La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

APPAREIL DIGESTIF LE TUBE DIGESTIF PRIMITIF DERIVE DE LA VESICULE VITELLINE SECONDAIRE ET SE FORME LORS DE LA DELIMITATION AU COURS DE LA 4° SEMAINE CE.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "APPAREIL DIGESTIF LE TUBE DIGESTIF PRIMITIF DERIVE DE LA VESICULE VITELLINE SECONDAIRE ET SE FORME LORS DE LA DELIMITATION AU COURS DE LA 4° SEMAINE CE."— Transcription de la présentation:

1 APPAREIL DIGESTIF LE TUBE DIGESTIF PRIMITIF DERIVE DE LA VESICULE VITELLINE SECONDAIRE ET SE FORME LORS DE LA DELIMITATION AU COURS DE LA 4° SEMAINE CE TUBE PRIMITIF DONNE L'APPAREIL RESPIRATOIRE ET L'APPAREIL DIGESTIF: TUBE DIGESTIF ET GLANDES ANNNEXES

2 APPAREIL DIGESTIF L ENDODERME OU ENTOBLASTE EST A L' ORIGINE DES EPITHELIUMS DE REVETEMENT ET TISSU GLANDULAIRE LE MESOBLASTE INTRA EMBRYONNAIRE EST A L' ORIGINE MESENCHYME INTRA EMBRYONNAIRE §TISSU CONJONCTIF §TISSU MUSCULAIRE LA SPLANCHNOPLEURE FORME LES §SEREUSES QUI § SONT LES AUTRES ELEMENTS DE LA PAROI DIGESTIVE

3 APPAREIL DIGESTIF tube digestif FERME AU DEPART PAR DEUX MEMBRANES: *** MEMBRANE PHARYNGIENNE SE RESORBE A 4° SEMAINE *** MEMBRANE CLOACALE SE RESORBE A 10° SEMAINE LE TUBE DIGESTIF COMMUNIQUE AVEC LA CAVITE AMNIOTIQUE

4 RAPPEL ……………

5

6

7 ENTOBLASTE EN ROUGE canal vitellin vésicule ombilicale DELIMITATION 4° semaine allantoïde

8

9 INTESTIN ANTERIEUR - APPAREIL BRANCHIAL - ŒSOPHAGE tube rectiligne traverse le diaphragme cardia - ESTOMAC sous le diaphragme dilatation du bord postérieur deux rotations : le bord postérieur devient gauche, le pylore part vers la droite bascule autour axe anteroposterieur relié par un mesogastre ventral et dorsal à la paroi abdominale - DUODENUM Rotation sur son axe et entraîné vers la droite par la rotation de lestomac

10 Mise en place à partir du tube entoblastique de: - - trachée respiratoire en avant - - œsophage en arrière dans le thorax le tube entoblastique se prolonge dans labdomen et rejoint l estomac après mise en place du septum transversum et développement à son niveau du diaphragme Le diaphragme divise la cavité du coelome interne en cavité péritoneale (abdominale) et cavité pleuropéricardique (thoracique)

11 Estomac croissance bord postérieur

12 Mesogastre ventral et dorsal1° rotation aortecroissance le bord postérieur devient gauche

13 Arrière cavité bourse omentale petit omentum rate VCI Aorte Pédicule hépatique: Artère hépatique,Veine Porte, Choledoque grande courbure à gauche petite courbure à droite

14 Estomac croissance 2° rotation la partie basse va à droite de ligne médiane estomac relié à œsophage par le cardia existe un repli entre œsophage et poche à air gastrique évite reflux relié à duodenum par le pylore qui présente un sphincter musculaire

15 DUODENUM fait suite à l'estomac est refoulé vers la droite et l'arrière ROTATION SUR L'AXE CEPHALO CAUDAL DE 180 °: le bord droit devient postérieur puis gauche ROTATION VERS ARRIERE DE 90° comporte quatre segments D I horizontal DII vertical en arrière et à droite de ligne médiane D III horizontal D IV vertical en avant et + - au niveau ligne médiane forme un CADRE DUODENAL

16 avant arrière Mésogastre ventralMésogastre dorsal diaphragme E O D

17 Mesogastre ventral et dorsal aorte accolement fusion disparition création d'un méso: lame porte vaisseaux création d'un feuillet péritonéal antérieur et postérieur cavité du coelome cavité péritoneale évolution dépend de la topographie soit meso ventral et dorsal soit méso dorsal uniquement anterieur posterieur

18 ** Développement HEPATIQUE Gouttière hépatique : prolifération entoblastique au niveau duodénal D II se divise en deux : ébauche principale craniale et accessoire. -- Ebauche principale ou hépatique donne les hépatocytes et les canaux biliaires intra hépatiques qui se drainent par le canal hépatique le parenchyme hépatique est formé par ces cellules -- Ebauche accessoire ou cystique donne la vésicule biliaire et le cystique Portion initiale de la gouttière forme le cholédoque qui correspond à la réunion du canal hépatique et du canal cystique et souvre dans le D II

19 Développement du foie dans le septum transversum (qui donne le diaphragme) qui donne les élements vasculaires et conjonctifs du foie Dans le septum convergent les vaisseaux allant au sinus veineux : les veines vitellines et les veines ombilicales. La prolifération des hépatocytes sous forme de cordons cellulaires dissocie ces vaisseaux et les transforment en capillaires et sinus veineux : les SINUSOÏDES hépatiques arrivent les cellules hématopoiétiques provenant des ilots de Wolff et Pander présents dans la paroi de la vésicule ombilicale: ROLE HEMATOPOIETIQUE DU FOIE avant le relais de la moelle osseuse

20 Ebauche hépatique : gouttière hépatique Division: 1 - prolifération forme les travées d'hépatocytes et les canaux biliaires et le canal hépatique 2 - Vésicule biliaire et canal cystique le reste de la gouttière est étroit et forme le choledoque reste ouvert dans DII et sera au bord gauche du D II Duodénum 2° duodénum Formation du foie

21

22 Le foie se développe dans le mésogastre ventral Prolifération entoblastique forme les hépatocytes

23 *Ramifications (des veines ombilicales puis) de la veine ombilicale dans le foie, une partie du courant est déviée sous forme dun shunt le canal veineux dArantius qui va de la veine ombilicale à la veine cave inférieure en longeant la face inférieure du foie *Ramifications des vaisseaux vitellins, par les travées dhépatocytes, satellites du tube digestif ; mise en place du futur réseau de la veine porte qui draine le sang du tube digestif vers le foie En raison de la prolifération des hépatocytes:

24 Tube cardiaque primitif qui reçoit Veines vitellines (près du tube digestif) Veines ombilicales

25 Veine ombilicale droite disparaît Les veines vitellines se modifient et forment une grosse veine LA VEINE PORTE qui draine le sang digestif vers le Foie veine porte veine ombilicale

26 Drainage du sang qui traverse le foie par des veines néoformées: les veines sus hépatiques qui vont dans la Veine cave inférieure (VCI ) veine ombilicale ( ligament falciforme ) Canal veineux dArantius shunt vers VCI

27 HILE du foie : à la face inférieure du foie arrivée de: - Artère hépatique ( branche du tronc cœliaque ) - Veine porte qui se divise en deux branches, D et G - La veine ombilicale G arrive au niveau de la branche G de la veine porte, à ce niveau donne le canal veineux dArantius - Canaux biliaires formant le canal hépatique qui va au cholédoque canald'arantius veine ombilicale ARR AVT

28 Formation du foie Le foie se développe dans le mésogastre ventral qui se trouve divisé en deux segments : - le ligament falciforme relie le foie à la paroi antérieure de labdomen et au diaphragme - le petit (épiploon) omentum relie le foie à l'œsophage et lestomac ( petite courbure) oesophage

29

30 ** Développement du PANCREAS - pancréas exocrine et ses canaux de drainage apparition de trois ébauches : ventrale droite et ventrale gauche et dorsale lébauche ventrale gauche disparaît la ventrale droite se développe au même niveau que la gouttière hépatique prolifération et rotation avec la rotation du duodénum, se place sous lébauche dorsale canal de drainage : le Wirsung qui se jette dans le DII avec le cholédoque au niveau de la grande caroncule ébauche dorsale développement très important dans le mésogastre dorsal, forme la partie supérieure de la tète, le corps et la queue du pancréas canal de drainage : le canal de Santorini souvre dans D II par la petite caroncule. En fait drainage de lébauche dorsale surtout vers le Wirsung et la grande caroncule - pancréas endocrine formation des îlots de Langerhans à partir du 10 semaines, sécretion insuline à partir de 20 semaines

31 Disparition dune ébauche (antéro gauche) Prolifération des ébauches antérodroite et postérieure Rotation du duodénum sur son axe, et rotation de lébauche antéro droite

32

33 cavité du coelome interne limitée par splanchnopleure et somatopleure devient la cavité péritonéale feuillet visceral feuillet parietal antérieur et posterieur

34 bourse omentale tronc coeliaque accompagne son développement et se divise: coronaire stomachique splenique hépatique et gastroduodenale partie basse de la bourse se developpe vers le bas et l'avant en emmenant les feuillets forme un diverticule dont les feuillets vont ensuite s'accoler

35 vue antérieure vue postérieure foie et péritoine : le foie est tapissé de péritoine ligament falciforme et veine ombilicale et coronaire

36 à droite de la ligne médiane à gauche de la ligne médiane mésocolon transverse mésentère coupe para sagittale: fascia de Treitz

37 MALFORMATIONS atrésie et sténoses Atrésie de l'oesophage Sténose du pylore ( garçons + que fille ) Sténose duodénale : diaphragme ou pancréas annulaire ( tri 21 ) Atrésie agénésie des voies biliaires extra hépatiques ou intra hépatiques Pancréas accessoires heterotopies Lobulation atypique du foie

38 anomalies de la séparation voie digestive et gouttière respiratoire

39 INTESTIN MOYEN Après le duodénum, allongement rapide forme lanse intestinale primitive, communique avec vésicule ombilicale par le canal vitellin, comporte anse prévitelline et anse post vitelline avec ébauche du cæcum

40 Canal vitellin Anse prévitelline Anse post vitelline Dilatation ébauche coecale Arteres vitellines Veines vitellines Artère mésentérique supérieure canal vitellin

41 Rotation de 180 degrés sens inverse des aiguilles autour de laxe anteroposterieur formé par les vaisseaux vitellins (artères et veines) situés dans le mésogastre postérieur. Ainsi le cæcum se retrouve en haut. Allongement considérable pour former le jéjunum et liléon : intestin grêle Evolution intestin moyen

42 Rotation de 180 degré Coecum en haut Développement majeur du grèle Jéjunum Iléon

43 hernie physiologique dans le coelome externe du cordon ombilical primitif Lanse intestinale primitive passe dans le cordon : hernie physiologique, puis est réintégrée fin du 2° mois regression du mésonephros et croissance fœtale et delimitation

44 formation de villosites intestinales et mise en place d'une vascularisation essentielle pour la trophicité et la fonction d'absorption axe des villosités épithelium composé d'enterocytes et de cellules glandulaires Developpement partir du mésoblaste sous jacent à la splanchnopleure de myoblastes qui s'organisent pour former la circulaire interne et longitudinale externe les enveloppes musculaires. Entre elles se developpent les plexus intrinsèque provenant des crètes neurales permettant le péristaltisme

45 Après réintégration Le cæcum est refoulé contre paroi postérieure et sabaisse de sous hépatique à la fosse iliaque D. Le cæcum se poursuit par le colon droit ou ascendant vertical dans le flanc D accolé à la paroi postérieure, colon droit se poursuit par colon transverse non accolé

46 Coecum en bas Appendice Jejunum Puis Ileon Grêle Colon droit Mesentérique supérieure Colon transverse 2/3 D Canal vitellin

47 Méso colon droit accolé Méso colon transverse mobile et libre Mesentère mobile et libre

48 MALFORMATIONS Diverticule de Meckel canal vitellin kystes ou fistules omphalomésenteriques duplications digestives Hernie ombilicale, omphalocele, amnios Laparoschisis Coelosomie Défaut de rotation de lanse primitive Atrésie du grêle Hernie diaphragmatique Atrésie vasculaire mucoviscidose: fibrose kystique de pancréas CF Ileus méconial hyperéchogénicité

49 INTESTIN POSTERIEUR Portion terminale de lintestin au-delà de lanse intestinale primitive, se termine avec lallantoïde dans le cloaque Séparation du cloaque par léperon périnéal de Tourneux en ** sinus urogénital en avant et ** rectum en arr. La membrane cloacale est divisée et forme: la membrane anale ( entre rectum et canal anal ) qui doit disparaître la membrane urogénitale en avant Lintestin posterieur donne: le tiers G du transverse, le colon gauche ou descendant accolé à la paroi postérieure, le sigmoïde non accolé mobile et le rectum relié à la paroi postérieure

50 Cloaque: rencontre allantoïde tube digestif Fermé par membrane cloacale Latéralement : canal de Wolff bourgeon ureteral et métanephros

51 Cul de sac péritonéal, futur cul de sac de Douglas Éperon périnéal de Tourneux Membrane urogénitale Membrane anale Sinus urogénital Rectum Proctodeum

52 Dépression ectoblastique autour de la membrane anale du fait de la croissance du mésenchyme qui donne le périnée mise en place dun proctodeum qui devient le canal anal (ouvert sur le rectum et lextérieur par lanus) développement des éléments du périné: -Releveur de lanus -Transverses -et sphincter anal interne et externe

53 transverse en projection superficiel profond

54 Membrane urogénitale Membrane anale Cordon ombilical primitif Ebauches tubercule génital mise en place de la paroi abdominale antérieure

55 Membrane urogénitale Membrane anale Cordon ombilical Tubercule génital mise en place de la paroi abdominale antérieure

56 accolements péritoneaux Artère mésenterique inférieure Transverse 1/3 G Colon gauche Sigmoïde Rectum

57 MALFORMATIONS Imperforation anale isolée ou avec atrésie rectale plus ou moins importante et dégats périnéaux Fistules recto urétrale ou recto vaginale par anomalie de léperon Mégacôlon congénital : aganglionose des plexus intra muraux ou Maladie de Hirschprung ( RET, Sox 10, Endotheline B R )


Télécharger ppt "APPAREIL DIGESTIF LE TUBE DIGESTIF PRIMITIF DERIVE DE LA VESICULE VITELLINE SECONDAIRE ET SE FORME LORS DE LA DELIMITATION AU COURS DE LA 4° SEMAINE CE."

Présentations similaires


Annonces Google