La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

ELEMENTS POUR LA MISE EN ŒUVRE PRATIQUE DES ECTS ET DE LATTESTATION DESCRIPTIVE DU PARCOURS DE FORMATION EN BTS.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "ELEMENTS POUR LA MISE EN ŒUVRE PRATIQUE DES ECTS ET DE LATTESTATION DESCRIPTIVE DU PARCOURS DE FORMATION EN BTS."— Transcription de la présentation:

1 ELEMENTS POUR LA MISE EN ŒUVRE PRATIQUE DES ECTS ET DE LATTESTATION DESCRIPTIVE DU PARCOURS DE FORMATION EN BTS

2 LE DECRET INSTAURANT LE BTS DANS LE LMD PREVOIT : Lattribution de 120 crédits ECTS pour les titulaires du BTS La délivrance dune attestation descriptive du parcours de formation Linscription officielle du BTS dans le système européen denseignement supérieur Cela nous ramène donc au modèle standard pour lEnseignement Supérieur dans lUnion Européenne… …mais avec des spécificités

3 la mise en œuvre du système européen de crédits capitalisables et transférables dit « système européen de crédits ECTS » une organisation des formations en semestres et en unités denseignement (U.E.), un semestre vaut 30 crédits, deux semestres par année et donc 60 crédits par année détude et pas plus. la mise en œuvre, en cas de mobilité internationale, dune annexe descriptive au diplôme (dite « supplément au diplôme afin dassurer la lisibilité des connaissances et aptitudes acquises une architecture des études fondée sur les 3 grades : LICENCE MASTERDOCTORAT LE STANDARD DE LESPACE EUROPEEN DENSEIGNEMENT SUPERIEUR 180 ECTS300 ECTS 480 ECTS

4 Dans ce système, la notion de "charge de travail de l'étudiant" se substitue au vieux principe "d'heures présentielles enseignant/étudiant". Les crédits ECTS expriment la quantité de travail que chaque unité d'enseignement requiert par rapport au volume global de travail nécessaire pour réussir une année d'études complète. Les crédits ECTS attribués à un enseignement recouvrent donc non seulement la participation aux cours magistraux, travaux pratiques, stages, recherches ou enquêtes sur le terrain, mais aussi le travail personnel - en bibliothèque ou à domicile -, requis pour la préparation des travaux et la réussite des examens. ECTS : European credit transfer system ou Système Européen de Transfert de Crédits

5 Système ECTS Dans le cadre de l'ECTS, le volume de travail d'une année d'études vaut conventionnellement 60 crédits. Une année d'études représentant pour l'étudiant une charge de travail de heures, 1 crédit ECTS équivaut, de manière absolue, à 24 heures de travail étudiant.

6 Les crédits ne sont accordés qu'aux étudiants réussissant leurs examens. Trois documents sont associés au système ECTS : Un catalogue de cours expliquant les diplômes proposés par l'établissement, les possibilités de logement, les modalités d'évaluation etc., afin que l'étudiant ait connaissance du fonctionnement général de l'établissement en question ; Le contrat d'études comprenant la liste des cours à suivre avec les crédits ECTS correspondant à chaque enseignement. Le relevé de notes.

7 GRADE ECTS Rang de l'étudiant par rapport aux autres A10 % B25 % C30 % D25 % E10 % FXEchec, insuffisant F Echec, très insuffisant Les systèmes dévaluation nationales comme les notes sont converties en grades

8 En cas de transfert de crédits, le contrat détudes doit être accepté par létudiant et les deux établissements concernés avant le départ de létudiant ; Ce système n'implique pas la reconnaissance automatique de la valeur de ces crédits. Chaque institution d'enseignement supérieur décide de manière autonome,ou dans le cadre de réglementations nationales, de la reconnaissance ou non de ces crédits pour l'inscription dans un de ses cursus, ou la complétion d'un programme d'études menant à un des diplômes qu'elle délivre.

9 La reconnaissance peut ainsi devenir effective entre deux institutions ayant signé un accord de partenariat, notamment dans le cadre du programme Erasmus ou Erasmus mundus.programme ErasmusErasmus mundus Le supplément au diplôme étant un bon moyen de mettre en œuvre la convention de partenariat. En BTS, cest lattestation descriptive du parcours de formation qui assure cette fonction.

10

11 Oui mais : En BTS, il ny a pas dexamen par semestre Les crédits ne peuvent être alloués quà lissue des deux années Les enseignants ne sont pas libres de leurs programmes lévaluation se fait au moyen dun examen national sans rattrapage Les référentiels existent mais ne prévoient pas de découpage en ECTS et il existe 92 spécialités. On ne parle pas de supplément au diplôme mais dattestation descriptive du parcours de formation

12 Les crédits ne peuvent être alloués quà lissue des deux années Létudiant ne peut disposer de crédits quà lissue du jury dexamen Sil est déclaré reçu, il obtient 120 crédits dun bloc. Sinon, il se voit affecté un nombre de crédits correspondant aux unités denseignement obtenues. Des grilles ont été demandées par la DGES aux corps dInspection qui se Hâtent… lentement. Le risque est la conversion des coefficients en ECTS alors que ce nest pas conforme avec le principe de la charge de travail étudiant.

13 Quid des étudiants souhaitant sarrêter avant la fin du cursus ? Les marges daction se situent dans lattestation descriptive du parcours de formation. Qui,à la différence du supplément au diplôme classique, nimplique pas lobtention du diplôme. Ce document permet lattribution de « valeurs indicatives en crédits ECTS» que létablissement peut attribuer. Ce dispositif donne une certaine lisibilité et doit permettre à létudiant de disposer dun support pour ses démarches de poursuite dans de nouveaux cursus.

14 Quelle autonomie pour le découpage en ECTS ? Des grilles standard seront probablement produites par lIGEN, mais dans quel délai et pour quels BTS ? Il est en outre peu probable que ce découpage prenne en compte les situations des jeunes sarrêtant en cours détudes. Il est urgent dengager des partenariats avec des établissements supérieurs Longs français et européens. Ils ont pour grille de lecture les crédits, surtout les autres européens qui ne connaissent pas la formule BTS.

15 Quid des étudiants souhaitant sarrêter avant la fin du cursus ? Les marges daction se situent dans lattestation descriptive du parcours de formation. Qui, à la différence du supplément au diplôme classique, nimplique pas lobtention du diplôme. Ce document permet lattribution de « valeurs indicatives en crédits » que létablissement peut attribuer. Ce dispositif donne une certaine lisibilité et doit permettre à létudiant de disposer dun support pour ses démarches de poursuite dans de nouveaux cursus.

16 Quelle autonomie pour le découpage en ECTS ? Le rythme de linspection ne correspond, peut-être pas à lurgence davancer dans les partenariats. Il peut donc être judicieux dengager un travail avec les équipes dans cette voie. En les prévenant que des grilles officielles pourront venir mais : - que ces dernières ne seront pas semestrialisées et ne prendront pas en compte les situations darrêt en cours détudes. - que cest une excellente occasion de revisiter la pédagogie dune équipe en la situant dans la logique européenne du travail étudiant.

17 Ce travail en équipe pourrait être collaboratif pour en assurer la crédibilité et éviter une trop grande disparité de découpages. Certains établissements se sont déjà engagés dans la démarche pour mettre en œuvre leur partenariats, leur travail mérite dêtre pris en compte. Des équipes sur des filières identiques ont tout intérêt à communiquer.


Télécharger ppt "ELEMENTS POUR LA MISE EN ŒUVRE PRATIQUE DES ECTS ET DE LATTESTATION DESCRIPTIVE DU PARCOURS DE FORMATION EN BTS."

Présentations similaires


Annonces Google