La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Investigation d une épidémie de syndromes grippaux dans un centre de long séjour, Pyrénées-Atlantiques, dec. 2003 S. Coquet (1), C. Castor (1), B. Placines.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Investigation d une épidémie de syndromes grippaux dans un centre de long séjour, Pyrénées-Atlantiques, dec. 2003 S. Coquet (1), C. Castor (1), B. Placines."— Transcription de la présentation:

1 Investigation d une épidémie de syndromes grippaux dans un centre de long séjour, Pyrénées-Atlantiques, dec S. Coquet (1), C. Castor (1), B. Placines (2), M-P. Dufraisse (3), S. Larrieu (1), I. Bonmarin (4) 1 Cire Aquitaine ; 2 CLS, 3 Ddass 64, 4 InVS

2 Signalement –24/12 : médecin du CLS signale à la Ddass la survenue de cas de syndromes grippaux –Résidents et personnel touchés –Syndrome grippal, durée ~3 jours dont une hospitalisation –Peu de cas de surinfection –Résidents pratiquement tous vaccinés contre la grippe, personnel peu vacciné –Dynamique de lépidémie : en déclin –premières mesures Mise en place dun recueil exhaustif des nouveaux cas Réalisation de prélèvements naso-pharyngés chez des personnes récemment infectées –recherche virus grippe –recherche autres virus respiratoires Alerte et contexte

3 Signalement (suite) –29/12 : reprise de lépidémie Plusieurs dizaines de nouveaux cas entre le 25 et le 28 dec. –30/12 : investigation sur site par la Cire et la Ddass enquête épidémiologique enquête microbiologique Contexte –épidémie de grippe saisonnière –circulation d une souche non contenue dans le vaccin Alerte et contexte

4 Confirmer et décrire lépisode épidémique Identifier les facteurs associés à lapparition de la maladie Émettre des recommandations pour le contrôle de lépidémie Mesure de la couverture et de l efficacité vaccinale Objectifs de létude

5 Descriptif site Service A : cure médicale (103 lits), 2 étages de 2 ailes, chambres simples et doubles, 1 réfectoire Service B : long séjour (35 lits), 2 ailes en RDC, chambres multiples, 1 réfectoire

6 Etude de cohorte rétrospective et prospective Définition de cas –fièvre brutale > 38 °C – –+ altération état général (asthénie, courbatures, maux de tête) –+/- signes respiratoires (rhinorrhée claire ou purulente, toux sèche ou productive) –+/- signes digestifs (nausées, douleurs abdominales, diarrhées) –depuis le 8 décembre Enquête épidémiologique

7 Recueil de données individuelles –Informations démographiques (sexe, age) –Informations individuelles (résidents) Service Modalités de résidence (type de chambre, lieu prise des repas, autorisation de sortie libre) Statut vaccinal Score Gir –Informations individuelles (personnel) Service Catégorie professionnelle Statut vaccinal –Informations cliniques Enquête épidémiologique

8 Prélèvements naso-pharyngés (Grog-CNR Lyon) –Prélèvements chez des patients récemment infectés (<48h) –Grippe, autres virus respiratoires Prélèvements urinaires et sanguins (labo local) –Pneumocoques, légionelles, bilan sanguin Enquête microbiologique

9 Courbe épidémique

10 Résultats Étude descriptive –Taux d attaque global (N= 196) : 38.4% Résidents (n=136) : 41.9% - Personnel (n=60) : 30.6% Service A (n=135) : 48.1% - Service B (n=58) : 13.8% –Taux de létalité (résidents) : 7.0% –Couverture vaccinale Résidents : 98.5% Personnel : 6.7%

11 Résultats Enquête microbiologique –Grippe A : souche A/Wyoming - A/Fujian –souche circulante dominante saison grippale – non contenue dans le vaccin anti-grippal –Autres recherches (virus respiratoires, pneumocoques, légionelles) : négatives

12 Résultats Facteurs associés à lapparition de la maladie chez les résidents (régression logistique)

13 Résultats Facteurs associés à lapparition de la maladie chez le personnel (régression logistique)

14 Précautions standard Précautions de type « gouttelettes » Compléments –Personnel Maintien des équipes dédiées à chaque service Non rappel du personnel malade –Résidents Prise des repas en chambre pour lensemble des résidents (tout au moins les personnes malades) –Locaux Fermeture de la coursive Espacer les lits dau moins 1m Mesures de contrôle

15 Renfort médical et appui technique –Appui d un médecin du CH de Pau –Intervention de léquipe mobile opérationnelle dhygiène Surveillance et communication –Surveillance biquotidienne de la T des résidents –Recueil exhaustif des nouveaux cas –Point de situation quotidien (Ddass, Cire) Mise en place d un traitement anti-viral (osetalmivir) –Dès confirmation biologique grippe A Mesures de contrôle

16 Épidémie d évolution similaire (spatiale & temporelle) chez le personnel et les résidents => contaminations « croisées » Facteurs de risque spécifiques - résidents –Chambre partagée, GIR>4, sortie libre –Autonomie plutôt que fragilité ? Facteurs de risque spécifiques - personnel –AS, ASH + touchées que IDE –Contacts différents avec les patients ? Discussion

17 Couverture vaccinale : élevée chez les résidents, faible chez le personnel Efficacité vaccinale –Résidents : 59% [ ] –Personnel : 22 % [0 - 86] Etude Inserm, saison grippale –EV < 65 ans : 64% [56-71] –EV 65 ans : 52 % [38-62] –EV comparable aux années pour lesquelles la source circulante dominante était incluse dans le vaccin Discussion

18 Mesures de contrôle –Difficultés de mise en œuvre (organisationnelles, liées à létat de santé des patients) –Traitement antiviral tardif, impact non mesurable nécessité de tests rapides Restitution des résultats de l étude sur site –CV doublée la saison suivante Discussion

19 Épisode épidémique –morbidité, mortalité (2 hospitalisations, 4 décès) –charge de travail supplémentaire –coût des mesures de contrôle et des traitements nécessité de mesures de prévention Vaccination préventive annuelle des résidents et du personnel = mesure de prophylaxie essentielle Conclusion


Télécharger ppt "Investigation d une épidémie de syndromes grippaux dans un centre de long séjour, Pyrénées-Atlantiques, dec. 2003 S. Coquet (1), C. Castor (1), B. Placines."

Présentations similaires


Annonces Google