La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Analyse des pressions exercées par les phénomènes déclusées sur les écosystèmes de la rivière Dordogne Bilan provisoire.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Analyse des pressions exercées par les phénomènes déclusées sur les écosystèmes de la rivière Dordogne Bilan provisoire."— Transcription de la présentation:

1 Analyse des pressions exercées par les phénomènes déclusées sur les écosystèmes de la rivière Dordogne Bilan provisoire

2 Analyse des pressions exercées par les phénomènes déclusées sur les écosystèmes de la rivière Dordogne Bilan provisoire

3 Les aménagements hydroélectriques du BV de la Dordogne Daprès le dépliant EDF GEH Dordogne Chaîne Maronne Chaîne Cère Chaîne Vézère 1232 Mm 3 deau stockée ; 970 Mm 3 de capacité utile ( 112 j M Dord Argentat ) ; 1817 MW de puissance installée (soit ~ 1.5 tranche nucléaire)

4 Les aménagements hydroélectriques du BV de la Dordogne Implications pour lhydrosystème : Un régime thermique modifié. Refroidi à laval dArgentat par les eaux restituées qui proviennent des couches profondes des retenues.

5 Les aménagements hydroélectriques du BV de la Dordogne Implications pour lhydrosystème : Un régime hydrologique très fluctuant.

6 4.9 °C en février à 14.7 °C en août à Argentat 6.8 °C à 23.8 °C à Tuilières Régime thermique moyen de la Dordogne Sonde à Tuilières depuis 1993, Argentat, Beaulieu, Floirac, depuis 2000, Cazoulès depuis 2002, pour les besoins de cette étude Siorac, et couasnes La Gardelle, Port Vieux, Coux et Banquette Réchauffement rapide en été dArgentat à Cazoulès Équilibre à lair Réchauffement modéré de Cazoulès à Tuilières

7 Influence thermique nette des barrages jusquà environ 100 km en aval. Régime thermique de la Dordogne ArgentatFloiracBeaulieu Cazoules CastelnaudSiorac Tuilières Gradient amont - aval des températures du mois le plus chaud Réchauffement rapide de la ME depuis le Sablier Équilibre à lair

8 Régime thermique de la Dordogne A minima 4 °C + froid en aval dArgentat au mois daoût quen situation naturelle.

9 En mars–avril T° couasne en moyenne > de 3.6°C à T° Dordogne (10.3 °C / 6.7 °C) Régime thermique de la Dordogne : différentiel thermique entre laxe Dordogne et ses couasnes Couasne de Port-Vieux : pas alimentée par lamont ; alimentée par dimportantes résurgences calcaires A partir de juin, la couasne nest plus alimentée par laval par la Dordogne mais simplement par les résurgences et devient nettement plus fraîche que la Dordogne

10 Régime thermique de la Dordogne Régime thermique plus froid Des conséquences importantes sur lécologie du cours deau et notamment sur la répartition des poissons

11 Le peuplement piscicole de la Dordogne 36 espèces de poissons dont les 8 espèces de poissons migrateurs européens 15 espèces à forte valeur patrimoniale

12 Le peuplement piscicole de la Dordogne ArgentatBergerac Les espèces centrales de lamont vers laval Serveur image du CSP, pêches MIGADO, pêches ENS, observations CHA TRF - Beaulieu, OMB SAT - Girac, VAI LOF GOU BAF VAN - Vitrac, BAF VAN CHE GAR CCO BRE ABL ANG - Pessac, PER BRO GAR ROT ANG TAN CCO- couasnes

13 janvierfévriermarsavrilmaijuinjuilletaoûtseptembreoctobrenovembredécembre Barbeau fluviatile Brochet Ombre commun Perche Saumon atlantique Tanche Truite commune Vairon Vandoise Périodes de reproduction et démergence Chabot Le peuplement piscicole de la Dordogne

14 Les aménagements hydroélectriques du BV de la Dordogne Implications pour lhydrosystème : Un régime hydrologique très fluctuant. Variations +++ nombreuses et bcp plus rapides notamment à la baisse quen régime naturel

15 Régime hydrologique de la Dordogne sur la période Définition des variations de niveau potentiellement biologiquement impactantes Variations supérieures à 10 cm/h (synthèse bibliographique) Grâce aux modèles hydrauliques de Courret et al. 2006, on a une idée de la correspondance en gradient de hauteur/gradient de débit par tranche de débit dans la rivière Echouages constatés pour telle amplitude variation du Q (observations sur le terrain ).

16 Régime hydrologique de la Dordogne sur la période Sont considérées comme potentiellement impactantes les variations qui, par tranche de Q, dépassent telle amplitude en m 3 /s ou tel gradient en m 3 /s /h

17 ~ 160 éclusées par an (min 75 en 2003, max 224 en 1994) Régime hydrologique de la Dordogne sur la période Principalement doctobre à mai, qui recoupent donc très largement les phases biologiques « clefs » dun grand nombre despèces de poissons de la Dordogne.

18 Rodanges RG ~ 300m 3 /s Rodanges RG ~ 50m 3 /s piégeages piégeages Les contextes problématiques par rapport aux fluctuations de niveau Les dépressions derrière les cordons darbres rivulaires

19 Les contextes problématiques Les bras secondaires Pinsac RD ~ 110 m 3 /s (souillac) – vue amont Pinsac RD ~ 110 m 3 /s – vue aval Pinsac RD ~ 80 m 3 /s (souillac) – vue amont Pinsac RD ~ 80 m 3 /s – vue aval

20 Les contextes problématiques Les bras dalimentation amont de Couasne piégeages piégeages Voir assèchements de frayère despèces lithophiles Voir assèchements de frayère despèces lithophiles Amont couasne de la Boulmène

21 Les contextes problématiques Les bras morts Port Vieux RG ~ 180 m 3 /s (carennac) Port Vieux RG ~ 35 m 3 /s Port Vieux RG ~ 70 m 3 /s Port Vieux RG ~ 35 m 3 /s Exondations pontes des esp. phytophiles ou deau calme Exondations pontes des esp. phytophiles ou deau calme Voir échouages piégeages Voir échouages piégeages

22 Les contextes problématiques Les bancs de galets Blanzaguet RD ~ 370 m 3 /s (Souillac) Blanzaguet RD ~ 40 m 3 /s Echouages Echouages Exondations de fraie des esp. lithophiles Exondations de fraie des esp. lithophiles

23 Bilan global de 35 jours sur le terrain Suivre échouages piégeages Suivre échouages piégeages Observations du fonctionnement des couasnes (quels poissons, à quelles périodes, à quels niveaux, quels types dalimentation …) Observations du fonctionnement des couasnes (quels poissons, à quelles périodes, à quels niveaux, quels types dalimentation …)

24 Bilan global 2006 Caractéristiques hydrologiques de 2006 : très forts débits de mars à fin avril, puis chute brutale du débit. Seulement 46 éclusées en 2006 contre 95 pour la période , de janvier à juin.

25 Bilan global assèchements fraie espèces lithophiles + assèchements fraie perche + de 7200 poissons retrouvés échoués piégés appartenant à 21 espèces dont 9 à haute valeur patrimoniale Assèchements de frayères concernant les espèces TRF/SAT, OMB, CHA, VAN, (BAF) sur les bancs de galets ; PER, SAN, dans les couasnes

26 Piégeages 0+ SALM – Aval Beaulieu Piégeages ~ 800 (1+) CYPR. – Pinsac Bilan par contexte Les cordons AmontAval

27 Les cordons darbres rivulaires sont en eau pour des débits forts (notion de Q de plein bord) et hors deau pour des débits moyens On a ici un problème pour les passages de forts débits à des débits moyens ou faibles

28 Chenaux secondaires amont Bilan par contexte Les chenaux secondaires et les chenaux dalimentation amont de couasnes Chenaux alimentation couasnes Chenaux secondaires aval

29 Bras secondaires : le cas du bras de Pinsac Pinsac RD ~ 110 m 3 /s (souillac) – vue amont Pinsac RD ~ 110 m 3 /s – vue aval Pinsac RD ~ 80 m 3 /s (souillac) – vue amont Pinsac RD ~ 80 m 3 /s – vue aval

30 Pinsac – déconnexion 1 Pinsac – déconnexion 2

31 12 Le cas du bras de PINSAC Déconnexion à ~ 93 m 3 /s au moins 12 fois entre janvier et octobre 2006 Q souillac m 3 /s (delta H repère) Déconnecté Déconnecté Connecté Connecté Connecté

32 Le cas du bras de PINSAC Déconnexion à ~ 93 m 3 /s au moins 18 fois entre janvier et octobre 1993 (dont 9 au printemps) pour une hydrologie très différente

33 Déconnexion Blanzaguet vers 300 m 3 /s à Souillac Déconnexion chenal dalimentation Couasne Gardelle vers 250 m 3 /s à Carennac Q souillac m 3 /s (delta H repère) Connecté Déconnecté Q carennac m 3 /s (delta H repère) Déconnecté Connecté Déconnecté Déconnecté Déconnecté Déconnecté

34 Les bras secondaires ou les chenaux dalimentation de couasnes (ou les chenaux de crue) sont alternativement mis en eau ou hors deau en fonction de leur cote de connexion amont. La fréquence de cette alternance dépend de lhydrologie de lannée. Ces alternances connexion/déconnexion interviennent dans la gamme des forts débits pour les chenaux dalimentation de couasne ou les chenaux de crue. Ces alternances connexion/déconnexion interviennent dans la gamme des débits moyens à faibles pour les bras secondaires.

35 Bilan par contexte Les bancs de galets plus ou moins végétalisés Bancs de Girac RD et RG Confluence de la Maronne Echouages piégeages AmontAval

36 Frayères dombres - Recoudier Nid dombre Œufs de vandoise Assèchements de frayères concernant les espèces lithophiles TRF/SAT, OMB, CHA, VAN, (BAF)

37 Les bancs ou plages de galets sont exondées lorsquon passe de débits moyens (forts) à des débits faibles

38 Bilan par contexte Les couasnes Echouages piégeages Terrasse supérieure de la Couane de Roc Del Nau

39 Fraie de perche – Couasne – Saint julien Lampon La Banquette (au Buisson) jusquà + 60 cm au dessus de leau Le Coux jusquà + 40 cm au dessus de leau Exondation généralisée des fraies de perche lors de la grosse baisse de fin avril, au moins entre Saint-Julien- Lampon et Le Buisson de Cadouin

40 Fraie de sandre – aval Bergerac – en eau Aval Bergerac – à fleur deau Aval Bergerac – en partie hors deau Aval Bergerac – oeufs hors deau

41 sur plus de 200 km de cours deau. sur plus de 200 km de cours deau. Synthèse SAT&TRFLPP&&LPMOMBCHAVANVAIGOULOFBAFCHEABLGARPERBROBOUBRETANPESSANTétardTriton variations de niveau de la Dordogne posent problèmes pour la réalisation du cycle biologique de 21 espèces de poissons dont 9 à haute valeur patrimoniale. variations de niveau de la Dordogne posent problèmes pour la réalisation du cycle biologique de 21 espèces de poissons dont 9 à haute valeur patrimoniale. A différents stades de développement : A différents stades de développement : œufs (inquantifiable) 0+ (inquantifiable en dehors des salmonidés, individus de qqes mm) 1+ (la plupart des poissons retrouvés échoués ~ 6-7 cm) adultes de petites espèces (CHA, LOF, VAI)

42 Synthèse Gamme de variation de débit et problèmes confirmés. Gamme de variation de débit et problèmes confirmés.

43 Conclusions Certaines solutions aux problèmes semblent « à portée », du moins en ne considérant que laspect biologique et technique, pour un effet bénéfique immédiat Certaines solutions aux problèmes semblent « à portée », du moins en ne considérant que laspect biologique et technique, pour un effet bénéfique immédiat Ex : la stabilité des Q (au moins la non baisse) en période de reproduction du Brochet ou de la Perche travaux réalisés localement pour assurer une connexion permanente dun bras secondaire à QBase Dautres demandent encore des données et des analyses (en partie en cours EPIDOR, MIGADO, GHAAPPE, ECOGEA) au vu de la taille du milieu (aussi bien latéralement que longitudinalement) et de la multiplicité des enjeux simplement biologiques. Dautres demandent encore des données et des analyses (en partie en cours EPIDOR, MIGADO, GHAAPPE, ECOGEA) au vu de la taille du milieu (aussi bien latéralement que longitudinalement) et de la multiplicité des enjeux simplement biologiques. Ex : Quel Qbase, quel Qmax, quelles variations, à quelles périodes … ?

44

45

46 Piégeages invertébrés sur tout le linéaire, le plus spectaculaire : les gammares Ponte Brachycentridae hors deau - Brivezac Exondations ponte crapaud – Recoudier, Saint- Julien, Coux … HeptageneidaePerlidae Mouche de mai

47 Régime thermique de la Dordogne : différentiel thermique entre laxe Dordogne et ses couasnes Couasne de La Gardelle : alimentée par lamont par la Dordogne pour 250 m 3 /s à Carennac ; résurgences calcaires mais qui tarissent rapidement. Pas de réchauffement tant que la connexion amont est alimentée, augmentation de la température dans la couasne dés quil ny a plus que la connexion aval

48 Régime thermique de la Dordogne : différentiel thermique entre laxe Dordogne et ses couasnes

49 Le régime influencé de la Dordogne 46 éclusées en 2006 contre 95 pour la période , de janvier à juin.


Télécharger ppt "Analyse des pressions exercées par les phénomènes déclusées sur les écosystèmes de la rivière Dordogne Bilan provisoire."

Présentations similaires


Annonces Google