et F. Perrin (MEDIfluides Lorraine – CHU Nancy) Pause Témoignage dun établissement sur les actions régionales : CHRU Lille -Groupement déchets santé en lien avec le CHRU Nancy - Groupement téléphonie - Appel doffres UniHA pour lacquisition de scanners et IRM Point sur le calcul des gains dans les établissements Discussion ouverte sur les prochains dossiers achats et les besoins des établissements : Base de données tarifaires (ou benchmark régulier) Conclusion et feuille de route pour les mois à venir Ordre du jour proposé 14h00-14h15 14h15-15h00 15h00-15h15 15h15-15h45 15h45-16h00 16h00-16h45 16h45-17h00 17h00-17h45 17h45-18h00 Horaires


Télécharger ppt "Direction générale de loffre de soins - DGOS | 2ème comité régional des achats hospitaliers Mardi 18 Décembre 2012 ARS Nord-Pas-de-Calais."

Présentations similaires


Annonces Google