La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 Facteurs de risque - RBP 2005* Deux types de facteurs de risque Non modifiables : Âge, Sexe masculin, Hérédité cardiovasculaire CPAM X« Juste soin et.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 Facteurs de risque - RBP 2005* Deux types de facteurs de risque Non modifiables : Âge, Sexe masculin, Hérédité cardiovasculaire CPAM X« Juste soin et."— Transcription de la présentation:

1 1 Facteurs de risque - RBP 2005* Deux types de facteurs de risque Non modifiables : Âge, Sexe masculin, Hérédité cardiovasculaire CPAM X« Juste soin et bon usage des hypolipémiants » RBP 2005* – Facteurs de risque Modifiables : DylipidémieTabagismeHTADiabèteObésitéSédentarité (*) Prise en charge thérapeutique du patient dylipidémique – Afssaps – mars 2005 François PESTY

2 2 Facteurs de risque - RBP 2005* Cholestérol total et maladie coronaire Le risque coronaire augmente linéairement avec la cholestérol et le LDL-Cholestérol, tels sont les enseignements des grandes études épidémiologiques : Létude MRFIT,Létude MRFIT, hommes âgés de 35 à 57 ans suivis pendant 6 ans. (Stamler et al. JAMA 1986;256:2823-8) Lenquête de FRAMINGHAM,Lenquête de FRAMINGHAM, sujets, âgés de 31 à 65 ans à lentrée dans létude et suivis pendant 30 ans. (Anderson et al. JAMA 1987;257: ) (*) Prise en charge thérapeutique du patient dylipidémique – Afssaps – mars 2005 CPAM X« Juste soin et bon usage des hypolipémiants » RBP 2005* – Facteurs de risque François PESTY

3 3 Facteurs de risque - RBP 2005* Cholestérol total et maladie coronaire Le risque coronaire augmente linéairement avec la cholestérol Létude MRFIT (Multiple Risk Factor Intervention Trial) (Stamler et al. JAMA 1986;256:2823-8) Chaque élévation de 1 mg/l du cholestérol entre 1,80 et 2,50 g/l, augmente le risque de 1,4%,Chaque élévation de 1 mg/l du cholestérol entre 1,80 et 2,50 g/l, augmente le risque de 1,4%, Entre 2,50 et 3 g/l de cholestérol, chaque élévation de 1 mg/l, accroît le risque de 2,26%Entre 2,50 et 3 g/l de cholestérol, chaque élévation de 1 mg/l, accroît le risque de 2,26% (*) Prise en charge thérapeutique du patient dylipidémique – Afssaps – mars 2005 CPAM X« Juste soin et bon usage des hypolipémiants » RBP 2005* – Facteurs de risque François PESTY

4 4 Facteurs de risque - RBP 2005* LDL-Cholestérol et maladie coronaire Le LDL-Cholestérol ou « mauvais cholestérol » est un meilleur indicateur de risque que le cholestérol total. Le LDL-Cholestérol est la fraction la plus athérogène du cholestérol. (*) Prise en charge thérapeutique du patient dylipidémique – Afssaps – mars 2005 CPAM X« Juste soin et bon usage des hypolipémiants » RBP 2005* – Facteurs de risque François PESTY

5 5 Facteurs de risque LDL-Cholestérol François PESTY Source : Rapport sur la santé en Europe OMS, Genève : Parmi les pays développés, la France est celui où lhypercholestérolémie est associée aux plus faibles nombres de décès et dannées perdues de vie corrigées du facteur invalidité. CPAM X« Juste soin et bon usage des hypolipémiants » RBP 2005* – Facteurs de risque

6 6 Facteurs de risque LDL-Cholestérol MONICA 2003 (23 ans, 38 centres dans 21 pays sur 4 continents) : 16 è et 17 è sur è sur 38 François PESTY CPAM X« Juste soin et bon usage des hypolipémiants » RBP 2005* – Facteurs de risque

7 7 Épidémiologie La France : Un risque cardiovasculaire très bas 1 er, 2 è et 3 è sur 38 MONICA 2003 (23 ans, 38 centres dans 21 pays sur 4 continents) : François PESTY CPAM X« Juste soin et bon usage des hypolipémiants » RBP 2005* – Facteurs de risque

8 8 Facteurs de risque - RBP 2005* HDL-Cholestérol et maladie coronaire Facteur protecteur, le HDL-Cholestérol, ou « bon cholestérol », Létude épidémiologique PROCAM (**), a suivi pendant 6 ans hommes âgés de 40 à 64 ans. A cholestérol total équivalent, le risque vasculaire est : Multiplié par 4, pour un HDL-cholestérol < 0.35g/l, Multiplié par 4, pour un HDL-cholestérol < 0.35g/l, Divisé par 2, pour un HDL-cholestérol > 0,55g/l Divisé par 2, pour un HDL-cholestérol > 0,55g/l (**) Assmann et al. Eur Heart J 1998; 19 Suppl A:2-11. (*) Prise en charge thérapeutique du patient dylipidémique – Afssaps – mars 2005 François PESTY CPAM X« Juste soin et bon usage des hypolipémiants » RBP 2005* – Facteurs de risque

9 9 Facteurs de risque - RBP 2005* Triglycéridémie et maladie coronaire Lhypertriglycéridémie serait un facteur de risque indépendant. Un gradient de risque indépendant de la concentration en cholestérol apparaît au-delà de 2,20g/l (2,58 mmol/l) de triglycérides, (*) Prise en charge thérapeutique du patient dylipidémique – Afssaps – mars 2005 François PESTY CPAM X« Juste soin et bon usage des hypolipémiants » RBP 2005* – Facteurs de risque

10 10 Facteurs de risque - RBP 2005* Dyslipidémies et maladies cardiovasculaires Ainsi, laugmentation du cholestérol total et du LDL-Cholestérol, la baisse du HDL-Cholestérol et lhypertriglycéridémie, sont les facteurs de risque de maladie coronaire et de mortalité dorigine cardiovasculaire en France, comme dans les autres pays développés. (*) Prise en charge thérapeutique du patient dylipidémique – Afssaps – mars 2005 François PESTY CPAM X« Juste soin et bon usage des hypolipémiants » RBP 2005* – Facteurs de risque

11 11 Facteurs de risque - RBP 2005* Lhypertension artérielle (HTA) Le bénéfice dun traitement antihypertenseur est plus important pour le risque cérébrovasculaire. Les événements coronariens étant plus fréquents chez lhypertendu, le nombre absolu daccidents évités est cependant plus important. (*) Prise en charge thérapeutique du patient dylipidémique – Afssaps – mars 2005 François PESTY CPAM X« Juste soin et bon usage des hypolipémiants » RBP 2005* – Facteurs de risque

12 12 Facteurs de risque Hypertension artérielle Source : Rapport sur la santé en Europe OMS, Genève : La France fait partie des pays développés où lHTA est associée aux plus faibles nombres de décès et dannées perdues de vie corrigées du facteur invalidité. François PESTY CPAM X« Juste soin et bon usage des hypolipémiants » RBP 2005* – Facteurs de risque

13 13 Facteurs de risque - RBP 2005* Le tabac Lépidémie de maladies liées au tabac est à venir Compte tenu de lévolution de la consommation du tabac au cours des décennies précédentes, des projections pour 2025 prévoient décès prématurés annuels directement imputables au tabac, avec une multiplication par 2 des décès masculins et par 10 des décès féminins par rapport à la situation actuelle ! 1/3 des infarctus du myocarde est lié au tabac 75% avant lâge de 40 ans ! (*) Prise en charge thérapeutique du patient dylipidémique – Afssaps – mars 2005 François PESTY CPAM X« Juste soin et bon usage des hypolipémiants » RBP 2005* – Facteurs de risque

14 14 Facteurs de risque - RBP 2005* Le tabac Lépidémie de maladies liées au tabac est à venir En France, après un accident coronarien, 25% des malades continuent de fumer 6 mois plus tard, 50% après 1 an ! La substitution nicotinique est moins dangereuse que le maintien du tabagisme, Après 3 ans de sevrage tabagique, le risque dévénements coronariens nest pas différent de celui des non fumeurs, Des recommandations daide à larrêt du tabac ont été publiées par lAfssaps en François PESTY CPAM X« Juste soin et bon usage des hypolipémiants » RBP 2005* – Facteurs de risque

15 15 Facteurs de risque Tabagisme Source : Rapport sur la santé en Europe OMS, Genève : La France nest pas aussi bien placée sur le plan du tabagisme. François PESTY CPAM X« Juste soin et bon usage des hypolipémiants » RBP 2005* – Facteurs de risque

16 16 Facteurs de risque - RBP 2005* Le diabète de type 2 Épidémie du XXIème siècle, le diabète « gras » augmente considérablement le risque cardiovasculaire. 75% des diabétiques décèdent daccident vasculaires, et lischémie myocardique représente la moitié de ces décès,75% des diabétiques décèdent daccident vasculaires, et lischémie myocardique représente la moitié de ces décès, En présence dun diabète, IDM, IC et AVC sont multipliés par 2 à 3 chez lhomme et par 3 à 5 chez la femme,En présence dun diabète, IDM, IC et AVC sont multipliés par 2 à 3 chez lhomme et par 3 à 5 chez la femme, Le risque de claudication intermittente (AOMI) est multiplié par 4 chez lhomme, par 6 chez la femme, et le risque damputation, par 10 à 15.Le risque de claudication intermittente (AOMI) est multiplié par 4 chez lhomme, par 6 chez la femme, et le risque damputation, par 10 à 15. (Glycémie à jeun > 1,26g/l) François PESTY CPAM X« Juste soin et bon usage des hypolipémiants » RBP 2005* – Facteurs de risque

17 17 Facteurs de risques Incidence des décès coronariens en fonction de 3 facteurs de risque : cholestérol total, tabagisme, HTA (*) Stamler et al. Jama, 1986; 256: Tableau I : ETUDE MRFIT Incidence annuelle des décès coronariens pour sujets en fonction de 3 facteurs de risque. CHOLESTEROL TOTAL mmol/l PRESSION ARTERIELLE SYSTOLIQUE mmHg < 11,812,5 - 13,1> 14,2 non fumeurs 6,3 3,1 4,3 5,5 5,9 12,2 5,6 7,9 8,6 8,4 17,1 13,7 16,7 17,7 22,6 33,7 fumeurs 6,3 9,8 10,6 14,7 20,8 25,9 11,9 20,3 21,2 24,1 35,7 26,2 34,8 43,4 56,4 62,6 François PESTY CPAM X« Juste soin et bon usage des hypolipémiants » RBP 2005* – Facteurs de risque

18 18 Facteurs de risques Taux des accidents cardio et cérébrovasculaires observé dans la population de Framingham chez les sujets de 35 à 64 ans suivis pendant 36 ans selon quils sont hypertendus (PA > 160/90 mmHg) ou non. Daprès lenquête de FRAMINGHAM aux USA Tableau II : Taux des accidents cardio et cérébrovasculaires observé dans la population de Framingham chez les sujets de 35 à 64 ans suivis pendant 36 ans selon quils sont hypertendus (PA > 160/90 mmHg) ou non. TAUX DACCIDENTS AJUSTÉS À LÂGE POUR 100 PAR 2 ANS RISQUE RELATIF HommesFemmesHommesFemmes HTA +HTA -HTA +HTA - Affections coronariennes452321,09,52,02,2 Accidents vasculaires cérébraux12,43,36,22,43,82,6 Artériopathies des MI10,05,07,32,0 3,7 Insuffisance cardiaque14,03,56,32,04,03,0 François PESTY CPAM X« Juste soin et bon usage des hypolipémiants » RBP 2005* – Facteurs de risque

19 19 Facteurs de risques Risque à 10 ans daccident cardiovasculaire fatal dans les régions européennes à haut risque en fonction du sexe, de lâge, de la pression artérielle systolique, du cholestérol total et du tabagisme. Daprès NSFA : François PESTY CPAM X« Juste soin et bon usage des hypolipémiants » RBP 2005* – Facteurs de risque

20 20 Facteurs de risques Risque à 10 ans daccident cardiovasculaire fatal dans les régions européennes à faible risque en fonction du sexe, de lâge, de la pression artérielle systolique, du cholestérol total et du tabagisme. Daprès NSFA : François PESTY CPAM X« Juste soin et bon usage des hypolipémiants » RBP 2005* – Facteurs de risque


Télécharger ppt "1 Facteurs de risque - RBP 2005* Deux types de facteurs de risque Non modifiables : Âge, Sexe masculin, Hérédité cardiovasculaire CPAM X« Juste soin et."

Présentations similaires


Annonces Google