La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Encontre changes oyage encontre changes oyage REVREV altérité autonomie frontières altérité autonomie frontières 1 Identité du projet 2 Pédagogie du projet.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Encontre changes oyage encontre changes oyage REVREV altérité autonomie frontières altérité autonomie frontières 1 Identité du projet 2 Pédagogie du projet."— Transcription de la présentation:

1 encontre changes oyage encontre changes oyage REVREV altérité autonomie frontières altérité autonomie frontières 1 Identité du projet 2 Pédagogie du projet 3 PEV

2 Passer les frontières ! Frontières et limites existent : cest heureux ! des limites qui ne sont pas arbitraires … elles se laissent passer sans cesse … e lles permettent dagrandir notre connaissance de lautre et de lunivers. Frontières et limites existent : cest heureux ! des limites qui ne sont pas arbitraires … elles se laissent passer sans cesse … e lles permettent dagrandir notre connaissance de lautre et de lunivers. I l y a du « sans-frontières » à toutes sauces : y aurait-il un monde virtuel sans-frontières ? pharmaciens sans-frontières médecins sans-frontières marins sans-frontières agronomes sans frontières vétérinaires sans-frontières juristes sans-frontières reporters sans-frontières clowns sans-frontières Pourquoi un camp « Hors frontières » ? … Alors nous optons pour le vocable « Camp Hors Frontières » pour mettre laccent sur leffort et le travail nécessaire au passage des frontières

3 Passer les frontières !

4 altérité ! Le contraire de la confusion. Laltérité dit que lautre est incontournable, in-altérable… Toute culture naît du mélange, de la rencontre, des chocs. A l'inverse, c'est de l'isolement que meurent les civilisations. [Octavio Paz]

5 Echanger cest se donner la chance de souvrir à un autre monde et le vivre différemment et de faire oublier des préjugés qui sétaient installés là allez donc savoir pourquoi ! autonomie - Cette expérience du CHF permet à des ados de passer du on ou nous au « Je ». Apprendre à dire « Je », pour sentendre dire « tu » : démarche fondamentale dans les apprentissages en humanité !

6 U n camp/voyage Rencontre-Echanges-Découverte Pédagogie du projet Tous participent à l'élaboration, à la préparation et à la réalisation du projet... dans toutes ses composantes alliant projet de groupe et projets personnels tous, ensemble, Auto-géré : le contraire d'un Voyage « Clés-en-main » L'Aumônerie de l'Enseignement Public L'AEP saint Maurice… LAssociation « Nkua sin teru » Une équipe d'animation CHF Et bien sûr le peuple visité.. Les participants béninois et français… pour "créer" le voyage.

7 les 4 moments du projet ( 12/16 mois) annoncés comme tels ! Rendre compte Pédagogie du projet Rêver le projet constitution du groupe élaboration du projet Projeter le rêve acquisition des visas "publicité du projet" élaboration du camp-voyage- découverte Réaliser le CHF J – 30 "check- list" départ compte à rebours envoi

8 Un projet : dans la tension/négociation projet commun/projets personnels... identifié par des étapes : adhésion & implication de chacun démarrage & organisation des équipes mise en œuvre des actions évaluations. élaboré en groupe, un espace privilégié dapprentissages et de motivations. jalonné par des objectifs successifs (Visas) C es "Visas" attestent de la progression de chacun dans le projet, Leur acquisition est personnelle mais rend compte au groupe et aux tiers, de la progression : cest une instance d'évaluation permanente.

9 Le Visa Alpha atteste de lentrée dans la dynamique du projet Les 9 Visas " " VIE DE GROUPE CONNAISSANCE Internationale "PEV" SPECIALISATIONADMINISTRATION " " Motivations Motivations exprimées en groupe et en tête à tête… Vie de groupe Construire un groupe « solide » « Avoir leffort de connaître les pays visités avant même de partir ! » « Avoir fait leffort de sinitier aux grandes questions Internationales: Justice & Paix développement, rapport Nord/Sud etc … » «P comme Plan E comme Epargne V comme Voyage ! Vous avez tout compris Il sagit de relever les manches pour trouver de quoi … voyager ! » «Participer avec efficacité au fonctionnement du camp durant le séjour… effort de formation personnalisée : secourisme comptabilité animation, reportage, communication, etc… » «1 – Administration Inscriptions, visa, passeport etc. 2- Sécurité Alimentaire Déplacement Dangers etc… 3- sanitaire : Santé, prévention … » «Omega. à lopposé dAlpha. Temps de relecture et bilan intermédiaire » Ces trois visas sont en inter action avec le groupe béninois! Ces trois visas sont en inter action avec le groupe béninois!

10 Le Financement du CHF Le contact initial avec les parents (très tôt dans la mise en œuvre du projet) est essentiel et permet daffirmer … - « officiellement » que ce projet est réel ! - le côté « autogéré », sa faisabilité raisonnable et ses exigences 1- Ce nest pas une « Voyage » clé en main ! 2- Un budget prévisionnel initial évalue coûts et financements ! Le budget englobe les 3 phases du projet : Préparation, Voyage, Retour. (+ souci parité/disparité!) 3- Le Financement du projet est cadré sur une grille à 4 lignes budgétaires : A-12%- Participation personnelle ( y compris animateurs) B-10%- Participation « famille » (des jeunes) C-60%- Part collective « Actions » (incluant la parité) D-18%- Part collective « Aide, dons, subventions » (incluant la parité) Devant le voyage ils nont pas tous la même préoccupation !

11 Ce qui incombe aux jeunes 1- Une « Participation personnelle » (elle concerne aussi les animateurs qui dans ce projet ont un statut de bénévole) 1 … trouver largent pour financer sa part personnelle. 12 * 20 j soit environ = 240 Une corbeille à idées permet déchanger les plans... petits boulots, services rendus, maitriser les cadeaux anniversaire, Noël… etc…) * Un accord moral tripartites –jeunes-parents- Equipe Animation permet de convenir que les parents ne financent pas la part personnelle de leur enfant. Si des parents ont des moyens à mettre à dispositions ils sont invités à le faire dans sous forme de «don » au groupe ! * Parents et/ou équipe apportent une grande attention à la réalisation de ce budget éventuellement une aide. Notamment lors dévaluation régulière. Comme le groupe a en permanence le taux du financement acquis sous les yeux chacun doit savoir où il en est…

12 La Part collective 1 « Actions » 2 « Aide, dons, subventions » Les Actions … La corbeille à idées fonctionne tant que le financement nest pas assuré. Des idées restent de belles idées, dautres sessaient mais échouent, dautres jouent gagnantes ! Diverses actions … un but : trouver de largent ! La situation du financement est visualiser en permanence!

13 Evolution du PEV en 'patate' il en faudra 100 pour prétendre s'envoler ! financement ''groupe'' : La 'Patate'' '' 230 '''

14 … dautres intérêts que le rapport financier ! faire du porte à porte chez les commerçants, artisans et industriels, pour vendre des emplacements publicitaires qui seront insérés dans une plaquette projet CHF et diffusés en exemplaires sur un terrain donné.. Cela permet de : -sexposer et dexposer le projet donc de sapproprier vraiment le projet, quil faut présenter et défendre. Tâche rude : revenir plusieurs fois, persévérer, accepter dêtre « rejeter » ou critiquer… - se découvrir des talents de « commercial » de technicien de la communication, de graphiste illustrateur compositeur… sans compter que la distribution rue par rue sera à la charge de chacun dans le groupe ! -se connaître soi même... par delà les talents mis en œuvres -Il y a une confrontation au monde de la cité, - découverte de « chez soi » tout cela fait grandir, éprouve, fait découvrir des limites et en repousser dautres… des jeunes qui se montrent passionnés et entreprenant malgré les difficultés, qui mènent une action jusquau bout, se positionnent déjà comme futur acteurs de la vie sociale de demain.

15 Les paquets cadeaux réalisés pour le compte dun super marché sil nest pas sans poser quelques problèmes -le service rendu est payé par le client !- Très prisé pas des groupes parfois attitrés ! difficultés de partager inter groupes ! permet de faire connaître un tant soit peu le projet, donne une image positive dune jeunesse-qui-fait- quelque-chose ! « Cest mieux que de traîner dans les rues !!!! » (paraît-il !) « Le panier gourmand » composé, réalisé, est vendu dans le réseau des relations… il est apprécié, il rapporte, il permet une présentation et diffusion du projet … …surtout il nest pas de lordre du don mais de léchange : des euros, de lintérêt du voyage contre des produits de qualité que lon est allé chercher pour vous ! Dautres activités sappuient sur le « réseau »

16 « Les soirées » spectacle, musique, …. plus ou moins productive financièrement permet cependant dassocier des artistes-amis... (et cest fou ce quil y a comme dons divers dans lentourage de chacun (lycée, club, amis… ou amis damis…) et les jeunes appelant les jeunes nous évitons lécueil de la représentation familiale bienveillante… Les chantiers (nettoyage, peinture, coup de main, débarrassage, etc.…) associent par le biais dun travail partagé qui revêt de limportance pour celui qui le commande. Des liens se trament avec le sous groupe qui réalise ! Dautres activités sappuient sur le « réseau »

17 La boutique des produits dérivés La boutique des produits dérivés (tickets-tombola, tee-shirts, stylo, briquets tapis de souris, ou autres …) Classiques ces produits portent limage de marque du projet, deviennent vite une corvée au moment de la vente interminable Cette boutique a pourtant au moment de la conception, des choix, de la préparation du logo… quelque intérêt de cohésion du groupe, de créativité, et de mise en route du projet … Les produits « fabriqués… Les produits « fabriqués… et vendus sajoutent aux produits manufacturés de la boutique. Ceux là font appel à loriginalité et compétences existantes ou qui sessaient… fabrication de caleçons, dun livre de recettes de « chez nous », de gâteaux, de confitures, de cartes, papiers, enveloppes avec de la récupération de revues…etc. Intérêt : créer et voir ce que cela va rendre, Vendre ce que lon a inventé, tout cela participe fortement à un « être ensemble » une identité au groupe.

18 Parrainage Le CHF a le souci de choisir un parrain ou une marraine, qui nest pas là pour faire un chèque, mais pour être témoin privilégié de laction des jeunes et leur offrir son regard, son expérience, son savoir faire quil sait partager. « Carré Voyage »… « Carré Voyage »… permet de solliciter des amis même très éloignés, moyennant un chèque ; en retour ils recevront lors du voyage une lettre spéciale labellisées, timbrée… « Journal de bord » Objectif : que chaque jour du parcours camp soit sous légide dun parrain ou marraine… Après le camp le « Journal de bord » leur sera aussi envoyé! Une manière de ne pas voyager seuls... mais aussi un outil précieux pour entretenir la nécessaire écriture des « explorateurs-aventuriers»: la moisson devient au retour la base de données pour rendre compte

19 Aide, dons, subventions Aide, dons, subventions -Elaboration du dossier sponsor ou de presse : condense et communique sur le projet ! Un travail précieux : maîtrise du projet et appropriation - réalisation et mise en forme : délégué à quelques-uns - contenu et choix : incombent à lensemble du groupe. -Le premier travail : réaliser un carnet dadresses, vers qui envoyer sollicitations daide, de subventions, de sponsoring ou de dons. Pour les jeunes une relation avec des adultes retraités ou vie active est ici bien nécessaire et établit des liens transgénérationnels précieux. lobligation de rendre-compte -Lattribution de subventions ou daides crée le plus souvent lobligation de rendre-compte, financièrement bien sûr mais aussi plus largement de lensemble du projet. Cest loccasion dun contact direct avec quelques bailleurs de fonds privés ou des élus… qui parfois portent un grand intérêt au projet et à sa réalisation !

20 Des écueils réels se découvrent en chemin : il est plus difficile de trouver du financement pour des mineurs. Moins dorganismes aident pour cette tranche dâge comme si la prise en charge de tels projets nétait que le fait détudiants ! Par exemple Défi Jeune Junior (Jeunesse et Sport) nexiste plus ! - ce type de projet voit ses demandes daide souvent rejetées pour des motifs quil nest pas typé « humanitaire » ou quil nest pas forcément en partenariat utilitaire direct avec des étrangers. Il est plus facile de trouver de largent en disant « on va aider les petits noirs qui nont rien » que « on va sinviter à la table de lhôte ! » Dabord discerner Surtout Dabord discerner : demandes en adéquation avec les objectifs des bailleurs ! - Surtout considéré le « bailleur » comme un « don » ou un échange, mais jamais comme un « dû »

21 Ce qui incombe aux parents Participation Parent indexée sur le coût dune journée à la maison: 12,20 / jour. forfait jour proposé par le CHF négocié avec les parents. environ 10% du financement. Cependant des vrais « faux frais » sont en embuscades (coût des WE en cours de préparation, Visa, Passeport, Antipaludéen et vaccins et déplacements occasionnés pour transporter leurs enfants, sachant que ce projet génère environ une rencontre tous les 15 jours durant 9/12 mois. Le CHF sadressant essentiellement à des mineurs, le camp est déclaré, il peut bénéficier des aides habituelles ( bons vacances, aides aux vacances des CE, chèques vacances …) P lan E pargne V oyage

22 Plus généralement : Progressivement le groupe est attelé à la révision et à ladaptation du budget prévisionnel initial au fur et à mesure du déroulement du projet. Dans le groupe plusieurs sont comptables dans les 3 phases du projet. Une formation-flash est assurée auprès deux. Chacun prend part aux décisions notamment au moment où il faudra verser les arrhes pour le billet davion. Temps délicat car le financement nest jamais assuré à ce moment là. Il faut pourtant ou sengager ou renoncer. Et sengager nécessite de prendre quelques précautions et négociations et sollicite lengagement personnel… P lan E pargne V oyage


Télécharger ppt "Encontre changes oyage encontre changes oyage REVREV altérité autonomie frontières altérité autonomie frontières 1 Identité du projet 2 Pédagogie du projet."

Présentations similaires


Annonces Google