La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

12 e Conférence annuelle du loisir municipal Rimouski - 2011 Formation pour la relève en loisir culturel Edith Juneau et Suzanne Lemieux Cégep de Saint-Laurent.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "12 e Conférence annuelle du loisir municipal Rimouski - 2011 Formation pour la relève en loisir culturel Edith Juneau et Suzanne Lemieux Cégep de Saint-Laurent."— Transcription de la présentation:

1 12 e Conférence annuelle du loisir municipal Rimouski Formation pour la relève en loisir culturel Edith Juneau et Suzanne Lemieux Cégep de Saint-Laurent

2 Origine du projet Évolution de lorganisation de loffre Lacunes constatées sur le terrain Une des recommandations : former la relève des animateurs spécialisés! Objectifs pour les organisations : Relève adéquatement préparée Banque de spécialistes

3 Postulats de départ La qualité de lexpérience du participant est largement tributaire de la qualité de lintervention du spécialiste Un spécialiste compétent est une personne qui détient une formation appropriée, linformation pertinente, les outils adéquats et adopte une attitude attentionnée Le plaisir est une maladie contagieuse!

4 Objectifs dapprentissage Connaître le contexte du loisir culturel à Montréal Acquérir des compétences pédagogiques pour animer des groupes dâges et de niveaux différents dans leur discipline artistique Savoir communiquer avec différentes clientèles Apprendre à planifier des activités qui répondent aux attentes et aux intérêts des participants

5 Format de la formation Durée de 32 heures 12 heures de théorie données par le Cégep de Saint-Laurent 20 heures en stage pratique dans des centres communautaires partenaires de la Ville de Montréal

6 Mise en place Recrutement : informations diffusées via: Sites Internet et Intranet de la Ville de Montréal Sites de 7 organismes culturels et de loisir Courriels : À des responsables de programmes dans des institutions de niveau collégial Aux responsables de programmes dans des institutions de niveau universitaire Aux organismes de loisir qui offrent des activités de loisir culturel

7 Mise en place Les postulants-stagiaires doivent être inscrits à un programme en arts de niveau collégial ou universitaire, ou en être récemment diplômés Le nombre dinscriptions visé est de 20 à 25 par année (soit deux groupes) Les milieux où se réalise le volet pratique sont choisis sur une base volontaire mais également sur leur capacité à accueillir des stagiaires

8 Quatre thèmes de la formation théorique Comprendre le loisir culturel Préparer un plan de cours Encadrer et motiver un participant Communiquer avec diverses clientèles et adapter sa pédagogie

9 Exemples de contenu Comprendre le loisir culturel

10 Exemples de contenu Préparer un plan de cours

11 Exemples de contenu Encadrer et motiver un participant

12 Exemples de contenu A-t-elle été suffisamment expliquée pour que les participants sachent quoi faire ? être claire A-t-elle impliqué dexplorer différents angles dune technique ? être diversifiée A-t-elle tenu compte des intérêts des participants ? être signifiante Y avait-il place pour que le participant apporte une contribution personnelle ? Rendre le participant responsable A-t-elle comporté un défi à relever ? A-t-elle nécessité que le participant travaille assez fort pour réussir ? exiger un engagement cognitif A-t-elle exigé de faire référence aux notions apprises lors d'autres cours ? Y a-t-il eu place à léchange entre les participants ? permettre l'interaction et la collaboration Les participants ont-ils eu assez de temps pour rencontrer les objectifs de lactivité? se dérouler sur une période suffisante La réussite des participants a-t-elle été mise en valeur ? avoir un caractère authentique Comment sest déroulée lactivité :

13 Impact de la formation Les intervenants ayant suivi la formation ont été sensibilisés aux aspects suivants : Créativité Accessibilité Qualité des interventions avec la clientèle (valorisation, estime de soi) Lapproche pédagogique permet de travailler sur les attitudes (préjugés, clichés, approche « loisir » versus « professionnel »)

14 Quelques chiffres Trois éditions (4 e dans 2 semaines) 57 étudiants dans 6 disciplines artistiques (arts visuels, art dramatique, arts du cirque, danse, musique, photo et vidéo) 67% des participants proviennent du milieu universitaire et 33% du milieu collégial

15 Les limites de la formation Les occasions de mettre en œuvre les apprentissages (offre dactivités) Le tutorat dans les milieux Le transfert et lenracinement des apprentissages Laccès aux emplois

16 Nouveaux mandats, changements sociaux, nécessité dadaptation… Un façon novatrice denvisager la médiation culturelle : lartiste est outillé Les stagiaires deviennent des agents qui favorisent la participation culturelle Dans les milieux; Auprès des participants.

17 Nouveaux mandats, changements sociaux, nécessité dadaptation… Une formation unique au Québec (à notre connaissance…) Le milieu de léducation sassocie au milieu du loisir pour développer des outils de formation à partir dune expertise terrain; en lien avec des compétences transférables.

18 Questions et commentaires Merci de votre attention!


Télécharger ppt "12 e Conférence annuelle du loisir municipal Rimouski - 2011 Formation pour la relève en loisir culturel Edith Juneau et Suzanne Lemieux Cégep de Saint-Laurent."

Présentations similaires


Annonces Google