La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Où en est le e-commerce agroalimentaire en 2004 ? Soutenance de Projet 24/03/04 Nolwenn Beauverger Souhir Cherkaoui Céline Dussol Emeline Lapôtre Isabelle.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Où en est le e-commerce agroalimentaire en 2004 ? Soutenance de Projet 24/03/04 Nolwenn Beauverger Souhir Cherkaoui Céline Dussol Emeline Lapôtre Isabelle."— Transcription de la présentation:

1 Où en est le e-commerce agroalimentaire en 2004 ? Soutenance de Projet 24/03/04 Nolwenn Beauverger Souhir Cherkaoui Céline Dussol Emeline Lapôtre Isabelle Majchrzak Nadine Njo Isabel Palacio Dora Zekri

2 Introduction Mai 2003, 21 millions dinternautes En 2001, lalimentaire représente seulement 1% du CA global du commerce de détail en ligne Pourquoi la vente en ligne des produits alimentaires na pas eu le développement escompté ? Quen est-il du e-commerce agroalimentaire en 2004 ?

3 1.Internet et le e-commerce 2.Sociologie de lalimentation 3.Le e-commerce agroalimentaire 4.Echecs et réussites Sommaire

4 1.Internet et le e-commerce 2.Sociologie de lalimentation 3.Le e-commerce agroalimentaire 4.Echecs et réussites Sommaire

5 1969 : 1 er réseau informatique de communication à usage militaire (USA) 1989 : www (world wide web) devient accessible au grand public 1998 : franchissement de la barre des 300 millions dutilisateurs dans le monde 1. Internet et le e-commerce Internet : les dates clés

6 Un certain retard Le boom de lADSL : en 2 ans, le nombre dinternautes a presque doublé 58% des internautes connectés par ADSL sont des consommateurs en ligne augmentation de 20% de lactivité de commerce en ligne 1. Internet et le e-commerce Internet : la France

7 Quoi : Vente ou achat de biens ou de services Par qui :Effectué par une entreprise, un particulier, une administration ou toute autre entité publique ou privée Où : Réalisé au moyen dun réseau électronique, sur le Web Comment : Mode interactif 1. Internet et le e-commerce E-commerce : définition

8 1994 :Amazon dépose le nom de son domaine sur le net 1996 : Lancement du site aux USA 2000 :Lancement de Amazon.fr, premier site marchand sur le web français 1. Internet et le e-commerce E-commerce : les dates clés

9 Le B to B (business to business) 95% du e-commerce mondial 1. Internet et le e-commerce E-commerce : 2 catégories Le B to C (business to consumer) 5% du e-commerce mondial (les pays nordiques, Royaume Uni, USA) Crash de la net économie en : recentrage des activités et services proposés sur le net 40% des acheteurs sont internautes depuis 4 ans et plus (France)

10 Produits simples Produits dématérialisables Produits qui marchentproportion Voyages47% Produits Informatiques24% Produits culturels10% 1. Internet et le e-commerce Les produits : critères de succès Logistiques : -Un des points sensibles et stratégiques -Au cœur de lactivité : Entreposage / Transport Techniques: -Sécurité de paiement et de transaction -Respect des droits du client -Ergonomie du site Les freins

11 Les réfractaires (51%) Complètement hostiles à tout achat à distance Clients de la VPC par courrier Clients de la VPC multi-canal Les intentionnistes prudents (20%) Achètent et nachèteront que des produits quils connaissent Les intentionnistes convaincus (18%) Sont prêts à acheter sur Internet mais neffectuent que des achats limités Les intentionnistes inconditionnels (11%) Achètent tous types de produits 1. Internet et le e-commerce Typologie de linternaute

12 57% sont des hommes 50% ont moins de 35 ans 1/3 ont entre 35 et 49 ans Urbains (en majorité Parisiens) Actifs Diplômé de lenseignement supérieur Avec des revenus élevés 1. Internet et le e-commerce Profil du cyberconsommateur français

13 1.Internet et le e-commerce 2.Sociologie de lalimentation 3.Le e-commerce agroalimentaire 4.Echecs et réussites Sommaire

14 « On devient ce que lon mange » Fischler Alors « quallons nous devenir si nous ne savons pas ce que nous mangeons? » 2. Sociologie de lalimentation

15 « Je deviens ce que je mange » Problème : Les produits alimentaires vendus sur Internet sont, au premier abord, des produits virtuels Sociologie : Le principe dincorporation 2. Sociologie de lalimentation Manger Incorporer Prendre les qualités du produit = Implication Physiologiquement Psychologiquement

16 Par nature, manger varié est nécessaire à lhomme Mais cest aussi une source dangoisse : peur de linconnu Sociologie : Le paradoxe de lHomnivore 2. Sociologie de lalimentation Manger évaluer un risque Notion de risque perçu

17 Le risque doccurrence du danger Participent à lévaluation du produit alimentaire Problème : Au contraire de lachat classique, linternaute ne voit pas le produit quil achète défaut dévaluation création dune angoisse Sociologie : Le risque perçu 2. Sociologie de lalimentation 2 composantes : Le niveau de danger Les conséquences de ce danger

18 1.Internet et le e-commerce 2.Sociologie de lalimentation 3.Le e-commerce agroalimentaire 4.Echecs et réussites Sommaire

19 Intentions dachats Vente A Distance en ,8% des gens préfèrent le téléphone au réseau Internet (9,0%) pour lachat en ligne dalimentation Achats VAD en 1999 Intentions dachats par Internet en Le e-commerce agroalimentaire Selon : PCS, type dagglomération dhabitation, sexe, âge

20 3. Le e-commerce agroalimentaire Alimentation la moins plébiscitée : 8ème, 9ème et dernière position Catégories : Livres Vêtements Disques Articles de sport Jeux Bricolage Cosmétique Alimentation Electroménager Matériel hi-fi Meubles Micro-informatique Variations selon la PCS Intérêt deux fois supérieur pour les professions intermédiaires et cadres Emploi du temps chargé Niveau détudes élevé Revenus conséquents

21 3. Le e-commerce agroalimentaire Variations selon le type dagglomération dhabitation Difficulté de circulation en transport commun avec des paquets Difficulté de stationnement

22 Corvée des courses Moins familiarisées avec Internet Alimentaire plus impliquant 3. Le e-commerce agroalimentaire Variations selon le sexe

23 3. Le e-commerce agroalimentaire Variations selon lâge Cellule familiale sagrandit Quantité et diversité dachat augmentent Meilleure maîtrise de loutil Internet

24 3. Le e-commerce agroalimentaire Paradoxe : Sites de vente alimentaire Plus nombreux Rapportent le moins Résultats achats 2001

25 1.Internet et le e-commerce 2.Sociologie de lalimentation 3.Le e-commerce agroalimentaire 4.Echecs et réussites Sommaire

26 Des échecs Le site du fromager Philippe Olivier ne générait pas le trafic espéré 4. Echecs et réussites Causes : Un nombre limité de clients utilisant Internet De nouveaux prospects insuffisants Un nombre de commandes insuffisant Labsence de services exclusifs et attractifs sur Internet Mai 2004 : lancement du site vitrine

27 La CTPP: tonnes de poissons débarqués et traités / an Protéines, polysaccharides, hydrolysats enzymatiques, farines pour industries cosmétiques, diététiques et arômes 4. Echecs et réussites Des sites vitrines Influence sur coût de revient et coût de vente Besoin de discussion avec le client Pas de fixation de prix Produits très spécifiques (compositions, degrés de pureté) Quantités commandées variables Moyens dexpédition (avion, bateau) différents Fidélité des clients Pas de fiches techniques en ligne car concurrence asiatique Prix élevés dissuasifs face à la concurrence (pureté)

28 Ooshop : création par Promodès en 1999, rattaché depuis à Carrefour Zones géographiques desservies : Ile-de-France et région lyonnaise 6000 références 4. Echecs et réussites Des réussites Causes : Les prix les plus bas du secteur jusquen septembre 2003 Technique du picking Nouveau dispositif de paiement plus sécuritaire Meilleur taux de présence Rentabilité prévue en juin 2004

29 Logistique : délais courts, utilisation des camions frigorifiques (VAD avantagée) Positionnement haut de gamme Prix modérés mais pas cassés Information comblant toutes les zones dombre Fidélisation des clients pour concurrencer les supermarchés, offre spécifique et personnalisée Toucher des leaderships dopinion Sécurité sanitaire : apporter des garanties sans trop en discuter Gain de temps : multi-épiceries 4. Echecs et réussites Les clés du succès Sécurité de paiement, ergonomie du site et confidentialité des informations personnelles

30 Simple transposition du commerce traditionnel dans un cadre virtuel impossible Nouveau mode de consommation donc apprentissage nécessaire Rapport de lhomme à lalimentation complexe : produits impliquants, risque perçu Crash de 2002 de la net économie : ceux qui maîtrisent la VAD sont restés Complémentarité des canaux Conclusion


Télécharger ppt "Où en est le e-commerce agroalimentaire en 2004 ? Soutenance de Projet 24/03/04 Nolwenn Beauverger Souhir Cherkaoui Céline Dussol Emeline Lapôtre Isabelle."

Présentations similaires


Annonces Google