La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Préparé par Luc Blanchette, économiste Service Canada Direction de lanalyse sur le marché du travail Régions Abitibi-Témiscamingue, Nord-du-Québec et Outaouais.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Préparé par Luc Blanchette, économiste Service Canada Direction de lanalyse sur le marché du travail Régions Abitibi-Témiscamingue, Nord-du-Québec et Outaouais."— Transcription de la présentation:

1 Préparé par Luc Blanchette, économiste Service Canada Direction de lanalyse sur le marché du travail Régions Abitibi-Témiscamingue, Nord-du-Québec et Outaouais

2 2 Plan de présentation : Plan de présentation : –Introduction et concepts –Le contexte démographique –Le contexte économique –Les perspectives sectorielles –Contexte de mondialisation et de globalisation –Les perspectives demploi en région –Les impacts et les répercussions –Les 8 créneaux de développement régional

3 3 Introduction et concepts Introduction et concepts Récession vs Dépression Inflation vs Déflation PIB régional vs PIB québécois vs PIB canadien Mondialisation vs Globalisation Facteurs conjoncturels vs Facteurs structurels Croissance vs Développement Diversification vs Valeur ajoutée Développement économique vs Développement durable Régions ressources vs Région de ressources Pénurie de main-dœuvre vs Pénurie de compétence

4 4 Le contexte démographique Le contexte démographique –La baisse de natalité et la reprise 2,1 … 1,8 … 1,47 … 1,4 … 1,976 A-T… 1,735 QC –Lexode en arrivées – départs = - 390/an 190 immigrants internationaux entre 2001 et 2006 –Le vieillissement Naissance des baby-boomers ( ) 55 ans (2000) 65 ans (2010) 79 ans (2024) 83 ans (2028)

5 5 Le contexte économique Le contexte économique –Dans lindustrie forestière : –Dans lindustrie forestière : « Lindustrie a la gueule de bois. » –Dans lindustrie minière : « Vive les petits Chinois! » –Dans lindustrie agroalimentaire : « On a un engouement pour les produits du terroir. » –Dans lindustrie des services : « Il sagit de 73 % des emplois. » –Dans lindustrie de la construction : « Quand la construction va, tout va! » « Quand la construction va, tout va! »

6 6 Contexte économique de lindustrie forestière Contexte économique de lindustrie forestière –De 2008 à 2010, lAbitibi-Témiscamingue devrait connaître une décroissance demploi dans le secteur de la foresterie et de lexploitation forestière de -9,6 %, dans la fabrication du bois de -12 % et dans la fabrication du papier de -9,7 % de TCAM. –Facteurs conjoncturels : baisse de la demande, baisse des prix des matériaux, chute des mises en chantiers, récession, fermetures temporaires (16 bénéficiaires de CAAF sur 35). –Facteurs structurels : baisse dapprovisionnement, protectionnisme américain (4 crises), compétitivité internationale, Kyoto, multi-usager (autochtone, chasseur, pêcheur, Quad, motoneige, chercheur, pourvoyeur, villégiateur, amant de la nature) et Créneau ACCORD (SCISA)

7 7 Contexte économique de lindustrie minière Contexte économique de lindustrie minière –De 2008 à 2010, lAbitibi-Témiscamingue devrait connaître une croissance demploi le secteur de lextraction minière à + 6,1 % et de la première transformation des métaux à + 14,5 % de TCAM. –Facteurs conjoncturels : baisse des prix des métaux sauf lor à 930 $ US, demande de métaux de base en reprise en Chine, fermetures définitives (Chibougamau et Lebel-sur- Quévillon), baisse des dépenses dexploration. –Facteurs structurels : environnement, compétitivité internationale, exploration planétaire, Autochtones, recherche et développement, technologie aéroportée pour exploration en profondeur et créneau ACCORD (MISA)

8 8 Contexte économique de lindustrie agroalimentaire Contexte économique de lindustrie agroalimentaire –De 2008 à 2010, lAbitibi-Témiscamingue devrait connaître une croissance demploi en agriculture de +1,6 % et de la fabrication des aliments et boissons à 4,0 % de TCAM. –Facteurs conjoncturels : baisse des prix des intrants à la hausse, prix instables et à la baisse sur le marché. –Facteurs structurels : beaucoup dintermédiaires, relève, capitalisation des fermes, environnement, libéralisation des échanges, compétitivité internationale, engouement pour les produits du terroir, marchés publics, protectionnisme américain, rentabilité moindre et Créneau ACCORD (Agriculture nordique axée sur la production bovine).

9 9 Contexte économique de lindustrie de la construction Contexte économique de lindustrie de la construction –De 2008 à 2010, lAbitibi-Témiscamingue devrait connaître une croissance demploi en construction de +1,9 % de TCAM –Facteurs conjoncturels : taux hypothécaire faible, baisse du nombre de mises en chantiers aux États-Unis, prix des matériaux faibles, récession américaine, importants travaux dinvestissement en Abitibi-Témiscamingue (1,2 milliard) et dans le Nord-du-Québec (8,9 milliards), « repossession ». –Facteurs structurels : réglementation CCQ, pénurie de compétence, santé et sécurité, vieillissement et roulement de main-dœuvre et créneau Accord (SCISA).

10 10 Contexte économique de lindustrie des services Contexte économique de lindustrie des services –De 2008 à 2010, lAbitibi-Témiscamingue devrait connaître une croissance demploi en construction de +0,1 % de TCAM Services à la consommation : +3,1 % Services à la production : -0,1 % Services publics et parapublics : -1,3 % –Facteurs conjoncturels : taux dintérêt faible, taux de chômage faible malgré la récession, possibilité de déflation. –Facteurs structurels : défi de Santé, vieillissement de population, société de loisirs, qualité de vie en région, meilleur des scénarios serait un maintien du niveau de population à ???

11 11 Contexte de mondialisation et de globalisation Contexte de mondialisation et de globalisation –Le marché est de plus en plus mondial (ALENA, UE, OMC…ZLEA). –Les échanges internationaux saccroissent continuellement de 8 % (1950) à 29 % (2002) pour les PIB des pays membres de lOMC. –Limplantation dentreprises commerciales à intérêt étranger dans nos villes (Wal-Mart, Loblaw, Maxi…), ça cest de limportation. –La concurrence provient de pays émergents à croissance rapide et à coût de production de 10 à 20 fois inférieur… à notre salaire minimum.

12 12 Contexte de mondialisation et de globalisation Contexte de mondialisation et de globalisation –La grande mobilité des capitaux et des finances –Lexistence de paradis fiscaux –Les sociétés privées choisissent les lieux de production –La réglementation environnementale nest pas la même dun pays à lautre (Kyoto) et la pollution voyage (air et eau) –La mobilité des personnes et des animaux rend les maladies internationales (SIDA, SRAS, vache folle, grippe aviaire, A- H1N1) –Internet est au-dessus des lois nationales –Les marges de manœuvre au gouvernement sont quasi inexistantes

13 13 Population ISF PIB (million $US) Croissance États-Unis , ,0 % Chine , ,9 % Japon , ,1 % Inde , ,3 % Allemagne , ,5 % Royaume-Uni , ,0 % Russie , ,1 % France , ,2 % Brésil , ,7 % Italie , ,5 % Mexique , ,2 % Espagne , ,7 % Canada , ,7 % Corée du Sud , ,0 % Contexte de mondialisation et de globalisation Contexte de mondialisation et de globalisation Source: OCDE 2007

14 14 Les perspectives demploi en région Les perspectives demploi en région Mines et forêt représentent 20 % de l'emploi et 80 % de l'emploi est ailleurs, surtout dans les services…

15 15 Les perspectives demploi en région Les perspectives demploi en région –Jeunes vs Chômage vs Scolarité 30 % vs 13 % DEP // 27 % vs 10 % DEC // 25 % vs 8 % BAC –Taux dobtention dun premier diplôme au secondaire : 61,8 % chez les garçons et 77,0 % chez les filles –Taux de sous-scolarité En Abitibi-Témiscamingue : 35,4 % et au Québec : 25,0 % –Pénurie de compétence Au Guichet dEmploi-Québec, 40/100 sont comblées. –Emploi chez les femmes Dans les 6 régions de ressources du Québec, de 1990 à 2008, Dans les 6 régions de ressources du Québec, de 1990 à 2008, emplois créés dont femmes, hommes emplois créés dont femmes, hommes. Taux demploi des femmes A-T : + 43 % (1990) à 57 % (2008) Taux demploi des hommes en A-T : 61 % (1990) à 62 % (2008)

16 16 Les impacts et les répercussions Les impacts et les répercussions –Beaucoup demplois, mais pas beaucoup de personnes qualifiées pour les occuper. –Il est paradoxal de constater quavec Hydro-Québec, la Paix des Braves, les investissements des entreprises, les départs massifs à la retraite, on manque de main-dœuvre dans les secteurs professionnels, techniques et universitaires (construction, mécanique, bureautique, administration, télématique, informatique, électronique, restauration, mine, transport, santé, éducation, loisir, génie, énergie, science, services professionnels, recherche, etc.) –Il est paradoxal de constater autant de décrochage surtout chez les garçons dans un contexte de pénurie de compétence.

17 17 Les 8 créneaux de développement régional Les 8 créneaux de développement régional 1)Autochtone (éducation, formation, santé et services sociaux, infrastructures municipales) 2)Culture (arts, festivals, événements, salons, spectacles) 3)Eau (eau embouteillée, bière, connaissance des eskers, recherche, créneau ACCORD : SESAT) 4)Environnement (parc à résidu minier, gestion des matières résiduelles, assainissement des eaux, puits artésiens..) 5)International (48e Nord, exportation de produits et de services, missions à létranger, réseau de léducation, échanges) 6)Nordicité (communautés inuit, cries et jamésienne, Paix des Braves, Eastmain 1 A, approvisionnement, transport, mines, environnement) 7)Recherche et développement (28 centres de recherche A-T) 8)TIC (centres dappel : Proximédia, CAUAT, RQAP, Info-Santé; firmes informatiques)

18 18 Période déchanges Merci!


Télécharger ppt "Préparé par Luc Blanchette, économiste Service Canada Direction de lanalyse sur le marché du travail Régions Abitibi-Témiscamingue, Nord-du-Québec et Outaouais."

Présentations similaires


Annonces Google