La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Une nouvelle école sur le quartier ! Concertation des familles à la Pierre Heuzé Février – mars 2009.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Une nouvelle école sur le quartier ! Concertation des familles à la Pierre Heuzé Février – mars 2009."— Transcription de la présentation:

1 Une nouvelle école sur le quartier ! Concertation des familles à la Pierre Heuzé Février – mars 2009

2 32 parents acteurs de la concertation 5 groupes de réflexion 14 rencontres 15 entretiens individuels

3 « Lécole » « Les parents sont globalement satisfait de lenseignement que l on apporte à leur enfant. »

4 Comment clarifier les conditions de la rentrée scolaire ? Transparence totale de la part de la mairie et de léducation nationale Transmission des informations officielles par rapport à l école sur les travaux, les moyens humains éducatifs, le fonctionnement éducatif. (cahiers de vie...) Connaître les lieux Portes ouvertes - Visites des locaux

5 Comment préparer au mieux notre rentrée scolaire ? Nous rassurer Volonté que les équipes enseignantes travaillent ensemble. Connaissance du prochain projet d école et du futur fonctionnement. Mise en place d espaces de rencontre entre parents des deux écoles avant la rentrée. Nous permettre dêtre acteurs de cette création décole Création dun événement de fin dannée afin de créer une nouvelle histoire commune entre les familles des 2 écoles. Créer une identité collective Nouveau nom de lécole Création dun symbole, dun logo au bénéfice d une nouvelle identité.

6 Comment conserver un enseignement de qualité ? Une stabilité de léquipe enseignante Une équipe enseignante nommée pour 3 ou 5 ans (projet à long terme). Du temps libéré pour la directrice. Un projet à long terme qui prend en compte les enfants les plus en difficulté Maximum de 20 élèves par classe. Du personnel supplémentaire, soutien aux enseignants. Des remplacements systématiques en cas d absence. Des classes avec deux niveaux maximum avec une attention particulière pour le CP. Une cantine pédagogique - un réel temps de pause pour les enfants Durée des repas trop courte. Lieu d expression. Faire des pique-niques collectifs identiques lors des sorties scolaires. Accueil des « externes » sur les temps éducatifs du midi.

7 Comment sécuriser laccueil de nos enfants à lécole ? Sécuriser les locaux Information concernant les locaux en terme de sécurité et d hygiène. Une seule entrée/sortie commune aux élèves, parents, enseignants… Sécuriser la sortie de lécole en protégeant les enfants des voitures, scooters… Sécuriser les temps collectifs Attention particulière concernant la surveillance des récréations, des temps libres… Renouveler les postes dassistants déducation.

8 Comment favoriser la communication entre les enseignants et nous ? Nous considérer comme une aide possible dans lapprentissage scolaire de nos enfants – ne pas être trop vite jugés Ecole = lieu neutre de respect mutuel Harmoniser les pratiques éducatives au bénéfice de l enfant.(mise au point, discrétion…) Donner du temps aux directrices pour rencontrer les parents Améliorer la communication des informations qui nous sont transmises : Etablir ensemble des stratégies de communication Engager une réflexion entre parents et enseignants : qu'est-ce que l'on peut faire ensemble ?

9 Comment nous mobiliser pour nous connaître mieux et être acteurs de la vie de lécole ? Pour nous impliquer dans les manifestations scolaires, trouver des propositions innovantes Transversalité projets décoles / projets de quartier. Boîte à idées. Développer des sorties éducatives qui permettent davoir une relation privilégiée. Nous interpeller sur ce que nous pouvons apporter à lécole Nous associer plus en amont des projets. Nous avons aussi des idées et un potentiel. Adapter les réunions aux enseignants et aux parents : Avoir un rôle plus participatif lors des réunions, des conseils d école. Nous donner les moyens d une réelle participation. Constituer une association de parents.

10 Comment accompagner la scolarité de nos enfants ? Un soutien à lenfant : Avoir plus de lisibilité concernant l aide aux devoirs, l accompagnement scolaire. Un temps d'apprentissage en dehors des journées d'école (mercredi ou samedi matin) Une aide aux devoirs, individuelle, à domicile, pour ceux qui ne souhaitent/peuvent pas s'inscrire dans les dispositifs existants, pour les accompagner ensuite vers le collectif. Un soutien à lenseignant : Maintien du RASED. Un soutien aux parents : Compréhension des méthodes d apprentissage scolaire pour mieux accompagner notre enfant. Une recherche de solutions avec les enseignants plutôt que de simples constats déchec. Meilleure connaissance des lieux d'alphabétisation pour les adultes.

11 Comment développer les sorties pédagogiques pour nos enfants sur le temps scolaire ? Impliquer les parents pour organiser et trouver les moyens de financer les sorties Actions de financement pour les projets d école. Trouver des solutions aux manques de moyens financiers des parents Faciliter le paiement de la coopérative Eviter les sorties en fin de mois. Création d un fonds de solidarité pour aider les parents.

12 « Hors de lécole : la famille et lextrascolaire »

13 Comment pouvons-nous proposer une offre culturelle, sportive et de loisirs complémentaire aux enfants et aux jeunes ? Pallier au manque dactivités pour les plus jeunes (0 à 6 ans) Des activités de découverte dans différents domaines. Des activités parents – enfants. Des jeux extérieurs adaptés :sécurisés et sans problèmes dhygiène. Compléter et adapter les actions proposées aux enfants et aux jeunes Atténuer le coût des activités de loisirs (mieux connaître les aides accordées, les actions culturelles gratuites…). Mise en place d animation de rue pour les enfants « livrés à eux-mêmes ». Développer certains projets : ateliers de création, d'expression et activités sportives, peu nombreuses aujourdhui. Développer des projets enfance/jeunesse, des animations, sur les temps de week-end. Recueillir les souhaits et les attentes des adolescents Rendre le local jeunes plus accueillant. Faire une concertation des jeunes.

14 Comment utiliser les locaux libérés par la création dune seule école ? Créer des lieux de vie et de rencontre des habitants du quartier Locaux pour les associations. Lieux de rencontre entre habitants, parents, enfants du quartier ou en inter-quartiers pour se connaître. Développer des espaces dactivités culturelles ou sportives Créer un espace couvert pour la pratique du sport dans le quartier. Créer des résidences dartistes et dartisans : ateliers de démonstrations… Un local pour la musique, linformatique... Déménager le centre de loisirs afin quil soit plus proche des lieux de vie du quartier. Implanter une maison médicale. Demander une identification des locaux disponibles à la rentrée.

15 Comment favoriser le «vivre ensemble» dans les espaces publics du quartier ? Lutter contre les incivilités, les agressions (verbales ou physiques) Exprimer notre désaccord face à un comportement incivique impliquant les jeunes.(Comment faire?) Pour régler les problèmes, les propositions sont plutôt tournées vers la répression. Comment sadresse t-on aux jeunes : les écouter et les respecter pour quils respectent à leur tour. Des médiateurs pourraient aider à faire le lien entre les adultes et les enfants / les jeunes. Valoriser des créations artistiques collectives sur les valeurs et les règles civiques. Permettre à tous nos enfants dêtre plus autonomes sur le quartier (sortir seul…) Des actions de prévention par rapport à la drogue auprès des parents et des enfants. Plus d'activités, d'animations de rue (entre autres sur la plateforme). Des aires de jeux sécurisées et propres. Des lieux hors de la rue pour permettre aux enfants de faire du vélo, du rollers, des jeux de ballon… Entamer le débat sur la présence policière, qualifier le dialogue entre police et habitants.

16 Comment donner des règles, des repères aux enfants en tant que parents ? Continuer les débats avec les parents et l'intervention d'un psychologue type « histoire d'en parler ». Inviter les parents à venir dans ces lieux de discussion, passer le message aux autres parents : développer le « bouche à oreille ». Travailler entre nous et les professionnels du quartier sur les règles, les repères donnés aux enfants dans les différents lieux de vie de lenfant (famille, école, centre aéré, local jeunes…). Identifier mieux les structures daccompagnement des parents : on est accompagné pour donner la vie à un enfant mais pas pour lélever !

17 Comment créer une identité commune aux habitants de notre quartier ? Animer le quartier, créer une vie, une histoire commune Développer lactivité commerciale – plus dactivité quotidienne sur le quartier. Un marché plus attractif, plus important. Un même lieu de vie Attention particulière concernant les problèmes de propreté des espaces publics (déjections danimaux, pelouses sales, détritus…). Ce qui contribue parfois à donner une mauvaise image dune partie du quartier. Pour une alimentation équilibrée, développer laccès pour tous aux denrées alimentaires Une banque alimentaire ou un Discount sur le quartier. Une épicerie sociale sur le quartier. Des jardins familiaux.

18 Comment connaître mieux les actions proposées par les structures du quartier ? Amener les parents à découvrir les associations du quartier Elargir la communication au delà des limites du quartier (au-delà du « rognon »)


Télécharger ppt "Une nouvelle école sur le quartier ! Concertation des familles à la Pierre Heuzé Février – mars 2009."

Présentations similaires


Annonces Google