La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Les prélèvements destinés au laboratoire dAnatomie et Cytologie pathologiques.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Les prélèvements destinés au laboratoire dAnatomie et Cytologie pathologiques."— Transcription de la présentation:

1 Les prélèvements destinés au laboratoire dAnatomie et Cytologie pathologiques

2 PLAN DU COURS Introduction Quelques définitions Les prélèvements cytologiques Les prélèvements histologiques Buts des prélèvements Modes de recueil et acheminement Les traitements au laboratoire Conclusion

3 Objectifs « être capable de » Dire quel est le rôle du laboratoire danatomie et cytologie pathologiques Expliquer les différences entre les prélèvements:anatomo- pathologiques et les prélèvements cytologiques (définition, buts, recueil, acheminement, traitement) Citer des exemples de prélèvements réalisés en collaboration avec les services dimagerie médicale Expliquer le rôle du manipulateur en électro- radiologie médicale ayant en charge un prélèvement pour ce laboratoire.

4 Quelques définitions La cytologie Lhistologie LAnatomie pathologique ou «ANA-PATH»

5 La cytologie Létude au microscope de cellules étalées sur une lame sappelle « la cytologie ». Intérêt : elle a pour but la reconnaissance, le comptage éventuel de différents éléments cellulaires,) et surtout la recherche de cellules cancéreuses.

6 Les cellules Sont les principaux éléments qui constituent les tissus Sont rassemblées dans une architecture organisée.

7 Les tissus Des cellules jointives dans une architecture organisée Des vaisseaux, des nerfs des fibres et des cellules, dans une substance intercellulaire

8 Lhistologie Létude de la forme, de l'organisation et du rapport des cellules entre elles et avec les autres constituants tissulaires est « lhistologie ».

9 Les tissus Constituent la matière des organes. Les organes fonctionnent grâce à des systèmes. Les tissus sont essentiellement constitués de protéines et deau.

10 LAnatomie pathologique Anatomie :étude de la forme et de la structure des organes Pathologie :étude des lésions

11 Les organes Un exemple : LE REIN

12 LAnatomie pathologique Cest lobservation à lœil nu et au microscope des organes et des tissu, A la recherche de lésions et de leur étendue.

13 LAnatomie pathologique Lésion = altération de létat dun tissu ou dun organe Observer et décrire une lésion sert à poser un diagnostic

14 Les observations sont faites en vue détablir un diagnostic, un pronostic, un suivi thérapeutique Par un médecin anatomopathologiste.

15 LAnatomie Pathologique En vue détablir un diagnostic

16 Etablir un diagnostic ? Par lobservation macroscopique, le médecin décrit laspect morphologique et létendue de la lésion.

17 Etablir un diagnostic ? Par lobservation des tissus au microscope, le médecin détermine la nature histologique de la lésion.

18 LAnatomie Pathologique En vue détablir un pronostic

19 Etablir un pronostic En cas de cancer, par un typage des lésions : Lévaluation de la malignité de la tumeur selon son type : quelle est la nature du tissu tumoral? Lévaluation de lextension de la tumeur tumeur in situ ou invasive? limites dexérèse?

20 LAnatomie Pathologique En vue détablir un suivi thérapeutique

21 Le suivi thérapeutique du patient ? Conditionné par le diagnostic et le pronostic médical

22 Le suivi thérapeutique du patient ? Mais aussi conditionné de plus en plus par les techniques de laboratoire qui contribuent au diagnostic Au laboratoire

23 Le suivi thérapeutique du patient Contrôler les récidives par des biopsies? Adapter directement un traitement spécifique et ciblé ? Oui par exemple, grâce à lexpression de marqueurs cellulaires par la tumeur.

24 Le suivi thérapeutique du patient Marqueurs cellulaires :cible thérapeutique? Oui, si lon peut fabriquer des molécules « anti- marqueurs »

25 Observations macroscopiques et microscopiques Pour établir le Diagnostic Pronostic Suivi thérapeutique

26 Les prélèvements Cellules ou Tissus ?

27 Cellules Frottis, Suspensions cellulaires Prélèvements faits de cellules : prélèvements cytologiques

28 Les prélèvements cytologiques Cellules prélevées, isolées de leur contexte

29 Les prélèvements cytologiques Frottis de dépistage, (frottis cervico-utérins) Liquide biologique naturel : LCR, urine Liquide pathologique : épanchement, L.B.A. liquide de kyste Produit de sécrétion : expectoration, aspiration bronchique Ponction dorgane à laiguille (ganglion,masse palpable,kyste…)

30 Les prélèvements tissulaires ou prélèvements histologiques

31 Prélèvement histologique Lésion dans un organe

32 Prélèvements histologiques petit prélèvement biopsie Prélèvements de différentes tailles pièces opératoires N.B. Les prélèvements de tous ou plusieurs organes pour étudier les causes de la mort, cela sappelle autopsie ou nécropsie, faite en recherche et en médecine légale.

33 Buts des prélèvements Recherche de lésions

34 Buts Prélèvements cytologiques : frottis, suspensions cellulaires Orientation diagnostique

35 Buts Prélèvements anatomopathologiques : Biopsies et pièces opératoires Diagnostic Pronostic Suivi thérapeutique

36 En quoi le manipulateur est-il concerné?

37 En radiologie interventionnelle

38 La collaboration entre lAna-path et les services de radiologie Quelques exemples Les ponctions-biopsies percutanées diagnostiques Les ponctions-drainages

39 Exemple dune ponction-biopsie thoracique Indication pour opacités nodulaires du parenchyme pulmonaire

40 Indications Pour prouver la bénignité dune lésion ou son origine infectieuse Pour prouver la récidive ou « léchappement » dune masse résiduelle après un traitement de radiothérapie ou chimiothérapie

41 Indications Pour adapter le traitement à la nature histologique de la lésion (découverte, contrôle) Pour appuyer lindication chirurgicale dans certains cas.

42 Qui fait quoi?

43 Le geste de ponction est réalisé par le médecin

44 Les prélèvements sont recueillis et acheminés par le manipulateur

45 Quelles sont les étapes ?

46 Modes de recueil et acheminement des prélèvements

47 Rôle du manipulateur (MEM) Se renseigner auprès du laboratoire et se conformer aux consignes qui ont été établies. Le traitement du prélèvement dépend 1) de sa nature (cytologie ou histologie?) 2) de son mode de recueil 3) dun protocole particulier à suivre?

48 Quelles consignes ? Tout prélèvement doit être identifié sans erreur ou omission : il comporte le nom, le prénom, la date de naissance et le sexe du patient, lidentification complète: la même sur la demande dexamen et sur le récipient du prélèvement correspondant.

49 Quelles consignes ? Demande dexamen Pot à prélèvement Demande dexamen Anatomopathologique Identité Du patient Demande dexamen Anatomopathologique Identité Du patient

50 La demande dexamen Est une prescription médicale Doit être lisible Comporte les renseignements indispensables au laboratoire

51 La demande dexamen Identification du patient Service prescripteur Service à qui envoyer les résultats Date et heure du prélèvement Nature du prélèvement Renseignements cliniques Orientations de la pathologie?

52 Rôle du manipulateur (MEM) face au prélèvement Le traitement va dépendre à la fois de sa nature et de son mode de recueil.

53 Modes de recueil et acheminement des prélèvements cytologiques

54 Les prélèvements cytologiques 2 conduites différentes Les étalements directs :faits par le préleveur Les étalements différés : létalement est fait au laboratoire

55 Les étalements directs Etalements monocouche sur lames suivis d'une fixation immédiate à la laque ou cytospray ou suivis d'un séchage immédiat par agitation rapide de la lame à lair (démonstration)

56 Les étalements directs Prélèvements faits par grattage ou brossage, à laide dune spatule ou dune cytobrosse (cytobrush) consistent à étaler les cellules en une seule couche sur des lames de verre identifiées.

57 Les étalements directs Sont suivis d'une fixation immédiate à la laque ou cytospray (démonstration) ou d'un séchage immédiat par agitation rapide de la lame à lair (agitation manuelle de la lame)

58 Les étalements différés Quelques exemples : LCR, liquide dépanchement, liquide de drain,(cytoponction) aspiration bronchique et LBA (au cours dune fibroscopie) Prélèvements recueillis directement sur tube sec (ou parfois sur anticoagulant) Car ils ne sont pas fixés

59 Lorsque les étalements sont différés Les prélèvements sont immédiatement acheminés au laboratoire Ou dans un délai inférieur à 30 minutes

60 Transport au laboratoire Tubes et demandes dexamen cytologiques sont mis sous sachets plastique ensemble et de manière cloisonnée

61 Les prélèvements histologiques La conduite est différente selon le type de prélèvement les biopsies les examens extemporanés les pièces opératoires

62 Les prélèvements histologiques ou anatomopathologiques Biopsies : petits prélèvements de1 à 3 mm de diamètre, le plus souvent réalisés : directement,par ex, biopsie cutanée soit au cours dune endoscopie par ex, biopsie bronchique, biopsie gastrique, biopsie rectale

63 Les prélèvements anatomopathologiques soit au cours dun scanner, radioscopie, échographie, lymphographie : biopsies, cytoponctions, examens extemporanés Diagnostic dorientation pendant un acte de radiologie interventionnelle.

64 Les prélèvements anatomopathologiques Principe général : toute biopsie doit être immédiatement plongée dans un liquide fixateur

65 Principe général Identité Du patient Formol 10% ou A.F.A.

66 Cas particuliers Pour un examen extemporané Pour un ganglion (biopsie ganglionnaire) Le prélèvement doit arriver non fixé dans le service dAna-path

67 Cas particuliers Tout prélèvement non fixé doit être acheminé au laboratoire en moins de 30 minutes

68 Les prélèvements anatomopathologiques Pièce opératoire : prélèvement de tissus ou dorgane, ou de la totalité dun organe, réalisé au cours dune intervention chirurgicale. Elle peut être précédée ou accompagnée dune demande dexamen extemporané.

69 La pièce opératoire Doit être identifiée et Transportée au laboratoire Ou fixée en formol dilué au 1/10

70 Transport au laboratoire dans un délai inférieur à 30 minutes si elle na pas été fixée. dans un large volume de fixateur en pot ou récipient de taille adaptée.

71 Si la suite vous intéresse?

72 Traitement au laboratoire Les prélèvements cytologiques sont centrifugés, les cellules sont étalées sur des lames séchées ou fixées puis colorées Les lames sont transmises au médecin Elles sont lues au microscope

73 Traitement au laboratoire Les prélèvements anatomopathologiques Sont fixés, sélectionnés Déshydratés et inclus en paraffine Coupés au microtome (épaisseur de 4µm)

74 Traitement au laboratoire Les coupes sont étalées sur des lames, colorées et montées sous lamelles Les lames sont transmises au médecin Elles sont lues au microscope

75 Traitement au laboratoire Les résultats sont transmis au service demandeur Les résultats sont archivés Les lames sont archivées Archives encombrantes

76 Conclusion Quavez-vous retenu?

77 Les mots de la fin (1) Lana-path est la médecine qui étudie les lésions au microscope Les prélèvements destinés à ce service sont cytologiques ou histologiques Le mode de recueil, le traitement et lacheminement des prélèvements sont déterminants pour la qualité des observations

78 Les mots de la fin (2) Le rôle du manipulateur est dassister le radiologue au cours du prélèvement. Il contrôle lidentité du patient et fait acheminer les prélèvements dans les règles établies par le laboratoire dAna-path. Le diagnostic en dépend !


Télécharger ppt "Les prélèvements destinés au laboratoire dAnatomie et Cytologie pathologiques."

Présentations similaires


Annonces Google