La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Analyse Rapide de la Protection des Enfants dans le contexte de la crise alimentaire 2011-2012.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Analyse Rapide de la Protection des Enfants dans le contexte de la crise alimentaire 2011-2012."— Transcription de la présentation:

1 Analyse Rapide de la Protection des Enfants dans le contexte de la crise alimentaire

2 1.Contexte et objectifs 2.Méthodologie 3.Domaines couverts 4.Les principaux résultats 5.Conclusions 6.Recommandations Plan de la présentation

3 1. Contexte et objectifs Un important déficit de précipitations pluviométriques en 2010 et 2011 ayant sévèrement affecté les régions à vocation agro pastorales. Situation combinée à la hausse des prix des denrées alimentaires a provoqué une crise alimentaire. Linsécurité que connait le Mali a aggravé cette crise alimentaire avec lafflux de plusieurs dizaines de milliers de réfugiés sur le territoire mauritanien. Des problèmes dinsécurité alimentaire, de paupérisation des populations, déducation et de protection des groupes vulnérables (les enfants et les femmes) se posent dans ce type de circonstance.

4 Objectifs: Une Coordination de la Protection de lEnfant dans lUrgence est mise en place pour effectuer une Analyse Rapide de la Protection des Enfants (ARPE) en vue de: 1 mieux comprendre limpact de la crise alimentaire sur les enfants et leurs familles 2 déterminer lampleur des besoins et des risques en matière de protection (aspects de vulnérabilités des enfants et leurs expositions aux abus, aux violences et à lexploitation) 3 identifier les capacités qui existent dans le système de protection des enfants et des réponses à apporter

5 2. Méthodologie Cette dynamique de collaboration et de partenariat a été fondée sur deux approches stratégiques : La formation, limplication et lengagement des acteurs de protection des enfants (institutions gouvernementales, ONG nationales et internationales) Le développement doutils et de méthodes de collecte et danalyse de données adaptés au contexte mauritanien qui renseignent sur lampleur des conséquences de la crise alimentaire et sur la protection des enfants contre les différentes formes dabus, dexploitation et de violences.

6 2. Méthodologie (suite) Par souci dassurer la diversification des sources de linformation, létude a retenu les sources suivantes: 1.Les entretiens individuels avec des 120 informateurs clés (responsables étatiques, maires conseillers municipaux, chefs de villages, représentants des communautés autres partenaires locaux) de 30 communautés. 2.Discussions à travers 24 focus groupes totalisant 280 femmes, hommes, enfants/adolescents et adolescents dans six capitales régionales 3.18 observations rapides grâce à des visites sur les sites (rues, marchés, commerces, ateliers de soudures, de menuiserie, de mécanique auto, espaces) 4.Revue documentaire (revues, presse, rapports dorganisations spécialisées, rapports denquêtes nationales MICS 2007 et 2011)

7 Les trois outils suivants de collecte de données ont été élaborés de manière participative par le groupe de travail et finalisés par lexpert technique : Le questionnaire de linformateur clé Les grilles de fous groupes enfants et adultes La grille dobservations 2. Méthodologie (suite)

8 Zone de létude : 30 sites dans les six wilayas: Hodh Charghi Hodh Gharbi Assaba Brakna Gorgol et Guidimagha

9 3. Domaines couverts 1.Ampleur et conséquences de la crise sur les familles 2. Incidences sur le cheptel 3. Incidence de la crise sur la malnutrition des enfants 4. Déscolarisation des enfants 5. Séparation des familles 6. Travail des enfants 7. Violences sexuelles 8. Exploitation sexuelle de lenfant et autres formes de violences

10 4. Les principaux résultats 30 % des familles ont connu le départ dau moins un de leurs membres. L e cheptel a connu dimportants mouvements de transhumance dans les six wilayas. Les pertes sont estimées dans certaines zones à 2/5 pour les bovins et à 1/3 pour les caprins. Une famille sur trois (32,7%) a été affectée par la crise alimentaire avec une valeur maximale de 44% en Assaba et une valeur minimale de 15,7% au Hodh Charghi.

11 Incidences sur la malnutrition La tendance à la baisse de la prévalence de la malnutrition chronique ( passée de 17,8% en décembre 2010 à 15,8% en juillet 2011) révélée par les enquêtes SMART est compromise par la crise alimentaire.

12 Incidences sur la déscolarisation des enfants Les principales causes de la déscolarisation des enfants sont: 1. le déplacement des communautés, 2. la recherche du travail, 3. laccompagnement du bétail en transhumance et 4. le mariage précoce.

13 Incidences sur la séparation des familles Les départs des enfants sont essentiellement volontaires même si 17% des informateurs ont évoqués des cas de départs forcés pour accompagner le bétail en transhumance. Les principales destinations sont : Les grandes villes (chefs lieux de moughataas, capitales régionales, Nouadhibou, Nouakchott, les pays limitrophes ou voisins (Mali, Sénégal), la Guinée Bissau et la Côte dIvoire

14 Travail des enfants Travail des enfants selon la Wilaya Hodh Charghi20.0 Hodh Gharbi29.6 Assaba29.2 Gorgol22.6 Brakna24.7 Guidimagha47.8 Nouakchott13.2 Les données réactualisées en 2011 de lenquête MICS Selon lARPE :un peu moins des ¾ (70 %) des informateurs clés interrogés ont déclaré avoir constaté une augmentation des cas de travail denfan t s 2 2. Les enfants les plus impliqués dans le travail sont ceux de ans et ans. Les données de lenquête MICS 2007 réactualisées en 2011 montrent que le nombre de filles qui travaillent est supérieur à celui des garçons Le nombre de garçons travailleurs sont supérieurs aux nombres de filles Le % de travail des enfants 5-14 ans est passé de 16,4% en 2007 à 21,5% en 2011

15 Les vocations agro pastorales des wilayas couvertes par lARPE favorisent limplication des enfants dans des travaux champêtres, dans des activités liées à lélevage et à laccomplissement de tâches domestiques faisant du travail des enfants un phénomène essentiellement rural. 27,1 % pour le milieu rural Selon les données réactualisées en 2011 de lenquête MICS 2007 les taux denfants travailleurs sont de 27,1 % pour le milieu rural et 11,8% en zones urbaines pour la tranche dâge 5-14 ans

16 Violences et exploitation sexuelles des enfants Le mariage précoce est signalé comme étant la principale forme de violence perpétuée à légard des filles. Cest une pratique assez répandue pendant le cycle normal de vie des populations.

17 Pourcentage de femmes mariées avant l'âge de 15 [1] Pourcentage de femmes mariées avant l'âge de 18 [2] Pourcentage de femmes de ans actuellement mariées [3] WilayaHodh Charghi Hodh Gharbi Assaba Gorgol Brakna Guidimagha MilieuUrbain Rural Source : Réactualisation 2011 données MICS 2007 Les questions dexploitation sexuelle des enfants ne semblent pas être correctement comprises dans les sites de lenquête. Seulement 24,5% des informateurs clés ont déclaré entendre parler dexploitations sexuelles denfants et 28% dentre eux pensent que les exploitations sexuelles des enfants ont augmenté pendant la crise.

18 La prise en charge des victimes de violence sexuelles est encore timide. Une prise de conscience réelle des problèmes de violences chez les responsables de la santé, de la sécurité et de la justice. Absence de centres découtes et de prise en charge psychologique et dappui socio économique pour les victimes est observée dans la quasi- totalité les sites visités Les agressions physiques par des adultes et par des enfants

19 5. Conclusions La crise alimentaire a eu des conséquences significatives sur le niveau de vie et la cohésion de la famille Le cheptel a connu dimportants mouvements de transhumances dans les six wilayas avec des pertes Les nombres de cas denfants malnutris ont augmenté La tendance de baisse de la prévalence de la malnutrition chronique signalée par les enquêtes SAMRT de décembre 2010 de juillet 2011 est largement compromise par la crise alimentaire. La déscolarisation des enfants a augmenté avec causes le déplacement des communautés, la recherche du travail, laccompagnement du bétail en transhumance et le mariage précoce. Les familles ont connu des départs de leurs membres au même titre à cause de la crise alimentaire. Il est établi que travail des enfants est un phénomène dampleurs aussi bien en milieu rural quurbain Les enfants les plus impliqués dans le travail sont ceux des tranches dâges ans et ans. les vocations agro pastorales des wilayas couvertes par la présente ARPE favorisent limplication des enfants dans des travaux champêtres, dans des activités liées à lélevage et à laccomplissement de tâches domestiques

20 6. Recommandations 1. Consolider et renforcer le mécanisme de coordination mis en place pour la réalisation de cette évaluation rapide de la protection des enfants dans le contexte de la crise alimentaire de 2011 et Renforcer les capacités du groupe de travail sur les méthodes de collecte et danalyse de données qui renseignent sur lampleur des conséquences dune crise humanitaire et sur la protection des enfants contre les différentes formes dabus, dexploitation et de violences. 3. Intégrer la dimension protection des enfants et des femmes en situation de crise humanitaire dans les systèmes de protection en cours de construction au niveau des régions 4. Développer un paquet minimum dactions de prévention et de prise en charge des enfants et femmes victimes ou vulnérables dans les contexte de crise (sécheresses, inondations, conflits etc..)

21 5. Réviser les SOPs de lutte contre les VBG pour intégrer les données et considérations issues de la présente ARPE en particulier celles relatives aux violences et exploitations sexuelles des enfants. 6. Former des relais communautaires amis des enfants sur les questions prévention des abus, violences et exploitation et de prise en charge psychosociale, dorientation et daccompagnement des victimes. 7. Etudier le travail des enfants en milieu rural (circonstances et déterminants) en particulier dans les wilayas à vocation agro pastorale. 8. Encourager les efforts de la presse et des ONG qui visent la dénonciation du travail des enfants, des violences et formes dexploitation perpétuées à leurs égards. Recommandations (suite)

22 Je vous remercie pour votre attention


Télécharger ppt "Analyse Rapide de la Protection des Enfants dans le contexte de la crise alimentaire 2011-2012."

Présentations similaires


Annonces Google