La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Patrimonialisation et nouvelles orientations touristiques à la Martinique Fabiola NICOLAS-BRAGANCE Pascal SAFFACHE.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Patrimonialisation et nouvelles orientations touristiques à la Martinique Fabiola NICOLAS-BRAGANCE Pascal SAFFACHE."— Transcription de la présentation:

1 Patrimonialisation et nouvelles orientations touristiques à la Martinique Fabiola NICOLAS-BRAGANCE Pascal SAFFACHE

2 Pequeñas Antillas y Isla Martinica 2

3 Contexte -Première moitié du XXe siècle :. le littoral devient un lieu prisé. - A partir de 1946 (départementalisation) :. la Martinique devient une vraie destination touristique. -Toutefois, depuis une quinzaine dannées, le modèle touristique martiniquais semble sessouffler. -Il faut donc trouver des solutions pour relancer cette activité. -Le patrimoine pourrait servir de moteur : -dabord ignoré ; -Il est aujourdhui plébiscité.

4 Problématique et plan de lexposé La question centrale : Le patrimoine peut-il permettre de relancer le tourisme en Martinique ? PLAN 1. Patrimoine et patrimonialisation 2. Le patrimoine immatériel 3. Lexemple de la « Yole Ronde »

5 1. Patrimoine et patrimonialisation - Patrimoine : témoignage dune réalité disparue, de ce qui a été mais qui nexiste plus. -Le premier constat : la politique patrimoniale pratiquée en Martinique est inadéquate. -Conception européenne du patrimoine (réhabilitation des édifices religieux, des bâtiments industriels, des anciens bâtiments administratifs et militaires). -La population locale ne se reconnaît pas dans cette vision du patrimoine.

6 1. Patrimoine et patrimonialisation -Processus de patrimonialisation : cest la population locale qui décide si un bien fait ou non parti du patrimoine. Elle sélectionne les objets qui font lâme du pays. -Patrimoine immatériel = patrimoine auquel la population locale sidentifie le plus, cest le « petit patrimoine » du peuple. Agent actif de construction sociale, culturelle et dancrage territorial.

7 2. Le patrimoine immatériel Mises en scène festives de lauthenticité Le patrimoine culturel est mis en scène (manifestations folkloriques, fêtes patronales, etc.) pour forger une identité locale.

8 2. Le patrimoine immatériel Ces mises en scène pallient les difficultés du modèle touristique dominant -Le rapport au patrimoine sest accru quand les signes précurseurs de la crise touristique sont apparus. -Pendant longtemps le tourisme martiniquais a été considéré comme exclusivement balnéaire (un mythe qui perdure encore). -Limage de lespace insulaire, cest encore le dépaysement … MAIS,

9 2. Le patrimoine immatériel -La dégradation de lenvironnement = disparition de lindustrie touristique elle-même -Objectif : trouver des solutions pour maintenir le tourisme et laméliorer -Le patrimoine immatériel devient donc une offre touristique (fête de pâques, le Carnaval, Noël, les festivals culturels, etc.) pour promouvoir lîle de la Martinique. -Le patrimoine = arguments dont se saisissent les opérateurs touristiques.

10 3. Lexemple de la yole ronde Un produit patrimonial… - Quest-ce que la yole ronde ?

11 3. Lexemple de la yole ronde Un produit patrimonial - Quest ce que le Tour de la Martinique des yoles rondes ?

12 3. Lexemple de la yole ronde Un produit patrimonial… -La patrimonialisation de la yole ronde (engouement populaire, image véhiculée par le médias, la yole ronde : un construit social, une ressource territoriale, le potentiel identifiable du territoire).

13 3. Lexemple de la yole ronde … en passe de devenir un produit touristique ? -Les professionnels du secteur touristique sen saisissent pour rétablir limage dégradée de la destination Martinique. -Le Tour des yoles : - considéré comme un nouveau produit touristique ; - une nouvelle carte pour se différencier des autres destinations ; - un événement permettant de diversifier la clientèle.

14 3. Lexemple de la yole ronde Mais la yole ronde, cest avant tout une fête locale, la « propriété » de la population locale

15 Conclusion -En Martinique, « linflation patrimoniale » ne fait aucun doute. -Le patrimoine devient : - une ressource économique ; - une fierté populaire, un objet auquel la population se réfère pour faire parler delle ; - un facteur de différenciation. - Lheure est de plus en plus à la valorisation marchande - à des fins touristiques - de ce « jeune » patrimoine.


Télécharger ppt "Patrimonialisation et nouvelles orientations touristiques à la Martinique Fabiola NICOLAS-BRAGANCE Pascal SAFFACHE."

Présentations similaires


Annonces Google