La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 Formation au risque de pandémie grippale Octobre 2006 Formation au risque de pandémie grippale des professionnels de santé de la région Champagne-Ardenne.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 Formation au risque de pandémie grippale Octobre 2006 Formation au risque de pandémie grippale des professionnels de santé de la région Champagne-Ardenne."— Transcription de la présentation:

1 1 Formation au risque de pandémie grippale Octobre 2006 Formation au risque de pandémie grippale des professionnels de santé de la région Champagne-Ardenne

2 2 Formation au risque de pandémie grippale Octobre 2006 Textes de référence §Lettre n° 2766 du Ministère de la Santé, en date du 13 avril 2006 relative à la campagne nationale de formation des professionnels de santé exerçant en ambulatoire et en établissements §Lettre n° 2648 de la DHOS, en date du 10 avril 2006 relative aux formations NRBC et pandémie grippale §Lettre de la DGAS, en date du 19 mai 2006 relative à la campagne nationale de sensibilisation à la pandémie grippale pour les établissements sociaux et médico-sociaux

3 3 Formation au risque de pandémie grippale Octobre 2006 Principes dorganisation (1) §Pour les professionnels hospitaliers, sociaux et médico-sociaux l Formations en cascades: formations de formateurs (comme NRBC) qui déclineront la formation dans leurs établissements l Formations aux CH siège de SAMU de département l 200 formateurs de formateurs pour les hospitaliers l personnes environ à former dici la fin 2006 l Possibilité dauto formation par CD-ROM

4 4 Formation au risque de pandémie grippale Octobre 2006 Principes dorganisation (2) §Pour les professionnels exerçant en ambulatoire l organismes de formations choisis par un comité de pilotage régional l sessions pluri professionnelles: médecins, chirurgiens dentistes, infirmiers, kinés par secteur de garde avec si possible un médecin urgentiste ou un infectiologue l formations ouvertes aussi aux médecins et infirmiers de la DRTEFP, des MSA et CPAM l 6500 professionnels à former: 3300 dici la fin de lannée 2006

5 5 Formation au risque de pandémie grippale Octobre 2006 Plan de la formation §A- Problématique de la pandémie grippale a) Épizootie b) État actuel dans le monde, clinique et physiopathologie pour lHomme §B- Plan de lutte contre la pandémie grippale a) Plan national b) Organisation du secteur hospitalier en région c) Organisation du secteur libéral en région Pause 20 §C) Réponses au risque de pandémie grippale a) Mesures barrières : hygiène et masques b) Antiviraux et vaccins c) Organisation de la vie collective §D) Questions-Réponses

6 A- Problématique de la pandémie grippale a) Épizootie (diaporama DSV) b) État actuel dans le monde, clinique et physiopathologie pour lHomme

7 7 Formation au risque de pandémie grippale Octobre 2006 La lutte contre linfluenza aviaire à virus H5N1 hautement pathogène chez les oiseaux Photo Institut Pasteur

8 8 Formation au risque de pandémie grippale Octobre 2006 Caractéristiques virales et cliniques Virus B,C et A:H1N1, H3N2 A:H5,H7 A:H3N8 A:H1N1 H3N2 A:H1 à H16 Le paysage des grippes animales Les virus Influenza

9 9 Formation au risque de pandémie grippale Octobre 2006 Diversité nombreux sous-types (16 H et 9 N) pouvoir pathogène variable (FP à HP) en évolution constante (8 brins dARN) Spécificité virus avant tout aviaire (type A) Sensibilité virus peu résistant dans le milieu extérieur : La contamination est essentiellement associée à lanimal infecté, vivant ou mort. Inactivé en quelques secondes à 70°C Mais peut survivre plusieurs semaines en milieu liquide : 2 à 6 jours à 37°C, 7 jours à 20°C,1 mois à 4°C, 100 jours lisier en hiver virus sensible au savon et aux désinfectants usuels Caractéristiques virales et cliniques

10 10 Formation au risque de pandémie grippale Octobre 2006 Les relations hôte-virus dépendent… du virus §Infection localisée aux muqueuses respiratoires et digestives Influenza Aviaire Faiblement Pathogène* « IAFP » (H1 à H16) §Infection systémique : diffusion du virus dans tous les tissus Influenza Aviaire Hautement Pathogène* « IAHP » (H5 et H7) « Peste aviaire » Caractéristiques virales et cliniques * pour les oiseaux

11 11 Formation au risque de pandémie grippale Octobre 2006 Sources et transmission Voies dexcrétion l Respiratoire l Digestive Sources & Voies de contamination l Fientes (fumier, lisier) l Eaux l Plumes souillées danimaux malades l Sang et tissus (dans le cas dinfection HP) Transmission l Principalement fécale l Contagion directe/ indirecte

12 12 Formation au risque de pandémie grippale Octobre 2006 Cycle épidémiologique IAFP Risque de sélection souches pathogènes Souches faiblement pathogènes « FP » Réservoir Cible IAHP

13 13 Formation au risque de pandémie grippale Octobre 2006 Symptômes et lésions IAHP §Baisse brutale et importante des consommations §Arrêt (ou baisse) de ponte §Signes respiratoires marqués §Signes nerveux §Mortalités brutales et en progression §Lésions hémorragiques §Lésions septicémiques

14 14 Formation au risque de pandémie grippale Octobre 2006 Historique des IAHP §Connu depuis plus dun siècle mais sans isolement du virus §1959 : poulet H5N1, Écosse §1963 : dinde H7N3, Angleterre, §1966 : dinde H5N9, Ontario, §1976 : poulet & canards H7N7, Victoria et §1979 : poulet, dinde H7N7, Angleterre, §1983 : poulet, dinde H5N2, Pennsylvanie, 17 millions (60millions US $) §1985 : poulet H7N7, Victoria, > §1991 : dinde H5N1, Angleterre, 8000 dindes §1994: poulet H5N2, Mexique ~ 26 millions § : poulet H7N3, Queensland ; Pakistan 3,2 millions §1997 : poulet H7N4, NGS, §1997 : poulet H5N1 Hong Kong 1,4 millions 18 cas humains (6 ) §1997 : poulet et nbx autres espèces H5N2, Italie § : dinde, H7N1 Italie, 4 millions + 6 millions de poulets §2002 : poulet H7N3 §2003 : poulet H7N7 Pays-Bas, 30 millions (/100), 80 cas humains (1 ) §2004 : poulet H7N3 Colombie britannique, > 19 millions §2003- début 2005 : poulet H5N1, Sud Est Asiatique, >120 millions, 114 cas humains

15 15 Formation au risque de pandémie grippale Octobre 2006 Ce qui caractérise H5N1 §Virologie l Mutations rapides du virus depuis 1996 en Asie du SE (Chine) l Virus très résistant dans le milieu extérieur l Certaines séquences similaires à H1N1 (grippe espagnole de 1918) l Transmissible des volailles à lhomme (mais moins que H7N7 en 2003 aux Pays-Bas) l Risque dadaptation à lhomme et de Pandémie? §Épidémiologie l Enzootique en Asie du SE l Propagation par les oiseaux migrateurs avec mortalités l Incertitude sur le portage sain par les oiseaux migrateurs ? l Diffusion à partir de lAsie du SE : Mongolie, Russie, Mer Noire depuis l été 2005 l Si pandémie a priori pas à partir de lEurope mais de lAsie ou de lAfrique La panzootie à H5N1 hautement pathogène

16 16 Formation au risque de pandémie grippale Octobre 2006 Sensibilité des animaux au virus H5N1 §Poulets et dindes : très sensibles (230 millions morts ou abattus) §Cygnes : oiseaux sauvages les plus sensibles §Canards : le plus souvent porteurs asymptomatiques, excrétion virale importante et persistante §Porcs ?: Isolement de H5N1 en Chine en 2001 ; 4 élevages positifs en 2003, rien en 2004 §Félidés : l Tigres touchés en Chine en 2002 l Tigres et léopards touchés en Thaïlande en décembre 2003 : Distribution de cadavres de poulets (plumes souillées) dans plusieurs zoos: contamination par inhalation ou ingestion ? Pas de transmission de tigre à tigre Pas de transmission à lhomme (500 employés contrôlés, tous séronégatifs) l Chats en Allemagne et en Autriche au printemps 2006 : pas de transmission à lhomme

17 17 Formation au risque de pandémie grippale Octobre 2006 §Tous les cas de H5N1 sont liés à des contacts étroits avec des volailles dans un contexte villageois / et de marchés aux volailles §10 cas de transmission intra-familiale fortement suspectés, une transmission admise en Indonésie §Risque professionnel existe mais pas avéré en Asie ni en Turquie (mesures de protection) § Risque alimentaire nul à négligeable (AFSSA) Transmission à lhomme

18 18 Formation au risque de pandémie grippale Octobre 2006 La panzootie due à H5N1 Source : OMS 2006 Fin 2005 Été pays ont déclaré un cas (oiseau sauvage ou oiseau captif) ( dont 13 dans lUnion Européenne et 8 en Afrique )

19 19 Formation au risque de pandémie grippale Octobre 2006 En France Ain : 60 Cas faune sauvage et 1 foyer dindes, dans la Dombes Cas faune sauvage en Suisse : Zone de surveillance sur territoire français Ain : Canard sauvage FS25 et grèbe huppé FS54 Bouches du Rhône : 1 Cygne FS24 en Camargue

20 20 Formation au risque de pandémie grippale Octobre 2006 Propagation : Oiseaux migrateurs et volailles Oiseaux migrateurs = Boucs émissaires ? couloirs NS et foyers EO pas de foyer en Australie et Nouvelle Zélande sensibilité au virus (mortalité : Chine, Mongolie) Élevages familiaux Marchés de volailles vivantes Importations frauduleuses Mais… Rôle avéré des canards sauvages et des cygnes en Europe Portage sain du virus par les canards (6 sur 4600 dans une étude asiatique) Similarité des souches européennes avec les souches Qinghai Précédent historique : 1978 et 2000, foyers de IAFP aux EU (Minnesota)

21 21 Formation au risque de pandémie grippale Octobre 2006 Oiseaux sauvages Pays infectés France Oiseaux domestiques Interdire limportation et renforcer les contrôles Prévenir lintroduction du virus

22 22 Formation au risque de pandémie grippale Octobre 2006 Oiseaux sauvages Pays infectés France Oiseaux domestiques Limiter lexposition Prévenir lintroduction du virus

23 23 Formation au risque de pandémie grippale Octobre 2006 Mesures générales Recensement de tous les détenteurs doiseaux Vaccination dans les parcs zoologiques Mesures supplémentaires en période de migration Réduction des contacts entre oiseaux sauvages et domestiques Confinement général Interdiction des lâchers de pigeons Restrictions à lutilisation et au transport des appelants Interdiction des rassemblements doiseaux Protection des oiseaux captifs Prévenir lintroduction du virus

24 24 Formation au risque de pandémie grippale Octobre 2006 Surveiller oiseaux analysés 64 positifs dans lAin et 1 dans les Bouches du Rhône les oiseaux domestiquesles oiseaux sauvages Surveillance passive des oiseaux morts Surveillance active au 28 juin élevages contrôlés 60 séropositifs en H5 (IAFP) 2 séropositifs H7 (IAFP) oiseaux analysés aucun positif Influenza A HP 1 élevage positif (Ain) 24 élevages négatifs Détecter lapparition du H5N1

25 25 Formation au risque de pandémie grippale Octobre 2006 cellule opérationnelle départementale Gendarmerie-Police DDE SDIS DDASS Maires DDSV Foyer ? DGAL PRÉFET Obligation réglementaire (Code rural) OIE Commission européenne Alerter Contenir la diffusion du virus et léradiquer Mise en œuvre du plan de lutte contre les épizooties Vétérinaires sanitaires Éleveurs

26 26 Formation au risque de pandémie grippale Octobre 2006 Confirmer (ou infirmer) la suspicion : 6 laboratoires avec astreintes Recherche virologique Méthode rapide :2 à 3 jours Recherche sérologique Recherche des anticorps :2 à 3 jours Éliminer Abattage et destruction de tous les oiseaux Nettoyage – désinfection à J 0 et J 7 après labattage Vide sanitaire de 21 jours après le 2ème nettoyage-désinfection Indemniser les éleveurs Contenir la diffusion du virus et léradiquer Mise en œuvre du plan de lutte contre les épizooties

27 27 Formation au risque de pandémie grippale Octobre 2006 Exploitation suspecte Bloquer Enquêter Prélever Zone de Protection (3 km, 21 jours) Bloquer Surveiller Zone de Surveillance (10 km, 30 jours) Bloquer Surveiller Foyer Empêcher la diffusion par un cordon sanitaire Contenir la diffusion du virus et léradiquer Mise en œuvre du plan de lutte contre les épizooties

28 28 Formation au risque de pandémie grippale Octobre 2006 Conclusion Avifaune sauvage : non maîtrisable Oiseaux captifs : agir vite et fort Panzootie actuelle à H5N1 P andémie grippale

29 A- Problématique de la pandémie grippale a) Épizootie (diaporama DSV) b) État actuel dans le monde, clinique et physiopathologie pour lHomme

30 30 Formation au risque de pandémie grippale Octobre 2006 La grippe : une maladie contagieuse Réplication virale Voies aériennes supérieures Voies respiratoires inférieures Incubation : 2 j Portage viral : 1-2 j avant les symptômes 4-5 j après le début des symptômes Plus important chez lenfant Plus prolongé chez limmunodéprimé ET Contagiosité : période de portage

31 31 Formation au risque de pandémie grippale Octobre 2006 Les virus de la grippe §Famille Orthomyxoviridae l 3 types de grippe : A, B, C l Potentiel épidémique : A>B>C §Nomenclature l Les virus de la grippe sont séparés en sous- types : classification reposant sur les différences antigéniques de H et N l H1 H15 N1 N9

32 32 Formation au risque de pandémie grippale Octobre 2006 HA M PB 2 PB 1 PA NP NA NS " HA (Hémagglutinine) " NA (Neuraminidase) NA Variations antigéniques dues aux régions variables Site catalytique conservé Structure des virus de grippe A Source Institut Pasteur, JC Manuguerra

33 33 Formation au risque de pandémie grippale Octobre 2006 Entrée Réplication dans le noyau Assemblage de nouveaux virus Libération Attachement ARN Attachement

34 34 Formation au risque de pandémie grippale Octobre 2006 Hôtes naturels §Virus de la grippe A l Oiseaux sauvages = réservoir tous les sous-types H1 à H15 et N1 à N9, multiples combinaisons possibles l Oiseaux domestiques l Homme : H1, H2, H3, H5 et N1 ou N2 actuellement H1N1, H3N2 l Porc actuellement H1N1, H3N2, H1N2 l Cheval l Mammifères marins §Virus de la grippe B et C l homme

35 35 Formation au risque de pandémie grippale Octobre 2006 Transmissions inter espèces des virus grippaux de type A Source Institut Pasteur, JC Manuguerra

36 36 Formation au risque de pandémie grippale Octobre 2006 Pouvoir pathogène des virus grippaux §Transmission du virus par aérosols, gouttelettes et contact (aviaire: déjection, plumes, viande crue, eau souillée,...) §Production dans les sécrétions respiratoires pendant 5-10 jours, occasionnellement jusquà 21 jours (enfants). La période de production virale est constamment plus étendue dans le cas des souches aviaires (enfants et adultes)

37 37 Formation au risque de pandémie grippale Octobre 2006 Apparition de nouveaux variants §Les glissements antigéniques (« drift ») mutations ponctuelles H (et/ou N) => Épidémie (H1N1, H3N2, B) l L'immunité acquise dans la population humaine lors des précédentes épidémies va sélectionner le virus mutant. Ce dernier peut alors se multiplier et causer une épidémie. l Le virus de la grippe B se modifie exclusivement par glissement antigénique. §Les cassures antigéniques (« shift ») l Uniquement pour les virus de type A l Mécanisme à lorigine des grandes pandémies l Émergence de ces nouvelles souches: Passage direct depuis lanimal Recombinaison de souches humaines et animales –Chez un hôte intermédiaire (porc) –Chez lhomme (co-infection) Ré-émergence dun virus

38 38 Formation au risque de pandémie grippale Octobre 2006

39 39 Formation au risque de pandémie grippale Octobre 2006 PANDEMIE : PREREQUIS §Nouveau virus rencontrant une population naïve §Virus capable de se répliquer et de causer la maladie §Transmission inter-humaine efficace

40 40 Formation au risque de pandémie grippale Octobre 2006 Pandémies grippales §Les pandémies ont lieu tous les 10 à 40 ans §Jusquà 50 % de la population mondiale peut être affectée §Virus nouveau pour la population humaine §Taux de létalité élevé §1997 grippe du poulet à Hong Kong – rappel de la menace pandémique (H5N1) 18 cas, 6 décès §mars 2003 : Pays-Bas 84 cas H7N7, 1 décès Mortalité au cours des pandémies du 20 ème siècle « Grippe espagnole » A(H1N1) « Grippe asiatique » A(H2N2) « Grippe de Hong-Kong » A(H3N2) 30 millions de décès dans le monde 1 million de décès dans le monde 0,8 millions de décès dans le monde

41 41 Formation au risque de pandémie grippale Octobre 2006 Mortalité par maladies infectieuses aux Etats-Unis - 20ème siècle Armstrong, et al. JAMA 1999;281: Grippe A / CL-FB /

42 42 Formation au risque de pandémie grippale Octobre 2006 Historique: Influenza A H5N1 §1997, Hong Kong l Enfant décédé de pneumonie l 17 autres cas l 20% des poulets + sur les marchés §1999, l Oies en provenance Guangdong §2001 l Marché de Hong Kong

43 43 Formation au risque de pandémie grippale Octobre 2006 GRIPPE AVIAIRE : Point Septembre 2006 §Bilan officiel OMS des cas humains confirmés depuis 01/2004 l 1 ère Vague 26/12/ /03/2004 : Vietnam : 23 cas dont 16 décès Thaïlande: 12 cas dont 8 décès l 2 ème Vague 19/7/ /10/2004 : Vietnam : 4 cas dont 4 décès Thaïlande: 5 cas dont 4 décès l 3 ème Vague décembre 2004 (…) : Vietnam : 93 cas dont 42 décès Cambodge : 6 cas dont 6 décès Thaïlande: 23 cas dont 15 décès Indonésie : 54 cas dont 42 décès Chine : 19 cas dont 12 décès Turquie : 12 cas dont 4 décèsTurquie : 12 cas dont 4 décès Irak : 2 cas dont 2 décès Égypte : 14 cas dont 6 décès Azerbaïdjan : 8 cas dont 5 décès Djibouti: 1 cas et 1 décès l TOTAL : 232 cas dont 134 décès

44 44 Formation au risque de pandémie grippale Octobre 2006 GRIPPE AVIAIRE : Point Septembre 2006 §Bilan officiel OMS des cas humains confirmés depuis décembre 2003 l 230 cas (Cambodge, Vietnam, Thaïlande, Indonésie, Chine,Turquie, Irak, Égypte, Azerbaïdjan) l dont 132 décès l Virulence importante : < 50 % de mortalité ?! §Transmission interhumaine ? l 1 cas officiel (NEJM, 27 janvier, vol 352, n°4) l mais intra-familial l + Indonésie !

45 45 Formation au risque de pandémie grippale Octobre 2006 GRIPPE AVIAIRE : Septembre 2006 §Animaux l Des animaux malades : poulets, dindes l Des porteurs sains : canards l Un réservoir potentiel : porcs l Des « vecteurs » : oiseaux migrateurs l Et des chats, des tigres, des fouines… §Zone touchées l Asie Afrique l Europe : oiseaux sauvages dans 15 pays : Autriche, Bosnie, Bulgarie, Croatie, Danemark, Écosse,Grèce, Hongrie, Italie, Pologne, Slovaquie, Slovénie, Suède, Suisse, Tchéquie oiseaux délevage dans 9 pays : Albanie, Allemagne, Chypre, France, Roumanie, Russie, Serbie-Monténégro, Turquie, Ukraine

46 46 Formation au risque de pandémie grippale Octobre 2006 En labsence dintervention en France §Entre 22 % et 40 % dhospitalisations et de décès survenant chez des personnes à risque §Distribution par âge des hospitalisations et décès 0-19 ans: 36-37% ans: 42-47% > 64 ans: 16-21% [130 à ] [56 à ] Décès 1,1 million [ ] [308 à ] Hospitalisations 21 millions9 millions Cas Données InVS

47 47 Formation au risque de pandémie grippale Octobre 2006 Admissions hospitalières pour grippe pandémique au cours de 2 vagues de taille différente selon différents taux dattaque Données InVS

48 48 Formation au risque de pandémie grippale Octobre 2006 Au total §Au pic de lépidémie, l le nombre dadmissions hebdomadaires en excès liées à la grippe pourrait se situer entre et l le nombre de journées hebdomadaires dhospitalisation en excès liées à la grippe varierait entre et 2 millions §Augmentation des admissions entre 10 % et 46 % §Augmentation des journées dhospitalisations: 10 % % => Définir des critères dhospitalisation et de sortie pour réduire la surcharge hospitalière Données InVS

49 49 Formation au risque de pandémie grippale Octobre 2006 §A- Problématique de la pandémie grippale a) Épizootie b) État actuel dans le monde, clinique et physiopathologie §B- Plan de lutte contre la pandémie grippale a) Plan national b) Organisation du secteur hospitalier en région c) Organisation du secteur libéral en région Pause 20 §C) Réponses au risque de pandémie grippale a) Mesures barrières : hygiène et masques b) Antiviraux et vaccins c) Organisation de la vie collective §D) Questions-Réponses

50 50 Formation au risque de pandémie grippale Octobre 2006 PLAN GOUVERNEMENTAL DE PREVENTION ET DE LUTTE « PANDEMIE GRIPPALE » (N°1700/SGDN/PSE/PPS du 6 janvier 2006)

51 51 Formation au risque de pandémie grippale Octobre 2006 Périodes du Plan OMS §Période inter- pandémique l Phases 1 et 2 : virus animal = danger pour lhomme §Période dalerte l Phase 3 : cas humains sans transmission H-H l Phase 4 : transmission inter humaine localisée l Phase 5 : extension géographique encore limitée §Période de pandémie l Phase 6 : extension géographique rapide a: à létrangerb: en France

52 52 Formation au risque de pandémie grippale Octobre 2006 Objectifs du plan §En phase prépandémique : l détecter lapparition dun nouveau virus grippal l limiter la diffusion du virus §En phase pandémique : l organiser une réponse adaptée du système de santé à laugmentation massive et rapide des besoins de prise en charge limiter limpact global sur la société

53 53 Formation au risque de pandémie grippale Octobre 2006 Oiseaux sauvages, porteurs du Virus A(H5N1) Déjections Plumages… Avec virus Poule contractant la maladie Contact étroit Poussières Plumes Déjections, Eau souillée Contamination Humaine (éleveurs…) X Grippe aviaire H5N1 Sans transmission interhumaine Situation en septembre 2006 Contamination (confinement Contacts étroits) = Epizootie

54 54 Formation au risque de pandémie grippale Octobre 2006 Fiches techniques (consultables site: §A- Organisation de lÉtat §B- Mesures de santé animale §C- Mesures de protection sanitaire des personnes §D- Conduites à tenir devant des cas ou des suspicions de cas §E- Organisation des soins §F- Suivi épidémiologique §G-Organisation de la vie collective mesures barrières, continuité des services collectifs et de léconomie §H- Information et communication

55 55 Formation au risque de pandémie grippale Octobre 2006 §A- Problématique de la pandémie grippale a) Épizootie b) État actuel dans le monde, clinique et physiopathologie §B- Plan de lutte contre la pandémie grippale a) Plan national b) Organisation du secteur hospitalier en région c) Organisation du secteur libéral en région Pause 20 §C) Réponses au risque de pandémie grippale a) Mesures barrières : hygiène et masques b) Antiviraux et vaccins c) Organisation de la vie collective §D) Questions-Réponses

56 56 Formation au risque de pandémie grippale Octobre 2006 B-b) Organisation des professionnels de santé du secteur hospitalier en Champagne-Ardenne §I- Prise en charge des 1ers cas possibles §II-Organisation en phase pandémique

57 57 Formation au risque de pandémie grippale Octobre 2006 Plan détaillé §I- Prise en charge des 1ers cas possibles l A- Schéma dalerte l B- Prise en charge du cas suspect 1- Professionnels de santé libéraux 2- Centre Services des urgences l C- Prélèvement nasopharyngé 1- Réalisation 2- Transport l D- Prise en charge du cas possible avéré l E- Fiche « Conduite à tenir pour les professionnels de santé »

58 58 Formation au risque de pandémie grippale Octobre 2006 Plan détaillé §II-Organisation en phase pandémique §A- De lépizootie à la pandémie §B- Gestion des appels §C- Organisation des établissements de santé et des établissements sociaux et médico-sociaux §D- Les problèmes à résoudre

59 59 Formation au risque de pandémie grippale Octobre 2006 I- Prise en charge des 1ers cas possibles §A- Définition des cas possibles §B- Schéma dalerte

60 60 Formation au risque de pandémie grippale Octobre 2006 A-DEFINITIONS DE CAS (1) InVS (27 juillet 2006) CAS POSSIBLES Une personne présentant un syndrome respiratoire aigu bénin ou modéré (fièvre>38° et toux et/ou dyspnée), devient un cas possible si dans les 7 jours avant le début de ses signes, 1. elle a eu des contacts prolongés, répétés et à moins dun mètre avec des oiseaux vivants ou morts ou leurs fientes, dans un pays ou une zone où le virus H5N1 a été identifié (voir tableaux A, B et C) et/ou des décès massifs doiseaux ont été signalés. 2. elle a eu des contacts très proches et répétés avec un cas humain confirmé de grippe H5 ou fortement suspecté (détresse respiratoire aiguë sévère ou décès inexpliqués) dans les pays avec cas humains (voir tableau A). 3. elle a eu une exposition professionnelle avec des prélèvements biologiques, dorigine animale ou humaine, infectés ou présumés infectés par le virus H5N1

61 61 Formation au risque de pandémie grippale Octobre 2006 DEFINITIONS DE CAS (2) InVS (27 juillet 2006) Une personne présentant au décours dun syndrome grippal une détresse respiratoire aiguë (cycles respiratoires > 30/mn, fréquence cardiaque >120/mn, PA systolique < 90 mm de Hg), devient un cas possible sil nexiste pas déléments orientant vers un autre diagnostic et si dans les 7 jours avant le début de ses signes, 1. elle a été en contact avec des oiseaux vivants ou morts ou leurs fientes, dans un pays ou une zone où le virus H5N1 a été détecté chez les oiseaux (voir tableaux A, B et C) 2. son exposition à des oiseaux vivants ou morts est difficile à documenter du fait de son état clinique et quelle revient dun pays ou une région où le virus H5N1 a été détecté chez les oiseaux délevage ou de compagnie (voir tableaux A et B) 3. elle a eu des contacts très proches et répétés avec un cas humain confirmé de grippe H5 ou fortement suspecté ou une exposition professionnelle avec des prélèvements biologiques, dorigine animale ou humaine, infectés ou présumés infectés par le virus H5N1

62 62 Formation au risque de pandémie grippale Octobre 2006 Mettre en place un réseau dalerte Détecter précocement les cas possibles B- Schéma dalerte Interrogatoire reprenant les critères discriminants Cas possible Appel à lInVS par le Centre 15 pour discussion du cas Confirmation du « cas possible » par lInVS Appel pour syndrome grippal pays siège dépizootie Cas suspect SAMU Centre 15 Médecin généraliste Cas exclus

63 63 Formation au risque de pandémie grippale Octobre 2006 I- Prise en charge des 1ers cas possibles l B- Prise en charge du cas suspect 1- Professionnels de santé libéraux En cas d appel d un patient suspect, contacter le SAMU centre 15 avant visite au domicile en l absence de moyens de protection. §Si visite au patient se protéger (masque FFP2, gants jetables à usage unique) §APPELER LE CENTRE 15 pour prise en charge au CH siège de SAMU de département §Ne pas adresser de patients directement aux urgences sans régulation préalable §Après chaque visite, désinfecter les mains (solution hydro alcoolique) et le matériel utilisé §Jeter le matériel de protection utilisé dans un sac étanche (circuits DASRI)

64 64 Formation au risque de pandémie grippale Octobre 2006 I- Prise en charge des 1ers cas possibles l B- Prise en charge du cas suspect 2. Centres 15 §Si appel cas suspect: Remplir questionnaire InVS §Contacter lInVS §Envoi du SMUR de département pour prise en charge par le SAMU du CH départemental §Appel du SAMU 51 pour avertir de larrivée dun prélèvement

65 65 Formation au risque de pandémie grippale Octobre 2006 I- Prise en charge des 1ers cas possibles l B- Prise en charge du cas suspect 3. Services durgences Port du masque chirurgical par les patients qui pr é sentent toux et hyperthermie (affichage en amont) §Isolement du patient dans une salle dexamen dédiée à proximité des urgences (circuit court) §Protection du personnel médical et paramédical au contact du patient (cf. matériel de protection) §Si cas suspect: APPELER LE CENTRE 15 §Remplir le questionnaire InVS avec le Centre15 qui contacte lInVS §Le SAMU départemental vient prendre en charge le patient au service daccueil des urgences §Selon critères de gravité, prise en charge du patient au CH siège de SAMU (transport par SMUR de département) ou au CHU de Reims (transport secondaire habituel)

66 66 Formation au risque de pandémie grippale Octobre 2006 En cas d arriv é e spontan é e du patient aux urgences … Confirmation du « cas possible » par lInVS DDASS Infirmière daccueil et dorientation Hyperthermie + toux = Masque chirurgical au patient Cas suspect Médecin urgentiste Interrogatoire reprenant les critères déterminants Lieu dexamen dédié SAMU - Centre15 Cas exclus

67 67 Formation au risque de pandémie grippale Octobre 2006 Détecter précocement les cas Mettre en place des mesures de protection pour les professionnels et lentourage Orientation vers établissement de soins - Service pré affecté du CH siège de SAMU - Circuits courts prédéterminés - Hospitalisation en réanimation si besoin Lorientation Prise en charge patient Porteur dun masque chirurgical DDASS Information Information médecin traitant Médecin GROG SAMU-Centre15 Equipe protégée Masque FFP2 Sur blouse Gants Lunettes

68 68 Formation au risque de pandémie grippale Octobre 2006 I- Prise en charge des 1ers cas possibles §C- Prélèvement nasopharyngé l 1- Réalisation au CH siège du SAMU de département par médecin du laboratoire / ou médecin urgentiste / ou médecin GROG opérations de prélèvement jusquau triple emballage l 2- Transport triple emballage + étiquetage au laboratoire P3 du CHU de Reims par tout moyen de transport l 3- Prise en charge par le laboratoire P3 jours ouvrables + dimanche (astreintes de sécurité) résultats sous 48h maximum

69 69 Formation au risque de pandémie grippale Octobre 2006 I- Prise en charge des 1ers cas possibles §D- Prise en charge du cas possible avéré l reste hospitalisé au CH de département jusquà la fin de la contagiosité (7 jours après lapparition des symptômes) Précautions « standard » + particulières : air + contact Mesures à prendre jusquà exclusion du diagnostic : Le Patient doit porter un masque chirurgical Chambre à pression négative si possible Sinon : chambre seule et arrêt climatisation/ventilation Limitation entrées/sorties de chambres: (pas de visite, repas au lit) Équipe dédiée Matériel à usage unique, ou usage personnel Déchets DASRI l selon critères de gravité, peut être transporté au CHU de Reims (procédure habituelle) §E- Fiche « Conduite à tenir pour les professionnels de santé »

70 70 Formation au risque de pandémie grippale Octobre 2006 Conduite à tenir pour les professionnels de santé Prise en charge des premiers cas suspects en Champagne-Ardenne (phase pré-pandémique (3 OMS) sans transmission inter-humaine) 1. Syndrome respiratoire aigu bénin ou modéré ( fièvre >38° toux et/ou dyspnée) et 7 jours avant : - Patient de retour dun pays affecté (animaux et humains) - Contact direct avec oiseaux malades ou morts dans les départements où a été mis en évidence H5N1 - Exposition professionnelle avec oiseaux atteints H5N1 ou des prélèvements biologiques, des humains ou animaux infectés par H5N1. - Contact prolongé, répété et/ou à moins dun mètre avec des volatiles vivants ou morts, ou leurs fientes - Contacts prolongés et répétés avec un cas humain confirmé de grippe H5N1. 2. Syndrome grippal avec détresse respiratoire aiguë - Revenant depuis moins de 7 jours dun pays dépizootie. - Séjour dans pays avec H5N1 détecté et contact direct avec oiseaux malades ou morts ou exposition professionnelle - Séjour dans pays ou animaux de compagnie ou délevage H5N1 et exposition peu documentée 1. Professionnels de santé libéraux En cas d appel d un patient suspect, contacter le SAMU centre 15 avant visite au domicile en l absence de moyens de protection. §Si visite au patient se protéger (masque FFP2, gants jetables à usage unique) §APPELER LE CENTRE 15 pour prise en charge au CH siège de SAMU §Ne pas adresser de patients directement aux urgences sans régulation préalable §Après chaque visite, désinfecter les mains (solution hydro alcoolique) et le matériel utilisé §Jeter le matériel de protection utilisé dans un sac étanche (circuits DASRI) 2. CENTRES 15 §Si appel cas suspect: Remplir questionnaire InVS §Contacter lInVS (Tél: Fax: ) §Envoi du SMUR de département pour prise en charge par le SAMU du CH départemental §Appel du SAMU 51 pour avertir de l arrivée d un prélèvement 3. SERVICES DURGENCES Port du masque chirurgical par les patients qui pr é sentent toux et hyperthermie (affichage en amont) §Isolement du patient dans une salle dexamen dédiée à proximité des urgences (circuit court) §Protection du personnel médical et paramédical au contact du patient (cf. matériel de protection) §Si cas suspect: APPELER LE CENTRE 15 §Remplir le questionnaire InVS avec le Centre15 qui contacte lInVS §Le SAMU départemental vient prendre en charge le patient au service daccueil des urgences §Selon critères de gravité, prise en charge du patient au CH siège de SAMU (transport par SMUR de département) ou au CHU de Reims (transport secondaire habituel) PRELEVEMENT Réalisé au CH siège du SAMU de département par médecin du laboratoire ou médecin urgentiste ou médecin GROG Transporté au laboratoire P3 du CHU par tout moyen de transport Analysé au laboratoire de virologie du CHU de Reims ou au CNR Institut Pasteur REFERENCES N° indigo : GRIPPE HUMAINE à H5N1 CAS POSSIBLE (InVS)CONDUITES A TENIR POUR LES SOIGNANTS Masques FFP2 Une paire de Gants à usage unique Lunettes de protection Sur blouses POUR LES PATIENTS Masque chirurgical MATERIELS DE PROTECTION

71 71 Formation au risque de pandémie grippale Octobre 2006 II-Organisation des professionnels hospitaliers en phase pandémique §A- De lépizootie à la pandémie §B- Gestion des appels §C- Organisation des établissements de santé et des établissements sociaux et médico-sociaux §D- Les problèmes à résoudre

72 72 Formation au risque de pandémie grippale Octobre 2006 Un risque : la transformation du virus H5N1 ? Une menace : la pandémie ? A- De lépizootie à la pandémie ? Possible mutation « humanisation » du virus Modification du virus par Réassortiment Mutation Modalités de transformation du virus + Virus grippe saisonnière Possible réassortiment du virus Poule contaminée Virus aviaire + Virus Grippe Saisonnière Porc = Hôte

73 73 Formation au risque de pandémie grippale Octobre 2006 §Rôle central du SAMU C15 unique point dentrée des appels appui à la décision dhospitalisation en pandémie collaboration avec SDIS si besoin §Centre dappels « régionaux » (= Cellule Régionale dappui : expertise) §Numéro de téléphone « vert » pour les questions de la population. §Diffusion de recommandations actualisées B- Pand é mie : gestion des appels

74 74 Formation au risque de pandémie grippale Octobre 2006 §Déclenchement des plans blancs et bleu et renforcement des procédures §Ayant un service durgence: pré-tri et double circuit §Sans service durgence: point daccueil, pré-tri et double circuit §Gestion des déchets §Plan blanc et bleu: mise en œuvre de lannexe spécifique biologique: déprogrammation organisation du personnel: rappel, listing dun corps de réserve, garde des enfants... prise en charge de patients spécifiques (personnes âgées, réanimation, détenus, malades de lextérieur) organisation de services spécifiques: greffe, dialyse, chimiothérapie, pédiatrie,… continuité des services logistiques: blanchisserie, repas sécurisation des pharmacies à usage interne et des services durgence §Gestion des décès et signalement à la DDASS C- Organisation des hôpitaux et des é tablissements m é dico-sociaux

75 75 Formation au risque de pandémie grippale Octobre 2006 D- Des probl è mes à r é soudre (1) … §Capacités dhospitalisations insuffisantes en cas de pandémie : l priorisation des hospitalisations l mise en réseau de toutes les capacités dhospitalisation et de prise en charge

76 76 Formation au risque de pandémie grippale Octobre 2006 D- Des probl è mes à r é soudre (2) … §Capacités logistiques insuffisantes l Personnels atteints ou absents… l Matériel de réanimation à rechercher… §Poursuite de lactivité habituelle

77 77 Formation au risque de pandémie grippale Octobre 2006 §A- Problématique de la pandémie grippale a) Épizootie b) État actuel dans le monde, clinique et physiopathologie §B- Plan de lutte contre la pandémie grippale a) Plan national b) Organisation du secteur hospitalier en région c) Organisation du secteur libéral en région Pause 20 §C) Réponses au risque de pandémie grippale a) Mesures barrières : hygiène et masques b) Antiviraux et vaccins c) Organisation de la vie collective §D) Questions-Réponses

78 78 Formation au risque de pandémie grippale Octobre 2006 B-c) Organisation des professionnels du secteur libéral en cas de pandémie grippale en Champagne-Ardenne §I- Prise en charge des 1ers cas possibles l A- Schéma dalerte l B- Prise en charge du cas suspect l C- Fiche « Conduite à tenir pour les professionnels de santé » §II-Organisation des professionnels libéraux l A- Régulation des professionnels libéraux 1- Cellule dappui et dexpertise du centre Renforcement par étudiants et retraités l B- Distribution de moyens de protection l C- Structures extra-hospitalières l D- Formation des professionnels de santé

79 79 Formation au risque de pandémie grippale Octobre 2006 Mettre en place un réseau dalerte Détecter précocement les cas possibles A-Schéma dalerte Interrogatoire reprenant les critères discriminants Cas possible Appel à lInVS par le Centre 15 pour discussion du cas Confirmation du « cas possible » par lInVS Appel pour syndrome grippal pays siège dépizootie Cas suspect SAMU Centre 15 Médecin généraliste Cas exclus

80 80 Formation au risque de pandémie grippale Octobre 2006 I- Prise en charge des 1ers cas possibles l B- Prise en charge du cas suspect 1- Professionnels de santé libéraux En cas d appel d un patient suspect, contacter le SAMU centre 15 avant visite au domicile en l absence de moyens de protection. §Si visite au patient se protéger (masque FFP2, gants jetables à usage unique) §APPELER LE CENTRE 15 pour prise en charge au CH siège de SAMU de département §Ne pas adresser de patients directement aux urgences sans régulation préalable §Après chaque visite, désinfecter les mains (solution hydro alcoolique) et le matériel utilisé §Jeter le matériel de protection utilisé dans un sac étanche (circuits DASRI)

81 81 Formation au risque de pandémie grippale Octobre 2006 Conduite à tenir pour les professionnels de santé Prise en charge des premiers cas suspects en Champagne-Ardenne (phase pré-pandémique (3 OMS) sans transmission inter-humaine) 1. Syndrome respiratoire aigu bénin ou modéré ( fièvre >38° toux et/ou dyspnée) et 7 jours avant : - Patient de retour dun pays affecté (animaux et humains) - Contact direct avec oiseaux malades ou morts dans les départements où a été mis en évidence H5N1 - Exposition professionnelle avec oiseaux atteints H5N1 ou des prélèvements biologiques, des humains ou animaux infectés par H5N1. - Contact prolongé, répété et/ou à moins dun mètre avec des volatiles vivants ou morts, ou leurs fientes - Contacts prolongés et répétés avec un cas humain confirmé de grippe H5N1. 2. Syndrome grippal avec détresse respiratoire aiguë - Revenant depuis moins de 7 jours dun pays dépizootie. - Séjour dans pays avec H5N1 détecté et contact direct avec oiseaux malades ou morts ou exposition professionnelle - Séjour dans pays ou animaux de compagnie ou délevage H5N1 et exposition peu documentée 1. Professionnels de santé libéraux En cas d appel d un patient suspect, contacter le SAMU centre 15 avant visite au domicile en l absence de moyens de protection. §Si visite au patient se protéger (masque FFP2, gants jetables à usage unique) §APPELER LE CENTRE 15 pour prise en charge au CH siège de SAMU §Ne pas adresser de patients directement aux urgences sans régulation préalable §Après chaque visite, désinfecter les mains (solution hydro alcoolique) et le matériel utilisé §Jeter le matériel de protection utilisé dans un sac étanche (circuits DASRI) 2. CENTRES 15 §Si appel cas suspect: Remplir questionnaire InVS §Contacter lInVS (Tél: Fax: ) §Envoi du SMUR de département pour prise en charge par le SAMU du CH départemental §Appel du SAMU 51 pour avertir de l arrivée d un prélèvement 3. SERVICES DURGENCES Port du masque chirurgical par les patients qui pr é sentent toux et hyperthermie (affichage en amont) §Isolement du patient dans une salle dexamen dédiée à proximité des urgences (circuit court) §Protection du personnel médical et paramédical au contact du patient (cf. matériel de protection) §Si cas suspect: APPELER LE CENTRE 15 §Remplir le questionnaire InVS avec le Centre15 qui contacte lInVS §Le SAMU départemental vient prendre en charge le patient au service daccueil des urgences §Selon critères de gravité, prise en charge du patient au CH siège de SAMU (transport par SMUR de département) ou au CHU de Reims (transport secondaire habituel) PRELEVEMENT Réalisé au CH siège du SAMU de département par médecin du laboratoire ou médecin urgentiste ou médecin GROG Transporté au laboratoire P3 du CHU par tout moyen de transport Analysé au laboratoire de virologie du CHU de Reims ou au CNR Institut Pasteur REFERENCES N° indigo : GRIPPE HUMAINE à H5N1 CAS POSSIBLE (InVS)CONDUITES A TENIR POUR LES SOIGNANTS Masques FFP2 Une paire de Gants à usage unique Lunettes de protection Sur blouses POUR LES PATIENTS Masque chirurgical MATERIELS DE PROTECTION

82 82 Formation au risque de pandémie grippale Octobre 2006 II-Organisation des professionnels libéraux §A- Régulation des professionnels libéraux l 1- Cellule dappui et dexpertise du centre 15 l 2- Renforcement par étudiants et retraités §B- Distribution de moyens de protection §C- Structures extra-hospitalières §D- Formation des professionnels de santé

83 83 Formation au risque de pandémie grippale Octobre 2006 II-Organisation des professionnels libéraux §A- Appui des professionnels libéraux l 1- Cellule dappui et dexpertise du centre 15 chaque C15 assure la prise dappels, relais par plate-forme si besoin: missions du C15 + orientation vers les libéraux des secteurs des patients visites à domicile limitées: en milieu rural, possibilité de centrer lactivité médicale sur des sites déterminés consultations au cabinet médical sur RDV (télé secrétariat si besoin ou renfort par secrétariat volontaire local) l 2- Renforcement par étudiants et retraités étudiants et professionnels dautres secteurs (DRTEFP, rectorat, CMSA, CPAM): listes constituées par la DRASS médecins retraités de - de 3 ans: listes dans les DDASS

84 84 Formation au risque de pandémie grippale Octobre 2006 II-Organisation des professionnels libéraux §B- Distribution de moyens de protection l masques chirurgicaux: ? Distribution via les facteurs au grand public (prévention) et/ ou via les grossistes répartiteurs aux officines l masques FFP2: ? Des établissements + stock zonal via les grossistes répartiteurs dans les officines pour les soignants l ? Collecte déchets, poubelles jaunes l ? Avec les masques, solutions hydro alcooliques

85 85 Formation au risque de pandémie grippale Octobre 2006 II-Organisation des professionnels libéraux §C- Structures extra-hospitalières l nécessité de disposer de structures pour surveillance minimale des personnes seules avec possibilité couchages, sanitaires, cuisines l Ont été suggérés: Lycées avec internats (locaux + personnels pour animation des enfants notamment)

86 86 Formation au risque de pandémie grippale Octobre 2006 II-Organisation des professionnels libéraux §D- Formation des professionnels de santé l 6500 personnes pour la région l objectifs: 3300 personnes formées cette année l 4 organismes choisis: UTIP pour le département des Ardennes, MG FORM pour les départements de lAube et de la Haute-Marne FORMUNOF lUFSBD pour les dentistes de la région l sessions pluriprofessionnelles : médecins, infirmiers, chirurgiens dentistes, masseurs kinésithérapeutes l sessions par secteur de garde, 30 personnes au maximum avec présence dun médecin urgentiste ou dun hospitalier de proximité

87 87 Formation au risque de pandémie grippale Octobre 2006 §A- Problématique de la pandémie grippale a) Épizootie b) État actuel dans le monde, clinique et physiopathologie §B- Plan de lutte contre la pandémie grippale a) Plan national b) Organisation du secteur hospitalier en région c) Organisation du secteur libéral en région Pause 20 §C) Réponses au risque de pandémie grippale a) Mesures barrières : hygiène et masques b) Antiviraux et vaccins c) Organisation de la vie collective §D) Questions-Réponses

88 88 Formation au risque de pandémie grippale Octobre 2006 C- Réponses au risque de pandémie grippale §I- Mesures barrières l A) Mesure dhygiène à domicile l B) Lavage des mains l C) Masques l D) Désinfectants §II- Vaccins et antiviraux §III- Organisation de la vie collective

89 89 Formation au risque de pandémie grippale Octobre 2006 C-I- Mesures barrières §Classement des agents biologiques: critères utilisés l Épidémiologie Mode de transmission contagiosité l Physiopathologie Gravité de la maladie l Microbiologie Résistance de lagent infectieux –Dans lenvironnement –Aux antiseptiques et désinfectants

90 90 Formation au risque de pandémie grippale Octobre 2006 Virus de la grippe §ARN enveloppé §Enveloppe lipidique solubilisée par l Éther, chloroforme l Solvants organiques l Détergents non ioniques §Sensible à l Chaleur l Dessication l pH extrèmes §Transmission: contacts rapprochés

91 91 Formation au risque de pandémie grippale Octobre 2006 Virus de la grippe §Transmission l Aérosols de gouttelettes de salive (microgouttelettes de Pflügge) §Voie de contamination l Inhalation l Mains l Objets souillés §Contagiosité l Incubation 24h à 48h l Maladie 5 jours en moyenne

92 92 Formation au risque de pandémie grippale Octobre 2006 Principales catégories disolement RotavirusEntériqueContact GrippeParticules >5µm Rhinopharyngée Distance 1,5-3 m Gouttelettes RougeoleParticules < 5µm Respiratoire Distance 6-10 m Aérien ExempleTransmissionIsolement

93 93 Formation au risque de pandémie grippale Octobre 2006 Antiseptiques +oxydants (eau oxygénée) -diamidine (hexamidine) +/-ammoniums quaternaires +Alcools + en solution alcoolique Biguanides (chlorhexidine) +Halogénés (chlorés et iodés) activité sur virus enveloppés Familles

94 94 Formation au risque de pandémie grippale Octobre 2006 Prise en charge du malade: « mesures barrières » = précautions de type gouttelettes §1) Chambre individuelle §2) Lavage des mains l simple avant le soin l antiseptique après §3) Masque §4) Gants §5) Surblouse §6) Lunettes de protections

95 95 Formation au risque de pandémie grippale Octobre 2006 Précautions de type gouttelettes (2) §7) Linge §8) Déchets §9) Matériel Médico-chirurgical §10) Matériel de soins §11) Bassin-urinaux §12) Entretien des locaux

96 96 Formation au risque de pandémie grippale Octobre 2006 A- Mesures dhygiène à domicile §Confinement du patient §Masque chirurgical pour le patient l en présence dun tiers l lors des déplacements §Éviter les visites inutiles §Hygiène des mains (patient et entourage) l savon l savon antiseptique l solutions hydro-alcooliques §Mouchoirs à usage unique

97 97 Formation au risque de pandémie grippale Octobre 2006 A- Mesures dhygiène à domicile (2) §Aération régulière de la pièce §Objets courants l nettoyage habituel (savon, eau chaude) l linge, serviettes de toilette individualisés pour le patient

98 98 Formation au risque de pandémie grippale Octobre 2006 B- Lavage des mains §Lavage simple l durée au moins 15 secondes l dénuder mains et avant-bras l mouiller abondamment les mains l appliquer une dose de savon doux liquide l faire mousser en massant les mains et en insistant sur les espaces interdigitaux, le pourtour des ongles, la pulpe des doigts et les poignets

99 99 Formation au risque de pandémie grippale Octobre 2006 B- Lavage des mains (2) §Lavage simple: l sécher avec lessuie-mains à usage unique l fermer le robinet avec le dernier essuie-mains utilisé l jeter lessuie-mains dans la poubelle sans la toucher

100 100 Formation au risque de pandémie grippale Octobre 2006 B- Lavage désinfectant (antiseptique) l Temps de contact au moins 30 secondes l Mouiller abondamment les mains et avant-bras l Appliquer une dose de savon antiseptique (chlorhexidine ou polyvidone iodée) l Faire mousser en massant les mains et en insistant sur les espaces interdigitaux, le pourtour des ongles, la pulpe des doigts et les poignets 30 à 60 secondes

101 101 Formation au risque de pandémie grippale Octobre 2006 B- Lavage désinfectant (antiseptique) (2) l rincer abondamment l sécher avec lessuie-mains à usage unique l fermer le robinet avec le dernier essuie-mains utilisé l jeter lessuie-main dans la poubelle sans la toucher

102 102 Formation au risque de pandémie grippale Octobre 2006 B- Friction désinfectante des mains §mains sèches, non souillées par un liquide biologique, non poudrées (gants) §appliquer une dose de solution hydro-alcoolique §friction paume contre paume, puis dos des mains, espaces interdigitaux, pourtour des ongles, pulpe des doigts, poignets §durée: jusquà ce que les mains soient parfaitement sèches (30 à 60 secondes) §lavage simple des mains toutes les 5 utilisations

103 103 Formation au risque de pandémie grippale Octobre 2006 C- Masques §Protection de lentourage et de lenvironnement: l Masques médicaux (classe I) Masque de soin (masque respiratoire) Masque chirurgical §Protection du personnel soignant l Masque chirurgical protection type « gouttelette » l Appareil de protection respiratoire FFP 2 (masque de filtration) protection type « gouttelette » et type « aérienne »

104 104 Formation au risque de pandémie grippale Octobre 2006 Masque respiratoire Masque chirurgical Taux de filtration: particules de 1 micron > 99.92% Masque chirurgical Taux de filtration: particules de 1 micron > 96.3% masque « canard » C) 1) Masques anti-projections pour les malades et les cas suspects

105 105 Formation au risque de pandémie grippale Octobre 2006 §C) 1) Masques chirurgicaux (suite) l 200 millions 2006; 504 millions fin 2006, 1 milliard commandés l Malades pendant contagiosité et cas suspects. l Stock national pré positionné à partir de phase 4 vers 200 grossistes; puis vers officines et PUI en phase 5.

106 106 Formation au risque de pandémie grippale Octobre 2006 C) 2) Masques anti-poussière arrêtent des particules de 0,01 à 1 micron, aérosol de 0,6 micron de diamètre moyen FFP1 78% FFP2 92% FFP3 98%

107 107 Formation au risque de pandémie grippale Octobre 2006 C) 2) Masques anti-poussière (suite) pour la protection des professionnels: masques FFP2 (voire FFP1), 4h/ masque l 50 millions pré positionnés dans les ES: en CA l 150 millions dici juin 06. Recherche lieux de stockage: 3,6 millions commandés (28 containers) l 600 millions en 2007 (équivalent production mondiale annuelle, usines en construction) l Professionnels de santé et premières lignes (secours, soins, services indispensables (caissières,...)) à partir de la phase 4 l 4h recommandé, 8hmaximum non retiré l Mise à disposition gratuite à partir phase professionnels pour 12 semaines de 6 jours avec 4 masques/ jour. Organisation de la distribution : réflexion en cours

108 108 Formation au risque de pandémie grippale Octobre Consulter la notice demploi -Ajuster au visage (barbe et favoris nuisent à létanchéité) -Tester létanchéité -Ne pas manipuler après mise en place -Se laver les mains après lavoir enlevé -Eliminer dans les Déchets dActivité de Soins à Risques Infectieux

109 109 Formation au risque de pandémie grippale Octobre 2006 Conclusion §Prévention de la transmission de la grippe: l Masques l Lavage des Mains §Antiseptiques et désinfectants: l Eau de Javel l Composés iodés l Solutions hydro-alcooliques

110 110 Formation au risque de pandémie grippale Octobre 2006 §A- Problématique de la pandémie grippale a) Épizootie b) État actuel dans le monde, clinique et physiopathologie §B- Plan de lutte contre la pandémie grippale a) Plan national b) Organisation du secteur hospitalier en région c) Organisation du secteur libéral en région Pause 20 §C) Réponses au risque de pandémie grippale a) Mesures barrières : hygiène et masques b) Antiviraux et vaccins c) Organisation de la vie collective §D) Questions-Réponses

111 111 Formation au risque de pandémie grippale Octobre 2006 C-II- Les anti viraux et les vaccins §A- Les antiviraux l À partir de phase 4 sur décision nationale l En curatif précoce sur prescription l En prophylaxie post exposition selon disponibilités l Stock national (circuit comme les masques via les grossistes répartiteurs) l Schéma alternatif de distribution si difficultés Effets indésirables, interactions. Pas de contre- indication (sauf enfant<1 an)

112 112 Formation au risque de pandémie grippale Octobre 2006 Les inhibiteurs de la neuraminidase §Oseltamivir (Tamiflu) (voie orale) l 2 modalités : en curatif ou en prophylaxie (continue ou post-exposition) l En curatif : réduction de la durée des symptômes ( 1 jour) et du taux de complications (de 30 % à 70 %) l Peu de données sur limpact en terme de réduction de la mortalité l En préventif : efficacité, si administré dans les 48 heures suivant lexposition, estimée 60 à 85 % §Zanamivir (Relenza) (inhalation orale) A ce jour AMM uniquement en curatif

113 113 Formation au risque de pandémie grippale Octobre 2006 Oseltamivir et Souches aviaires Tamiflu (Roche) Adultes: Capsules 75 mg 75mgx2/j, 5 jours Enfants 1 an< Age<13 ans Poudre pour suspension buvable: 12 mg/ml Doses à adapter en fonction du poids, 5 jours

114 114 Formation au risque de pandémie grippale Octobre 2006 Conclusions En cas de pandémie installée §Lutilisation des AV en curatif seul pourrait réduire de 50 à 75 % le nombre dhospitalisations et de décès, si tous les cas étaient traités §Cette stratégie devrait permettre également de diminuer lincidence de la maladie (données InVs, Dr Levy B) Attention à lémergence de souches résistantes Les Antiviraux

115 115 Formation au risque de pandémie grippale Octobre 2006 II- Les anti viraux et les vaccins §B- Les vaccins l Production en masse 4 à 6 mois après la 1ère vague l 2 injections à 3 semaines dintervalle? l Vaccination individuelle ou de masse ? l Vaccination pneumococcique pour les patients vulnérables recommandée

116 116 Formation au risque de pandémie grippale Octobre 2006 Souches Classiques de Grippe & Vaccins Fluarix Fluarivine Immugrip Influvac Mutagrip Previgrip Vaxigrip Tetragrip Vaccination recommandée: >65ans ALD Personnels de santé Personnels navigant (bateaux, avions) Personnels des aéroports Professionnels du secteur avicole, ou avicoles et porcins et leur famille Conseil des Ministres 31/08/2005 Aucune protection croisée contre H5N1 Limitations des risques recombinaison virale chez lhomme Vaccins classiques: Deux souches de Grippe A + 1 souche de Grippe B ( Souches inactivées)

117 Vaccin pandémique 1** Apparition dun variant pandémique 2** Conception du vaccin, sélection des souches 3** Fabrication du vaccin 4** Contrôles: efficacité, innocuité, licence 5** Début de la distribution

118 Hypothèses Apparition dun variant pandémique1-6 mois Conception du vaccin, sélection des souches1-2 mois Fabrication du vaccin1 mois pour le premier million de doses Contrôles: efficacité, innocuité, licence1-3 mois Début de la distribution Vaccin pandémique Prof.Claude Hannoun, GEIG, Septembre 05 Délais minimal de 6 mois pour première livraison, pas daction sur la 1ère vague

119 119 Formation au risque de pandémie grippale Octobre 2006 §A- Problématique de la pandémie grippale a) Épizootie b) État actuel dans le monde, clinique et physiopathologie §B- Plan de lutte contre la pandémie grippale a) Plan national b) Organisation du secteur hospitalier en région c) Organisation du secteur libéral en région Pause 20 §C) Réponses au risque de pandémie grippale a) Mesures barrières : hygiène et masques b) Antiviraux et vaccins c) Organisation de la vie collective §D) Questions-Réponses

120 120 Formation au risque de pandémie grippale Octobre 2006 l Fermeture des crèches, établissements denseignement et de formation, internats, centres de vacances et de loisirs l Suspension de tous les rassemblements de population : spectacles, rencontres sportives, foires et salons, etc. l Restriction des visites et / ou contrôle de laccès dans les établissements hospitaliers,maisons de retraite, centres daccueil, établissements pénitentiaires, etc. l Restriction des activités professionnelles, sociales, éducatives et associatives non essentielles l Limitation des déplacements individuels aux seuls nécessaires, par appel au civisme. C-III- Organisation de la vie collective (1)

121 121 Formation au risque de pandémie grippale Octobre 2006 l Mise à disposition...détablissements fermés (écoles, centres sportifs) pour satisfaire aux besoins prioritaires de lutte contre lépidémie l Mise en œuvre, incitation et encadrement dactions de solidarité de voisinage au profit de personnes isolées ou dépendantes III- Organisation de la vie collective (2)

122 122 Formation au risque de pandémie grippale Octobre 2006 Sources et références utiles Fiches techniques du plan gouvernemental (2006) fiche C1 : Mesures générales de protection sanitaire des personnes fiche C2 : principales règles dhygiène face au risque épidémique (mouchage,toux, hygiène des mains,objets utilisés par le patient, déchets) fiche C3 : principales règles dhygiène face au risque épizootique (oiseaux morts et déjection en milieu extérieur) fiche C4 : principales règles d hygiène face au risque épidémique (équipements de protection lors de la vie courante et en société) fiche C5 : Stratégies et modalités dutilisation des antiviraux fiches C6 : Doctrine et stratégies de vaccination (vaccins et centres de vaccination) fiches C7 : distribution des produits de santé et des protections aux malades

123 123 Formation au risque de pandémie grippale Octobre 2006 Sources et références utiles Document du Ministère de la Santé (2006) maladies et bioterrorisme Annexe 2 : procédure de lavage et de friction des mains Annexe 3 : fiche pratique dutilisation de leau de javel en milieu de soins Recommandations (2006) pour la désinfection des locaux Sites internet :

124 124 Formation au risque de pandémie grippale Octobre 2006 Sources et références utiles Autres documents et recommandations

125 125 Formation au risque de pandémie grippale Octobre 2006 Sources de cette présentation §Pr JAUSSAUD, Infectiologue, CHU Reims §Pr DE CHAMPS, Médecin hygiéniste, CHU Reims §Dr ANDREOLETTI, Virologue, CHU Reims §Inspection Régionale de la Santé, Cellule Biotox, DRASS Champagne- Ardenne §Dr GOUDOUR, Médecin SAMU 52 §Dr LEVY-CHAZAL, Médecin SAMU 51 §Dr VAN RECHEM, Médecin SAMU 10 §Dr CLEMENT, CHU Nancy

126 126 Formation au risque de pandémie grippale Octobre 2006 §Questions-Réponses


Télécharger ppt "1 Formation au risque de pandémie grippale Octobre 2006 Formation au risque de pandémie grippale des professionnels de santé de la région Champagne-Ardenne."

Présentations similaires


Annonces Google