La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

DÉMARCHE TEVA LA TRANSITION DE LÉCOLE À LA VIE ACTIVE Pour les élèves ayant des besoins particuliers Novembre 2012 Carole Cossette, personne-ressource.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "DÉMARCHE TEVA LA TRANSITION DE LÉCOLE À LA VIE ACTIVE Pour les élèves ayant des besoins particuliers Novembre 2012 Carole Cossette, personne-ressource."— Transcription de la présentation:

1 DÉMARCHE TEVA LA TRANSITION DE LÉCOLE À LA VIE ACTIVE Pour les élèves ayant des besoins particuliers Novembre 2012 Carole Cossette, personne-ressource pour les difficultés dapprentissage Mauricie et Centre-du-Québec

2 Contenu de la rencontre Constats Historique Présentation de la démarche TEVA Étapes dune démarche TEVA Outils disponibles Et puis après… Évaluation de la rencontre

3 Quelques constats On note souvent peu de moyens dassurer la continuité et larrimage entre les interventions des réseaux scolaires, de lemploi et de la réadaptation. Les évaluations, les plans dintervention et toutes les autres formes dinformations concernant ces jeunes adultes sont très peu partagés entre les différentes ressources, ce qui freine lintégration de ces jeunes à des activités pertinentes. Exemple: Les jeunes napportent pas les documents nécessaires lorsquils se présentent chez un partenaire à lemploi.

4 Quelques constats Dans l année suivant leur départ de l école, les élèves handicapés ou en difficulté: voient fondre leur réseau social; voient diminuer la diversité de leurs loisirs; ont peu de ressources pour trouver un emploi.

5 Historique de la démarche TEVA Octobre 2004, première formation pour répondre aux besoins des personnes handicapées. Des outils ont été développés pour lapplication de la démarche par Madame Savoie. Révision des applications en Depuis 2010, révision à qui sadresse la démarche de la TEVA et implication des autres ministères.

6

7 mels

8 msss

9

10 mess

11

12 Autres partenaires

13

14 Quest-ce quune démarche de transition? Cest une démarche coordonnée et planifiée dactivités intégrées au plan dintervention (PI) ou au plan de services individualisé et intersectoriel (PSII) du jeune. Elle vise laccompagnement du jeune lors du passage de lécole vers dautres activités de sa vie adulte. (vie socioprofessionnelle, formation continue, études postsecondaires, loisirs, transport, logement, etc.)

15

16 Pourquoi? comité interministériel TEVA 2012 Pour favoriser lintégration harmonieuse de lélève dans la société. Pour répondre aux besoins des élèves pour qui une démarche de transition TÉVA est jugée nécessaire. Pour favoriser la concertation des différents réseaux impliqués auprès de lélève. Pour arrimer les interventions dans un souci de continuité et de complémentarité des services pour lavenir de lélève.

17

18 Outils facilitant la concertation

19 Enrichir le Québec de sa relève, Stratégies daction jeunesse,

20 Avec qui planifier la TEVA? comité interministériel TEVA 2012 Lélève et tout autre partenaire significatif pouvant être impliqué : parents, intervenants scolaires, intervenants des CSSS, CRDI, CRDP, Centres jeunesse, CLE, SEMO, Carrefour jeunesse- emploi, Emploi-Québec, Service Canada et organismes communautaires. Lécole est invitée à identifier qui sont ses partenaires et le moment auquel ils auront à intervenir.

21 Exemples de dautres partenaires comité interministériel TEVA 2012 Office des personnes handicapées du Québec Secrétariat à la jeunesse Associations locales pour personnes handicapées Office municipal dhabitation Société dhabitation du Québec Aide financière aux études Services de transport adapté Associations régionales de loisirs pour personnes handicapées Organismes de bénévolat

22

23

24 Quand? (suite) Les trois années précédant la sortie prévisible du réseau scolaire ont une TRÈS grande importance dans le processus de planification de la transition en raison des nombreux choix qui soffrent au jeune, comme: - son choix de parcours scolaire; - son choix de cours en fonction de son orientation professionnelle; - ses choix de stages en milieu de travail, etc. comité interministériel TEVA 2012

25 Comment la démarche de transition TEVA Peut-elle sarticuler au quotidien?

26 Un premier pas… Nommer un intervenant pivot dans lécole qui soccupera de faire les liens pour la mise en place de la démarche; Répertorier, avec la direction de lécole, pour qui une démarche TEVA est nécessaire (jeunes âgés entre 15 et 21 ans); Voir quels élèves ont déjà commencé une démarche TÉVA; Cibler de nouveaux élèves avec qui débutera une démarche TÉVA (prioriser finissants ou décrocheurs éventuels).

27 Étapes de la démarche de transition 1. Identification du projet de vie de lélève 2. Planification dune démarche de transition 3. Actualisation de la démarche de transition 4. Révision et suivi du plan dintervention 5. Transition vers la vie active

28 3 ans avant de quitter lécole 1. Définir son projet de vie Connaître ses forces, qualités, difficultés, limites; Sinformer et explorer le monde du travail, ses intérêts; Voir son réseau social; Découvrir les ressources de son environnement (partenaires actuels); Définir ses RÊVES ; Préciser son projet de vie; Études postsecondaires? Habiter un logement? Réaliser des apprentissages en lien avec son projet de vie.

29 Une place dans les programmes

30 Planification dune démarche à partir du projet de vie Se fait dans le cadre du plan d intervention de l élève; Le jeune est placé au centre de la démarche; Ses parents (ou tuteurs) sont des partenaires privilégiés; Dautres partenaires peuvent aussi participer à la rencontre selon les besoins identifiés(centre de réadaptation, services de main-d œuvre, etc.); Les objectifs sont en relation avec le projet de transition du jeune et peuvent être reliés: aux aspects socioprofessionnels, résidentiels, académiques; aux besoins physiques, sociaux et de loisirs.

31 2 ans avant de quitter lécole Développer ses compétences et ses habiletés pour réaliser son projet de vie Faire des stages; Expérimenter des loisirs, des modes de transport; Faire réaliser des activités de la vie courante; Développer son réseau social; Développer ses ressources personnelles, ses habiletés relationnelles et sociales. Poursuivre ses apprentissages en lien avec son projet de vie.

32 Révision et suivi du plan de transition Réviser le plan de transition 1 à 2 fois par année avec le jeune, sa famille et les intervenants impliqués (au moins une fois en début d année lors de lélaboration du PI); En profiter pour faire une mise à jour du projet de vie et du portrait du jeune à partir du document « Je prépare mon PT » de lannée précédente; Ajouter ou modifier les objectifs selon les besoins.

33 Révision et suivi du plan de transition (suite) Vérifier si de nouveaux partenaires sont nécessaires. Conserver dans un portfolio un résumé des réalisations, des évaluations et des expérimentations signifiantes dans la vie du jeune (pour toute la durée du plan de transition). Note: Pour un élève ayant un handicap, sassurer que toutes les évaluations sont mises à jour.

34 Un an avant de quitter lécole Poursuivre ses apprentissages en lien avec son projet de vie; Valider ses choix au niveau de lemploi; Réaliser son CV, à placer dans le portfolio; Garder les liens avec les organismes partenaires; Connaître les personnes-ressources qui pourront laider.

35 Au moment de quitter Sassurer de son autonomie en matière de transport; Entretenir le développement de son réseau social; Supporter le jeune dans ses démarches et sassurer du transfert dinformations pertinentes (portfolio) avec lautorisation préalable du jeune ou de sa famille. Le jeune est prêt à entreprendre sa recherche demploi Il a fait une demande dadmission dans un service spécialisé de main-dœuvre. Mettre en lien lélève, sa famille et les nouveaux intervenants/partenaires avant la fin de lannée scolaire en organisant, si possible, une rencontre PI/PSI ou une rencontre informelle.

36 Conditions de réussite Que lélève soit placé au centre du projet de transition et que cette-dernière soit planifiée dans un délai raisonnable; Que les parents (ou tuteurs) soient impliqués comme partenaires privilégiés; Que les objectifs de transition soient en fonction des rêves de lélève; Que tous les intervenants pouvant aider lélève dans sa transition vers la vie adulte soient réunis.

37 Conditions de réussite (suite) Sassurer dun transfert dinformations TÉVA dune année et/ou dun groupe à lautre; Ajuster la pratique à votre réalité et adaptez votre réalité aux besoins des élèves avec les années; Apprendre à connaître les partenaires locaux; Établir des modalités de partenariat avec certains partenaires au besoin (CLSC, CRDI, SEMO, CLE, etc...).

38 Les effets du plan de transition Les parents et les jeunes sont rassurés par rapport à l avenir et sont supportés dans le processus entre l école et la vie adulte. La collaboration accrue et il y a une meilleure connaissance entre les partenaires. La transmission dinformations assure à l organisme qui accueille l élève une meilleure connaissance de la personne, des stages réalisés et de son projet de vie.

39

40 Documents disponibles Napperon de lIle de Montréal Documents..\..\comité de la TÉVA\teva Estrie\TÉVA.zip de lEstrie..\..\comité de la TÉVA\teva Estrie\TÉVA.zip

41 Et puis après dans vos milieux… Réflexion en équipe-école. Comment pouvons-nous intégrer cette démarche dans notre milieu?

42 Documents de référence Travaux de Johanne Savoie, clé de la TEVA. La planification de la transition de lécole à la vie active, avril Présentation du gouvernement du Québec, comité interministériel TEVA, juin Site de lOffice des personnes handicapés. Teva Estrie. Arrimage TEVA et PFAE.


Télécharger ppt "DÉMARCHE TEVA LA TRANSITION DE LÉCOLE À LA VIE ACTIVE Pour les élèves ayant des besoins particuliers Novembre 2012 Carole Cossette, personne-ressource."

Présentations similaires


Annonces Google