La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

REANIMATION Du N-NE REANIMATION Du N-NE EN SALLE DE NAISSANCE EN SALLE DE NAISSANCE Dr Bougheda A.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "REANIMATION Du N-NE REANIMATION Du N-NE EN SALLE DE NAISSANCE EN SALLE DE NAISSANCE Dr Bougheda A."— Transcription de la présentation:

1 REANIMATION Du N-NE REANIMATION Du N-NE EN SALLE DE NAISSANCE EN SALLE DE NAISSANCE Dr Bougheda A

2 LA SALLE DE REANIMATION NEONATALE Surchauffée 28 à 32° ; langes chauds pour séchage Matériel d aspiration Masques de ventilation (Ambu) Oxygène Matériel d intubation Médicaments : Adrénaline, sérum glucosé Cathéter ombilical Dr Bougheda A

3 Situationsfréquentes Situations fréquentes A. Souffrances fœtales aigües +++ B. Détresses respiratoires néonatales inhalation de liquide amniotiques Prématurité +++ Malformations cardio-pulmonaires congénitales …chapitre détresse respiratoires Dr Bougheda A

4 SOUFFRANCE FOETALE AIGUE Difficulté d adaptation cardio-resp lors du passage de la vie intra-utérine à la vie extra-utérine Traduit une hypoxie voire anoxie fœtale lors de l accouchement souffrance tissulaire pouvant conduire au décès ou à des séquelles Dr Bougheda A

5 SOUFFRANCE FOETALE AIGUE : SOUFFRANCE FOETALE AIGUE : ETIOLOGIES Accouchements dystociques, disproportion foetomat Décollement placentaire, placenta prævia hémorragique, hémorragies fœtomat circulaires, nœuds, procidence du cordon Toxémie gravidique, HTA, éclampsie Infections fœto-maternelles …. Dr Bougheda A

6 SOUFFRANCE FOETALE AIGUE : SOUFFRANCE FOETALE AIGUE : DIAGNOSTIC Circonstances de l accouchement Enregistrement du rythme cardiaque fœtal Liquide amniotique devenant méconial pH au scalp État clinique à la naissance : score d Apgar Dr Bougheda A

7 Le score dApgar est relevé à une, cinq et dix minutes de vie. Lenfant est mis au sein peu après sa naissance Dr Bougheda A

8 SCORE D APGAR: mauvais score d Apgar initial n est pas forcément de mauvais pronostic bon score d Apgar ne veut pas forcement dire Q le bébé n a pas souffert ou qu il n aura pas de séquelles Cependant un score < à 5 persistant après 5 n est pas de bon pronostic. Dr Bougheda A

9 Conduite de la réanimation: Séchage Désobstruction des VAS si respiration inefficace, ventilation à l ambu Si FC< 80 malgré O2 au masque commencer le MCE si après 35de O2, la ventilation spontanée est tjs inefficace, intubation BB Si malgré intubation la FC< 80,+ MCE + Adrénaline IT La réanimation est ensuite compléter par la pose KTVO Passage d adrénaline et de glucosé IV Arrêt REA si inefficace > 20 d effort Dr Bougheda A

10 LES DETRESSES RESPIRATOIRES NEONATALES Signes cliniques des DR du N-Né TIRAGE : indice de Silverman +++ Polypnée > 60/mn Cyanose : SAO2 < 95 %, significatif si laSAO2 < à 90% Dr Bougheda A

11

12 Prévention de l ILAM: Aspiration à la vulve : quand le liquide amniotique est méconial, aspiration systématique dès que la bouche du bébé est visible (avant sa 1ère inspiration), la meilleure avec laryngoscope. Si le bébé ne respire pas, ventilation au masque contre-indiquée, intubation et aspiration trachéale avant toute ventilation manuelle (pour ne pas pousser le méconium au fond des alvéoles) Dr Bougheda A

13 PNEUMOTHORAX: -Décollement pleural avec épanchement gazeux -Souvent si accouchement difficile -si ventilation au masque trop musclée en salle de Nce -Diagnostic à la radiographie - Trt : drainage en aspiration si le PNO est mal toléré Dr Bougheda A

14 Note importante sur l oxygène L O2 est un trt commun dans toute les DR entraînant une hypoxie L O2 est un trt commun dans toute les DR entraînant une hypoxie Mais c est un trt dangereux chez le prématuré si apport trop important Mais c est un trt dangereux chez le prématuré si apport trop important L hyperoxie est responsable de cécité L hyperoxie est responsable de cécité Monitorage obligatoire de la SAO2 Monitorage obligatoire de la SAO2 Dr Bougheda A

15 Adrénaline: en intratrachéale Dosage: 10–30 μg/kg/dose i.v. (ceci correspond 0.1–0.3 ml/kg dilution 1mg AD + 9cc NaCl 0.9%) Sonde introduite le + bas possible suivi dune Ventilation au respirateur néonatal Adrénaline IV : Adrénaline IV :0,01mg/kg les dose importante ont toxicité cérébrale surtout le prématuré Dr Bougheda A

16 Le bicarbonaté semi molaire: 24cc/kg diluée dans SG5% en 2min par voie périphérique Après établissement dune respiration alvéolaire efficace Indication: échec des mesures de réanimation et/ou dacidose métabolique sévère si possible documentée (gaz du sang)

17 Dr Bougheda A Perfusion de sérum glucosé 10%

18 Dr Bougheda A Traitement de hypothermie: 1. Lange de séchage réchauffée avant laccouchement 2. La table chauffante, couveuse 3.Température est réglée: à 36 si le poids < 2kg 35 si le poids 22,5kg 34 si le poids > 2,5kg


Télécharger ppt "REANIMATION Du N-NE REANIMATION Du N-NE EN SALLE DE NAISSANCE EN SALLE DE NAISSANCE Dr Bougheda A."

Présentations similaires


Annonces Google