La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Avec le soutien de la Province du Brabant wallon et de la Communauté Française de Belgique « Solidarités plurielles : précarité ici, là-bas » « Solidarités.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Avec le soutien de la Province du Brabant wallon et de la Communauté Française de Belgique « Solidarités plurielles : précarité ici, là-bas » « Solidarités."— Transcription de la présentation:

1 Avec le soutien de la Province du Brabant wallon et de la Communauté Française de Belgique « Solidarités plurielles : précarité ici, là-bas » « Solidarités plurielles : précarité ici, là-bas » 4 septembre 2010 à Wavre LEducation permanente sur le terrain : lexemple des Equipes Populaires du Brabant wallon Audrey Dye, Secrétaire Fédérale des Equipes Populaires Brabant wallon

2 Rapidement, lEducation permanente… Proche de ce quon appelle ailleurs léducation populaire ou éducation politique Objectif : comprendre les enjeux politiques à lœuvre dans notre quotidien pour pouvoir changer les situations dinjustices qui nous préoccupent ! –-> « Chacun vaut la peine » : faire de toutes et tous des citoyen-ne-s conscientisé-e-s

3 Définition de la Communauté Française (article 1er du décret du 17 juillet 2003) : § 1 er : Léducation permanente vise à « l'analyse critique de la société, la stimulation d'initiatives démocratiques et collectives, le développement de la citoyenneté active et l'exercice des droits sociaux, culturels, environnementaux et économiques dans une perspective d'émancipation individuelle et collective des publics en privilégiant la participation active des publics visés et l'expression culturelle. » § 2.L'éducation permanente a pour objectif de « favoriser et de développer, principalement chez les adultes : une prise de conscience et une connaissance critique des réalités de la société ; des capacités danalyse, de choix, daction et dévaluation ; des attitudes de responsabilité et de participation active à la vie sociale, économique, culturelle et politique »

4 Voir – Juger – Agir (Joseph Cardijn) Voir :Voir : quels faits, quelles injustices on constate (et qui nous révoltent!!!) Ex. suppression de larrêt de bus du quartier Juger :Juger : comprendre les enjeux, croiser « savoir chaud » et « savoir froid » (vécu + théorie) Comme dit Frank Lepage, air chaud + air froid, ça ne donne pas de lair tiède mais un orage! Ex. pourquoi : suppression de la ligne, privatisation, rentabilité –-> enquête dans le quartier pour sonder les besoins Agir :Agir : à partir de ce quon a compris, on décide de comment on peut agir pour faire changer les choses. –Echelle micro > macro Discuter avec la société de bus, interpeller le conseil communal, interpeller les politiques responsables de la privatisation, faire une manif contre lOMC, etc. => le processus est aussi important que le résultat => la clé : apprendre à devenir un citoyen critique qui agit individuellement et collectivement pour une démocratie active et vivante

5 Ca se passe près de chez vous…! Voici quelques projets que les Equipes Populaires mènent au Brabant wallon …

6 Partant du constat que notre modèle nest pas viable et ne rend pas tout le monde heureux et que la crise est loccasion den changer, pour plus dégalité pour toutes et tous, un groupe se penche, à partir danimations mises en place par les Equipes Populaires, sur : _ lélaboration dun « mini-guide » du développement durable, pour décoder le jargon et faire réfléchir sur un concept trop (mal) connu _ la réalisation dun calendrier pour donner des astuces pour entamer différemment une nouvelle année ! _ lorganisation dune mini-conférence en novembre sur le thème « le développement durable : un luxe ou une nécessité ?! » _ la mise en place de résistances et/ou dalternatives ici et maintenant : GAC, interpellation des grandes surfaces, etc. Quand on sy met ensemble, on peut faire beaucoup de choses !!! Développement durable… ya du boulot !!! Un groupe a choisi de réfléchir à ce que le « développement durable » voulait dire pour eux…

7 La démocratie, ce nest pas un état…cest un équilibre à surveiller au quotidien ! Et plus de justice, plus dégalité, plus de droits, ça commence chez moi, dans ma commune. Cest pour cela quun groupe a décidé de suivre, pas à pas, les avancées de son conseil communal : _ en participant aux réunions du conseil _ en faisant des bilans réguliers des progrès effectués par rapport au programme des candidats élus _ en réalisant des interpellations La démocratie, ce nest pas seulement voter une fois de temps en temps… La démocratie, ça commence dans ma commune! Observatoire de la politique communale

8 Dénoncer les injustices, casser les préjugés, ça peut se faire de mille façons… et notamment par le théâtre ! Insertion de choc travaille depuis plus dun an à mettre sous les feux de la rampe les injustices et les préjugés liés à linsertion socioprofessionnelle : chômage, mal-logement, « cassage », mécanismes publics inefficaces voire nocifs… à quelle machine compliquée se sont-ils et elles attaqué-e-s !!! Déjà deux représentations à leur actif, et bien dautres à venir ! Insertion de choc !

9 Et pourquoi pas au CPAS…? Si cest important pour tout le monde de comprendre les enjeux qui nous entourent, cest peut-être encore plus important quand on est dans la galère… et de réfléchir ensemble à trouver des solutions ! comment fonctionne le secteur de lénergie pour que notre facture soit si élevée, et quest-ce quon peut faire au niveau individuel et ensemble pour que ça change? comment salimenter mieux, moins cher et plus « écolo »? comment éviter les pièges de la pub et lempêcher de proliférer? « jai mal à mon travail », « jai mal à mon chômage », « je fais tellement à la maison et ça compte pour du beurre » : quelles solutions on peut trouver à ça ensemble? Et toutes les autres préoccupations qui nous touchent de plein fouet, quand on est dans la galère… et quon peut combattre avec une bonne dose de solidarité !

10 Ce soir, film ! Un bon film, cest loccasion de se détendre, de sortir de ses problèmes, de prendre du recul par rapport à des questions qui nous touchent… et surtout den discuter après, dapprendre des opinions des autres, et de réfléchir à nos préjugés mais aussi à ce quon peut mettre en place pour changer ce qui nous révolte… Vaste programme, non?! Cest ce quon décidé de faire les habitants dune maison de sans-abris de louest du Brabant une à deux fois par mois. Ca vous épate? Et dans votre quartier, il y a un ciné ?!

11 Les discussions de comptoir… ça a du bon ! Si on vous parle de discussions de comptoir, vous pensez blagues limites, ragots de quartier… mais citoyenneté ? questions de société ? Ca sappelle un café citoyen. Sur le modèle du « café philo », on annonce un thème, une actualité, sur laquelle sont invités à sexprimer tous ceux et toutes celles qui sont venus, ce soir-là, participer. Un « spécialiste » nous aide à saisir les vrais enjeux et à identifier les questions-clés. Alors, vous venez boire un coup avec nous ?! Le prochain café citoyen devrait se tenir en novembre à Nivelles. Pour être tenus à courant, contactez-nous!

12 Et dautres activités… Régulièrement, nous organisons des soirées conviviales, des conférences, etc. Nous participons aussi aux activités larges du mouvement (journées de formation, midi- débat, etc.) Et si vous avez une idée, une envie, un projet en tête, nhésitez pas à nous contacter ! Vous aimez écrire? Un sujet vous tient à cœur? Nous sommes à la recherche de rédacteurs bénévoles pour notre newsletter…

13 Contactez – nous ! Par courrier : Bd Fleur de Lys 25 – 1400 Nivelles Par téléphone : 067/ Par Ou laissez-nous vos coordonnées…


Télécharger ppt "Avec le soutien de la Province du Brabant wallon et de la Communauté Française de Belgique « Solidarités plurielles : précarité ici, là-bas » « Solidarités."

Présentations similaires


Annonces Google