La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Prévention des Risques Professionnels 1 Identifier l ambiance sonore de son lieu de travail.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Prévention des Risques Professionnels 1 Identifier l ambiance sonore de son lieu de travail."— Transcription de la présentation:

1

2 Prévention des Risques Professionnels 1 Identifier l ambiance sonore de son lieu de travail.

3 Prévention des Risques Professionnels 2 1°)Expliquer la sensation auditive: son mode de transmission. Pavillon, tympan, osselets, limaçon, signaux électriques transmis au cerveau oreille externeoreille moyenneoreille interne

4 Prévention des Risques Professionnels 3 1°)Expliquer la sensation auditive: son mode de transmission.

5 Prévention des Risques Professionnels 4 2°)Définir le bruit. C est une vibration de l air qui provoque une variation de sa pression. ( l AFNOR) « Le bruit est une sensation auditive désagréable ou gênante » Le son se caractérise par sa fréquence, et son niveau.

6 Prévention des Risques Professionnels 5 2°)Définir le bruit: sa fréquence. La fréquence se mesure en Hertz. Plus la fréquence est élevée, plus le bruit est aigu. Plus la fréquence est faible, plus le bruit est grave.

7 Prévention des Risques Professionnels 6 3°)Mesurer le niveau de bruit Identifier l appareil: le sonomètre. Pour prendre en compte le niveau réellement perçu par l oreille, on utilise un décibel physiologique, appelé dB A. Faire quelques mesures.

8 Prévention des Risques Professionnels 7 3°)Mesurer le niveau de bruit Identifier quelques niveaux de bruit.

9 Prévention des Risques Professionnels 8 3°)Mesurer le niveau de bruit Additionner les bruits. Expérience. 70 dB + 90 dB= 90 dB Au delà d une différence de 15 dB, c est la machine la plus bruyante qui définit le niveau sonore.

10 Prévention des Risques Professionnels 9 3°)Mesurer le niveau de bruit Additionner les bruits. Expérience.

11 Prévention des Risques Professionnels 10 3°)Mesurer le niveau de bruit Additionner les bruits. 1 machine=80 dB (A) 2 machines dB=83 dB (A) 10 machines:10 x 80 dB= 90 dB (A) Remarque:Le fait d arrêter une machine diminue le bruit de 3 dB (A) seulement.

12 Prévention des Risques Professionnels 11 3°)Mesurer le niveau de bruit Additionner les bruits. Conclusion: les niveaux sonores ne s ajoutent pas, il faudra identifier ( et agir sur) les machines les plus bruyantes.

13 Prévention des Risques Professionnels 12 3°)Mesurer le niveau de bruit Identifier l exposition de Michel. Les bruits perçus ne sont pas stables. Michel est amené à effectuer de nombreux déplacements. Une carte de bruit de son atelier ne permet de repérer que les zones d activités les plus bruyantes, elle n est donc pas représentative de son exposition.

14 Prévention des Risques Professionnels 13 4°)S informer sur la législation existante: extraits du décret n° (du 21 avril 88) Art R : Lorsque l exposition sonore quotidienne dépasse le niveau de 90 dB (A), l employeur doit mettre en œuvre des mesures destinées à réduire l exposition au bruit. Art R :… il doit prendre toutes les dispositions pour que les protecteurs individuels soient utilisés. … à partir de 85 dB (A) il doit mettre des protecteurs individuels à la disposition des salariés. Chaque ouvrier exposé doit bénéficier d un contrôle auditif annuel.

15 Prévention des Risques Professionnels 14 5°)Repérer les méfaits du bruit: Le bruit est responsable de la surdité qui est reconnue comme Maladie Professionnelle. Elle s apprécie selon des critères médicaux, professionnels et administratifs bien précis Une surdité professionnelle coûte en moyenne F. à l entreprise !

16 Prévention des Risques Professionnels 15 5°)Repérer les méfaits du bruit sur l organisme de Michel: Le bruit perturbe aussi le bon fonctionnement: du système nerveux, du système cardio-vasculaire, du système digestif, et du système visuel.

17 Prévention des Risques Professionnels 16 5°)Repérer les méfaits du bruit sur l organisme de Michel: Sur le système nerveux: Il entraîne une baisse de la vigilance, de la capacité de mémorisation. A long terme peuvent s installer : des troubles du sommeil, avec insomnies, des manifestations de stress ( irritabilité, sensation de fatigue, instabilité de l humeur.)

18 Prévention des Risques Professionnels 17 5°)Repérer les méfaits du bruit sur l organisme de Michel: Sur le système cardio-vasculaire: Une exposition occasionnelle entraîne : une augmentation immédiate et passagère du rythme cardiaque, et de la pression artérielle. L exposition régulière entraîne une véritable hypertension artérielle.

19 Prévention des Risques Professionnels 18 5°)Repérer les méfaits du bruit sur l organisme de Michel: Sur le système digestif: A long terme le bruit peut entraîner des troubles psychosomatiques : colopathie, gastrite, et ulcère.

20 Prévention des Risques Professionnels 19 5°)Repérer les méfaits du bruit sur l organisme de Michel: Sur le système visuel: Il entraîne : un rétrécissement du champ visuel, une moins grande précision dans l appréciation des profondeurs, une diminution de la vitesse de perception des couleurs, une altération profonde de la vision nocturne.

21 Prévention des Risques Professionnels 20 Conclusion. Michel est en danger de surdité professionnelle. Il faut l en convaincre et étudier avec lui: les moyens de prévention collective, les moyens de prévention intrinsèque, les moyens de prévention individuelle, à mettre en œuvre dans son atelier pour protéger toute la population.


Télécharger ppt "Prévention des Risques Professionnels 1 Identifier l ambiance sonore de son lieu de travail."

Présentations similaires


Annonces Google