La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

… et aussi du caméralisme.. Quest-ce que le mercantilisme Soit une approche par « la longue durée » Quest-ce que la longue durée, au fait?

Présentations similaires


Présentation au sujet: "… et aussi du caméralisme.. Quest-ce que le mercantilisme Soit une approche par « la longue durée » Quest-ce que la longue durée, au fait?"— Transcription de la présentation:

1 … et aussi du caméralisme.

2 Quest-ce que le mercantilisme Soit une approche par « la longue durée » Quest-ce que la longue durée, au fait?

3 Léconomie-monde romaine

4 LEurope en lan 1 de lère chrétienne

5 200 ans plus tard: succès du système romain

6 An 500: lempire romain se fracture à lOuest

7 An 700: expansion islamique, la Méditerranée nest plus une « mer interne ».

8 800: lEst se rétrécit, Charlemagne essaie dorganiser lOuest. Débuts de la féodalité

9 900: le système féodal commence à briser lOuest

10 1100: Tentative de restauration de lempire romain dOccident en Allemagne

11 1300: lAllemagne en mille morceaux, la France en un bloc (et lAngleterre aussi).

12 Débuts de lère moderne: bullionisme en Espagne, mercantilisme en France/Angleterre, caméralisme en Allemagne.

13 De la reconquista aux conquistadores: laccumulation de lor par la conquête. Galion de Cuba ( Plata Flota : or du Pérou ou Potosi) et Galion de Manille (Monopole marchand de la Casa de Contratacion). Problème: première manifestation de la « malédiction des ressources ». Richesse investie dans la politique de puissance, la religion et les arts ( siglo de oro ) menant à linflation et à des banqueroutes répétées. Les tâches économiques confiées à des compagnies étrangères. Exemple de lAsiento (monopole) de la traite négrière: confiée dabord au Portugal, puis aux Hollandais (jusquen 1701), puis à la France ( : Compagnie de Guinée) puis à la Grande- Bretagne (Traité dUtrecht de 1713 à 1759: South Sea Company, avec comme actionnaires toute la haute société britannique) et enfin à des commerçants basques ( ).

14 Pour les premiers économistes (dont Montchrestien, créateur de la formule « économie politique »): résoudre léquation de la compatibilité entre la puissance, la solidité du Trésor et léquilibre commercial. Objectif central: grandeur et gloire du roi (puissance de lEtat). Le Trésor et le Commerce sont des moyens.

15 Exemple dune réflexion mercantiliste par « équilibre commercial ». Misselden, The Circle of Commerce or the Balance of Trade, in defense of free trade (1623): « la différence en poids du commerce quun royaume a avec un autre, cest-à-dire si les biens indigènes exportés et les biens étrangers importés séquilibrent ou se déséquilibrent sur la balance du commerce. » Ce qui crée le surplus, cest le « négoce » (achat et revente avec profit): Soit on exporte livres en espèces aux Indes orientales pour acheter livres de marchandises sont consommés en Angleterre (comme « importation ») et « réexportés » vers lextérieur. Le gain net est donc livres. Le métal précieux reste dans le pays et finance la production, le commerce et lemploi. NB: à lépoque, on ne pouvait agir sur le taux dintérêt intérieur ou sur les motifs incitant à linvestissement. Doù lintérêt de la balance commerciale favorable comme un moyen indirect de réduire le taux dintérêt intérieur et donc dinciter à linvestissement domestique (largent est moins rare).

16 Modèle Complet

17 Pratique française: colbertisme Jean-Baptiste Colbert, marquis de Seignelay, contrôleur général des finances de Louis XIV, secrétaire dEtat à la Marine. Lien entre monnaie, population, industrie et « gloire », le tout à travers une balance commerciale excédentaire: Créer une puissante marine pour importer les matières premières et exporter les produits finis. Créer des manufactures et les protéger (naissance de lindustrie du luxe française) de sorte à ce quelles atteignent une taille compétitive. Copier les productions des Etats voisins pour rendre la France indépendante de leurs fournitures. Octroyer des monopoles dans des secteurs stratégiques. Subventionner lexportation. Mise en place de commandes publiques. Développer une politique impérialiste avec idée de dépouiller la Hollande de ses possessions (non soutenue par la monarchie). Le tout pour garder lor dans le royaume pour la plus grande gloire du roi.

18 Pratique anglaise: impérialisme Faire la guerre aux pays rivaux (la Hollande puis surtout la France, six guerres au XVIIIe siècle). Acquérir des colonies comme source de matières premières. Etablir des relations commerciales exclusives entre colonies et mère patrie, par des lois. Exp: le tabac américain doit dabord être transporté en Angleterre (où il est taxé) avant dêtre réexporté; par contraste, les marchandises dimportation ne peuvent être transportées que sur des bâtiments anglais, rendant les marchandises anglaises plus disponibles ou moins cher dans tous les cas (Navigation Acts). Les Restraining Acts empêchaient les colons de fabriquer des objets manufacturés. NB: Au début, cétait un partenariat gagnant gagnant (pas dindustries aux colonies, les produits coloniaux navaient pas de concurrence en métropole, etc.)

19 Synthèse franco-anglaise Maximiser lusage des ressources internes Réduire les barrières internes du commerce intérieur (intégrer léconomie nationale) Promouvoir laccumulation dor et dargent (capital) Développer la production industrielle Protéger la production intérieure Subventionner lexportation Etablir des colonies Empêcher aux colonies de commercer avec dautres pays Etablir des barrières non-douanières au commerce (mesures anti-dumping, quotas, licences dimportation, embargos…)

20 Caméralisme Adhère aux principes du mercantilisme Soutient labsolutisme princier comme le Colbertisme Elaboré dans « les Chambres » (Kammer), cest-à-dire le corps administratif du « Trésor du Prince » et menant à une science de la fonction publique et de la bonne gestion, la caméralistique – et plus tard à une « science de la police » (Polizeiwissenschaft). Mais son but principal est la « police », cest-à-dire la civilisation des masses, plutôt que la gloire ou la puissance de lEtat. (Lié à la petitesse des Etats allemands). Conséquence: une plus grande autonomisation interne de lEtat et un élargissement de ses responsabilités

21 QUEL EST VOTRE AVIS?

22 Politique de développement national, par la puissance de lEtat ou la bonne administration Hypothèses 1: absence dun contexte de concurrence politique. Mais et…

23 … les Etats haoussa (ou du Soudan central)?

24 Hypothèse 2 Pas démergence dun concept déconomie nationale liant la puissance des sarakuna et la prospérité commerciale. Oui, mais pourquoi? Cela a-t-il un impact aujourdhui?

25 Eléments du néomercantilisme Encourage les exportations Décourage les importations Contrôle la circulation des capitaux Centralise la politique monétaire Objectif: accroître les réserves en devises étrangères afin daméliorer la politique monétaire et fiscale La puissance militaire est moins importante que la puissance économique (par contraste avec ce qui semblait être la finalité du vieux mercantilisme) En tout cas, centralité de lEtat

26 Conclusion Le mercantilisme est essentiellement une politique de puissance. Quest-ce que cela implique pour notre compréhension de léconomie politique internationale?


Télécharger ppt "… et aussi du caméralisme.. Quest-ce que le mercantilisme Soit une approche par « la longue durée » Quest-ce que la longue durée, au fait?"

Présentations similaires


Annonces Google