La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Etude de cas: Le littoral du Languedoc Roussillon, un espace aménagé. 06/03/2009.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Etude de cas: Le littoral du Languedoc Roussillon, un espace aménagé. 06/03/2009."— Transcription de la présentation:

1 Etude de cas: Le littoral du Languedoc Roussillon, un espace aménagé. 06/03/2009

2 * Un aménagement est une réalisation menée par un ou des acteurs publics et/ou privés destinée à un usage public, et qui modifie lorganisation et lutilisation dun espace.

3 * « Pour les hommes, le littoral nest pas seulement linterface terre-mer étroitement limitée à la ligne de côte. Cest un liseré dune certaine largeur où linfluence maritime se fait sentir, en particulier du fait des activités liées directement ou indirectement à la présence de la mer. » * Daniel Noin Linformation géographique * Schématisez le littoral à laide de la définition de Daniel Noin.

4 * On peut parler plutôt dune zone littorale qui est en fait un espace de contact ( une interface) entre un avant pays marin ( le foreland) et un arrière pays terrestre * ( lhinterland). * Cette zone littorale est plus ou moins grande en fonction de son degré de contact avec la terre et/ou la mer.

5 06/03/2009

6 * PB: Quels sont les acteurs et les principaux objectifs de la politique daménagement du littoral du Languedoc Roussillon depuis 1960?

7 06/03/2009 Longtemps inhospitalier, le littoral héraultais a concentré ses échanges maritimes par le port dAgde, antique, et par le port de Sète, beaucoup plus récent, sans autre implantation humaine dimportance.

8

9 * Le long littoral qui court du Grau-du-Roi (Gard) / La Grande Motte (Hérault) jusquà Frontignan sur une quarantaine de kilomètres : un littoral composé principalement détangs successifs: étang de Mauguio ou de lOr, étangs du Méjean, de Pérols et du Grec, étangs de lArnel et du Prévost, étangs de Vic et de Pierre Blanche, étang dIngril, létang de Vendres.

10

11 06/03/2009

12

13 Plage de Frontignan

14 06/03/2009 b) QUI SONT LES ACTEURS DE CES AMENAGEMENTS? Une première Mission Interministérielle daménagement du littoral du Languedoc Roussillon, dite « Mission Racine », a, de 1963 à 1983, créé les conditions du développement des activités touristiques et de la protection des espaces naturels sur les 240 km de côtes qui vont du petit Rhône à la frontière espagnole. En concentrant les équipements touristiques sur des sites bien localisés, les stations nouvelles, et préservant entre ces points dancrage de lurbanisation de vastes espaces naturels, la Mission Racine a appliqué des principes qui ont été repris plus de 20 ans après par la loi littorale de Le 24 février 1999, le conseil des ministres a décidé dengager une politique affirmée de protection et de valorisation du littoral autour de deux axes : conforter lapport des zones côtières à lactivité économique et touristique et préserver un patrimoine irremplaçable.( aménagement durable du littoral)

15 * Citez les 8 unités touristiques crées. ( schéma à complèter )+ p 98 06/03/2009

16 Contrairement à la Côte d'Azur, la côte languedocienne doit être consacrée au tourisme de masse. La Grande Motte et les autres stations qui vont être construites dans le cadre de l'opération Languedoc-Roussillon sont conçues dès le départ dans la perspective d'une différenciation par rapport aux autres sites balnéaires français. La Côte d'Azur joue même à certains égards un rôle de contre- modèle. Les aménageurs du Languedoc vont en effet tenter constamment de se démarquer de son urbanisation continue et anarchique en regroupant les interventions au sein d "unités touristiques" mêlant les villes existantes aux stations à créer, unités séparées par de longues étendues où la nature conserve tous ses droits. La Grande Motte constitue la pièce maîtresse de la première de ces unités qui s'étend du Grau du Roi à Palavas

17 06/03/2009

18

19

20 Le site du Cap d'Agde était un marais, séparé de la mer par de larges plages de sable, au milieu desquelles s'avançait le promontoire rocheux ayant donné son nom à la station, le Cap dAgde.

21 06/03/2009

22 * On dit quil y a eu anthropisation ou artificialisation du littoral. Les étangs ont été creusés afin de réaliser les ports de plaisance et les marinas.

23 Quels sont les différentes formes dhabitats que vous pouvez repérer sur la carte? Autour du port: La Roquille: Rochelongue: 06/03/2009

24

25 Plage de la Grande-Conque en roche basaltique

26 Repérez la plage Richelieu, le quartier de St Martin et lîle des loisirs. Quels aménagements touristiques ont été effectués à cet emplacement? 06/03/2009

27 cap dAgde port ville :photographie aérienne mer littoral 1/100

28 06/03/ : début des travaux avec l'aménagement du port de plaisance et le quartier du port Saint-Martin. La station se développe ensuite côté Est : le Môle, la Roquille, le village naturiste, les camping jusquà Marseillan plage.port de plaisancevillage naturiste 1982 : début de l'aménagement du quartier Richelieu (côté Ouest). La décennie suivante est marquée par l'ouverture des équipements de loisirs : Aqualand, musée de l'Ephèbe, golf international, Aquarium, Ile des Loisirs avec cinéma, discothèques, casino…Aqualandmusée de l'Ephèbegolf internationalAquariumcinémadiscothèquescasino 1990 : la dernière phase débute à Rochelongue, autour du Mail de Rochelongue. Les dernières constructions sont le quartier du Mail de Rochelongue qui fait que le Cap d'Agde est à présent contigu à Rochelongue. Rochelongue La presqu'île en face de l'île des Pêcheurs, en plein cœur du Cap d'Agde et composée de marinas, a été entièrement rebâtie.

29 * C) bilan de cet aménagement. P 98 doc 2 et doc 4 * Objectif était dattirer le flot de touristes qui déferlait sur les plages espagnoles sans sarrêter chez nous. * Pour arriver à cela il a fallu aussi aménager des voies dacheminement. P 98 doc 1

30 06/03/2009 Aujourdhui, la façade maritime du Languedoc-Roussillon est confrontée à une pression démographique et urbanistique forte, à des problèmes économiques et environnementaux croissants. P 100 doc 6 Son potentiel touristique, créé dans les années 60, doit se moderniser pour affronter une concurrence de plus en plus vive de la part des pays du sud de lEurope. a) Les nouveaux enjeux des politiques daménagement du littoral. P 101 doc 10 II / Vers un aménagement durable du littoral.

31 06/03/2009 b) les acteurs: Face à ce constat, lEtat et la Région ont décidé de faire de lespace littoral une priorité forte du contrat de plan. Cette priorité a également été retenue par la Commission européenne dans le DOCUP Objectif 2. Il sagissait de mettre en œuvre une nouvelle stratégie économique et touristique qui permette de restaurer la qualité du littoral, de mieux répondre aux attentes des populations saisonnières et résidentielles et de construire les bases dun développement plus équilibré, plus diversifié et plus durable. Pour faire face à ces enjeux, lEtat a décidé de renforcer son organisation en créant une nouvelle Mission interministérielle daménagement du littoral du Languedoc-Roussillon, outil partenarial de réflexion, de coordination et dappui pour laménagement et la gestion de cet espace. La Mission, constituée dune équipe légère, est placée auprès du Préfet de région. Elle a été créée par décision du Comité Interministériel dAménagement et de Développement du Territoire du 9 juillet 2001 et mise en place le 1er octobre 2001.Comité Interministériel dAménagement et de Développement du Territoire

32 06/03/2009

33 c) les projets: Huit sites ont été identifiés au CIADT du 13 décembre 2002 pour être réhabilités dans les 10 ans à venir.

34 06/03/2009 Les 8 sites emblématiques p 102 doc 11 Lobjectif est daider à la réalisation de travaux de réhabilitation de sites côtiers emblématiques, dans le cadre dopérations traitant simultanément de lérosion des plages, de laccès public à la plage, de la place de la voiture, des deux roues et des transports en commun, du stationnement, de linformation du public et des services à offrir aux visiteurs et aux touristes. - Protection et aménagement durable du lido de Sète-Marseillan (34)Protection et aménagement durable du lido de Sète-Marseillan - Restauration du site de Paulilles (66)Restauration du site de Paulilles - Réhabilitation de la côte Ouest de Vias- Valras (34) - Opération Grand Site Camargue Gardoise (30)Opération Grand Site Camargue Gardoise - Réhabilitation du site des Coussoules (11)Réhabilitation du site des Coussoules - Lido du Petit et du Grand Travers (34) - Réhabilitation de l'Etang de Canet - Saint Nazaire (66)Lido du Petit et du Grand TraversRéhabilitation de l'Etang de Canet - Saint Nazaire - Lido de Villeneuve-les-Maguelone - Fontignan (34)Lido de Villeneuve-les-Maguelone - Fontignan

35 * Ex: Le problème de lérosion des plage. P 100 doc 6 * A Valras-Plage, les phénomènes d'érosion côtière et d'intrusion marine sont d'autant plus ressentis que les habitations sont implantées en haut de plage. Cette érosion a été combattue au fil des années par la construction de brise-lames de protection le long de la plage de Valras (secteur 3) depuis l'embouchure de l'Orb jusqu'à 450m environ de la limite de commune avec Vendres. Le recul de la plage à l'Ouest du dernier brise- lames protégeant Valras (secteur 2b) laissait pressentir une menace sur les habitations en haut de plage. * Cette menace s'est concrétisée lors de la tempête de décembre 2003 qui a érodé la plage et le cordon dunaire et a permis l'intrusion de la mer dans les places, les rues, les jardins et les habitations. A la suite de cet événement tempétueux un ouvrage de protection de haut de plage en enrochements a été construit (situation d'urgence )

36 * Travaux à plus long terme : * Les travaux de construction des deux premiers brise-lames de protection de la plage de VALRASPLAGE ont été réalisés entre janvier et mai Le troisième brise-lames a été fait entre janvier et mars 2008, la butée de pied en enrochement à Vendres entre janvier et avril 2008 et le rechargement des plages des deux communes ( m3) avec reconstitution du cordon dunaire de Valras durant la même période. * L'aménagement du cordon dunaire à l'aide de ganivelles a été réalisé entre mars et juin 2008.

37 Au premier plan les trois derniers brise-lames construits

38 Les ganivelles et le sentier à l'arrière du cordon

39 La plage en cours de rechargement :

40 06/03/2009 Ex de projet: De la recommandation européenne sur la GIZC à sa mise en oeuvre locale : protection et aménagement durable du lido de Sète à Marseillan p 102 doc 3 et 13 Le projet daménagement du lido de Sète à Marseillan constitue lopération phare du programme de réhabilitation des 8 sites côtiers emblématiques du littoral du Languedoc-Roussillon.

41 06/03/2009

42 p 103 doc 13 Le lido de Sète à Marseillan est une bande sableuse de 11 km de longueur et de 1 à 2 km de largeur, qui sépare lEtang de Thau de la mer. Espace emblématique du littoral languedocien, il présente un fort intérêt écologique, notamment sur sa façade vers létang. Traversé par une voie ferrée à haut trafic (ligne Bordeaux – Nice) et une voie littorale importante (ex RN112 déclassée en 1998) reliant Sète à Marseillan et Agde, il abrite des activités économiques importantes : tourisme balnéaire, camping 4*, viticulture et usine dembouteillage de Listel. Mais!! 06/03/2009

43 SGAR Languedoc-Roussillon : stationnement le long de la plage et coupure de la route par l'érosion

44 06/03/2009

45 Le site subit une forte érosion côtière (perte de 45 ha entre 1954 et 2000), aggravée par la présence de la route littorale construite en haut de plage. Cette érosion a, depuis les grandes tempêtes de 1982 et 1997, un impact important sur les activités présentes sur le lido et remet en cause, à terme, leur pérennité. Elle se traduit surtout par des coupures de plus en plus fréquentes de la route, qui nécessitent, chaque année, des interventions de plus en plus lourdes et coûteuses (enrochements). La présence de la route encourage, en été, une fréquentation touristique aussi élevée (plus de visiteurs par an) quanarchique, avec le stationnement le long de la voie, presque sur la plage, de milliers de véhicules et de camping cars, qui accentuent limage très dégradée du site. Les études menées, depuis 2001, par les Communes de Sète et de Marseillan ont mis en évidence la nécessité de procéder au recul stratégique de la route littorale, comme seule solution pour une protection durable du lido.

46 06/03/2009 Le projet vise à reculer la route littorale en arrière du cordon dunaire, le long de la voie ferrée. Ce recul doit permettre de reconstituer une large plage de plus de 70 m et son système dunaire, pour rétablir un fonctionnement normal de la plage et assurer une protection durable contre lérosion. Il convient, pour cela, de recréer une voie littorale traitée comme une voie de découverte du lido, avec piste cyclable et navette de desserte, de mettre fin au stationnement anarchique et dangereux, de différencier trois types de plage (sauvage, semi-naturelle et urbaine), en fonction de leur niveau déquipement et de leur accessibilité et de requalifier les milieux naturels dégradés, tout en conservant des conditions dexploitation viables pour lactivité viticole, élément clé du paysage.

47 06/03/2009

48

49

50

51 De nouveaux enjeux qui remettent en cause cet "aménagement durable« : Ce projet de réaménagement, mis en place par des acteurs locaux (la Communauté dagglomération du Bassin de Thau), est néanmoins assez décrié. Ainsi, le Réseau Hippocampe, association de protection de lenvironnement sur le littoral méditerranée, relaie les inquiétudes relatives à ce projet. Il met ainsi laccent sur la vente de ces futurs terrains réaménagés à des acteurs privés, notamment des promoteurs, aux dépens dune part des espaces naturels, mais aussi des activités traditionnelles du site. Ainsi, le domaine viticole de Listel pourrait voir partir lusine dembouteillage vers Aigues-Mortes, mais aussi le laboratoire et conservatoire viticole de lINRA, dont le bail locatif na pas été renouvelé par le nouveau propriétaire, promoteur immobilier.

52 06/03/2009 Cest pourquoi des recours juridiques ont été déposés par plusieurs associations, qui craignent que ce réaménagement du lido ne cache une spéculation foncière et à terme une nouvelle exploitation des sols dommageables à lenvironnement. ( problème des parkings sur les étangs) On se situe là au croisement de préoccupations environnementales et denjeux économiques, qui ont du mal à saccorder, dans une région où les activités touristiques ont été une source important de tensions…et de revenus.

53 06/03/2009

54 * Aménagement du lido entre la Grande Motte et Carnon

55 * Une forte pression anthropique.

56

57 * RP: Dès la fin des années 1950, lEtat réfléchit à une mise en tourisme de la Région Languedoc Roussillon pour accélérer son développement économique. * Cette politique est aujourdhui consolidée par laction de la Région et des communautés des communes qui aidées par lUE contribuent à un aménagement durable de cette richesse.


Télécharger ppt "Etude de cas: Le littoral du Languedoc Roussillon, un espace aménagé. 06/03/2009."

Présentations similaires


Annonces Google