La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE Série sciences et technologies de la gestion Définition des épreuves obligatoires de langues vivantes applicables à la session.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE Série sciences et technologies de la gestion Définition des épreuves obligatoires de langues vivantes applicables à la session."— Transcription de la présentation:

1 BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE Série sciences et technologies de la gestion Définition des épreuves obligatoires de langues vivantes applicables à la session 2007 de lexamen M. PEREZ – F. RODRIGUEZ Nouvelle Calédonie

2 Epreuve de langue vivante M. PEREZ – F. RODRIGUEZ SpécialitéCoeff GSI2 CFE CGRH 3 Mercatique LV 1 LV 2 SpécialitéCoeff GSI CFE 2 Mercatique CGRH3

3 Les épreuves de LV1 et de LV2 sont composées chacune de deux parties M. PEREZ – F. RODRIGUEZ Une évaluation ponctuelle terminale portant sur la compréhension écrite et lexpression écrite Une évaluation de lexpression orale, organisée pendant le temps scolaire + ECRITORAL

4 1ère Partie: Évaluation de lécrit M. PEREZ – F. RODRIGUEZ Durée 2 heures Notée sur 20 points La compréhension de lécrit (10 points) Lexpression écrite (10 points) +

5 La compréhension de lécrit M. PEREZ – F. RODRIGUEZ Le texte peut être narratif, descriptif, ou argumentatif Il peut comporter du dialogue Il est rédigé dans une langue accessible sans lexique spécialisé Sa longueur nexcède pas 50 lignes

6 Les tâches demandées M. PEREZ – F. RODRIGUEZ Elles correspondent chacune à un niveau différent de compétence (A2, B1 ou B2) du Cadre Européen Commun de Référence pour les Langues - CECRL.

7 Compréhension niveau A2 M. PEREZ – F. RODRIGUEZ Une ou plusieurs tâches vérifiant laptitude du candidat : à identifier le sujet ou la thématique générale du texte à repérer dans le texte une information importante concernant un thème ou une problématique donnés à comprendre les événements ou informations essentiels présents dans le texte

8 M. PEREZ – F. RODRIGUEZ Compréhension niveau B1 Une ou plusieurs tâches vérifiant laptitude du candidat : à comprendre les conclusions dune argumentation à comprendre les liens logiques ou chronologiques entre des informations ou événements relatés dans le texte à comprendre les motivations et réactions des personnages, du narrateur ou de lauteur quand elles sont clairement exprimées

9 M. PEREZ – F. RODRIGUEZ Une ou plusieurs tâches vérifiant laptitude du candidat : Compréhension niveau B2 à percevoir limplicite dans le texte à comprendre les détails significatifs dun document informatif ou factuel ET

10 Lexpression écrite niveau B1 M. PEREZ – F. RODRIGUEZ A partir des indications données, le candidat devra rédiger un texte simple et construit, prenant appui sur des événements, des faits ou des prises de position quil aura identifiés dans le texte servant de support à lévaluation de la compréhension Est évaluée essentiellement laptitude du candidat à rédiger, dans une langue correcte et directement compréhensible, un texte cohérent et clairement articulé à laide de liens logiques et chronologiques simples et courants

11 Lexpression écrite niveau B2 M. PEREZ – F. RODRIGUEZ Le candidat devra construire une argumentation personnelle à propos dun thème en relation avec le texte servant de support à la compréhension de lécrit Est évaluée essentiellement laptitude du candidat à exprimer de façon nuancée et argumentée une opinion ou un avis, en présentant clairement, dans une langue correcte, aussi précise et riche que possible, les avantages ou les inconvénients dune proposition, les points forts et les limites dune prise de position

12 2ème Partie: Évaluation de lexpression orale M. PEREZ – F. RODRIGUEZ Préparation: 10 minutes Durée: 10 minutes Notée sur: 20 points

13 Lexpression orale M. PEREZ – F. RODRIGUEZ Elle fait lobjet dune évaluation, dans létablissement des candidats, par les professeurs de cet établissement enseignant les langues concernées On veillera à ce que les élèves ne soient pas évalués par leurs professeurs de lannée terminale en cours. Cette évaluation est placée au début du troisième trimestre Les candidats reçoivent une convocation du chef détablissement

14 Les documents supports M. PEREZ – F. RODRIGUEZ Lévaluation prend appui sur lun des deux documents proposés par le professeur Les documents supports de lépreuve orale sont élaborés par une commission académique

15 Les documents supports M. PEREZ – F. RODRIGUEZ Ces documents peuvent relever de genres très différents: - image publicitaire - dessin humoristique - photographie - reproduction dune œuvre plastique - citation - proverbe - aphorisme - question invitant le candidat à prendre position sur une question dactualité ou un phénomène de société - slogan - titre darticle de presse…

16 Les documents supports M. PEREZ – F. RODRIGUEZ Le document proposé au candidat doit jouer le rôle de déclencheur de parole. Il doit donc présenter un réel potentiel de parole, afin que le candidat puisse à la fois sexprimer en continu à son propos et se prêter ensuite à un échange avec lexaminateur En conséquence, il ne doit poser aucun problème de compréhension pour le candidat. Le contenu doit en être transparent, afin que le candidat puisse réagir en en proposant au moins un compte-rendu descriptif, dans le meilleur des cas une interprétation Si le document est de nature textuelle, il sera nécessairement bref et daccès aisé. Il ne devra pas présenter de difficultés lexicales, afin que la perception de son contenu soit immédiate pour le candidat et quil ne constitue pas un obstacle à lobjet de lévaluation : la prise de parole Dans le même souci de faciliter la prise de parole, on veillera à proposer aux candidats des documents relevant de domaines qui leur sont familiers

17 La mise en œuvre M. PEREZ – F. RODRIGUEZ Ce document NE DONNE PAS LIEU A UN COMMENTAIRE FORMEL. Il doit permettre au candidat de réagir spontanément dans une prise de parole en continu (: 1ère moitié de l épreuve, pendant laquelle lexaminateur sabstient dintervenir). Dans un deuxième temps, le document servira damorce à une conversation conduite par le professeur Le candidat choisit un document parmi les 2 proposés, puis dispose de 10 minutes de préparation

18 M. PEREZ – F. RODRIGUEZ La mise en œuvre Le candidat rend compte brièvement du document retenu et doit ensuite, au cours de lentretien conduit par lexaminateur, faire la preuve de son aptitude à lexpression et à la communication spontanées Lorsque le candidat est interrogé sur un texte, lexaminateur peut lui demander den lire un passage, ou den traduire quelques lignes (cette activité ne se substituera en aucun cas à une communication authentique)

19 Lévaluation de lexpression orale M. PEREZ – F. RODRIGUEZ. On valorisera la capacité à varier la formulation On attend du candidat, en référence au niveau B2 du CECRL pour la LV1 et au niveau B1 pour la LV2, quil sexprime clairement dans une gamme de langue suffisamment étendue pour pouvoir décrire, exprimer un point de vue, voire développer une argumentation Le candidat devra pouvoir communiquer avec un certain degré daisance et de spontanéité rendant tout à fait possible une interaction régulière Il devra sexprimer dans une langue grammaticalement acceptable et avoir acquis une prononciation claire et une intonation pertinente

20 Conduite de lévaluation orale M. PEREZ – F. RODRIGUEZ La proposition de note et lappréciation ne sont pas communiquées au candidat Pour chaque candidat, le professeur conduit son évaluation à partir dune grille de référence (LV1 ou LV2), laquelle a valeur de copie dexamenLV1LV2 Il formule une proposition de note et une appréciation consignées sur un bordereau accompagnant lensemble des grilles dévaluation

21 Calcul de la note finale à lexamen M. PEREZ – F. RODRIGUEZ La note sur 20 obtenue à la partie « Evaluation de lécrit » est doublée pour obtenir une note sur 40 Il y est ajouté la note sur 20 obtenue à la partie « Evaluation de lexpression orale », pour obtenir une note sur 60 Cette note sur 60 est divisée par 3

22 EN RÉSUMÉ: M. PEREZ – F. RODRIGUEZ Lépreuve se veut une tentative de COMMUNICATION AUTHENTIQUE. On nattendra donc pas du candidat un commentaire ou une explication de nature formelle, mais une réaction spontanée en continu, suivie dun échange avec lexaminateur

23 Epreuve orale de contrôle du second groupe M. PEREZ – F. RODRIGUEZ Préparation: 20 minutes Durée: 20 minutes Notée sur: 20 points

24 M. PEREZ – F. RODRIGUEZ Epreuve orale de contrôle du second groupe Cette liste de trois documents doit obligatoirement comporter au moins un texte (la longueur peut varier en fonction de sa difficulté) Lorsque les documents retenus ne se trouvent pas dans un manuel scolaire dusage actuel courant, les candidats doivent en apporter deux exemplaires Parmi les trois documents présentés, lexaminateur choisit celui qui fera lobjet de linterrogation Si un candidat ne présente pas de documents, lexaminateur mentionne le fait au procès-verbal et propose au candidat deux ou trois documents entre lesquels il lui demande de choisir Les candidats présentent à lexaminateur trois documents parmi ceux étudiés au cours de lannée de classe terminale

25 Les critères d'évaluation M. PEREZ – F. RODRIGUEZ L'intelligibilité du contenu exprimé La correction morphosyntaxique et phonétique L'aptitude à l'autocorrection La richesse, la souplesse et la précision des moyens linguistiques mis en œuvre L'aptitude à analyser et à argumenter L'aisance à s'exprimer L'aptitude à la prise de parole en continu et à la prise de risques La capacité à réagir aux incitations ou aux questions de l'examinateur En aucun cas, le candidat ne doit réciter une présentation, un résumé ou une analyse appris par cœur On valorisera les manifestations pertinentes de la culture générale du candidat

26 Évaluation de la compréhension de loral M. PEREZ – F. RODRIGUEZ A compter de la session 2008, lévaluation de la COMPRÉHENSION DE LORAL a vocation à constituer la troisième partie de lépreuve de langues vivantes de la série STG, que ce soit en LV1 ou en LV2 2008

27 Des questions?.. Quelques réponses... M. PEREZ – F. RODRIGUEZ 1) Qui choisit les profs qui vont faire passer lépreuve ? 2) Comment sont-ils rémunérés ? 3) Que se passe-t-il sil y a un seul prof dans une langue (italien, portugais, etc) 4) Y aura-t-il des «échanges» de profs de lycée à lycée ? 5) Des demi-journées seront-elles banalisées pour la passation? Ou se fera-t-elle sur les heures de cours ? 6) Y aura-t-il des dates précises pour lacadémie ? A priori, le proviseur. Tous les professeurs sont potentiellement concernés, même sils nenseignent pas en STG. Pour les langues modimes, les élèves pourront être interrogés par leur prof. Lexamen est objectivé par la grille dévaluation. Normalement non. Lorganisation dépend des chefs détablissement. Soit des journées sont banalisées pour les candidats et les examinateurs, soit les élèves sortent des cours au fur et à mesure des convocations. Une fourchette de dates sera donnée par le vice-rectorat (première semaine doctobre). Ils ne sont pas rémunérés. La passation se fera sur le temps habituel de cours (modalités précises à fixer par les chefs détablissements). source: M. Clemente, I.A.-I.P.R despagnol, Mme Lafargue, professeur formateur en allemand, Mme Weyrmeersch, I.A.-IPR danglais

28 M. PERZ – F. RODRIGUEZ Questions: la passation des épreuves 1) A partir de quand les sujets seront-ils accessibles ? Les documents déclencheurs de parole arriveront quelques jours avant les épreuves dans les établissements. Les professeurs prendront connaissance des documents juste avant les épreuves. Le logique de lépreuve nest pas de préparer le document. 2) Sur quels supports ? Sur des cédéroms, et létablissement devra alors assurer limpression et la reproduction, ou bien la reprographie sera déjà faite par le vice-rectorat. 3) Y aura-t-il, avec les documents, une grille de réponses attendues, de questions de relance ? Réponses attendues, non, questions de relance, oui. 4)Les examinateurs peuvent-ils utiliser dautres documents? NON 5) Choix du document par le candidat : Il faut lui donner les deux documents: il choisit immédiatement et va préparer avec un seul document qu'il doit rendre à la fin de l'épreuve. 6) Proverbe, aphorisme : nest-ce pas un peu court ? Que peut-on attendre du candidat ? Quil sexprime à partir dune phrase, dun titre de presse. Exemple : imaginons un titre dun article de presse du style : « 80% des hommes ne savent pas repasser et ne font jamais la lessive. » Le candidat commentera cette phrase du point de vue du phénomène de société mais aussi, sil le souhaite, du point de vue de son expérience personnelle.

29 M. PEREZ – F. RODRIGUEZ Questions: la passation des épreuves 7) Le candidat peut-il demander du vocabulaire à lexaminateur ? Oui 10) Faut-il arrêter un élève au bout de 5 mn dexpression en continu afin de passer à linteraction ? Oui mais en le laissant terminer sa phrase ou son explication. Si un élève narrive pas à utiliser ses 5 mn dexpression en continu et sarrête au bout de 2 minutes, il faut passer à linteraction mais garder la durée de linteraction. C'est-à-dire que lépreuve durera en totalité 7 minutes au lieu des 10 prévues. Sinon, ne pas interrompre le candidat dans les premières 5 minutes, ne pas demander de commentaire du doc., ne pas aller dans le détail du doc. 8) Faut-il être très rigoureux dans la gestion du temps et minuter lépreuve ? Oui mais sans rigidité excessive. 9) Si un candidat ne dit vraiment rien ou quelques mots ne formant pas de phrases, ou quil répète une phrase lue dans le document, comment note-t-on ? Sil y a absence totale de production, on peut mettre zéro, il faudra le signaler dans la case appréciation.


Télécharger ppt "BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE Série sciences et technologies de la gestion Définition des épreuves obligatoires de langues vivantes applicables à la session."

Présentations similaires


Annonces Google