La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

GUIDE RAPIDE DES PRINCIPES DE CONTACT EN BASKET FAUTEUIL Ecrit et illustré par Ross DEWELL Adapted from Principles Of Contact In Wheelchair Basketball.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "GUIDE RAPIDE DES PRINCIPES DE CONTACT EN BASKET FAUTEUIL Ecrit et illustré par Ross DEWELL Adapted from Principles Of Contact In Wheelchair Basketball."— Transcription de la présentation:

1 GUIDE RAPIDE DES PRINCIPES DE CONTACT EN BASKET FAUTEUIL Ecrit et illustré par Ross DEWELL Adapted from Principles Of Contact In Wheelchair Basketball 09/2011 Traduction : Valérie FARRUGIA et Dominique BLOT 1 Version septembre 2011

2 Le CHEMIN d'un joueur est défini par les parallèles tirées de chaque côté du fauteuil d'un joueur dans le prolongement des grandes roues dans la direction de la progression du fauteuil. 1 - POSITION LÉGALE CONTRE UN JOUEUR AVEC LA BALLE : COUVERTURE DU CHEMIN Couvrir le chemin se rapporte à l'action d'un joueur qui place son fauteuil au travers du chemin d'un adversaire de sorte que le fauteuil soit placé en travers de ce chemin dun côté à l'autre. 2 - POSITION LEGALE CONTRE LE JOUEUR AVEC LA BALLE : TEMPS et DISTANCE pour ÉVITER LE CONTACT En plus de couvrir le chemin, un défenseur peut établir une position légale dans le chemin du joueur avec la balle en s'arrêtant dans le chemin du porteur de balle en lui laissant le temps et la distance d'éviter le contact, bien que le défenseur n'ait pas couvert le chemin du porteur de balle En général le défenseur doit laisser approximativement 1 longueur de fauteuil pour que le porteur de balle évite le contact si celui-ci progresse lentement, et 2 longueurs de fauteuil si le porteur de balle arrive rapidement. Cette distance s'appelle la distance de freinage. La distance requise pour larrêt dépend de la vitesse du porteur de balle. DEFENSE - CHEMIN Adapted from Principles Of Contact In Wheelchair Basketball 09/2011 Traduction : Valérie FARRUGIA et Dominique BLOT 2 Si un joueur a couvert le chemin d'un adversaire, il a établi une position légale. Le fauteuil roulant et son chemin Distance de freinage

3 3 - DEFENSE SUR UN JOUEUR PORTEUR DE BALLE Pour établir une position légale par rapport à un adversaire qui a la balle, un défenseur doit soit : (a)Couvrir le chemin de l'adversaire ou (b) donner le temps et la distance à ladversaire d'éviter le contact. Si un défenseur a couvert le chemin du joueur qui a la balle, le défenseur est considéré comme ayant donné au joueur qui a la balle le temps d'éviter le contact. Ce concept est décrit par le principe suivant : Si le joueur défenseur avait le temps pour établir une position légale dans le chemin du joueur attaquant, alors ce joueur attaquant a eu une chance égale d'éviter le contact. NB : le joueur attaquant ne peut pas s'imposer dans l'espace occupé par le fauteuil dun adversaire. 4 - DEFENDRE SUR UN ADVERSAIRE QUI NA PAS LE CONTROLE DE LA BALLE Larbitre doit décider qui y est arrivé le premier ? 1 - Pour définir la responsabilité du contact entre défenseur et un adversaire qui na pas la balle larbitre doit déterminer « qui est arrivé le premier ? Voir les différents facteurs au petit 3 ci-dessous. 2 - En général, un joueur qui prend une position avant ladversaire qui na pas la balle est considéré comme ayant légalement occupé cette position. 3 - Cependant, il peut y avoir d'autres facteurs à considérer, comme le croisement- de-chemin, le contact de face, le bloc, la rotation, et si un défenseur qui est en position initiale darrêt bouge dans la zone darrêt d'un adversaire en mouvement : Voir chacune de ces sections de ce guide. Adapted from Principles Of Contact In Wheelchair Basketball 09/2011 Traduction : Valérie FARRUGIA et Dominique BLOT 3

4 CROISEMENT DU CHEMIN Le croisement du chemin fait participer deux adversaires qui se déplacent approximativement en parallèle et dans la même direction. La situation de croisement de chemin se produit quand un de ces joueurs change de direction et se dirige au travers du chemin de l'adversaire. 1 - CROISEMENT LÉGAL DU CHEMIN 1 - Pour croiser le chemin légalement, un joueur ne doit pas tourner jusqu'à ce qu'il ait laxe de sa grande roue devant le point le plus « avancé » du fauteuil de son adversaire, 2 - Le joueur qui croise le chemin doit laisser le temps et la distance à ladversaire pour éviter le contact. 3 - Si le joueur qui croise le chemin tourne légalement, il a le droit de passage au-dessus de l'adversaire. La responsabilité du contact appartiendra à ladversaire. 2 - CROISEMENT ILLÉGAL DU CHEMIN Le schéma à droite (fig B) monte que le 6 bleu coupe illégalement le chemin du 4 rouge, le contact se produisant dans la zone de freinage Si le contact se produit au-delà de la distance de freinage, alors le 4 rouge sera responsable du contact, car il avait laissé le temps et la distance à son adversaire de l' éviter. Adapted from Principles Of Contact In Wheelchair Basketball 09/2011 Traduction : Valérie FARRUGIA et Dominique BLOT C'est ce changement de direction qui est la différence entre les règles pour croiser le chemin et les chemins convergents. Le croisement du chemin implique un changement de la direction. Les chemins convergents nimpliquent pas un changement de la direction. Les deux joueurs maintiennent leurs chemins en ligne droite. Dans cette situation, le joueur Bleu à son axe des grandes roues devant la barre du joueur Blanc. Il peut changer de direction 4 Ligne de l'axe du 6 Bleu

5 CHEMINS CONVERGENTS DÉFINITION 1 - Les chemins convergents se rapportent aux chemins de deux adversaires qui se déplacent dans des lignes droites à un angle aigu vers le même point. 2 - Il n'y a aucun changement de direction par l'un ou l'autre joueur. 3 - Ce chemin à ligne directe sans le changement de direction est la différence entre les notions de chemins convergents et de couper le chemin. c.-à-d. Une situation convergente de chemins implique les chemins droits, sans le changement de direction par l'un ou l'autre joueur, tandis que le croisement du chemin implique un changement de direction. SITUATION n° 1 : LA DEFENSE SUR UN JOUEUR PORTEUR DE BALLE Les principes de défenses s'appliquent. Il est de la responsabilité du défenseur d'obtenir la position légale, c.-à-d. couvrir le chemin, ou laisser le temps et la distance d'éviter le contact. SITUATION n° 2 : LA DEFENSE SUR UN JOUEUR SANS LA BALLE Un défenseur souhaitant prendre une position légale pour défendre sur un adversaire qui na pas la balle doit occuper cette position avant l'adversaire. Le défenseur doit également respecter les règles pour les situations spéciales telles que croiser le chemin, et pour entrer dans la zone darrêt d'un adversaire en mouvement d'une position stationnaire attaque. Adapted from Principles Of Contact In Wheelchair Basketball 09/2011 Traduction : Valérie FARRUGIA et Dominique BLOT 5

6 DEFENSE D'UN ADVERSAIRE STATIONNAIRE AVEC OU SANS LE BALLON Lors du marquage d'un adversaire stationnaire, porteur ou non porteur du ballon le défenseur peut placer son fauteuil le plus près possible. Le défenseur doit respecter les principes suivant 1 - le joueur blanc en position stationnaire est en droit d'occuper l'espace le plus près possible du joueur rouge. 2 - Un joueur ne doit pas placer son fauteuil entre les grandes roues de son adversaire. 2 1 PIVOTER 1 - PIVOTER À TRAVERS LE CHEMIN Un défenseur stationnaire qui pivote dans le chemin d'un adversaire qui a le ballon doit se conformer aux règles pour couvrir le chemin. Il doit avoir couvert le chemin avant que le contact se produise à moins que son adversaire ait la distance et le temps pour 2 - PIVOTER ET AVANCER Adapted from Principles Of Contact In Wheelchair Basketball 09/2011 Traduction : Valérie FARRUGIA et Dominique BLOT Sur la photo 2 le défenseur blanc a illégalement placer son repose-pieds sous le fauteuil de son adversaire, l' empêchant de se déplacer. Un défenseur immobile 4 rouge qui, après avoir pivoté et couvert le chemin du 4 bleu, continue le mouvement de pivot vers l'adversaire est responsable des éventuels contacts.. 6 Distance de freinage

7 Adapted from Principles Of Contact In Wheelchair Basketball 09/2011 Traduction : Valérie FARRUGIA et Dominique BLOT (a)Si aucun joueur na la balle, les 2 joueurs peuvent être responsable du contact. Le joueur qui a pivoté est en droit de rester en place. Cependant cela dépend de 2 choses : Que le joueur qui pivote maintienne sa position essentiellement à lendroit où il crée le mouvement. Que le joueur qui pivote soit en mesure dassumer une nouvelle position répondant aux règles de couverture de chemin. (b) Ceci est peut être un no call. Exemples : Si 2 joueurs tentent de récupérer un ballon roulant entre les fauteuils, et que le contact se produise avant dobtenir le ballon, larbitre devra laisser jouer laction, même si le contact est rude. (c) Larbitre doit être vigilant aux situations décran illégal par le joueur qui pivote. (d) Larbitre doit être aussi vigilant sur les situations de poussée provoquée par ladversaire. DEFENSE D'UN ADVERSAIRE QUI NE CONTRÔLE PAS LE BALLON Déplacement du fauteuil ………………………. défense en mouvement Un joueur à larrêt en position de défense ne peut se déplacer dans la zone de freinage dun adversaire, Il doit permettre à celui-ci, davoir le temps et la distance pour éviter tout contact. 7 Distance de freinage

8 Adapted from Principles Of Contact In Wheelchair Basketball 09/2011 Traduction : Valérie FARRUGIA et Dominique BLOT ECRAN 1 - POSER UN ECRAN SUR UN JOUEUR IMMOBILE En basket fauteuil quand un écran est placé à l'intérieur ou en dehors du champ visuel d'un adversaire à larrêt, l'écran peut être placé aussi près que possible jusquà la limite du contact. Commentaire : A la différence de la règle FIBA où lécran varie selon quil soit placé à l'intérieur ou en dehors du champ de vision de l'adversaire. La posture du poseur décran doit être immobile après la pose de cet écran. Cette exigence dun écran immobile est la même en FIBA. 8 Commentaire : Lexigence d' un écran immobile en basket fauteuil, nécessite quelques explications. 1 - Si après la pose d' un écran légal, le même joueur se déplace pour reproduire un autre écran, il doit laisser à son adversaire le temps et la distance pour éviter tout chemin (couverture du chemin). 2 - L' arbitre doit alors décider si il y a une nouvelle situation d' écran, ou si l' un de deux joueurs se déplacent. Les jugements seront différents selon la situation.

9 Adapted from Principles Of Contact In Wheelchair Basketball 09/2011 Traduction : Valérie FARRUGIA et Dominique BLOT 2 - POSER UN ECRAN SUR UN JOUEUR EN MOUVEMENT 9 Quand un écran est posé sur un adversaire en mouvement, larbitre doit considérer ce qui suit : 1 - Le porteur décran a-t-il établi une position légale par rapport à l'adversaire ? Pour faire ceci, est-ce quil avait couvert son chemin ou lui avait laisser le temps et la distance d'éviter le contact. 2 - Si le poseur décran a avancé de face vers son 'adversaire, lui a-t-il laissé le temps et la distance à ladversaire d'éviter le contact ? Si ces conditions sont remplies, alors l'écran est posé légalement. La première condition du poseur décran dans lWBF et la FIBA est : quil doit rester immobile. Dans le basket fauteuil, le poseur décran doit laisser le temps et la distance à son adversaire pour éviter le contact, cest-à-dire que le poseur décran doit couvrir entièrement le chemin de l'adversaire. Cependant, si un joueur B a le temps détablir une position légale dans le chemin dun adversaire A, alors cet adversaire A a autant de chances déviter le contact. Le joueur B poseur décran doit maintenir son écran immobile. Si le joueur B déplace alors cet écran et change de manière significative sa position par rapport au joueur A, alors le joueur B peut être responsable pour n'importe quel contact qui résulte.

10 Adapted from Principles Of Contact In Wheelchair Basketball 09/2011 Traduction : Valérie FARRUGIA et Dominique BLOT LACTION DE TIR 1 - QUAND UN JOUEUR EST-IL CONSIDERE EN ACTION DE TIR ? Laction de tir débute lorsque le joueur commence les mouvements qui précèdent habituellement la libération du ballon en direction du panier. Un joueur peut être considéré en action de tir si : (a) Il détient le ballon dans une ou les mains, avec une extension totale ou partielle du bras, le poignet armé dans la préparation ou la position de tir, (b) Il détient le ballon dans une ou les deux mains, et commence un mouvement en direction du panier, A B Le joueur 8 Blanc est considéré en action de tir En Basket fauteuil un joueur porteur du ballon qui attaque un mouvement de tir en « lay up » (main sou s la balle) est considéré en action de tir. Lors dun rebond offensif, un joueur qui tape le ballon en direction du panier est considéré en action de tir, Commentaire : Position du joueur et possibilité de tirer 1- La position du joueur est un élément important pour déterminer l' action de tir. Un joueur qui prend un rebond offensif, qui ne se trouve généralement pas face au panier, a peu de chance tenter un tir, sauf dans des situations de fin de possession ou de match. L' arbitre doit lire le jeu pour juger si le joueur est à l' arrêt ou en mouvement, ou si le joueur est en position pour effectuer un tir au panier. 2- Un joueur ne peut avoir commencé à lancer le ballon vers le panier, mais il peut être considéré en action de tir. Si la faute est commise et que le joueur continue son mouvement vers le panier, il doit être accordé ou donner des lancers francs correspondant à la faute. 3- Lors d' une prise de faute, l' arbitre peut avoir le doute sur l' action de tir ou la passe de ce dernier. Dans ces circonstance, l' arbitre accordera le panier, ou donnera des lancers francs correspondant à la faute. 10

11 Adapted from Principles Of Contact In Wheelchair Basketball 09/2011 Traduction : Valérie FARRUGIA et Dominique BLOT 2 - QUAND LACTION DE TIR SE TERMINE-T-ELLE ? En basket fauteuil laction de tir continue jusquà ce que le tireur ait fini son action de tir et quil ait retrouvé son équilibre. Si un tireur subit une faute juste après quil ait lâché la balle mais quil est encore en déséquilibre, alors il doit être considéré comme encore en action de tir. La fin de laction de tir varie en fonction du handicap du joueur et de ses possibilités à reprendre une position équilibrée dans son fauteuil. Il y a une différence dinterprétation dans la fin de laction de tir entre le basket valide et le basket en fauteuil. En valide on parle de pieds reprenant contact avec le sol, en basket fauteuil on parle de joueur ayant retrouvé une situation déquilibre dans son fauteuil. CONTACT DE FACE 1 - AVEC LA BALLE Un défenseur ne peut pas rentrer en contact de face avec un joueur qui a la balle. 2 - SANS LA BALLE 11 Lorsque deux joueurs sont impliqués dans une collision frontale, la IWBF n' a pas déterminé de sanctions pour les deux joueurs. Mais les arbitres doivent déterminer qui est en place le premier, si les deux joueurs jouent le ballon, si un joueur tente de bloquer ou couvrir le chemin de son adversaire, etc. Ce n' est pas toujours un jugement facile. L' arbitre doit lire les situations.

12 Adapted from Principles Of Contact In Wheelchair Basketball 09/2011 Traduction : Valérie FARRUGIA et Dominique BLOT DEFENSE EN MOUVEMENT ET DEFENSE IMMOBILE : - SUR ET HORS BALLON - RÈGLES POUR LES DÉFENSEURS 1. Défenseur immobile sur un joueur porteur ou non de balle Si un défenseur B prend une position immobile dans le chemin dun adversaire ou prêt dun adversaire A en laissant le temps et la distance à cet adversaire A déviter le contact et quun contact a lieu, alors il est de la responsabilité du joueur A. 2. Défenseur en mouvement sur un joueur qui contrôle le ballon Le défenseur doit couvrir entièrement le chemin du joueur avec le ballon, ou lui laisser le temps et la distance pour éviter le contact. 3. Défenseur en mouvement sur un joueur non porteur de balle Si le défenseur est toujours en mouvement lorsque le contact se produit et que dernier ne couvre totalement le chemin, alors il sera responsable du contact. Cela signifie que le défenseur doit avoir son fauteuil sur le chemin de l'attaquant. S'il réussi à faire cela, le défenseur est considéré comme ayant atteint une position légale. Le défenseur a le droit d'occuper une position qu'il atteint en premier alors le joueur attaquant doit éviter tout contact. 4. Défenseur immobile dans la zone de freinage dun adversaire en mouvement qui na pas le ballon Le défenseur doit permettre le déplacement d'un joueur qui n'a pas le ballon afin d'éviter tout contact. Si le défenseur se déplace dans la zone de freinage du joueur attaquant, à partir d'une position autre il sera responsable du contact. Ces principes sont extrêmement importants pour déterminer les responsabilités lors dun contact. 12

13 Adapted from Principles Of Contact In Wheelchair Basketball 09/2011 Traduction : Valérie FARRUGIA et Dominique BLOT 13 RESUME : LES 3 PRINCIPES FONDAMENTAUX DE CONTACTS 1 er Principe de base de contacts Le joueur qui contrôle le ballon Quand un défenseur tente d'établir une position légale sur le chemin d'un joueur adverse qui a la balle, l'arbitre doit prendre en considération les principes suivant 1 - lorsque les deux joueurs se déplacent. a) Le défenseur a-t-il couvert le chemin avant que le contact ne se produise ? ou b) Le porteur du ballon a-t-il eu le temps et la distance pour éviter le contact ? Décision : si la réponse à ces deux questions est oui, alors le défenseur établi une position légale. 2 - lorsque le joueur avec le ballon est arrêté Le défenseur peut prendre une position aussi proche de l'adversaire sans occuper l'espace de l'attaquant Un joueur qui a le ballon doit toujours sattendre à être marqué (même principe quen valide). Un joueur qui a le ballon doit garder le contrôle de son fauteuil à tout moment afin de pouvoir éviter un contact avec un adversaire qui a pris une position légale de défense dans son chemin. Commentaire : si un joueur qui a le ballon enlève ses mains de ses roues pour pouvoir faire une passe ou un tir, il prend le risque de ne plus pouvoir contrôler son fauteuil. Il reste néanmoins responsable des contacts qui pourraient arriver du fait de ce non contrôle de son fauteuil. PRINCIPES POUR LE JOUEUR ATTAQUANT AVEC BALLON Lorsque le joueur a rempli les positions légales de défense, il doit permettre au joueur porteur de balle d'avoir temps et la distance pour éviter tout contact. Un défenseur qui a couvert un chemin du joueur avec le ballon a atteint une position légale. En conséquence, il a donné le temps et la distance nécessaire pour éviter tout contact;

14 Adapted from Principles Of Contact In Wheelchair Basketball 09/2011 Traduction : Valérie FARRUGIA et Dominique BLOT 14 3 ème Principe de base de contacts Ecran : position de base Le joueur qui établit un écran doit être immobile 1 - écran sur un joueur immobile L'écran peut être poser le plus près possible de son adversaire 2 - écran sur un adversaire en mouvement Le défenseur doit : a) soit couvrir le chemin de l'adversaire en mouvement ou b) laisser le temps et la distance pour éviter tout contact. Lorsqu'un joueur défenseur tente d'établir une position légale face à un adversaire qui n'a pas la balle, l'arbitre doit prendre en considération les principes suivants : 1 - lorsque les deux joueurs se déplacent. Voir quel est le joueur qui a atteint la position le premier 2 - lorsque le joueur étant marqué est à l'arrêt Le défenseur peut prendre une position aussi proche de son adversaire sans occuper l'espace de ce dernier 3 - lorsque le défenseur se déplace après l'arrêt Lorsque le défenseur à l'arrêt se déplace subitement dans la zone de freinage d'un adversaire sans le ballon, il doit permettre à celui-ci d'éviter le contact. Le joueur qui n'a pas le ballon 2 ème Principe de base de contacts


Télécharger ppt "GUIDE RAPIDE DES PRINCIPES DE CONTACT EN BASKET FAUTEUIL Ecrit et illustré par Ross DEWELL Adapted from Principles Of Contact In Wheelchair Basketball."

Présentations similaires


Annonces Google