La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

I.Présentation de lépreuve II.Conseils pratiques III.Devant un sujet D.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "I.Présentation de lépreuve II.Conseils pratiques III.Devant un sujet D."— Transcription de la présentation:

1 I.Présentation de lépreuve II.Conseils pratiques III.Devant un sujet D

2 Présentation générale de lépreuve Deux parties : C(andidat) et D(ossier), présentées dans lordre choisi par le candidat (dans 95% des cas, D en premier) Pour chacune, 10 minutes dexposé puis 10 minutes de « dialogue » Note totale = note C + note D 2

3 Thème Fixe un cadre aux sujets tout en favorisant une approche multidisciplinaire Exemples : prévision (2012), mobilité mouvement (2011), surface (2010), linformation (2009), variabilité-limite-stabilité (2008), le temps (2007) ou encore les dualités en sciences (2006) Publié théoriquement au plus tard le 31 janvier de lannée n – 1 pour les concours de lannée n Par exemple, pour les concours 2009, paru au BOEN n°21 du 24 mai 2008 ! 3

4 Objectifs officiels Le jury évalue le candidat sur : Mise en évidence et formulation dun problème Observation et analyse dun phénomène Recherche et exploitation dune documentation Préparation et réalisation de dossiers ou dexposés Développement darguments en entretien scientifique Examen et discussion de solutions Justification de choix effectués Utilisation doutils théoriques et expérimentaux Pas sur ses connaissances disciplinaires (en théorie) mais éventuellement sur sa culture générale 4

5 Qualités recherchées Ouverture desprit Initiative personnelle Esprit critique « Rapprochement de logiques par décloisonnement des disciplines » Théoriquement, des qualités attendues du futur ingénieur ou chercheur ! 5

6 Les concours concernés Concours Mines-Ponts Concours Centrale-Supélec Concours Communs Polytechniques Concours clients : TPE, ENSAM, ESTP, Archimède (E3A) … 6

7 Combien ? Environ candidats Environ 350 interrogateurs – 2 par jury – En MP : un mathématicien/informaticien et un physicien – En PSI : un physicien et un spécialiste en sciences industrielles 4 semaines, du 20 juin au 20 juillet environ 7

8 Déroulement pratique A lIUT de lavenue de Versailles, à Paris (XVI e ) Matin : premier appel à 6h45, puis toutes les 45 minutes (5 candidats) Après-midi : premier appel à 12h (5 candidats) Passages de 9h45 à 13h30 et de 15h à 18h45 8

9 Chronologie de lépreuve 20 min : appel et installation en salle de préparation 2 h 15 min : préparation 10 min : déplacement de la salle de préparation vers la salle de passage 10 min : exposé 10 min : dialogue 10 min : exposé 10 min : dialogue 5 min : délibération (sans le candidat !) En tout : 2h45 avant le passage (3h sont prévues) et 0h45 de passage… 9

10 En résumé 10 Appel et installation en salle de préparation 20 min. Préparation 2h15min. Passage en salle dinterrogation 10 min. Interrogation et délibération 45 min.

11 Visiteurs Se présenter au secrétariat muni dune pièce didentité (pour obtenir un badge) Un seul par candidat (qui peut récuser le visiteur) Seulement deux candidats avec un même jury, puis aller chercher un autre badge Aucune intervention possible Attention : impossible lannée du passage de lépreuve 11

12 Travail de létudiant Production personnelle de létudiant Démarche scientifique réalisée de façon concrète En relation explicite avec le thème proposé (encore que le jury ne sanctionne pas, officiellement) Méthodes classiques de travail de recherche Capacités dinvention (!) et dinitiative du candidat Valeur ajoutée Travail individuel ou en équipe Lencadrement nest là que pour … encadrer ! 12

13 Valeur ajoutée Définition : écart entre le niveau des informations fournies au candidat au cours de lannée et le niveau des informations restituées lors de lépreuve Elle peut revêtir dautres aspects: – Expérimentation : comprise, maîtrisée, commentée – Etude théorique : approfondie, assimilée, critiquée – Contact laboratoire / entreprise : pas seulement une visite (gestion de la confidentialité) – Toute manifestation de personnalité ou dinitiative 13

14 En équipe ? Plutôt encouragé MAIS – Chaque candidat doit bien préciser sa part de travail au sein de léquipe – Le sujet doit sy prêter – Doit être un travail en équipe et non une juxtaposition de travaux personnels sans liens réels 14

15 Fiche synoptique Cest une brève présentation du travail réalisé par le candidat en cours dannée Cest le seul document fourni au jury avant lépreuve (aucun dossier ne peut être réalisé et envoyé, ni même amené le jour de lépreuve) Elle DOIT être validée par un des enseignants encadrant de Spé, qui ne valide que la réalité du travail, pas sa qualité 15

16 Conseils pratiques : généralités Commencez par lire un ou plusieurs rapports pour vous faire une idée plus précise des remarques qui reviennent régulièrement. Continuez en allant voir les oraux en fin de Sup pour, dune part, vous rendre compte du déroulement pratique de lépreuve et, dautre part, vous décomplexer ! 16

17 Les rapports de jury mentionnent 5 « attentes » de la part des futurs ingénieurs: Capacité de travail : tout travail bâclé (et détecté !) est sévèrement sanctionné. Initiative : dans le choix du sujet, dans la conduite du « projet », dans la manière de présenter … Bon sens : à travers des ordres de grandeurs, des valeurs numériques (avec unités !), des graphes clairs et corrects (échelle, axes …). Honnêteté : ne pas employer de mots incompris, ne pas hésiter avouer ne pas avoir tout compris (sans en abuser !). Aptitude à communiquer : lexposé doit être structuré, minuté et expressif ! Et il faut écouter poliment le jury, sans linterrompre… 17

18 Cest un ORAL ! Soyez enthousiastes et dynamiques ! 18

19 Soignez votre présentation : Habillement, Attitude générale (se tenir droit, debout, garder les mains libres), Regarder le jury (pas de regard fuyant, ne pas lire ses notes …), Etc. 19

20 Votre expression : Ne pas bafouiller, Ne pas laisser de blanc, Bien choisir votre vocabulaire (notamment scientifique), Utiliser vos mains à bon escient, Rendre lexposé vivant, en soignant prononciation et intonation, Etc. 20

21 Et vos transparents : Pour la partie C : non manuscrits, colorés, clairs et aérés. Pour la partie D : mêmes consignes, mais évidemment manuscrits (soigner lécriture !) Utilisez les correctement : pas plus de 5 transparents (environ) pour avoir le temps de les exploiter et laisser le temps au jury de les lire. Si le jury lit vraiment, il ne vous écoute plus … et réciproquement … 21

22 Conseils pratiques : partie C Choisir un sujet original, ni trop ambitieux, ni trop peu, personnel Etre intéressé par le sujet choisi et le rendre intéressant ! Bien se lapproprier, le maitriser Equilibrer fondements scientifiques, aspects techniques et applications concrètes Mettre en évidence lapport personnel, réel, même lors dun travail en équipe Pour un sujet à forte connotation mathématique, lapport personnel peut être évidemment un développement informatique, mais aussi par exemple un recoupement (pointu) dune large bibliographie sur un sujet précis (attention : il ne faut pas que le jury puisse penser à la recopie dun ouvrage…) Apport expérimental (expérience « évoluée »), concret, si possible (contact industriel, en recherche, expérimentation) 22

23 Conseils pratiques : partie D 95% des candidats commencent par cette partie : ont-ils raison ? Ne vaut-il pas mieux se mettre en confiance avec la partie la mieux maitrisée ? Les deux parties sont théoriquement notées indépendamment Difficile à noter pour le jury qui pose donc les mêmes questions à tous les candidats Ne pas se contenter de résumé ou de paraphrase Respecter les consignes (le travail nest généralement que suggéré…) Conseil dun responsable pédagogique : ne pas écrire au tableau lors de la présentation si vous pouvez préparer un transparent avant Comprendre, assimiler le texte (!) Présentation personnelle et originale (plan, tableau densemble, schéma synoptique…) Esprit critique : les hypothèses, la méthode, les résultats, les ordres de grandeur … Réflexion et opinion personnelle sur une partie ou lensemble du document Difficile donc … entrainez-vous ! 23

24 Questions récurrentes Avez-vous travaillé seul(e) ? Si non, quelle a été votre part ? Comment le travail a-t-il été réparti dans le groupe ? Quel a été votre apport personnel ? Pourquoi avoir choisi ce sujet ? Quest-ce qui vous a donné lidée de ce sujet ? Quelle a été la valeur ajoutée que vous avez apportée ? Cette question a été posée aussi pour la partie D, mais rarement… Pas de démonstration demandée, seulement la démarche, lidée Les questions de cours pour la partie D sont théoriquement seulement là pour sassurer que le candidat avait les moyens de comprendre le texte… En pratique, comment noter quelquun qui navait pas les pré-requis nécessaires quil devrait maitriser ? La question du rapport au thème pour la partie C nest posée que si vraiment il est totalement invisible ; tout lien, même extrêmement mince sera accepté. 24

25 Devant un sujet D Commencer par lire les consignes Lire le texte en lannotant, le surlignant, prenant des notes etc. tout ce qui peut être utile pour retrouver aisément lessentiel Elaborer un plan, de préférence ne suivant pas linéairement le texte, ne respectant pas le volume des différentes parties etc. 25


Télécharger ppt "I.Présentation de lépreuve II.Conseils pratiques III.Devant un sujet D."

Présentations similaires


Annonces Google