La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La Compression Philippe LANTIN. Sensation auditive (Cortex) Seuil Intolérance HTL UCL Oreille saine Sons, perception, sensation Sons externes 60 0 120.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "La Compression Philippe LANTIN. Sensation auditive (Cortex) Seuil Intolérance HTL UCL Oreille saine Sons, perception, sensation Sons externes 60 0 120."— Transcription de la présentation:

1 La Compression Philippe LANTIN

2 Sensation auditive (Cortex) Seuil Intolérance HTL UCL Oreille saine Sons, perception, sensation Sons externes

3 Linéarité, recrutement, expansion Sons externes Sensation auditive (Cortex) Perception Cochlée qui recrute : Expansion de la sensation Intolérance HTL UCL Linéarité Oreille atteinte

4 Compression, recrutement, expansion Sons externes Sensation auditive (Cortex) Perception la Compression ! Cochlée qui recrute : Expansion de la sensation Intolérance HTL UCL

5 Linéarité, recrutement, expansion Perception Intolérance Oreille nue HTL UCL Cochlée qui recrute : Expansion de la sensation

6 Linéarité, recrutement, expansion Perception Intolérance Cochlée qui recrute : Expansion de la sensation HTL UCL Appareil auditif Linéaire

7 Linéarité, recrutement, expansion Perception Intolérance Cochlée qui recrute : Expansion de la sensation HTL UCL Appareil auditif Linéaire

8 Linéarité, recrutement, expansion Perception Intolérance Cochlée qui recrute : Expansion de la sensation HTL UCL Appareil à compression de limitation CK = 70 dB

9 Compression, recrutement, expansion Perception Intolérance Cochlée qui recrute : Expansion de la sensation HTL UCL Appareil à compression FDRC CK = 36 dB

10 Gain Intensité sonore dB SPL AGC-O AGC-I 0 0 Relation Gain / Intensité en fonction du type de compression PC Linéaire CK FDRC

11 AGC-I Gain = 30 dB CK = 70 dB CR = 2,5 :1 AGC-O Gain = 50 dB CK = 115 dB CR = 11 :1 PC Gain = 50 dB CK = 120 dB CR = AGC-I FDRC Gain = 30 dB CK = 35 dB CR = 1,5 :1 Relation Sortie / Entrée en fonction du type de compression Entrée Sortie

12 Amplification Linéaire 60 Sensation ou Sonie MCL HTL UCL Intensité sonore Relation Sensation / Intensité avec une amplification linéaire sensation du patient sensation normale Gain Peak Clipping

13 60 Sensation ou Sonie MCL HTL UCL Intensité sonore Relation Sensation / Intensité en fonction du type de compression AGC-I AGC-O FDRC

14 60 Sensation ou Sonie MCL HTL UCL Intensité sonore Relation Sensation / Intensité en fonction du type de compression domaine de la voix 90 FDRC : CK 45dB FDRC & WDRC Compressions dynamiques : 70 WDRC : 45dB CK 60dB AGC-I & AGC-O Compressions de limitation : AGC-I de limitation : CK > 60dB

15 Que choisir : CK élevés ou bas ? Peu âgé Très actif Très âgé Peu actif CK bas < 60 dB CK élevés > 60 dB

16 T A A T A T Intensité Sonie MCL HTL UCL Rapport de compression et intelligibilité T T A A

17 T A T (ms) I (dB) Sonie E (mv) + E (mv) -

18 Rapport de compression et intelligibilité T A T (ms) I (dB) Sonie E (mv) + E (mv) -

19 Rapport de compression et intelligibilité T A T (ms) I (dB) Sonie E (mv) + E (mv) -

20 Normo entendant Malentendant Une compression adaptée en CR doit parfaitement accorder les dynamiques dB perception intolérance inconfort sensation UCL HTL CR = DN/DR CR = 120/50 = 2.4 => TROP ! Audiogramme : - UCL = seuil d'inconfort - HTL = seuil de sensation CR = 70/50 = 1.4 => BON ! Valeur CR = 70/DR Valeur pour une bonne base de départ CR = 70/DR Réglage du CR : compensation du recrutement

21 Emergence de l enveloppe spectrale sur le bruit Avec une compression trop forteAvec une compression trop forte + Débruiteur

22 Axe temporel de la compression temps niveau Gain fort Gain faible Signal à l'entrée Signal en sortie La compression a pour effet de réduire le gain quand le niveau d'entrée augmente, et d'augmenter le gain quand le niveau d'entrée diminue. Ce phénomène s'applique aussi sur les variations de niveau de la voix dans le temps.

23 Les différentes modulations d'amplitude de la voix Modulations externes : niveau moyen de la voix quand l'interlocuteur se rapproche ou s'éloigne, quand il parle plus ou moins fort. Ces changements de niveau se font relativement lentement. Modulations internes : variations très rapides de niveau sonore avec l'alternance des phonèmes fortement ou faiblement énergétiques. Ces changements de niveau sont beaucoup plus rapides. temps

24 Compression lente (Duale): seules les modulations externes sont amorties, les modulations internes, trop rapides, sont traitées à gain fixe. La structure temporelle interne de la voix (le contraste temporel) est préservée. Compression rapide (Syllabique) : les modulations internes sont aussi amorties, la structure temporelle interne de la voix (le contraste temporel) est dégradée. Composante temporelle de la compression et effet sur les modulations de la voix Traitement linéaire : pas d'amortissement des modulations vocales.

25 Choix des composantes temporelles de la compression : Duale/Syllabique La modulation moyenne de la voix est de 30dB Si la dynamique résiduelle du patient est 30 dB Choisir la Compression Duale Si la dynamique résiduelle du patient est 30 dB Choisir la Compression Syllabique

26 structure temporelle préservée Signal vocal amplifié compression Duale Signal vocal d'origine : Choix des composantes temporelles de la compression : Duale/Syllabique

27 structure temporelle dégradée Signal vocal amplifié compression Syllabique Signal vocal d'origine : Choix des composantes temporelles de la compression : Duale/Syllabique


Télécharger ppt "La Compression Philippe LANTIN. Sensation auditive (Cortex) Seuil Intolérance HTL UCL Oreille saine Sons, perception, sensation Sons externes 60 0 120."

Présentations similaires


Annonces Google