La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Université catholique de Louvain, département d'économie I.R.E.S. et F.N.R.S. OCDE « Des emplois pour les jeunes » Belgique Commentaires de Bruno Van der.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Université catholique de Louvain, département d'économie I.R.E.S. et F.N.R.S. OCDE « Des emplois pour les jeunes » Belgique Commentaires de Bruno Van der."— Transcription de la présentation:

1 Université catholique de Louvain, département d'économie I.R.E.S. et F.N.R.S. OCDE « Des emplois pour les jeunes » Belgique Commentaires de Bruno Van der Linden CESRW - 27 février 2008

2 Université catholique de Louvain, département d'économie I.R.E.S. et F.N.R.S. Préliminaire Vaste rapport, documenté, argumenté; A peine évoqué ici; A lire et relire sans a priori!

3 Université catholique de Louvain, département d'économie I.R.E.S. et F.N.R.S. Plan de l'intervention A.Critères d'évaluation des propositions de l'OCDE B.Enseignement C.Assurance-chômage D.Protection de l'Emploi E.Autres politiques

4 Université catholique de Louvain, département d'économie I.R.E.S. et F.N.R.S. A. Critères d'évaluation Pour évaluer les propositions formulées, sortir dune vision statique : le bien-être des personnes doit être mesuré sur une période de vie, faite potentiellement dépisodes demploi et de chômage. dune approche compartimentée : il y a beaucoup dinteractions entre les mécanismes économiques et les dispositifs institutionnels Assurance-chômage et politiques "actives", protection de l'emploi, formation des salaires, fiscalité… … forment un tout.

5 Université catholique de Louvain, département d'économie I.R.E.S. et F.N.R.S. B. Enseignement et formation OCDE: accès à diplôme reconnu, pas nécessairement de type long –Bien-fondé de lallongement des études ? OCDE: proposer parcours différenciés –Nest-on pas déjà allé fort (trop) loin? OCDE: prévenir tôt léchec scolaire OCDE: généralisation de lalternance –Partenaires sociaux ?

6 Université catholique de Louvain, département d'économie I.R.E.S. et F.N.R.S. C. Assurance-chômage Ma conviction: le risque de chômage à la sortie des études doit d'une manière ou d'une autre être couvert. Comment? a)Conditions d'accès à une couverture du risque de chômage b)Niveau de la couverture c)Activation de la recherche et accompagnement

7 Université catholique de Louvain, département d'économie I.R.E.S. et F.N.R.S. a) Conditions d'accès pour les jeunes Pour ceux qui sortent des études, 2 options : 1.assurance-chômage accessible avec « délai de carence » ( = stage dattente) Combiné à une intervention plus ou moins précoce du S.P.E. (participation à des politiques "actives": accompagnement…)

8 Université catholique de Louvain, département d'économie I.R.E.S. et F.N.R.S. options 2.proposition de l'OCDE : « à terme », assurance-chômage inaccessible aux ex-étudiants: imposer un "court"(*) passage préalable par lemploi pour ouvrir le droit (*) recommandation p. 14: "6 mois de travail au cours des 22 derniers mois" … à comparer aux conditions actuelles d'éligibilité en cas d'emploi en Belgique (312 jours de travail salarié au cours des 18 derniers mois)

9 Université catholique de Louvain, département d'économie I.R.E.S. et F.N.R.S. Quattendre de cette proposition de lOCDE ? Comparé au statu quo, 3 effets: 1.un relèvement de leffort de recherche demploi des jeunes à la sortie des études 2.Jeunes moins exigeants à lembauche, Pertinent surtout pour les groupes accédant aux allocations supérieures (allocations varient de 220 à 890 /mois) 3.pour ceux qui ne trouvent pas demploi, recours à lassistance et/ou recherche des moyens de subsistance hors de la sphère légale Considérons ces 3 effets…

10 Université catholique de Louvain, département d'économie I.R.E.S. et F.N.R.S. 1.La recherche d'emploi … …est-elle créatrice d'emploi? Cesser de raisonner à nombre de postes vacants donnés La décision de déclarer un poste vacant dépend aussi de la probabilité de trouver un candidat approprié: cette probabilité est influencée par lintensité de la recherche demploi. Ceci ne suggère pas de minimiser la question des débouchés et de linvestissement.

11 Université catholique de Louvain, département d'économie I.R.E.S. et F.N.R.S. 2. Moins dexigences à lembauche… est-ce souhaitable? Forte hétérogénéité des qualités d'emplois offerts Baisse d'exigence aura des implications très différentes d'une personne à l'autre, sans doute négatives pour les groupes fragiles Pas se limiter à une évaluation statique: –Mobilité salariale une fois en emploi… élevée selon le rapport de lOCDE –Expérience précoce d'emploi et chances d'embauche dans le futur… rôle crucial selon le rapport

12 Université catholique de Louvain, département d'économie I.R.E.S. et F.N.R.S. 3. Quid de ceux qui ne trouvent pas de premier emploi? Rôle accru de l'assistance: souhaitable? –contrôle des ressources: Bien-être –Pièges financiers à l'emploi intenses dus aux mécanismes d'assistance –Moyens financiers des CPAS? Effets pervers plausibles: économie informelle, délinquance, dépendance prolongée de la famille

13 Université catholique de Louvain, département d'économie I.R.E.S. et F.N.R.S. b) Niveau de la couverture assurancielle Une fois le droit à l'assurance-chômage acquis, quel niveau d'allocation en fonction de la durée d'inoccupation? Proposition de l'OCDE: "allocation d'assurance-chômage ne devrait pas varier suivant la situation du ménage et devrait être limitée dans le temps"

14 Université catholique de Louvain, département d'économie I.R.E.S. et F.N.R.S. Pratique actuelle en Belgique: –Mélange entre assurance et assistance chômage (via la situation familiale) –Principe d'une allocation à durée illimitée –Contrôle ONEM sur base notamment dinformations des S.P.E. + sanctions

15 Université catholique de Louvain, département d'économie I.R.E.S. et F.N.R.S. Oser débattre de la limitation de la durée Si leffort de recherche demploi est inobservable et choisi par lindividu, pour lassurer au mieux, la littérature opte généralement pour le cas rouge Ratio de remplacement Durée dinoccupation Forfait/assistance

16 Université catholique de Louvain, département d'économie I.R.E.S. et F.N.R.S. c) Activation de la recherche et accompagnement "Plan daccompagnement et de Suivi des chômeurs" (PAS) mis en œuvre par l'ONEM (Activation du Comportement de Recherche) les SPE régionaux (accompagnement). Evaluation en cours par B. Cockx, M. Dejemeppe et BVdL (IRES, UCL).

17 Université catholique de Louvain, département d'économie I.R.E.S. et F.N.R.S. (i) Effets de la lettre annonçant la 1er entretien ONEM dans 8 mois sur ans En Wallonie = Effet « lettre + accompagnement du FOREM » accélère significativement la sortie du chômage vers lemploi uniquement pour –des groupes aux caractéristiques plus favorables (formation + élevée, chômeur de plus courte durée, marché local du travail + favorable…) –et les femmes

18 Université catholique de Louvain, département d'économie I.R.E.S. et F.N.R.S. (ii) Qu'attendre des entretiens à lONEM? Littérature internationale: un pur contrôle des démarches de recherche d'emploi n'est pas à recommander car une mesure utile de l'effort de recherche est très difficile à mettre en œuvre Les évaluations des entretiens évoquées récemment dans la presse ne sont pas assez rigoureuses.

19 Université catholique de Louvain, département d'économie I.R.E.S. et F.N.R.S. (iii) Ciblage: intervenir tôt ? Chez tous? Des politiques actives en début d'épisode de chômage pour tous sont inefficaces car –Vu les coûts, on est condamné à des actions superficielles –On atteint aussi les chômeurs qui n'ont pas besoin d'aide pour se réinsérer ACR intervient trop tard? Les SPE régionaux interviennent (trop) tôt. Complémentarité SPE régionaux ("préventif") et ACR + SPE régionaux ("curatif")

20 Université catholique de Louvain, département d'économie I.R.E.S. et F.N.R.S. D. Protection de lemploi Faut-il préconiser une moindre protection spécifique pour les jeunes? Non = accord avec OCDE mais une réflexion plus globale simpose car...

21 Université catholique de Louvain, département d'économie I.R.E.S. et F.N.R.S. … Les pays qui ont des niveaux de protection de l'emploi très différents selon les types de contrats connaissent une segmentation du marché du travail: travailleurs bien protégés travailleurs mal protégés sont souvent "cloisonnés" dans des marchés du travail séparés sans que l'effet net sur l'emploi soit favorable.

22 Université catholique de Louvain, département d'économie I.R.E.S. et F.N.R.S. E. Autres politiques Le recrutement d'un jeune est en moyenne plus risqué: quelles incitations donner à l'employeur? Subvention temporaire de l'embauche = incitation à prendre le risque d'une telle embauche (Cfr. Évaluation du "Plan Avantage à l'Embauche" sur un échantillon de jeunes par Cockx et al) –Attention au ciblage, à la durée… à des messages clairs aux employeurs! –Toujours trop de politiques fédérales/régionales: clarté! Connaissance des dispositifs…

23 Université catholique de Louvain, département d'économie I.R.E.S. et F.N.R.S. Allégements structurels des cotisations sociales patronales: mal ciblés en Belgique Création ou moindre destruction demplois efficaces si ciblé sur les peu qualifiés (approximation par salaire faible à moduler selon lâge) main doeuvre disponible (mobilité géographique, pièges financiers,...)

24 Université catholique de Louvain, département d'économie I.R.E.S. et F.N.R.S. Formation des jeunes adultes –Évaluations rigoureuses des effets? – la mise en formation de jeunes peu scolarisés est une question fort délicate vu qu'ils sortent d'une expérience scolaire souvent négative: quels processus d'apprentissage? Lutte contre les discriminations, politiques culturelles et de la jeunesse, aide aux parents,…


Télécharger ppt "Université catholique de Louvain, département d'économie I.R.E.S. et F.N.R.S. OCDE « Des emplois pour les jeunes » Belgique Commentaires de Bruno Van der."

Présentations similaires


Annonces Google