La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

UE Douverture « Pratique physique et effets sur le corps » « Activité physique et santé » Jean-Paul Doutreloux, MCF. UPS Entraîneur-adjoint Equipe de.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "UE Douverture « Pratique physique et effets sur le corps » « Activité physique et santé » Jean-Paul Doutreloux, MCF. UPS Entraîneur-adjoint Equipe de."— Transcription de la présentation:

1

2 UE Douverture « Pratique physique et effets sur le corps » « Activité physique et santé » Jean-Paul Doutreloux, MCF. UPS Entraîneur-adjoint Equipe de France de Rugby à 7 (préparation physique et technique des joueurs)

3 La condition physique

4 Cours 1 (et 2) : définitions notion de rendement biologique Lexercice et lentraînement Les marqueurs de la condition physique

5 La sédentarité des enfants de 8 à 18 ans Maladies Cardio- Vasculaires Obésité et Surpoids Défauts de Posture Heures consacrées à la TV, aux jeux vidéo heures / semaine en France, en Allemagne 35 heures / semaine au canada et aux USA Quelle condition physique ? Quels enjeux ?

6 Age (années)FemmesHommes 406:03:35 604:00:3605:05:00 803:51:0903:55: :58:0102:57: :55:0002:43: :46:2302:29: :39:4802:17: :35:1502:12: :27:3302:08:34 RECORDS des USA et du Monde par âge en MARATHON (42km 195) in L'entraîneur. Québec (1986).

7 Définitions Dans sa forme la plus large (du latin conditio), la « CONDITION PHYSIQUE » est une notion générale employée pour désigner lensemble des facteurs de la performance (psychiques, physiques, technico-tactiques, cognitifs et sociaux (Figure 1). Or, souvent on la découpe en capacité de condition physique (reposant sur des processus énergétiques), et en capacité de coordination (reposant sur des processus centraux de commande et de régulation nerveuse).

8 STRUCTURE DE LA CONDITION PHYSIQUE DU SPORTIF Figure 2 Daprès J. Weineck (1997) FACTEURS PHYSIQUES FACTEURS PSYCHIQUES Facteurs constitutionnels Et facteur santé Principales formes de sollicitation motrice Capacités Physiques Capacités de Coordination Facteurs Psychiques de base Capacités Cognitives Motivations Capacités Affectives Vitesse Force Endurance Souplesse Adresse, Capacité dapprentissage Intelligence Sensori-motrice Dispositions, Motivations Sentiment, Tempérament, Humeur

9 Définitions (suite) Mais aucune capacité nest constituée exclusivement de processus énergétiques ou, à linverse exclusivement de processus centraux de commande et de régulation nerveuse. Il y a tout au plus prédominance dune catégorie de certains facteurs par rapport aux autres. Dans lacceptation la plus étroite du terme et la plus utilisée, la condition physique est le plus souvent limitée aux facteurs dendurance, de force, de vitesse et de souplesse. Dans la pratique, il est très rare que les facteurs de la condition physique sexpriment à l « état pur ». On est en présence de formes mixtes (force-vitesse, endurance de force, endurance de vitesse,etc…).

10 Qualités physiques Vitesse Force Endurance Mobilité, Souplesse Force-Vitesse Puissance Force max Endurance aérobie Force-endurance Endurance anaérobie Figure 1 Doutreloux (2007), Coordination Endurance De vitesse

11 Weineck, 1997 Les composants biologiques des qualités physiques

12 Pour améliorer la Condition Physique, il faut Agir sur chaque secteur… Daprès Cazorla, 2006

13 Lexercice et lentraînement Effets à court et à long terme

14 TRANSFORMATION DENERGIE APPROVISIONNEMENT Organisme EXERCICE- ENTRAINEMENT TRAVAIL

15 TRANSFORMATION DENERGIE APPROVISIONNEMENT Organisme Exercice - ENTRAINEMENT TRAVAIL CHARGE INTERNE (« DEPENSE ENERGETIQUE ») CHARGE EXTERNE (OBSERVABLE)

16 Doutreloux, 1998

17 Exercice physique Série de contractions musculaires mobilisant les articulations pour réaliser des mouvement. Les contractions musculaires sont coordonnées entre elles pour réaliser un mouvement lissé. Chaque contraction musculaire correspond à la transformation dénergie chimique en énergie mécanique.

18 Les marqueurs de la condition physique

19 Morphologie à haut-niveau de compétition Maso et Robert (1999), Science et sports 14 : Doutreloux et al. (2000) STAPS 53 : Olds (2001), J Sports Sciences 19 : Duthie et al. (2003) Sports Med 33 (14) :

20

21

22 + 7 cm + 6 cm + 5 cm + 7 cm

23 + 3 cm + 7 cm + 3 cm+ 7 cm + 8 cm

24 Doutreloux, Thon et Artigot, revue STAPS N° 53, Comparaison France (Top ) – Sud (Super )

25 Taille par poste Nb : * : p < 0.05 ; ** : p < 0.01 ; *** : p < Doutreloux, Thon et Artigot, revue STAPS N° 53, Comparaison France (Top ) – Sud (Super )

26 + 15 kg + 17 kg + 16 kg + 12 kg + 14 kg + 19 kg kg + 21kg + 15 kg+ 17 kg kg+ 19 kg + 22 kg + 16 kg+ 18 kg

27 Un « pack » en 2007 est plus lourd de plus 155 kg par rapport à 1979…et de plus de 45 kg par rapport à 1999… Tendance à lasymptote horizontale… + α Temps Masse

28 + 3 kg + 8 kg + 10 kg + 9 kg kg+ 10 kg+ 15 kg+ 12 kg+ 10 kg

29 Masse Doutreloux, Thon et Artigot, revue STAPS N° 53, Nb : * : p < 0.05 ; ** : p < 0.01 ; *** : p < Comparaison France (Top ) – Sud (Super )

30 Masse par poste Nb : * : p < 0.05 ; ** : p < 0.01 ; *** : p < Doutreloux, Thon et Artigot, revue STAPS N° 53, Comparaison France (Top ) – Sud (Super )

31 In Duthie et al. (2003) : Sports Med 33 (13) :

32

33

34 In Olds (2001) J Sports Sciences 19 : Tendance : Stabilité De la taille et Augmentation de la masse

35 En ce qui concerne la morphologie, tous sports confondus, laccès à lélite répond à un modèle Darwinien. Les joueurs de rugby par exemple ont une taille et une masse qui ont augmenté respectivement 2 à 6 fois plus vite que les dimensions de la population nationale de référence entre 1975 et 2000…(Olds, 2001, J. Sports Sciences (19, )

36 PERFORMANCES DES JOUEURS Quarrie et al. (1995) Br J Sport Med 29 (4) Maso, Cazorla et al. (2002) Science et Sports 17 (6) : Duthie et al. (2003) Sports Med 33 (13) : Cazorla et al. (2004) Rapport commission Med. LNR.

37 In Duthie et al. (2003) : Sports Med 33 (13) :

38

39 In Quarrie et al. (1995) Br. J. Sports Med 29 (4) In Maso, Cazorla et al. (2002) Sc et sports 17 (6)

40 Résumé Gabarits optimisés Performances physiques similaires hémisphère sud et hémisphère nord.

41 Analyse de la récupération cardiaque à lentraînement (mise au point dun test de suivi de la fatigue du joueur)

42 Evolution de la FC au cours dune séance de PMA intermittent (3 x 7 min.), 110% VMA

43 FC Temps FC T Les 2 phases de la récupération cardiaque… FC fin test 1 FC130 2 FC90 3 FC80 Phase rapide Phase rapide : Contrôle neuro-végétatif. Retour du frein vagal (Vogelaere et SJongers, 1984) Phase lente Phase lente : Remboursement de la dette dO2 (Vollmer, 1987) XV de France LARAPS

44 FC Temps FC T Les 3 phases de la récupération cardiaque… FC fin match FC130 FC90 FC80

45 Signification physiologique de la FC Nombre de contractions du myocarde par minute (bpm) Détermine, avec le VES, le débit sanguin. Le débit sanguin, c.a.d. la vitesse à laquelle loxygène mais aussi les nutriments, les déchets, les hormones circulent dans lorganisme (approvisionnement, transport).

46 Contrôle neuro-végétatif de la FC niveau FC Tissu Nodal S. N. A. FC niveau FC

47 TRANSFORMATION DENERGIE APPROVISIONNEMENT Organisme ENTRAINEMENT TRAVAIL FC

48 Vitesse de Course (VO2) Relation linéaire (profil dAstrand) Relation en « S » (profil de Conconi)

49 Légère dérive cardiaque Evolution de la FC, footing de 32 min. à 90% VMA

50 Les tests de condition physique Au niveau respiratoire Capacité vitale, VEMS, Quotient respiratoire, VO2max Au niveau Cardio-vasculaire Test de Ruffier Dickson FC repos, FC max, FC réserve, Variabilité Cardiaque Au niveau neuro-musculaire Test de force (batterie Eurofit Cazorla et coll., 1988) Tests de force, de vitesse, de puissance, dendurance de force, etc…

51 s20s 1 min. 4 min. 8 min. 10 min. 20 min. Puissance Anaérobie Alactique (6 à 8 s) Endurance Anaérobie Alactique (de 10 à 20 s) Puissance Anaérobie Lactique (de 30 à 50 s) Endurance Anaérobie Lactique ( 3 min.) Puissance Aérobie (7 min.) Endurance Aérobie > 7 min. ATP + PCr ATP + PCr + Glyco. Glycogène + PCr Glycogène Glycogène + Glucose Glycogène + Glucose + Acide Gras Libre PRODUCTION TOTALE DENERGIE

52

53 TRANSFORMATION DENERGIE APPROVISIONNEMENT Organisme EXERCICE- ENTRAINEMENT TRAVAIL

54 TRANSFORMATION DENERGIE APPROVISIONNEMENT Organisme ENTRAINEMENT TRAVAIL CHARGE INTERNE (« DEPENSE ENERGETIQUE ») CHARGE EXTERNE (OBSERVABLE)


Télécharger ppt "UE Douverture « Pratique physique et effets sur le corps » « Activité physique et santé » Jean-Paul Doutreloux, MCF. UPS Entraîneur-adjoint Equipe de."

Présentations similaires


Annonces Google