La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Grossesse et accouchement inopiné. Tout commence par un regard ….

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Grossesse et accouchement inopiné. Tout commence par un regard …."— Transcription de la présentation:

1 Grossesse et accouchement inopiné

2 Tout commence par un regard ….

3

4 Des attitudes sensuelles

5

6 Des fantasmes ….

7

8 Des envies folles ….

9

10 Avant un passage à lacte qui nest pas toujours couru davance.

11

12 Après lhumour le sérieux Un petit rappel anatomophysiologique

13 Constitution de l appareil génital féminin

14 Le cycle de l ovulation Début du cycle J0 Début de lovulation Milieu de cycle J14 Fin du cycle J 28

15 Schéma du processus dovulation et de fécondation

16 Préparation de la muqueuse utérine à la nidation Muqueuse de base et vascularisation normale Prolifération de la muqueuse et de sa vascularisation sous leffet hormonal.

17 La femme enceinte

18 La grossesse

19 Durée 9 mois ou 40 semaines. On parle en semaines d aménorrhée (absence de règles). Il faut atteindre 27 semaines pour être sûr dune viabilité liée à la maturation pulmonaire. On répartit lévolution du bébé en semaines. On scinde la grossesse en 3 trimestres.

20 Développement de lembryon au cours des trois premiers trimestres

21 Fœtus à 1 mois

22 Développement de lembryon au cours des trois premiers trimestres Fœtus à 6 et 8 mois

23 Développement de lembryon au cours des trois premiers trimestres Fœtus à 9 mois

24 Laccouchement inopiné : que faire ? É valuation de la situation (les bonnes questions). Installation de la maman. Appel aux renforts.

25 Évaluation de la situation 1) Par rapport à létat davancement de l accouchement : A terme ? Terme prévu pour ? (40 semaines = terme normal) Tête à la vulve (signe imminent) 2)Par rapport aux antécédents gestationnels de la partu- riente : Age, Primipare ou multipare, grossesse à risque, présen- tation particulière, si multipare déroulement des accou- chements précédents, Dample …

26 Évaluation de la situation 3) Par rapport au début des contractions : Début des contractions,durée,régularité, si intervalle supérieur à 5 minutes tenter lhôpital en fonction de la distance. 4) Par rapport à la perte des eaux : Important de savoir si elles étaient claires. 5) Par rapport aux envies de pousser de la maman : Accouchement imminent.

27 Transport de la femme en travail O². PLS du côté gauche ou sur le dos coussin sous la fesse droite. Transport rapide mais dans le calme. Attitude rassurante, contrôle de la respiration (faire souffler).

28 Étapes de laccouchement

29 Les contractions : Les contractions peuvent survenir à nimporte quel stade de la grossesse. Plus les contractions apparaissent tôt plus il y a des risques pour le bébé et ce jusque minimum 27 semaines.

30 Caractéristiques des contractions Des contractions douloureuses, régulières et de durée pouvant atteindre 30 à 60 secondes correspondent au début du travail. C est au cours d un travail efficace que se rompt la poche des eaux. Au début du travail les contractures peuvent survenir toutes les 10 à 11 minutes. Au fur et à mesure du temps elles vont décroître et apparaître toutes les 2 à 3 minutes (accouchement imminent).

31 Étapes de laccouchement Le travail : Le travail de la femme enceinte consiste en lapparition de contractions de plus en plus rapprochées. Le but de celui-ci étant de faire progresser petit à petit le fœtus dans la filière génitale. On parle de travail lorsque les contractions surviennent à intervalle régulier. La rupture de la poche des eaux correspond à un accouchement pouvant être imminent

32 Déclenchement naturel de l accouchement

33 Étape de laccouchement Progression du bébé dans la filière génitale : Lexpulsion.

34 Appel aux renforts Nécessité absolue de minimum un SMUR. Idéalement deux équipes donc deux ambulances deux SMUR. Si possibilité dans lhôpital davoir une accoucheuse cest encore mieux.

35 Préparation du matériel Pour la parturiente. Pour le bébé.

36 Installation de la parturiente Oxygénation systématique. Position confortable, réconforter calmer faire gérer la respiration.

37 Un peu d empathie….

38 Installation de la patiente Pour la parturiente : Installation en travers du lit, +/- 50 cm du bord. Prévoir des coussins sous les fesses, sous la tête, sous les genoux. Augmenter la température de la pièce, chauffer l am- bulance Champs stériles sur le lit. Monitoring TA, RC, Saturation, Oxygénation. Désinfectant de type Hac pour désinfection du périnée. Grandes compresses. Préparation dune perfusion.

39 Préparation du matériel Pour bébé : Table. Champs stériles. Masque et ambu pédiatrique. Oxygène. Matériel dintubation et de réanimation. Draps chauds. Aspiration. Thermomètre. Dextro. Sérum physiologique. Ambu néonatal. 2 Pince de cocher. Lame de bistouri,ou ciseaux. Set à pansement amélioré. Gants stériles. Bonnet en jersey, couverture de survie. Électrodes pédiatriques. Attelle à dépression.

40 Improvisation dune table chauffante Vous pouvez réaliser une table chauffante de fortune en remplissant des bouteilles deau plastique que vous chauffez légèrement au micro onde. Disposez par la suite des essuies éponges dessus. Puis un champ stérile.

41 Déroulement de laccouchement Attitude et soins à la maman

42 Les points importants à retenir 1. Rester calme on ne sait plus reculer. Faire inspirer et expirer profondément. Lors des contractions faire bloquer la respiration min 2 efforts de 30 secondes chacun. Poser une main sur le ventre, lautre soutien le périnée à laide dune compresse. Soutenir le périnée tant que le visage nest pas sorti à moitié.

43

44

45

46 Soutien du périnée

47 Vérification de la circulaire du cordon

48 Les points importants à retenir 2 Dès que la tête sort, la soutenir : une main en dessous, lautre au dessus et en arrière vers la nuque Vérifier la présence dune circu- laire. Pour cela demander à maman de ne plus pousser et de Haleter. Passer les doigts entre le col utérin et le cou du bébé tout en soutenant la tête.

49 Les points importants à retenir 3 Si présence dune circulaire placer une pince de Kocher à deux endroits espacés de 5 cm et couper entre les deux,si pas de circulaire continuer et aider la maman lors des contractions. Une fois la tête complètement sortie le bébé imprimera un mouvement de rotation de la tête,et dégagera lépaule supérieure en sorientant vers le bas, ne rien faire le soutenir et suivre le MVT. Même opération vers le haut.

50 Dégagement première et deuxième épaule Tout en maintenant la tête imprimer un mouve- ment vers le bas. Tout en maintenant la tête imprimer un mouvement vers le haut.

51 Après l accouchement Lorsque le bébé est sorti lenvelopper dans les draps, le sécher et le mettre contre sa maman. Le premier cris doit survenir dans les 30 à 40 secondes après la sortie du bébé. Parfois les délais sont un peu plus long bien faire respirer la maman cest elle qui loxygène tant que le cordon nest pas coupé.

52 Le bébé craint : Lhypoxie : Aspirer, oxygéner, ventiler si nécessaire. Lhypothermie : sécher, emballer, température adé- quate, bonnet, couverture de survie, maman. Lhypoglycémie : mettre au sein dès la naissance, sinon glucosé hypertonique. Linfection : se mettre dans les meilleures conditions, masque gants, champs stériles.

53 Premiers soins au bébé La première à 15 cm du ventre de bébé, l autre à 5 cm de la première et PAPA coupe au milieu. Protéger le cordon par une compresse. Après son premier cri poser deux cochers :

54 Premiers soins au bébé Les premiers soins au bébé consisteront princi- palement à laspiration douce des voies aérien- nes supérieures. A la vérification des fonc- tions vitales APGAR. Au contrôle de sa tempé- rature, et de sa glycémie éventuellement.

55 Aspiration des voies aériennes supérieures du bébé Commencer par le fond du pharynx à laide dune sonde daspiration bleue. Attention aspiration faible et de courte durée cathéter F10 ou 12 pas si intubé. Aspirer les fosses nasales Si vomissement mettre le bébé en trend (pieds relevés et PLS).

56 Évaluation d APGAR et premiers soins au bébé

57 Réanimation néonatale demblée si : Enfant blanc. Hypotonie. Cyanose. Rythme inférieur à 80. Respect du principe ABC

58 Rappel sur la caractéristique de la ventilation bébé Bébé sur le dos tête en légère extension. Masque adapté ou bouche à bouche nez. Ventilation à deux doigts au ballon fréquence 30 à 40. insufflations par minute. Oxygénation 3 à 4 litres dO².

59 Surveillance durant la réanimation La ventilation risque dentraîner une dissension gas- trique. Gonflement de labdomen durant la réanimation. Vomissements et risque dinhalation. Reprise des signes vitaux.

60 La délivrance

61 La délivrance consiste à lexpulsion du placenta. Cette étape va se remarquer 30 minutes après l expul- sion par la reprise de contractions. Afin de faciliter la délivrance un massage circulaire de lutérus au travers de la paroi abdominale permettra le décollement du placenta. Il nest pas recommandé de tirer sur le cordon,protéger en attendant le SMUR.

62 Contrôle du placenta Importance de vérifier le placenta Risque important hémor- ragique post-accouche- ment. Non formation du globe de sécurité Emballer le placenta,et lemporter à lhôpital dans un sac plastique

63 Le transport Idéalement deux équipes. Incubateur serait idéal,le meilleur étant notre corps et celui de sa maman. Accoucheuse. Température idéal de 27 à 33 degrés pour un prématuré. Scopage.

64 Pertes de sang vaginales en début de grossesse Fausses couches et grossesses tubaires. Grossesses extra utérines. Avortement clandestin.

65 Grossesse extra utérine

66 Grossesse extra-utérine

67 Symptômes Petites pertes sanguines, douleur vague, puis plus marquée lors de certains efforts, lors de la rupture douleur vive, hémorragie interne, syncope, choc …. Abdomen tendu, ballonné. Traitement Position allongée, O², si signes de choc appel au SMUR.

68 Avortement clandestin

69

70 Causes Avortement clandestin Signes Douleur, hémorragie, fièvre, choc hémorragique ou septique Traitement SMUR, O², monitorage et paramétrage complet, prévention de l état de choc

71 Avortement

72 Les trauma abdominaux de la femme enceinte

73 Les traumatismes Protection de l utérus par le bassin dans un premier temps. Hauteur utérine croissante tout au long de la gros- sesse. 5 mois se trouve à la hauteur de l ombilic. 8 mois hauteur du grill costal.

74 Le traumatisme de la femme enceinte

75 Risques hémorragiques importants Décollement placentaire Rupture utérine Perte de 600 cc de sang en QQ minutes Traitement : O², SMUR idéalement, transport rapide en chirurgie hospitaliser toute parturiente même si ….

76 Mécanismes du choc

77 Problèmes rencontrés dans le dernier tiers de la grossesse Malaise suite à la compression de la veine cave inférieure. Les hémorragies du dernier tiers de la grossesse.

78 Compression veine cave inférieur Transport PLS gauche. O ². Monitorage. Signes. Malaise syncopal.

79 Les hémorragies du derniers tiers de la grossesse Placenta praevia

80 Autres complications graves de la grossesse La préeclampsie apparition de crise hypertensives,et des douleurs apparaissant chez : Une femme enceinte après 20 semaines de gestation. Symptômes : Hypertension instable TA systolique > 160mm/Hg et ou TA diastolique >110mm/Hg. Douleur épigastrique en barre. Signes neurologiques mineurs tels que : céphalées bruits auditifs (acouphènes). Signes neurologiques majeurs correspondant à léclampsie : crise convulsive isolées, ou crise grand mal, la notion de prise de poids et de la diminution du débit urinaire quotidien confirme lhypothèse diagnostique.

81 Procidence du cordon Exagération de la longueur du cordon. Se coince entre la tête et le col de lutérus. Provoque une hypoxie chez le bébé et entraîne la mort en quelques instants.

82 Que faire en cas de procidence Empêcher la progression du bébé en repoussant sa tête, afin déviter compression du cordon (nécessité dénergie et de force) SMUR. Mettre parturiente en trendelembourg, Oxygéner. Ne surtout pas faire pousser. Prévenir bloc gynéco anesthésiste.

83 Le traitement de léclampsie Extraction fœtale urgente en salle dopération césarienne. Le reste du traitement est LABC de la réanimation. Traitement des convulsion. Traitement de la tension. Que faire pour les ambulanciers. ABC classique selon situation comme crise dépilepsie SMUR. Faire prévenir bloc opératoire, plus gynécologue et pédiatre.

84 Conclusions

85 Nous ne pourrons jamais leur ressembler peut être….

86 Quoi que…. Avec un peu de Jupiler ….

87 Mais nous leur devons sûrement …..

88 Respect Réconfort Protection Amour

89 Et autant de douceur que...

90 Merci de votre attention


Télécharger ppt "Grossesse et accouchement inopiné. Tout commence par un regard …."

Présentations similaires


Annonces Google