La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

OBJECTIF GENERAL : Prévenir les risques liés au bruit sur son lieu de travail A la fin de ce thème, vous devez être capable de : - Caractériser le bruit.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "OBJECTIF GENERAL : Prévenir les risques liés au bruit sur son lieu de travail A la fin de ce thème, vous devez être capable de : - Caractériser le bruit."— Transcription de la présentation:

1

2 OBJECTIF GENERAL : Prévenir les risques liés au bruit sur son lieu de travail A la fin de ce thème, vous devez être capable de : - Caractériser le bruit et laudition et identifier les différentes conséquences possible de ce risque sur la santé. - Identifier la règlementation et les mesures de prévention possibles en ce qui concerne la lutte contre le bruit. Hygiène Prévention Secourisme M. Boutin2

3 Un risque spécifique : le bruit Objectif 1: Caractériser le bruit et laudition et identifier les différentes conséquences possible de ce risque sur la santé. La surdité provoquée chez les travailleurs par des bruits « lésionnels » est une maladie professionnelle figurant au tableau 42 de la CNAM. La surdité a été reconnu pour environ 600 salariés par an et représente 3.7 % des maladies professionnelles. Si la surdité reste la troisième maladie professionnel, le nombre de salarié atteints est, actuellement, en régression surtout grâce à lidentification des facteurs causals et à la mise en œuvre des moyens de prévention. 1.Les caractéristiques du bruit 2. Lappareil auditif 3. Effets du bruit sur lorganisme

4 Objectif1 1.les caractéristiques du bruit (Définition) Le BRUIT Le SON DDASS 73/J. LEVECQ Il provoque une sensation auditive désagréable ou gênante. Le bruit est subjectif, lié au fait que celui-ci est inattendu, inopportun ou indésirable. Cest un phénomène physique capable déveiller la sensation auditive. Cest une vibration de lair qui se propage.

5 EMISSION Puissance acoustique Watt Pression acoustique Pascal TRANSMISSION Niveau de pression sonore décibel dB RECEPTION Objectif1 1. les caractéristiques du bruit (Mesures physiques du bruit)

6 Faible amplitude = son faible Forte amplitude = son fort Objectif1 1. les caractéristiques du bruit (Lintensité) Le bruit est caractérisé par deux paramètres: lintensité et la fréquence. INTENSITE DU BRUIT

7 Objectif1 1. les caractéristiques du bruit (La fréquence) FREQUENCE DU BRUIT Forte fréquence = son aigu Faible fréquence = son grave

8 Objectif1 1. les caractéristiques du bruit (Mesures physiques du bruit) INTENSITE DU BRUITFREQUENCE DU BRUIT qui se mesure en décibel (A) ou dB(A), unité de mesure la plus employée, est obtenu après correction du décibel physique pour que les valeurs retenues soient à limage de la sensibilité de louïe humaine aux différentes fréquences sonores Hertz (Hz), Les Hertz se caractérisent par le nombre de variations par seconde. 1 Hertz = 1 variation par seconde

9 Seuil de la douleur concerts de rock en plein-air bruits dangereux discothèquechaîne stéréo « à fond » bruits nocifs: seuil légal pour une journée de 8 H de travail (85dB) Seuil de fatigue circulation importante appartement normal seuil d'endormissement conversation à voix basse à 1,50 m seuil d'audibilité laboratoire d'acoustique ECHELLE DU BRUIT (mesure de lintensité)

10 ECHELLE DES FREQUENCES Sons graves Sons aigus

11 Objectif1 1. les caractéristiques du bruit (addition des niveaux sonores) Les niveaux sonores ne sajoutent pas, ils se composent: ! Attention: on prends en compte le niveau sonore le plus élevé lorsque la différence entre 2 niveaux sonores est supérieur à 10dB(A)

12 Objectif1 2. lappareil auditif A partir du texte suivant, compléter le schéma de loreillei: Il faut distinguer: -loreille externe, constituée du pavillon et du conduit auditif externe jusquau tympan. -loreille moyenne, cavité osseuse limitée par deux membranes: le tympan vers lextérieur et la fenêtre ovale, plus petite, vers loreille interne. Ces deux membranes sont reliées par une chaîne de petit os (les osselets): le marteau, lenclume et létrier. Loreille moyenne est aérée par un fin conduit, la trompe dEustache, qui débouche dans le nasopharynx. - loreille interne est emprisonnée dans un os de la base du crâne, le rocher, qui la protège. Elle comprend lorgane de léquilibre, le vestibule, et celui de laudition, la cochlée ou limaçon. La cochlée est un tube enroulé sur lui-même en colimaçon qui renferme les cellules ciliées, réceptrices des vibrations qui baignent dans un liquide. De la cochlée séchappe le nerf auditif qui va vers le cerveau. Oreille externe : pavillon et conduit auditif Oreille moyenne : Tympan et chaîne des osselets Oreille interne : Cochlée

13 Oreille externe Oreille moyenne Oreille interne Trompe dEustache Tympan Conduit auditif Pavillon Osselets Marteau, enclume, étrier Cochlée Nerf auditif

14

15 1 Les sons entrent à lintérieur de loreille par le conduit auditif 2 Les sons sont conduits jusquà une fine membrane, le tympan 3 Les sons font vibrer le tympan puis les osselets

16 1 Les sons entrent à lintérieur de loreille par le conduit auditif 2 Les sons sont conduits jusquà une fine membrane, le tympan 3 Les sons font vibrer le tympan puis les osselets 4 Quand les sons arrivent dans ce canal en forme descargot, le liquide quil contient bouge. Les cellules ciliées vont alors émettre des signaux codés.

17 1 Les sons entrent à lintérieur de loreille par le conduit auditif 2 Les sons sont conduits jusquà une fine membrane, le tympan 3 Les sons font vibrer le tympan puis les osselets 5 Les signaux codés sont transmis au cerveau par le nerf auditif 4 Quand les sons arrivent dans ce canal en forme descargot, le liquide quil contient bouge. Les cellules ciliées vont alors émettre des signaux codés.

18 Objectif 1 3. les effets du bruit sur lorganisme Bien trop souvent, les effets du bruits sur lorganisme sont irréversibles : Identifier les deux types de surdité existantes : SURDITE DE : Elle est due à une lésion de loreille externe ou moyenne. Le déficit porte sur les sons graves SURDITE DE : Elle est due à une lésion de loreille interne. Le déficit porte sur les sons aigus. Cette surdité est irréversible SURDITE DE TRANSMISSION : Elle est due à une lésion de loreille externe ou moyenne. Le déficit porte sur les sons graves SURDITE DE PERCEPTION: Elle est due à une lésion de loreille interne. Le déficit porte sur les sons aigus. Cette surdité est irréversible

19 Objectif 1 3. les effets du bruit sur lorganisme Il existe aussi un autre type de « lésion » au niveau de laudition: les acouphènes QUI ? 15 % de la population est touchée. Très souvent, les acouphènes apparaissent après un traumatisme acoustique ou une baisse de laudition. DEFINITION : Ce terme désigne des bruits qui sont entendus dans loreille ou dans la tête sans que ces sons existent dans lenvironnement ACOUPHENES COMMENT SE TRADUISENT ILS ? Sur une ou deux oreilles, en intermittence ou en continu, ils peuvent ressembler à un tintement, un bourdonnement, un sifflement, etc … Ils peuvent « handicaper » la vie notamment lors de lendormissement, lors dun travail nécessitant concentration ou encore dans une phase danxiété. Les acouphènes sont aussi souvent lié à une autre pathologie: l HYPERACOUSIE : se traduit par un seuil de tolérance au bruit anormalement bas qui sexprime généralement par des douleurs et des maux de tête. (difficulté à « être » dans des environnements bruyants)

20 Objectif 1 3. les effets du bruit sur lorganisme Voici une musique quentend une personne avec une audition « normale »: Maintenant la même musique mais avec un personne ayant une surdité de transmission de 10 dB: Maintenant une surdité de transmission de 20dB: Une surdité de transmission de 30 dB: Maintenant, une personne ayant un acouphène de 15 dB: Une personne ayant un acouphène de 30 dB: Maintenant une personne ayant une surdité de perception modéré: Une personne ayant une surdité de perception sévère :

21 cochlée saine ( cellules ciliées à la naissance) cochlée endommagée

22 Objectif 1 3. les effets du bruit sur lorganisme Répercussions sur lorganisme Répercussions sur la vie sociale Répercussions sur la vie professionnelle - Perturbation du sommeil - Stress - Maux de tête - Diminution de la vigilance - Difficulté de concentration - Modification du comportement - … - Perturbation de la communication - Conflits familiaux et dans les relations sociales - … - Facteur daccidents du travail - Maladies professionnelles Compléter le tableaux sur les effets du bruit sur lorganisme en citant des exemples:

23 Un risque spécifique : le bruit Objectif 2: Identifier la règlementation et les mesures de prévention possibles en ce qui concerne la lutte contre le bruit. La lutte contre le bruit a fait dénormes progrès dans le monde du travail. Réglementation et mesures de prévention diverses peuvent être mises en place/ 1. Règlementation 2. Mesures de prévention

24 Objectif 2 1. Règlementation La surdité professionnelle reste un problème majeur si on ne prend pas de disposition fréquence en Hz Pertes en dB Exemple dun audiogramme dune personne exposé au bruit sur son lieu de travail 5 ans dexposition à 95 dB(A) 10 ans dexposition à 95 dB(A) 15 ans dexposition à 95 dB(A) Le sujet ne se rend pas compte de sa perte daudition car les fréquences de la parole (500 à 2000Hz) sont peu touchées. Les fréquences aigues de la conversation sont touchées. Le sujet devient « dur doreille ». Il ne comprend plus distinctement ce qui se dit. La surdité est profonde et irréversible.

25 Objectif 2 1. Règlementation La surdité professionnelle peut être reconnue comme maladie professionnelle (tableau n°42)

26 Objectif 2 1. Règlementation Pour lutter face au problème du bruit, une règlementation sest mis en place: niveaux incompatibles avec la santé, notamment avec la protection de l'ouie niveaux compatibles avec la santé, notamment avec la protection de l'ouie 90 dB(A) 80 dB(A) Références réglementaires : décret du 21 avril 1988 (titre I) / arrêté du 22 avril 1988 / circulaire du 6 mai 1988 / directive CEE 86/188 ( transposée en droit français en 1988) qui vient dêtre remplacée par la directive 2003/10 du 16 février 2003 et qui abaisse les seuils de référence ! Obligations pour lemployeur détablir un programme de réduction du bruit ! 85 dB(A) Obligations pour lemployeur doit mettre à disposition de protecteurs individuels Obligations pour lemployeur de faire porter les protecteurs individuels (+ fournir et entretenir)

27 Réflexions Absorption Diffraction Transmission Pour lutter face au problème du bruit, il faut dabord connaître sa propagation: Objectif 2 2. Mesures de prévention Pour lutter face au problème du bruit, il faut dabord connaître sa propagation:

28 Objectif 2 2. Mesures de prévention 1- ondes sonores directes 2- ondes sonores réfléchies 3- ondes sonores produites par les vibrations des parois Différents modes d'exposition au bruit

29 Objectif 2 2. Mesures de prévention Différents types de prévention peuvent être mis en place (cf principe généraux de la prévention): 1 - réduction du bruit à la source 2 - isolement antivibratoire 3 - encoffrement 4 - écran acoustique 5 - cabine 6 - traitement acoustique 7 - protection individuelle

30 Objectif 2 2. Mesures de prévention Différents exemples: élastomère Une scie à pierre: exemple dun outil moins bruyant la prévention intrinsèque

31 Objectif 2 2. Mesures de prévention Différents exemples: la protection collective 80dB (A) 113 dB (A) Absorbant acoustique Isolant acoustique Un encoffrement efficacité attendue : 15 à 25 dB

32 Objectif 2 2. Mesures de prévention Différents exemples: la protection collective Traitement acoustique dans le cadre d'un champ réverbéré : l'addition du bruit direct et du bruit réfléchi est réduite par la pose d'un revêtement absorbant

33 Objectif 2 2. Mesures de prévention Différents exemples: la protection collective Ecrans

34 Objectif 2 2. Mesures de prévention Différents exemples: la protection collective Eloignement le niveau diminue de 6 dB par doublement de distance

35 Objectif 2 2. Mesures de prévention Différents exemples: la protection individuelle Le port dEPI (Equipement de protection individuel) bouchons d'oreille protège-tympans serre-tête antibruit casque

36 - Prévention Santé Environnement - Mr Boutin36 A RETENIR : Le bruit se caractérise par son intensité (en dB) et sa fréquence (en Hz). Les niveaux sonores ne sadditionnent pas : on ajoute 3 dB chaque fois que le niveau sonore double et on prend en considération le niveau sonore le plus élevé quand la différence entre les deux niveaux sonores est supérieur à 10 dB. En fonction de lintensité et de la durée dexposition, le bruit a des effets à plus ou moins long terme sur loreille pouvant aller jusquà la surdité professionnelle. Loreille nest pas le seul organe touché par le bruit excessif ; le système nerveux, lappareil cardiovasculaire, lappareil digestif et la vue sont aussi perturbés. La règlementation fixe à 85 dB(A) le niveau légal dexposition pendant 8 heures de travail (niveau moyen), et à 135 dB (A) lexposition à un bruit impulsionnel (niveau de crête). A partir de ces niveaux, lemployeur est tenu de mettre à disposition des employés les équipements de protection individuelle (bouchons doreilles, casque antibruit, prothèses auditives moulées). Au-delà de 90 dB(A), pour le niveau moyen dexposition, et de 140 dB(A) pour les niveaux de crête, il est tenu de les faire porter en attendant la mise en œuvre de mesures de réduction du bruit à la source et de protection collective des salariés. A RETENIR : Le bruit se caractérise par son intensité (en dB) et sa fréquence (en Hz). Les niveaux sonores ne sadditionnent pas : on ajoute 3 dB chaque fois que le niveau sonore double et on prend en considération le niveau sonore le plus élevé quand la différence entre les deux niveaux sonores est supérieur à 10 dB. En fonction de lintensité et de la durée dexposition, le bruit a des effets à plus ou moins long terme sur loreille pouvant aller jusquà la surdité professionnelle. Loreille nest pas le seul organe touché par le bruit excessif ; le système nerveux, lappareil cardiovasculaire, lappareil digestif et la vue sont aussi perturbés. La règlementation fixe à 85 dB(A) le niveau légal dexposition pendant 8 heures de travail (niveau moyen), et à 135 dB (A) lexposition à un bruit impulsionnel (niveau de crête). A partir de ces niveaux, lemployeur est tenu de mettre à disposition des employés les équipements de protection individuelle (bouchons doreilles, casque antibruit, prothèses auditives moulées). Au-delà de 90 dB(A), pour le niveau moyen dexposition, et de 140 dB(A) pour les niveaux de crête, il est tenu de les faire porter en attendant la mise en œuvre de mesures de réduction du bruit à la source et de protection collective des salariés.

37 OBJECTIF GENERAL : Prévenir les risques liés au bruit sur son lieu de travail A la fin de ce thème, vous devez être capable de : - Caractériser le bruit et laudition et identifier les différentes conséquences possible de ce risque sur la santé. - Identifier la règlementation et les mesures de prévention possibles en ce qui concerne la lutte contre le bruit. Hygiène Prévention Secourisme M. Boutin37


Télécharger ppt "OBJECTIF GENERAL : Prévenir les risques liés au bruit sur son lieu de travail A la fin de ce thème, vous devez être capable de : - Caractériser le bruit."

Présentations similaires


Annonces Google