La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Perfusion cérébrale en IRM Technique et applications cliniques 2008 Catherine Oppenheim Université Paris Descartes - CH Sainte-Anne

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Perfusion cérébrale en IRM Technique et applications cliniques 2008 Catherine Oppenheim Université Paris Descartes - CH Sainte-Anne"— Transcription de la présentation:

1 Perfusion cérébrale en IRM Technique et applications cliniques 2008 Catherine Oppenheim Université Paris Descartes - CH Sainte-Anne

2 Objectifs pédagogiques Démystifier létude de la perfusion en IRM Comprendre les principes de base Connaître quelques applications cliniques

3 Methodes Methodes Arteres Arterio, ACT, ARM Arteres Arterio, ACT, ARM Arterioles Arteriographie Capillaires SPECT, PET XeCT, CT, IRM XeCT, CT, IRM Veinules Artériographie Veinules Artériographie Veines Artério., ACT, ARM Veines Artério., ACT, ARM Vascularisation cérébrale

4 Perfusion cérébrale Médecine nucléaire -PET -SPECT Scanner -Xenon (XeCT) -TDM de perfusion dynamique après injection iodée Doppler IRM -Perfusion dynamique T2/T2* après Gd -Perfusion sans injection ASL

5 Comment mesurer la perfusion en IRM ? 1)Etude du premier passage de Gadolinium 2)Marquage de spin artériel

6 GADOLINIUM bolus IV circule dans le secteur intravasculaire si intégrité de BHE augmente la différence de susceptibilité magnétique entre le lit capillaire et le parenchyme adjacent Gradients de champ magnétiques internes déphasage des spins signal en T2* Etude du 1 er passage dun agent de contraste paramagnétique non- diffusible

7 Perfusion : Comment faire ? 1/3 sup avant bras 18 G (vert) Raccord en ligne droite Validation de la voie veineuse (injection test manuelle) Gestion des espace morts Préparation de la voie dabord

8 Gadolinium Dose 0.2 cc/kg Débit : 5 à 10 cc/s Pulsé par 20 cc sérum physiologique au même débit Timing : lancer la séquence puis linjection (délai court :1sec) Injection

9 Quelles sont les sources déchec ? Voie dabord « mauvaise » ou inappropriée/débit dinjection Obstacle sur la voie dabord (ex robinet) Injection avant la séquence

10 Mesure de perfusion en IRM Bolus de gadolinium IV Séquence en T2* Acquisition séquentielle EPI / seconde Analyse du Signal = f(t) Diffusion Signal=f(t)

11 20 coupes X 25 Phases = 500 images Durée de la séquence : 50 sec = 1 Phase par TR (2000 ms) = 2000 x s A quoi correspondent les images obtenues ? N coupes (ex 20) Phase 1 Phase 25 Phase x

12 TTP xx x x x x x x x x x x x Conc Time BAT apMTT rCBV(surface) MAX BAT bolus arrival time TTP time to peak apMTT apparent mean transit time rCBV relative cerebral blood volume MAX peak height CBFi cerebral blood flow index = rCBV / apMTT BAT TTP apMTT rCBV CBFi MAX

13 Comment mesurer la perfusion en IRM ? 1)Etude du premier passage de Gadolinium 2)Marquage de spin artériel

14 Arterial Spin Labeling : Sang = Contraste endogène « Pulsé »

15 « Tag »« Control » Les séquences pulsées -

16 « Tag »« Control » MO -MO TI CBF = M / 2 αM0a * 1 / ד e (-TI/T1)

17 Paramètres: –3,39 minutes. 50 volumes « tags » + 50 « contrôles » –10 coupes de 7 mm tous les 3 mm. –FOV= 240 mm - Matrice= 96*96 - pixel=2,5 mm 2 –TE/TR/TI: minimum/2000/1200 ms. Et surtout : pas dinjection ++++

18 APPLICATIONS CLINIQUES 1.Infarctus cérébral 2. Tumeurs cérébrales

19 IRM à H4

20 DSC ml/100gr/min Temps Severité +3H+12H+24H Irreversible ischemia Infarct Reversible ischemia Penumbra Oligaemia Normal H PET

21 Létude combinée Diffusion / Perfusion permet dapprécier létendue de la PENOMBRE

22 Mesure de perfusion en IRM Diffusion Signal=f(t)

23 Perfusion / Diffusion «mismatch » app MTT Diffusion

24 H4 H 20 Thrombolyse intra-artérielle à H6 Diffusion Perfusion

25 H2

26 FLAIR Diffusion Perfusion

27 ET avec le marquage de spin artériel ?

28 APPLICATIONS CLINIQUES 1.Infarctus cérébral 2. Tumeurs cérébrales - Caractérisation tumorale - Grading tumoral - Diganostic différentiel

29 Principe –chute de signal proportionnelle à Densité vasculaire Diamètre et nombre de vaisseaux mesure de langiogénèse tumorale T1 + gado Perfusion (VSC)

30 Hyperperfusion sans prise de contraste VSC VSC x 5 : GLIOME de haut grade

31 GRADING TUMORAL Si rVSC < 1.5 : gliome de bas grade. Ici rVSC x 3 : haut grade malgré absence de C+

32 Guider la biopsie … Perfusion par marquage de spin arteriel (ASL)

33 Il sagit dune tumeur mais laquelle ? VSC nomal ou diminué : LYMPHOME

34 Diagnostic Est ce une tumeur ou un abcès ? FLAIR T1 Gd VSC Pas dangiogenèse de la coque = ABCES Iconographie : CHRU Lille

35 FLAIR T1 Gd VSC Radionécrose ou récidive ? VSC : Radionécrose

36 CONCLUSION Létude de la perfusion nest plus quun outil de recherche Elle est possible ± Gadolinium Doit sanalyser à la lumière des séquences classique (+/- spectrospcopie)


Télécharger ppt "Perfusion cérébrale en IRM Technique et applications cliniques 2008 Catherine Oppenheim Université Paris Descartes - CH Sainte-Anne"

Présentations similaires


Annonces Google