La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Congrès UdPPC, Nantes 2012 Nouveaux programmes, nouveau travail: différentes approches pour construire une séquence. Propositions subjectives… Jacques.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Congrès UdPPC, Nantes 2012 Nouveaux programmes, nouveau travail: différentes approches pour construire une séquence. Propositions subjectives… Jacques."— Transcription de la présentation:

1 Congrès UdPPC, Nantes 2012 Nouveaux programmes, nouveau travail: différentes approches pour construire une séquence. Propositions subjectives… Jacques Vince Lycée Ampère, Lyon Groupe SESAMES, enseignant associé à lIfé- ENS Lyon Congrès UdPPC Nantes 2012 Situations d'Enseignement Scientifique : Activités de Modélisation, d'Évaluation, et de Simulation

2 Congrès UdPPC, Nantes Plus de 200 notions et contenus 118 compétences en TS Des orientations thématiques Environ 100 compétences en 1 ère S 11 compétences Mesures et incert. Lillustration de 3 grandes phases de la démarche scientifique

3 Congrès UdPPC, Nantes 2012 Santé Sport Univers Ondes sonores Ondes électromagn Lumière propagation vitesse Atomes, noyaux, charge Corps purs, mélange Réflexion totale Réfraction Molécules (formules, modèles), isomérie Tableau périodique Solution : solvant, soluté, dissolution Quantité Concentrations Ppe actif, excipient, formulation Naturelle/synthétique Extraction, séparation, identification Groupe caractéristique Synthèse Relativité du mvt, vitesse, référentiel trajectoire Spectres émission et absorption Action, force, effet de la force Principe d'inertie Mesure t emps/durées Combustion Pression dans les liquides, influence de la profondeur Dissolution gaz dans liquide Description de l'univers, structure lacunaire Dispersion Snell-Descartes Masse et dimension de l'atome Gravitation, pesanteur Observation Terre, planètes Loi de Boyle-Mariotte, limites Pression d'un gaz, force pressante Caractéristiques physiques CCM Système/réaction chimique, équation Signaux périodiques Année de lumière Fréq. Période Tension max min Éléments, isotopes, ions, duet-octet Familles chimiques Analyses médicales Dilution Matériaux Espèce chimique 3

4 Congrès UdPPC, Nantes Santé Sport Univers Signaux périodiques Ondes sonores électromagnétiques Lumière propagation. vitesse Atomes, élément, etc … Espèces chimiques, corps purs, mélange Réflexion totale Réfraction Molécules (formules, modèles, isomères) Tableau périodique Solution aqueuse Mole Concentration Principe actif, excipient Naturelle/synthétiqu e Extraction, séparation, identification Groupe caractéristique Caractéristiques physiques CCM Synthèse Transformation / réaction Relativité mouvement, référentiel, trajectoire Spectres Action, force, effet de la force Principe d'inertieMesure dune durée Combustion Pression d'un gaz, dun liquide, force pressante Pression et profondeur Description de l'univers Dispersion Snell-Descartes Gravitation pesanteur Techniques d'observation Boyle-Mariotte Dissolution gaz dans un liquide 4

5 Congrès UdPPC, Nantes 2012 La trilogie des compétences… Observer… …le programme Comprendre… …sa ligne directrice Agir… …devant les élèves… 5

6 Congrès UdPPC, Nantes Encore un programme concocté par des didacticiens coupés de la réalité

7 Congrès UdPPC, Nantes 2012 Didactique ? 7 « Lenseignant doit être un accompagnateur de chaque élève dans lacquisition de compétences qui ne peuvent être opérationnelles sans connaissances, qui sont à la fois la base et lobjectif de la didactique, notamment scientifique. Formation des esprits et acquisition de connaissances sont deux facettes indissociables de lactivité éducative » BO HS8 13/10/2011

8 Congrès UdPPC, Nantes La didactique peut-elle sauver lenseignement des sciences physiques ? Qua-t-elle à dire sur de nouveaux programmes ?

9 Congrès UdPPC, Nantes 2012 Ce que nest pas cet atelier… Une session de formation continue avec ateliers en petits groupes… Un cours de M1 pour apprendre à préparer une séquence… Une méthode magique pour élaborer facilement des séquences d'enseignement Une tentative de lire les intentions cachées des concepteurs des programmes… pour ne pas trop se stresser avec "l'esprit" du programme Un débat sur la pertinence de la présence de quelques nouveautés (incertitudes en particulier) 9

10 Congrès UdPPC, Nantes 2012 Ce quaurait pu être cet atelier… Une session de travail en petits groupes pour confronter les approches et faire fonctionner quelques outils proposés… Un forum de discussion sur les difficultés de mise en œuvre des programmes de 1 ère S et TS… 10

11 Congrès UdPPC, Nantes 2012 Ce que va tenter dêtre cet atelier… une présentation d'outils pour – donner du relief au programme et (pour) gérer son temps – élaborer des séquences d'enseignement en tenant compte d'outils censés résister aux différentes réformes – ré-injecter la prise en compte des idées initiales et/ou des difficultés des élèves dans la construction de ces séquences 11

12 Congrès UdPPC, Nantes 2012 Proposition… Contexte institutionnel Quelques constats (côté élèves, côté enseignants) Sapproprier un programme et y mettre du relief : à partir de quels éléments de réflexion Quelques exemples Énergie Ondes Mécanique 12

13 Congrès UdPPC, Nantes 2012 Le dilemme du lycée… Contexte institutionnel Contribuer à la culture scientifique 13

14 Congrès UdPPC, Nantes 2012 Le contexte de lintroduction des thèmes Une urgence après un projet avorté Une volonté réaffirmée dancrer lenseignement des SPC « dans le réel » – Thèmes en seconde – Sujets « de société » type défi énergétique – Introduction doutils classiques du praticien (physicien ou chimiste) sans transposition très réfléchie Contexte institutionnel 14

15 Congrès UdPPC, Nantes 2012 Dautres éléments de contexte… Un contexte de réduction du temps denseignement (30 min en 2 nde, un tiers de lhoraire en 1 ère S…) Des structurations différentes des contenus Des recommandations sur les méthodes pédagogiques mais une liberté pédagogique célébrée Une évaluation nationale préservée Contexte institutionnel 15

16 Congrès UdPPC, Nantes 2012 Le cycle terminal Contexte institutionnel Structuration via 3 phases de LA démarche scientifique Des objectifs bien plus définis en termes de compétences quen termes de savoirs « sappuient sur des entrées porteuses et modernes »… Utiliser de la science pour (extraire et exploiter des informations…) 16

17 Congrès UdPPC, Nantes 2012 Le cycle terminal 17 Contexte institutionnel 1 ère STerm S Observer Couleurs et images Ondes et matière Comprendre Lois et modèles Agir Défis du XXIe siècle

18 Congrès UdPPC, Nantes 2012 En TS 18 Contexte institutionnel 11 compétences sur Mesures et incertitudes 120 compétences 92 non expérimentales 28 expérimentales Ondes et matière Lois et modèles Défis

19 Congrès UdPPC, Nantes 2012 De « nouvelles » compétences… Extraire et exploiter des informations… Une compétence non expérimentale sur 4 en TS (1/5 en 1 ère S) Pratiquer une démarche expérimentale (11/26) Mettre en œuvre une démarche expérimentale (7/26) Rédiger une synthèse de documents pouvant porter sur : - lactualité scientifique et technologique ; - des métiers ou des formations scientifiques et techniques ; - les interactions entre la science et la société. Contexte institutionnel 19

20 Congrès UdPPC, Nantes 2012 Quelques constats… Données extraites des dossiers de lenseignement secondaire Limage des Sciences Physiques et Chimiques au lycée (LEGT et LP) Dossier n°181 (DEPP - Mars 2007) 661 LEGT, 528 LP, 6 acteurs par établissement (élèves, professeurs et chef détablissement) Enquête effectuée en octobre Quelques constats

21 Congrès UdPPC, Nantes 2012 Que font les élèves en classe de physique-chimie? 30 % ne sont jamais interrogés au début du cours sur ce quils savent déjà du sujet traité. 31 % sont toujours ou souvent en train décrire sous la dictée de leur professeur Dans 18 % des cas la recherche dune réponse à un problème ne se fait que dans le cadre expérimental. 21 Quelques constats

22 Congrès UdPPC, Nantes 2012 Quelques données sur ce qui encourage les élèves en science (extraits dun étude menée dans notre équipe) Échantillon étudié : 552 élèves dont 226 élèves de 3e (108 G et 118F) 205 élèves de 2 nde (109 G et 96 F) 121 élèves de 1 ère S, STI, STL ou autres (93 G et 28 F) Quelques constats 22

23 Congrès UdPPC, Nantes 2012 Quest ce qui vous décourage le plus en classe de sciences? Proposition « ne pas savoir utiliser le vocabulaire adapté » 49% 33% Continuer les sciences Arrêter les sciences Une différence significative entre ceux qui veulent continuer les sciences et ceux qui veulent arrêter. 70% des 552 élèves répondent par laffirmative (moyennement à beaucoup) 23 Quelques constats

24 Congrès UdPPC, Nantes 2012 Quest ce qui vous encourage le plus en classe de sciences? 14% 58% 23% Pas du tout + un peu moyennement Beaucoup + complètement Proposition : « penser que les connaissances personnelles que vous avez du sujet sont utiles » 24 Quelques constats

25 Congrès UdPPC, Nantes 2012 Ce qui vous permet de comprendre la physique, cest ? Proposition « travailler avec mon voisin ou en petit groupe » Pas du tout + un peu moyennement Beaucoup + complètement 17% 13% 63% 25 Quelques constats

26 Congrès UdPPC, Nantes 2012 Du côté des enseignants… Enquête 1 ère S Selon vous, le programme est : - structurant en termes de connaissances et méthodes scientifiques - une suite de "briques" de connaissances et méthodes séparées les unes des autres 26 Quelques constats N=243

27 Congrès UdPPC, Nantes 2012 Du côté des enseignants… Enquête 1 ère S Les contours du programme vous paraissent-ils assez précis ? 27 Quelques constats N=243 Autre 5% (12) OUI 29% (71) NON 66% (160)

28 Congrès UdPPC, Nantes 2012 Mais que peut-on améliorer ? Une marotte du didacticien… Professeur ÉlèveSavoir Relation didactique Relation pédagogique Relation dapprentissage Mon triangle à moi, il a aussi trois côtés : saquer, surcharger et sanctionner! 28 Didactique ?

29 Congrès UdPPC, Nantes 2012 Sapproprier un programme, y mettre du relief… Tenter de formuler un ou deux objectifs principaux par partie… Mettre en réseaux les concepts cités, repérer les concepts manquant… Hiérarchiser les compétences, les reformuler éventuellement. Repérer le champ expérimental courant et le champ expérimental didactique connu 29

30 Congrès UdPPC, Nantes 2012 Sapproprier un programme… Ce travail se fait sous linfluence : des hypothèses dapprentissage, en particulier pour lapprentissage de la physique de lanalyse conceptuelle des savoirs nécessaires de la connaissance des idées initiales sur le sujet des objectifs en termes de méthode ou de compréhension de lactivité scientifique du temps denseignement de lévaluation terminale, très sommative. … 30 Ouais bah moi je suis payé pour enseigner ce qui est vrai, pas les idées farfelues des élèves

31 Congrès UdPPC, Nantes 2012 On a tous des idées sur ce quon croit être les "bonnes" (meilleures ?) façons dapprendre dun élève… Regarder sa propre pratique pour la questionner… La recherche en fait un objet détude et peut proposer/tester des situations d'enseignement qui favorisent lapprentissage. Les théories de lapprentissage Gratter pour que ça rentre, y a que ça de vrai Comment voulez-vous quils apprennent de la physique sils ne font pas de manips 31

32 Congrès UdPPC, Nantes 2012 La motivation de lélève passe par : –Une meilleure compréhension de ce que lon attend de lui –Une diminution du sentiment darbitraire –Une prise en compte plus importante de ce quil sait et de ce quil produit (juste ou non ) –Des activités/situations qui suscitent la curiosité, la recherche, … Et la motivation fut ?? Les théories de lapprentissage 32

33 Congrès UdPPC, Nantes 2012 Mais au fait, quest-ce que faire de la physique ? Analyser et interpréter les objets et les événements du monde matériel (point de vue partagé par les élèves, qui disent davantage expliquer) Faire des prévisions sur ce monde (peu évoqué par les élèves) Ceci nécessite d'utiliser des théories, des modèles, des concepts qui permettent une certaine objectivation des situations ; de simplifier, didéaliser, de faire des choix, de confronter aux situations matérielles... bref modéliser Une hypothèse forte SUR lapprentissage de la physique

34 Congrès UdPPC, Nantes 2012 Vers une épistémologie "scolaire"… MODÈLE Lois, principes, définitions, théorèmes, paradigmes… Instrument reliant champs empirique et théorique Objets, événements… Apprentissage des élèves: Relations difficiles et nécessaires 34 Une hypothèse forte SUR lapprentissage de la physique

35 Congrès UdPPC, Nantes 2012 monde de la théorie et du modèle Articuler les deux mondes... monde des objets et des événements Relations entre concepts Relations entre événements et/ou objets Relations entre concepts et/ou événements/objets Ce qui crée du sens La difficulté essentielle 35 Une hypothèse forte SUR lapprentissage de la physique (Gaidioz & Tiberghien, 2003 ; Gaidioz, Vince & Tiberghien, 2004)

36 Congrès UdPPC, Nantes Moi je pense que la physique est omniprésente autour de nous : pas question que je sépare ces deux trucs Une hypothèse forte SUR lapprentissage de la physique

37 Congrès UdPPC, Nantes 2012 Pour l'apprentissage initial... Cette activité de modélisation nécessite d'étudier des situations simples et/ou très épurées... pour lesquelles l'explication ou l'interprétation en termes de physique ne présente pas a priori un intérêt immédiat. éloignées des situations que les élèves pourraient avoir envie de comprendre R P Une hypothèse forte SUR lapprentissage de la physique

38 Congrès UdPPC, Nantes 2012 (Une potentialité de l'expérience sous-exploitée ?) 38 Ce cadre d'analyse permet aussi de mettre en évidence tous les rôles que peut jouer l'expérience : révéler les idées des élèves (situation-problème), leur en faire prendre conscience et mettre en place des outils pour modéliser valider un modèle (vérifier que…) susciter le besoin dun (nouveau) modèle induire un nouveau modèle donner lieu à prévision à laide dun modèle permettre d'explorer le champ de validité Une hypothèse forte SUR lapprentissage de la physique

39 Congrès UdPPC, Nantes 2012 Sapproprier un programme… Ce travail se fait sous linfluence : des hypothèses dapprentissage, en particulier pour lapprentissage de la physique de lanalyse conceptuelle des savoirs nécessaires de la connaissance des idées initiales sur le sujet des objectifs en termes de méthode ou de compréhension de lactivité scientifique du temps denseignement de lévaluation terminale, très sommative. … 39

40 Congrès UdPPC, Nantes 2012 Voir la construction de séquences à travers deux lentilles différentes Penser une articulation cohérente des contenus scientifiques Penser la prise en compte des idées des élèves (révéler, prendre en charge, dépasser…) Roth et al.,

41 Congrès UdPPC, Nantes Exemple danalyse : lénergie

42 Congrès UdPPC, Nantes 2012 Une question socialement vive… Une introduction dune question sociale, non totalement aboutie… Des croisements disciplinaires peu préconisés Un concept et des enjeux sous influences multiples 42 Exemple danalyse : lénergie

43 Congrès UdPPC, Nantes 2012 énergie 43 Une variété de disciplines convoqués, dintérêts… et de « points de vue » Pas de résolution par mise à lépreuve expérimentale Quelle contribution de la physique ? Communauté des citoyens et de la vie quotidienne Des savoirs théoriques relativement stables et anciens Des recherches et innovations essentiellement à finalité technologiques (efficacité…) Communauté scientifique Des « enjeux de société » Les questions des élèves ! Des savoirs scolaires très « transposés » E = W + Q Exemple danalyse : lénergie

44 Congrès UdPPC, Nantes 2012 Une « neutralisation » des savoirs ? Des questions dans les préambules, mais pas dans les contenus. Une sectorisation implicite (mécanique, électricité…) Une difficulté à prendre en compte explicitement dautres champs disciplinaires 44 Exemple danalyse : lénergie

45 Congrès UdPPC, Nantes 2012 Des contextes dusage très variés 45 En physique scolaire, lénergie peut être potentielle, cinétique, mécanique, interne, microscopique, macroscopique… électrique… Dans la vie courante, lénergie peut être solaire, nucléaire, géothermique, hydraulique, fossile, verte, propre, chère, renouvelable, éolienne, thermique… et électrique ! Exemple danalyse : lénergie

46 Congrès UdPPC, Nantes Exemple danalyse : lénergie Le défi énergétique ?

47 Congrès UdPPC, Nantes 2012 Quelques commentaires… - Un résultat direct de linteraction des contextes : la présence de lénergie électrique comme concept essentiel… - Une entrée « mécanique » justifiée nulle part… - Un hétérogénéité forte des compétences - Un contexte électrique qui nest pas « placé » - Un recours explicite à la chaîne énergétique, « objet » didactique à assumer comme tel. Exemple danalyse : lénergie

48 Congrès UdPPC, Nantes 2012 Des usages courants à sonder et à prendre en compte 48 Je nai pas lénergie de, je manque dénergie Jachète de lénergie, on produit de lénergie, on en consomme… Lénergie dune pile a disparu lorsquelle est usée Des hybridations énergie-force-puissance-vitesse … Exemple danalyse : lénergie

49 Congrès UdPPC, Nantes 2012 Objectifs principaux… Cas de lénergie en 1 ère S - Savoir que lénergie peut prendre différentes formes et quelle est caractérisée par ses propriétés de conservation, stockage et transfert. Quelle que soit sa forme, la grandeur énergie peut être exprimée avec la même unité. Distinguer puissance et énergie. - Analyser une situation dun point de vue énergétique à laide de la notion de rendement. - Connaître et utiliser un critère pour désigner une ressource de renouvelable Donner du relief, faire des choix : cas de lénergie

50 Congrès UdPPC, Nantes 2012 Hiérarchiser les compétences… *** Compétence structurante pour atteindre lobjectif principal dapprentissage ** Compétence qui renforce une compétence structurante, ou utile pour accéder à une compétence structurante * Compétence qui ne contribue pas au objectifs principaux Donner du relief, faire des choix : cas de lénergie

51 Congrès UdPPC, Nantes Donner du relief, faire des choix : cas de lénergie

52 Congrès UdPPC, Nantes 2012 Des compétences souhaitables… 52 Repérer et savoir articuler les points de vue quotidiens et scientifiques sur lénergie. Analyser dun point de vue énergétique (stockage, transfert, transformation) une situation dans des domaines variés (vivant, technologique, industriel…) ; savoir utiliser la représentation symbolique "chaîne énergétique" à cet effet. Articuler les dénominations des sources dénergie dans la vie courante et les formes de stockage en science. Distinguer, sur une notice, une facture ou une étiquette defficacité énergétique, ce qui relève de lénergie de ce qui relève de la puissance. Donner du relief, faire des choix : cas de lénergie

53 Congrès UdPPC, Nantes 2012 Des compétences souhaitables… 53 Savoir reconnaitre dans un document une source dite renouvelable et comprendre pourquoi elle ainsi dénommée. Connaitre les manifestations observables correspondant aux transferts dénergie et mener une analyse éventuellement quantitative pour prévoir une manifestation énergétique (faire un bilan d'énergie). Distinguer et articuler les concepts de puissance et dénergie, aussi bien du point de vue de la langue que du point de vue mathématique et graphique. Par rapport à la fonction énergétique dun appareil ou dune situation, repérer le ou les transfert(s) utile(s) et ce qui est considéré comme des pertes. Savoir en déduire la valeur du rendement. Donner du relief, faire des choix : cas de lénergie

54 Congrès UdPPC, Nantes 2012 Progression… Activité d'introduction : l'énergie dans la vie courante et en physique… Chapitre 1 Modèle de l'énergie, conservation de l'énergie Activité 1 - Énergie cinétique et énergie potentielle de pesanteur Activité 2 - Évolution quantitative des différentes formes de l'énergie Activité 3 – Interprétation à l'aide du modèle Activité 4 - cas d'un lancer vertical Chapitre 2 Formes d'énergie : différentes façons de classer Activité 1 – Formes d'énergie en physique Activité 2 – Formes ou transferts ? Chapitre 3 Transferts d'énergie Activité 1 – Représenter une situation simple par une chaine énergétique Activité 2 – Introduction à la puissance Activité 3 – Transférer une quantité d'énergie plus ou moins rapidement : notion de puissance Activité 4 – Rendement d'un convertisseur 54 Donner du relief, faire des choix : cas de lénergie

55 Congrès UdPPC, Nantes 2012 Cas des ondes (TS) 55

56 Congrès UdPPC, Nantes Exemple danalyse : les ondes

57 Congrès UdPPC, Nantes Exemple danalyse : les ondes

58 Congrès UdPPC, Nantes 2012 Objectifs principaux… Pour comparer : cas des ondes en TS - Savoir ce quest une onde et comment on la caractérise (donner du sens aux grandeurs associées) - Savoir reconnaitre expérimentalement les phénomènes associés (propriétés) -Diffraction -Interférence -Effet Doppler … Exemple danalyse : les ondes

59 Congrès UdPPC, Nantes 2012 Analyse des contenus Exemple danalyse : les ondes

60 Congrès UdPPC, Nantes 2012 Analyse des contenus Exemple danalyse : les ondes

61 Congrès UdPPC, Nantes 2012 La modélisation dans le cas des ondes 61 Exemple danalyse : les ondes

62 Congrès UdPPC, Nantes 2012 Cas de la perception sonore 62 Exemple danalyse : les ondes

63 Congrès UdPPC, Nantes 2012 Lexpérience des deux micros 63 Mvt relatif des micros Mvt relatif des courbes Représentation spatiale de létat de lair à t donné Repérage de définition Actions à mener pour mesurer Exemple danalyse : les ondes

64 Congrès UdPPC, Nantes 2012 Autre conséquence sur les ondes 64 La nature de la physique et son fonctionnement On ne voit pas une onde.

65 Congrès UdPPC, Nantes Exemple danalyse : les ondes

66 Congrès UdPPC, Nantes Donner du relief, faire des choix : cas des ondes

67 Congrès UdPPC, Nantes 2012 Cas de la mécanique(TS) 67

68 Congrès UdPPC, Nantes Exemple danalyse : mécanique

69 Congrès UdPPC, Nantes 2012 Objectifs principaux… Savoir décrire un mouvement et décrire une situation en termes de forces. Savoir faire le lien entre mouvement et forces (lois de Newton) sur des situations variées. Exemple danalyse : les ondes

70 Congrès UdPPC, Nantes Exemple danalyse : mécanique Modélisation du mouvement Modélisation des actions

71 Congrès UdPPC, Nantes Exemple danalyse : mécanique Modélisation du mouvement Modélisation des actions

72 Congrès UdPPC, Nantes Exemple danalyse : mécanique Modélisation du mouvement Modélisation des actions

73 Congrès UdPPC, Nantes Exemple danalyse : mécanique Modélisation du mouvement Modélisation des actions

74 Congrès UdPPC, Nantes Exemple danalyse : mécanique

75 Congrès UdPPC, Nantes Exemple danalyse : mécanique

76 Congrès UdPPC, Nantes 2012 Comment construire des activités en tenant compte des idées initiales ? Différents types dactivités: –Activités permettant à lélève de prendre conscience de ses idées initiales –Activités prenant appui sur les idées initiales pour construire du savoir en physique –Activités illustrant la pertinence du modèle du physicien par rapport aux idées initiales Toutes ces activités ne sont pas toujours suffisantes : –changement de situation réapparition de lidée –coexistence des deux points de vue 76 Exemple danalyse : un exemple de prise en charge des idées initiales

77 Congrès UdPPC, Nantes Exemple danalyse : un exemple de prise en charge des idées initiales

78 Congrès UdPPC, Nantes 2012 La collaboration entre enseignants et didacticiens peut-elle fonctionner ? Pratique de recherche Pratique enseignante Contenu disciplinaire Outils généraux Séquence ? La collaboration entre enseignants et chercheurs Besoins

79 Congrès UdPPC, Nantes 2012 Les ressources disponibles Les documents destinés aux élèves - Partie n (activités)- Exercices de la partie n Les documents « prof » (aide à la mise en place des activités et des exercices) Pourquoi cette activité ? Informations sur la préparation de lactivité Analyse du savoir à enseigner et information sur le contenu Informations sur le comportement des élèves et sur la façon de prendre en compte leurs difficultés Corrigé Des vidéos délèves en classe (sur certaines parties de programme seulement) Des textes plus généraux concernant cet enseignement

80 Congrès UdPPC, Nantes 2012 Pour ne pas conclure… Les programmes ne nous y aident pas mais… La didactique peut encore servir… La réflexion épistémologique est indispensable Tout ceci nécessite énormément de temps Échangeons, mutualisons… 80

81 Congrès UdPPC, Nantes 2012 Les ressources disponibles Les documents destinés aux élèves - Partie n (activités)- Exercices de la partie n Les documents « prof » (aide à la mise en place des activités et des exercices) Pourquoi cette activité ? Informations sur la préparation de lactivité Analyse du savoir à enseigner et information sur le contenu Informations sur le comportement des élèves et sur la façon de prendre en compte leurs difficultés Corrigé Des vidéos délèves en classe (sur certaines parties de programme seulement) Des textes plus généraux concernant cet enseignement

82 Congrès UdPPC, Nantes 2012 Quelques lectures… 82 Nantes, mars 2010

83 Congrès UdPPC, Nantes Nantes, mars 2010

84 Congrès UdPPC, Nantes 2012 Une référence utile… sans trop de jargon… 84 Nantes, mars 2010

85 Congrès UdPPC, Nantes

86 Congrès UdPPC, Nantes 2012 Pour aller plus loin… 86 Quelle influence de la vie quotidienne dans le cadre d'analyse sur la modélisation Nature de la physique et idées initiales

87 Congrès UdPPC, Nantes 2012 Objets - Evénements Vie quotidienne Théories - Modèles Vie quotidienne Vie quotidienne Théorie- Modèle Si un objet bouge, il y a une cause Un changement est du à une cause « raisonnement causal linéaire »: à une cause est associé un effet Nature de la physique et idées initiales

88 Congrès UdPPC, Nantes R P Vie quotidienne: la table empêche le livre de tomber; la table supporte le livre : pas dinterprétation en termes de force Physique Pourquoi ce livre est il immobile? Parce quil est soumis à deux forces qui se compensent !!! R P Nature de la physique et idées initiales

89 Congrès UdPPC, Nantes Analyse du cheminement possibles de lélève Vie quotidienne Un support empêche de tomber Vie quotidienne Le livre est posé sur la table Objets - Evénements Physique Le livre est immobile Physique Sys soumis à deux forces qui se compensent Théories - Modèles Nature de la physique et idées initiales

90 Congrès UdPPC, Nantes 2012 Connaissances de physique / connaissances de la vie quotidienne 90 Chaque domaine de connaissance met en jeu objets/événements et théorie/modèle monde de la théorie et du modèle monde des objets et des événements en physique dans la vie quotidienne c a b d Nature de la physique et idées initiales


Télécharger ppt "Congrès UdPPC, Nantes 2012 Nouveaux programmes, nouveau travail: différentes approches pour construire une séquence. Propositions subjectives… Jacques."

Présentations similaires


Annonces Google