La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Séminaire de Dakar 24 & 25 Novembre 2005 Outils de gestion du risque de prix dans les filières Coton dAfrique de LOuest et du Centre.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Séminaire de Dakar 24 & 25 Novembre 2005 Outils de gestion du risque de prix dans les filières Coton dAfrique de LOuest et du Centre."— Transcription de la présentation:

1 Séminaire de Dakar 24 & 25 Novembre 2005 Outils de gestion du risque de prix dans les filières Coton dAfrique de LOuest et du Centre

2 Présentation Volatilité et imprévisibilité des prix du coton Quest-ce que la gestion du risque de prix ? Impact sur les divers acteurs Stratégies de vente et outils de gestion du risque de prix Intérêt et limites des instruments de marché Recommandations

3 Indices des prix nominaux (Octobre 2001=1.0)

4 Indices des prix réels (1980=1.0)

5 Moyenne mensuelle Index A ($/kg et /kg)

6 Le pourquoi de la gestion du risque de prix Historiquement, le coton en Afrique lOuest a fait lobjet de stabilisation des prix intra & inter annuelle Le prix de campagne garanti par légreneur étant fixé au moins six mois avant la récolte, celui-ci est en risque de prix pendant cette période Les égreneurs privés doivent impérativement se couvrir sous peine de mettre en danger leur existence même

7 Conséquences possibles dune absence de gestion du risque, ou dune mauvaise gestion de ce risque Producteurs: un égreneur fragilisé financièrement ne sera plus capable de garantir un prix de campagne, mais cherchera à faire passer le risque au producteur en achetant spot Égreneurs: sont les mieux à même de gérer le risque pour la filière: –sont à la charnière entre le contexte national (prix de campagne garanti), et les réalités du marché international (prix fluctuants, risque de change etc.) –Peuvent y consacrer les ressources nécessaires en termes humains (personnel dédié à la gestion du risque) et financiers (gestion dun compte chez un intermédiaire de marché)

8 Conséquences possibles dune absence de gestion du risque, ou dune mauvaise gestion de ce risque Banques: sont avant tout préoccupées par la récupération des crédits de campagne. Ont dont un intérêt objectif à faciliter lusage par leurs clients des instruments de marché. Gouv.: des égreneurs sachant gérer leurs risques sont mieux à même de respecter leurs obligations vis à vis des producteurs. Donateurs: ont aussi intérêt à voir les risques de déficit des filières cotonnières mieux gérés (impact sur le budget de lÉtat).

9 Types de Contrats Contrats physique –Ventes anticipées à prix fixe –Ventes spot à prix fixe durant égrenage –Contrats en « price fixing » –Prix Minimum Garanti / Options de vente Contrats financiers –Marché à terme / options –Swaps

10 Ventes anticipées à prix fixe Instrument / technique –Cest la méthode de vente la plus couramment utilisée pour arbitrer une partie du risque encouru avant même la récolte Coûts / risques –Na pas de coût direct –on ne peut trop sengager sous peine de se retrouver shorten cas daccident climatique –Le prix étant ferme et définitif, on ne peut plus participer à une éventuelle amélioration des cours pour les tonnages déjà vendus. –Le prix moyen obtenu à travers ces ventes déterminera largement le prix min. de campagne que légreneur va pouvoir garantir à ses producteurs. Avantages –Assure un débouché pour la marchandise physique –Permet de sécuriser le préfinancement de la campagne

11 Ventes spot à prix fixe durant légrenage Instrument / technique: –Cest la méthode la plus couramment employée pour ce qui na pas été vendu par anticipation Coûts / risques: –Pas de coût direct –On «colle » au marché mais on peut rater des opportunités de cours plus intéressants Avantages: –La marchandise physique étant disponible le type de qualité est connu et la vente peut se faire sur échantillon

12 Contrats avec option dachat négotiable et prix à fixer Instrument / technique: –Fixent le volume des ventes à terme mais nen fixent pas le prix. –Il existe diverses formules de détermination des prix (contre lindex Cotlook A, Cotllook zone franc ou marché de New York) ou sur la base dune moyenne sur une période déterminée. Coûts / risques: –Pas de coût direct Avantages: –Permet de diversifier les stratégies de commercialisation et de fixation des prix –Le prix moyen sur une période déterminée permet de procéder à une opération de couverture au moyen de swaps sur indice Cotlook A.

13 Prix minimum garanti Instrument / technique: –Facilité offerte par certains négociants qui se couvrent par le biais dune option « put » –Le prix de loption est inclus dans le prix du contrat physique Coûts / risques: –Le coût dune telle option, suivant le niveau de PMG choisi peut varier de 3 à 15% de la valeur sous-jacente. –Il importe que la transaction se fasse en confiance et transparence et que le vendeur sache quel est le coût de loption (qui se traduira par une décote de la marchandise physique) Avantages: –Permet de verrouiller un volume de vente pour livraison différée à un prix plancher –Permet au vendeur de participer dans une éventuelle remontée du marché avant une date convenue. –La gestion de linstrument financier quest loption est prise en charge par le négociant

14 Contrats à terme Instrument / technique: –Les contrats à terme cotés sur la bourse du coton de New York permettent à légreneur de vendre à terme à un prix déterminé. –Mais ce sont des instruments financiers qui ne donnent pas lieu à livraison physique du coton. Coûts / risques: –Aucun coût direct (sauf la commission du commissionnaire) –Ne permettent pas de bénéficier dune hausse ultérieure du marché –Risque de base –Requiert la mise en place dune ligne de crédit (financement des appels de marge) Avantages: –Permet de verrouiller un niveau de prix que lon trouve intéressant, alors quon na pas forcément un acheteur pour le coton physique à ce moment là.

15 Contrats doption Instrument / technique –Un contrat doption sur contrat de vente (option put) détermine un prix plancher sur la bourse du coton de New York. –Ne donne pas lieu à la livraison effective de coton. Coût / risque: –Le coût sur le marché dun prix plancher représente entre 3 et 15% de la valeur sous-jacente. –Risque de base –Lutilisateur doit sorganiser pour gérer sa position en continu, et désigner un gestionnaire de risque, responsable du suivi. Avantages: –Permet de verrouiller un prix plancher –Permet de profiter dune hausse ultérieure du marché

16 Comment fonctionne une option put On achète le droit (et non lobligation) de vendre à un prix fixe (le prix dexercice) dans une période donnée. Le prix à payer est la prime Si le marché passe au dessus du prix dexercice, on vend le physique à un prix plus élevé que prévu initialement, et on abandonne loption (et la prime payée est perdue) Si le marché tombe en dessous du prix plancher établi, on exerce loption: à tout moment avant son expiration, le détenteur peut exercer loption et empocher la différence entre le prix dexercice et le niveau du marché à ce moment là.

17 Mar P Mar P Mar P Mar P MONTHSTRIKEP/CDELTAOPENHIGHLOWCLOSEPRICECHANGEVOLUMEOICHANGE Mar P ** Mar P Mar P Mar P Mar P Mar P Mar P Coûts des options put le mercredi 16/11 sur la position Mars 06, alors que le marché avait clôturé à 52,86 cents / livre

18 Prix dexercice Cents / livre Coût de loption (¢/lb) En % du marché sous- jacent % % % % % % % Coût de loption en % du niveau assuré Données indicatives à la clôture du marché le 16/11/05

19 Prix de Vente MoyenGain / Perte (CFA/kg FOB) Ventes spot Ventes échelonnées Fixation à l'embarquement Ventes anticipées Contrat PMG / Achat put options Déc Vente physique en Nov Vente physique Mai à Nov Vente Contrat terme NY Déc / Swap Vente physique en Nov Vente physique Mai à Nov Panachage Source G. Estur Stratégies GRP Comparées 2004 (prix de revient estimé à 665 cfa/kg)

20 Stratégies GRP Comparées 2004 Stratégies GRP Comparées Prix de Vente Moyen Gain / Perte Terme du risque (mois) Coût Ventes spot Ventes échelonnées Fixation à l'embarquement Ventes anticipées Contrat PMG / Achat put options Déc Vente physique en Nov % Vente physique Mai à Nov % Vente Contrat terme NY Déc / Swap Vente physique en Nov crédit Vente physique Mai à Nov crédit Panachage panachage Source: G. Estur

21 Structure des coûts et gestion des ventes Principaux éléments qui déterminent la stratégie de GRP: – le niveau et la structure des coûts de légreneur, en particulier: Coûts financiers et administratifs (y compris magasinage) et service de la dette Niveau du prix fixé au producteur pour la campagne en cours et la suivante –Bonne connaissance de son niveau de point mort (suivant limportance de la récolte attendue) –Spinners switching costs Légreneur doit se préocupper de sa stratégie de GRP quil soit ou non au dessus de son point mort –Utiliser un panachage de divers instruments selon la stratégie recherchée: –Laversion au risque de perte devrait lemporter sur lappât du gain (spéculation) –L absence de prise de décision est déjà une spéculation en soi

22 Retombées dune GRP dynamique Gestion de la position Cest un exercice différent selon que lon est égreneur ou négociant. Un égreneur est naturellement long coton (à partir du moment où il sest engagé à collecter le coton des producteurs auxquels il a fait des avances dintrants) Une position bien arbitrée permettra de limiter limpact de cours orientés à la baisse Pour un égreneur, gestion de la position veut dire: Combien de chaque qualité de coton dois-je vendre? Quelle est la valorisation actuelle de ces actifs? Quel est le report du marché (vaut-il mieux financer un stock et vendre sur un terme plus lointain ?)

23 Retombées dune GRP dynamique Stop loss: –lexercice précédent (valorisation de la position) permet de se fixer un niveau de prix au-delà duquel on décide de vendre, quoi quil arrive –Le choix dun niveau de stop loss dépend de la capitalisation de chaque égreneur (et sa capacité à absorber des pertes) Possibilité de se livrer à des simulations –Pour comparer limpact de diverses stratégies commerciales pour un scénario donné (de coûts ou niveau de marché) –Pour comparer la performance dune stratégie donnée dans divers scénarios de niveau de marché.

24 Avantages de la GRP De manière générale: La GRP fournit des outils qui permettent daméliorer la gestion financière (pour se prémunir de pertes importantes possibles) Du « sur mesures »: chaque entreprise peut connaître des problématiques différentes demandant des réponses appropriées. Une gestion dynamique: les conditions de marché évoluent, il faut adapter la stratégie darbitrage en permanence.

25 Avantages de la GRP (suite) Plus spécifiquement pour: Les égreneurs: meilleure compréhension du marché international et meilleure appréciation de leur exposition aux risques (prix et change). Toute formation dans ce domaine renforce aussi la gestion financière de lentreprise. Les producteurs: le risque dêtre payé en retard (voire pas du tout), par un égreneur en difficulté financière, diminue. Les banques: leur risque client saméliore, ce qui doit se traduire par des conditions de prêts plus compétitives. Le gouvernement: une profession cotonnière qui gère bien son risque de prix, cest moins de risque de devoir intervenir pour « faire le pompier » (producteurs impayés). Les bailleurs de fonds: moins de risque de se trouver confronter à une brutale demande dappui budgétaire par un gouvernement qui se trouve obligé de protéger les prix à la production lorsque les cours mondiaux seffondrent.

26 Limites des Instruments de GRP De manière générale: La démarche GRP est forcément opportuniste Il ny a pas de recette magique pour la GRP, cela dépend des conditions dun marché en perpétuel mouvement et dune stratégie commerciale qui sadapte en conséquence Ce nest pas une panacée, mais un outil de meilleure gestion financière. Nempêche pas la chute tendancielle des cours Pour ce qui est des instruments: Options et contrats à PMG ont un coût Contrats à terme et Swaps nécessitent des lignes de crédit Disponibilité (volume sur le marché) et attrait (coût) varient Ne couvrent pas les risques de change et de base Leur utilisation demande un suivi quotidien des positions

27 Lassistance technique que peut apporter le CRMG Renforcer la capacité des égreneurs à: –Maîtriser la structure de leurs coûts –Mettre au point et utiliser les dinstruments daide à la décision précédemment mentionnés –Mieux définir (et ajuster) leur stratégie de vente –Sorganiser, (au niveau commercial et financier) pour le suivi des positions et la gestion du risque –Acquérir une bonne connaissance technique des instruments darbitrage existants –Le CRMG estime que lacquisition de ces connaissances est une priorité.

28 Ce que propose le CRMG Assistance technique dans les domaines précités, des modules sur mesure pouvant être conçus pour: Les sociétés dégrenage intéressées par les instruments de GRP et la possibilité daméliorer leurs stratégies de vente Les Banques: intéressées en premier lieu, elles peuvent aussi offrir des instruments OTC pour aider leurs clients à mieux se protéger Associations de producteurs: mieux comprendre le fonctionnement du marché mondial, et la formation du prix sur les marchés à terme.

29 Merci de votre attention


Télécharger ppt "Séminaire de Dakar 24 & 25 Novembre 2005 Outils de gestion du risque de prix dans les filières Coton dAfrique de LOuest et du Centre."

Présentations similaires


Annonces Google