La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Enquête auprès des DES en cardiologie Christian Spaulding, Patrick Henry Coordonateur DES cardiologie Ile de France Service de cardiologie Hôpital Cochin,

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Enquête auprès des DES en cardiologie Christian Spaulding, Patrick Henry Coordonateur DES cardiologie Ile de France Service de cardiologie Hôpital Cochin,"— Transcription de la présentation:

1 Enquête auprès des DES en cardiologie Christian Spaulding, Patrick Henry Coordonateur DES cardiologie Ile de France Service de cardiologie Hôpital Cochin, Hôpital Lariboisière, Paris

2 Contexte Une étude : –réalisée dans le cadre du futur Livre Blanc de la cardiologie –commandée par le Syndicat National des Spécialistes des Maladies du Cœur et des Vaisseaux –réalisée par AREMIS Consultants –Avec le coordonateur du DES de cardiologie dIDF

3 Objectifs Mieux appréhender la perception et les attentes des internes en cardiologie sur lévolution de la cardiologie en France : –Évolution de la formation –Évolution des modes dexercice hospitalier ou libéral de la cardiologie –Évolution des facteurs environnementaux influençant les choix et processus de décision des internes en cardiologie Mieux anticiper lévolution de la profession de cardiologue

4 Méthodologie Une approche systématique par questionnaire diffusé auprès de lensemble des internes en cardiologie en France Convention AREMIS – CECMV Diffusion du questionnaire auprès de lensemble des internes en cardiologie à partir du fichier du collège et des coordonateurs régionaux du DES de Cardiologie

5 Un taux de réponse très satisfaisant Questionnaires envoyés Questionnaires retournés Taux de réponse Envoi postal ,9% Mailing ,6% Total ,5 %

6 Caractérisation des internes ayant répondu Une bonne représentativité des internes ayant répondu : –Âge moyen : 28,4 ans –58,7% dhommes (59,1% chez internes) –La localisation des internes ayant répondu = un échantillon représentatif de la répartition régionale des internes en cardiologie

7 Exercice type de la cardiologie attendu par les internes (1) La cardiologie clinique : la préférence des internes (choix multiple)

8 Exercice type de la cardiologie attendu par les internes (2) Volonté dassocier à lexercice de la Cardiologie clinique une technique : –Importance conservée de la cardiologie clinique : 39,5 % des internes envisagent dassocier exercice clinique et technique –30 % des exercices multiples = exercice clinique + rythmologie interventionnelle

9 Exercice type de la cardiologie attendu par les internes (3) Lexercice hospitalier salarié : mode dexercice privilégié par les internes (choix multiple) –Plus de 2/3 des internes envisagent davoir un exercice hospitalier –Moins de la moitié envisagent davoir un exercice libéral En 2000 : 67% des cardiologues avaient une activité libérale

10 Exercice type de la cardiologie attendu par les internes (4) Un exercice privilégié en établissements hospitaliers Le souhait dexercer sur différents sites –60% des internes envisagent dexercer sur différents lieux –Environ 1/3 des internes souhaitent exercer sur différents établissements hospitaliers (publics ou privés) uniquement

11 Exercice type de la cardiologie attendu par les internes (5) Installation géographique : – Un exercice dans une ville moyenne ou une grande ville intramuros – 25% des internes envisagent de sinstaller éventuellement en Île de France Remarque: 25% des cardiologues installés en France sont en Ile de France – 3 autres régions ont la préférence des internes (citées par 17% des internes) : Sud ouest : Aquitaine, Midi-Pyrénées PACA – Puis Bretagne, Rhône-Alpes et Pays de Loire (citées par 15 % à 16 % des internes) – Régions qui nattirent pas: Lorraine, Franche Comté, Champagne-Ardenne

12 Exercice type de la cardiologie attendu par les internes (7) En bref, lexercice de cardiologie serait : –Cardiologie clinique associée à un autre exercice de la cardiologie (rythmologie interventionnelle +++) –Un exercice hospitalier important –Un exercice sur différents sites (60% des internes) –Un exercice dans une ville moyenne ou une grande ville intramuros –Principalement dans une des régions : Île de France Sud ouest (Aquitaine, Midi-Pyrénées) PACA Puis Bretagne, Rhône-Alpes et Pays de Loire

13 Cardiologie et exercice en cabinet libéral Seul un peu plus dun tiers des internes souhaite exercer en cabinet Un mode dexercice pas exclusif associé à un exercice en établissements hospitaliers publics dans 70 % des cas Aucun interne envisageant exercer en cabinet ne pense sinstaller seul –Rappel : aujourdhui : 49,6% exerce en cabinet individuel (source : Drees 2001) Le rachat de clientèle ne fait plus partie du schéma classique dinstallation en cabinet : près de la moitié des internes en cardiologie sont défavorables au rachat de clientèle

14 Cardiologie et exercice en cabinet libéral Importance des freins à lexercice libéral identifiés par les internes en cardiologie : 3 critères plus importants * les internes étaient amenés à classer les critères ci-dessus (possibilité de mentionner deux autres critères) du plus important (rang= 1) au moins important (rang = 9)

15 Des internes satisfaits de leur choix dinternat Des internes qui sont satisfaits de leur choix : –77 % dentre eux referaient le même choix dans l'hypothèse où une filiarisation dès le début de l'internat avait prévalu lors de leur choix dinternat –99,4 % des internes nont pas de regret quant au choix de la cardiologie comme spécialité

16 Connaissance de la cardiologie libérale Le niveau dinformation relatif à lexercice de la cardiologie libérale en cardiologie : –Déclaré par les internes comme pas bon ou pas bon du tout dans plus de 85 % des cas –Aucun interne ne déclare avoir un très bon niveau dinformation –Volonté des internes de bénéficier dune formation en médecine libérale (stage chez le praticien) Plus de 75 des internes en cardiologie nont pas fait de remplacement (à nuancer par le nombre dannées dinternat effectuées par les internes interrogés)

17 Cardiologie et système de santé Un attachement au paiement à lacte –La quasi-totalité des internes en cardiologie (79 %) favorable au paiement à lacte Plus de 50% sont attachés au maintien du secteur 2 dans sa forme actuelle relativement moins important

18 Les critères du choix du lieu dinstallation Parcours personnel –Une décision multicritère –Au premier rang : la possibilité professionnelle du conjoint –Ensuite la perspective dévolution offerte par le poste à pourvoir Conditions dexercice, deux critères essentiels : –La proximité dun centre hospitalier (CHU, CHR) –La possibilité dexercice en groupe La qualité de vie dans la région : un critère de choix important de même que la proximité dun centre urbain (80 % des réponses)

19 Conclusion La cardiologie : une spécialité qui satisfait les internes La majorité veut une activité « mixte » clinique et technique, libérale et hospitalière Un contraste entre lexercice actuelle de la cardiologie (libérale en majorité) et les désirs des internes qui va influencer lévolution de la spécialité dans les années à venir –Une activité plus hospitalière –Un développement des exercices sur différents sites, publics et privés –Une évolution des organisations vers plus de cabinets libéraux de groupe Une connaissance et expérience limitée de lexercice de la cardiologie en libéral –Une sensibilisation à mener sur la cardiologie libérale avec le stage chez le praticien ?


Télécharger ppt "Enquête auprès des DES en cardiologie Christian Spaulding, Patrick Henry Coordonateur DES cardiologie Ile de France Service de cardiologie Hôpital Cochin,"

Présentations similaires


Annonces Google