La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

UN PROJET PROVINCIAL NOVATEUR EN RECONAISSANCE DES ACQUIS ET DES COMPÉTENCES Par Sonia Gaudreault Conseillère pédagogique Technologies de linformation.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "UN PROJET PROVINCIAL NOVATEUR EN RECONAISSANCE DES ACQUIS ET DES COMPÉTENCES Par Sonia Gaudreault Conseillère pédagogique Technologies de linformation."— Transcription de la présentation:

1 UN PROJET PROVINCIAL NOVATEUR EN RECONAISSANCE DES ACQUIS ET DES COMPÉTENCES Par Sonia Gaudreault Conseillère pédagogique Technologies de linformation et des communications

2 1.La définition du projet 1.1 Le projet 1.2 Lobjectif 1.3 Le développement des outils 2. Les candidats 2.1 Le recrutement 2.2 Les candidats 2.3 Le groupe en image 3. Le mode de fonctionnement du projet 3.1 La mise en branle du processus 3.2 La charge de travail 3.3 Les évaluations 4. Les résultats 4.1 Le moment tant attendu : lemploi 4.2 Le placement des participants 5. Conclusion 5.1 Si cétait à refaire 5.2 Nos impressions TABLE DES MATIÈRES

3 LA DÉFINITION DU PROJET

4 Cest en 2009, en partenariat avec Emploi-Québec (EQ) et le Ministère de lImmigration et des Communautés culturelles Québec (MICC) que la Direction de la formation continue du Cégep Sainte-Foy a développé puis démarré un projet pilote en reconnaissance des acquis et des compétences (RAC). 1.1 LE PROJET

5 Ce projet visait lintégration dimmigrants qualifiés au sein de la société québécoise tout en répondant à la pénurie que connaît le secteur informatique. Comment ? En reconnaissant leurs acquis et leurs compétences en réseautique leur permettant ainsi dobtenir lattestation détudes collégiales en gestion de réseaux offerte au Cégep de Sainte-Foy (LEA.A8). 1.2 LOBJECTIF

6 Conformément aux spécifications du Ministère de lÉducation, du Loisir et du Sport (MELS), nous avons développé les outils de reconnaissance des acquis et des compétences requis. 1.3 LE DÉVELOPPEMENT DES OUTILS

7 Voici les outils qui ont été développés : formulaires et grilles dentrevue de validation; tests de classement du niveau technique des participants; documents préparatoires aux évaluations; évaluations; grilles dévaluation; prescriptions de formation manquante; notes de cours techniques et aide-mémoire. 1.4 LE DÉVELOPPEMENT DES OUTILS

8 LES CANDIDATS

9 Nous avons recruté des immigrants qui devaient répondre aux critères suivants: Posséder une formation dans le domaine de linformatique, de la réseautique ou de lélectronique acquise dans leur pays dorigine; ET Posséder une expérience de travail en lien avec la réseautique; ET Les études des candidats ne devaient pas être admissibles à une évaluation comparative des études effectuées hors Québec. 2.1 LE RECRUTEMENT

10 Flaubert Moumi (Cameroun) Shi Yang (Chine) Danil Vladimirov (Russie) Karla Yvonne Lugo Ruiz (Mexique) Yannick Vollenberg (France) Kostyantyn Konstantynov (Ukraine) John Lindo (Colombie) Diyan Belchev (Bulgarie) Karim Oulhassi (Algérie) 2.2 LES CANDIDATS

11 LE GROUPE EN IMAGE Photo de groupe : Karim, Johanne Marmen (agente de bureau), Flaubert, Diyan, Danil, Georges Berrier (enseignant), John, Shi, Kostyantyn, Sonia Gaudreault (conseillère pédagogique), Karla et Philippe Godbout (enseignant). 2.3

12 LE MODE DE FONCTIONNEMENT DU PROJET

13 Le 26 octobre 2009, nous avons débuté le processus de RAC qui devait sétaler sur une période de 34 semaines (comparativement à 86 semaines en formation régulière). 3.1 LA MISE EN BRANLE DU PROCESSUS

14 Dans un laboratoire réseautique, les étudiants devaient, à partir de documents préparatoires, réviser et développer les compétences faisant lobjet des évaluations. Alors quune journée par semaine était consacrée à des activités visant lamélioration du français de certains candidats, les quatre autres journées étaient consacrées à la révision et au développement des quatorze compétences techniques liées au programme détudes. 3.2 LA CHARGE DE TRAVAIL

15 Tout au long du processus, six blocs contenant des évaluations théoriques et pratiques ont permis dattester progressivement de latteinte des compétences liées au programme détudes. À mi-parcours et ce, pendant une semaine, les candidats ont reçu, de la part du MICC, une formation sur la culture québécoise du marché du travail. 3.3 LES ÉVALUATIONS

16 Le Service dorientation et dintégration des immigrants au travail (SOIIT) a appuyé les candidats dans les techniques de rédaction de CV et de recherche demploi. Quelques rencontres avec le SOIIT ont permis aux candidats dêtre mieux outillés pour réussir lors des entrevues demploi. 3.4 LES ÉVALUATIONS

17 LES RÉSULTATS…

18 Quelques mois avant la fin du processus, le cégep a établi des contacts avec plus de 150 entreprises afin de leur faire connaître la disponibilité de nos finissants en réseautique. 4.1 LE MOMENT TANT ATTENDU : LEMPLOI

19 Le 22 juin 2010 mettait fin à 34 semaines de labeur…. ont réussi diplômeLes neufs candidats ont réussi les évaluation et ont reçu leur diplôme. Flaubert, Diyan, Karla, John et Yannick occupent des emplois à temps plein dans leur domaine détudes ! Shi, Danil et Karim occupent des emplois à temps plein dans des domaines connexes à la réseautique (optique, électricité et mobilité). Nous sommes sans nouvelles de Kostyantyn. 4.2 LE PLACEMENT DES PARTICIPANTS

20 CONCLUSION

21 Il serait opportun que les candidats retenus, dont la langue dorigine nest pas le français, maîtrisent davantage cette langue afin de faciliter les lectures, les évaluations et surtout le processus de recherche demploi. Il serait intéressant de placer une semaine de lecture avant chaque nouveau regroupement dévaluations. Les contenus étant très techniques, cela permettrait aux candidats de mieux se préparer. 5.1 SI CÉTAIT À REFAIRE…

22 Nos outils RAC se sont montrés de qualité et appropriés pour mesurer l'atteinte des compétences, tout au long du processus. Ce projet fut un succès et cette réussite est liée dune part, aux efforts et à l'assiduité des candidats, et dautre part, aux enseignants qui ont su faire de la pédagogie différenciée en offrant du tutorat adapté à la courbe dapprentissage de chaque candidat. Par leur complémentarité, EQ, le MICC et le SOIIT ont été des partenaires essentiels à la réussite. 5.2 NOS IMPRESSIONS

23


Télécharger ppt "UN PROJET PROVINCIAL NOVATEUR EN RECONAISSANCE DES ACQUIS ET DES COMPÉTENCES Par Sonia Gaudreault Conseillère pédagogique Technologies de linformation."

Présentations similaires


Annonces Google