La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Sols nutritifs et apports dengrais : anciennes et nouvelles écoles.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Sols nutritifs et apports dengrais : anciennes et nouvelles écoles."— Transcription de la présentation:

1 Sols nutritifs et apports dengrais : anciennes et nouvelles écoles

2 I- Les principes communs à lensemble des méthodes

3 Sols nutritifs et apports dengrais : anciennes et nouvelles écoles I- Les principes communs à lensemble des méthodes II- Les principes propres à lEI

4 Sols nutritifs et apports dengrais : anciennes et nouvelles écoles I- Les principes communs à lensemble des méthodes II- Les principes propres à lEI III- Les principes propres à PPS-Pro

5 Sols nutritifs et apports dengrais : anciennes et nouvelles écoles I- Les principes communs à lensemble des méthodes II- Les principes propres à lEI III- Les principes propres à PPS-Pro IV- Ladaptation des deux méthodes aux facteurs externes

6 I- Les principes communs à lensemble des méthodes

7 o La prise en compte de la loi de Liebig

8 I- Les principes communs à lensemble des méthodes o Le maintien des bons rapports entre Macros nutriments

9 I- Les principes communs à lensemble des méthodes o Le maintien des bons rapports entre Macros nutriments Les Macro: Nitrates, Phosphates Potassium, Calcium, Carbone, Soufre, et Magnésium

10 I- Les principes communs à lensemble des méthodes o Le maintien des bons rapports entre Micros nutriments (Traces)

11 I- Les principes communs à lensemble des méthodes o Le maintien des bons rapports entre Micros nutriments (Traces) Micros (Traces): Manganèse, Fer, Zinc, Cuivre, Bore, Nickel et Mobylène

12 I- Les principes communs à lensemble des méthodes o La prise en compte de la surconsommation Capacité de stockage (%) : –N Nitrogen 1000 –P Phosphorus 1000 –K Potassium 1000 –O Oxygen 0.02 –C Carbon 1000 –H Hydrogen 0.02 –S Sulphur 50 –Ca Calcium 10 –Mg Magnesium 10 –Fe Iron 1000 –Trace elements 1000

13 I- Les principes communs à lensemble des méthodes Des conclusions opposées : »La limitation des Phosphates pour PMDD »La surdose des Macros et des Traces pour lEI »Le rationnement des Macros et des Traces pour PPS-Pro

14 II- Les principes propres à lEI

15 EI = Estimative Index

16 II- Les principes propres à lEI –Lestimation du maximum de consommation –Le surdosage des apports –Des changements deau conséquents –Un apport de Macros et de Traces Hebdomadaire –Une approche au feeling

17 III- Les principes propres PPS-Pro

18 II- Les principes propres PPS-Pro PPS-Pro = Perpetual Preservation System - Pro

19 III- Les principes propres PPS-Pro –La recherche de la stabilité du milieu –La prise en compte de la mobilité des éléments –Lestimation du minimum requis –Un apport quotidien de Traces et de Macros –Une approche calculée

20 III- Les principes propres PPS-Pro Les Macros »Lusage dune solution unique »La nécessité de faire lapport avant léclairage »La nécessité de faire les tests avant lapport après lextinction

21 III- Les principes propres PPS-Pro Les Traces –Usages de produits équilibrés –Pas de mélange de produits –Pas dapport de traces en extra (Zn ou Fe), –Commencer par la dose prescrite –Chercher les déficiences dabord ailleurs (lumière, N, P, K, Ca, Mg, Carbone, puis les Traces)

22 IV- Ladaptation des deux méthodes aux facteurs externes

23 Ladaptation de la photo-période en fonction de la puissance de léclairage

24 IV- Ladaptation des deux méthodes aux facteurs externes o Ladaptation de la photo-période en fonction de la puissance de léclairage Puissance déclairage (W/L)Nombre dheures Faible ( >1w/2L) H Moyenne ( ) 8-10 H Forte ( )7-8 H Très forte (>1W/L)6H

25 IV- Ladaptation des deux méthodes aux facteurs externes La diffusion continue de CO2

26 IV- Ladaptation des deux méthodes aux facteurs externes Ladaptation en fonction de la qualité des changements deau

27 IV- Ladaptation des deux méthodes aux facteurs externes Ladaptation des apports en fonction du substrat

28 IV- Ladaptation des deux méthodes aux facteurs externes Le sol : anciennes et nouvelles recettes Ancienne recette 4 à 5 volumes de terre de bruyère tamisée 4 à 5 volumes de sable de Loire 1 volume dargile verte Nouvelles recette 2/3 Akadama 1/3 Pumice (+ argile verte et tourbe brune)

29 IV- Ladaptation des deux méthodes aux facteurs externes Le sol : anciennes et nouvelles recettes

30 Quelques chiffres sur la pumice PH eau : 8.3 => Calcaire Matières organiques : 0.3 => Faible Potasse assimilable : 1600 mg/Kg => Très élevé Magnésie assimilable : 466 mg/Kg => Elevé Chaux assimilable : 3142 mg/Kg Cuivre assimilable : 4,8 mg/Kg Zinc assimilable : 5,2 mg/Kg Manganèse assimilable : 40,2 mg/Kg C E C Metson : 15.3 Quelques chiffres sur lakadama PH eau : 6.8 => Neutre Matières organiques : 1,7 % => Bas Potasse assimilable : 130 mg/Kg => Normal/Faible Magnèsie assimilable : 193 mg/Kg => Normal Chaux assimilable : 662 mg/Kg Cuivre assimilable : 9,2 mg/Kg Zing assimilable : 2,1 mg/Kg Manganèse assimilable : 10,7 mg/Kg CEC Metson : 31.4

31 IV- Ladaptation des deux méthodes aux facteurs externes Le sol : anciennes et nouvelles recettes Comparaison ancienne et nouvelle recette

32 IV- Ladaptation des deux méthodes aux facteurs externes Le sol : anciennes et nouvelles recettes Comparaison ancienne et nouvelle recette

33 IV- Ladaptation des deux méthodes aux facteurs externes Le sol : anciennes et nouvelles recettes Comparaison ancienne et nouvelle recette

34 IV- Ladaptation des deux méthodes aux facteurs externes Le sol : anciennes et nouvelles recettes

35


Télécharger ppt "Sols nutritifs et apports dengrais : anciennes et nouvelles écoles."

Présentations similaires


Annonces Google